Comparateur travaux

Author Archives: Comparateur travaux

Pourquoi réaliser un devis parement de façade ? Nos éléments.

 Vous désirez rénover vos murs extérieurs ? Ou vous désirez tout simplement les embellir ? Que ce soit dans l’un ou dans l’autre cas, un parement de façade peut toujours vous être utile ! Ce type de revêtement de façade est en effet apprécié autant pour son rôle de protecteur que son rôle esthétique. Cela dit, bon nombre de propriétaires ne comprennent toujours pas son réel intérêt et hésitent à se lancer dans un projet de ce genre. Mais alors, qu’est-ce qu’un parement de façade ? Pour quelles raisons faire un devis parement de façade ? A quel coût ? Afin de répondre à ces questions, nous vous invitons à découvrir dans cet article tous les éléments de réponses qu’il vous faudra.

C’est quoi un parement de façade ?

Un parement de façade est avant tout la partie extérieure visible de votre maison. C’est la partie que l’on voit quand on jette un œil à votre habitat et il contribuera à lui conférer une identité propre. D’un autre côté, il peut aussi désigner le type de revêtement que l’on utilise ou encore les travaux à réaliser. Dans l’ensemble, parement de façade peut donc se rapporter à tous ces éléments en même temps.

Pourquoi réaliser un parement de façade ?

Il y a plus d’une raison pour laquelle se lancer dans un parement de façade. Comme nous l’avons déjà dit en introduction, il s’agit avant tout d’un moyen pour décorer ses murs extérieurs. Contrairement aux autres types de revêtement, le parement est très esthétique et contribuera par conséquent à sublimer la façade. Il est disponible en différents matériaux et finitions. Ce qui signifie qu’on peut facilement choisir celui qui lui plait. Cela dit, tout va dépendre de deux principaux facteurs à savoir le type de matériau de façade et aussi le budget.

Par ailleurs, le parement de façade joue également un rôle de protection des murs. En les recouvrant, il contribue à les tenir loin de l’humidité, de la pluie, du gel et de tout autre chose qui pourrait les dégrader. Le parement permet aussi d’améliorer l’isolation de l’habitat. Certains types de parement sont dotés de grandes qualités d’isolation. Ils pourront ainsi vous aider à optimiser votre confort intérieur et à diminuer votre consommation énergétique.

Quel matériau choisir pour un devis parement de façade ?

Quel matériau choisir pour un parement de façade ?

Un devis parement de façade est disponible en une grande variété de matériaux. En fonction de ses goûts, de ses besoins et de son budget, on peut choisir le parement qui lui est adapté. Toutefois, dans le choix, il est important de prendre en compte certains critères importants. En effet, tous les matériaux de parement ne présentent pas les mêmes propriétés. Certains sont plus isolants, plus esthétiques ou plus résistants que d’autres. Parmi les matériaux les plus utilisés et les plus appréciés des utilisateurs, on peut citer en particulier les suivants :

  • Le devis parement de façade en bois: très apprécié pour son caractère chaleureux, élégant et naturel, le bois reste l’un des matériaux de parement les plus prisés. Il est notamment disponible en différentes essences et en diverses finitions en fonction des goûts et besoins des propriétaires. Le bois est aussi un matériau durable et possède d’énormes qualités d’isolation. Cela dit, comparé aux autres matériaux de parement, il exige un entretien régulier et peut même demander un traitement spécifique.
  • Le devis parement de façade en PVC : c’est une alternative intéressante pour tous ceux qui ont un budget limité. Le parement en PVC est très facile à travailler, ce qui signifie qu’on peut en trouver en différentes couleurs et finitions. Selon vos goûts, on peut par exemple trouver un parement PVC en imitation bois ou en imitation pierre. Ce matériau ne demande que très peu d’entretien et il peut vous accompagner durant de longues années.
  • Le devis parement de façade en terre cuite : la terre cuite fait partie des parements haut de gamme de notre époque. En plus d’être naturel et recyclable, le parement en terre cuite est aussi design et propose un large choix de finitions et de coloris. Il saura donc habiller vos murs avec classe et élégance. En ce qui concerne l’entretien, vous n’aurez à faire qu’un simple nettoyage régulier. En raison de son raffinement, le prix d ce type de matériau est en revanche un peu élevé.
  • Le devis parement de façade en fibre-ciment : ce type de parement est surtout apprécié pour sa solidité et résistance exceptionnelles. En optant pour un parement en fibre-ciment, vous n’aurez plus aucune crainte à vous faire concernant la résistance de votre façade aux différentes agressions extérieures. L’apparence ne sera pas non plus un problème puisque vous pourrez choisir entre une grande variété de finitions et de couleurs.

Y a-t-il une réglementation relative au parement de façade ?

Il n’existe pas vraiment une réglementation qui encadre le parement de façade. Toutefois, le mieux serait toujours de se renseigner auprès de votre mairie puisque dans certaines zones, une déclaration préalable de travaux est nécessaire pour savoir si les travaux que vous vous apprêtez à réaliser sont conformes au PLU (Plan Local d’Urbanisme).

Y a-t-il une réglementation relative au parement de façade ?

Nos autres articles :

A qui confier la réalisation d’un parement de façade ? Pourquoi réaliser un devis parement de façade ?

Vous pouvez faire vous-même le parement de votre façade. Cela dit, comme il s’agit d’une mission qui requiert un certain niveau de technicité et de compétences, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Un artisan façadier est en mesure de réaliser votre ouvrage dans les normes et suivant les standards de qualité. Il ne vous suffit que d’en trouver un à proximité de vous et de demander un devis parement de façade.

Combien coûte un parement de façade ?

Le prix parement de façade peut varier en fonction de plusieurs critères. Il y a tout d’abord le type de matériau de parement utilisé, l’état de la façade et aussi la surface sur laquelle on poser du parement. Une différence de tarif peut aussi être observée d’un professionnel à un autre. C’est la raison pour laquelle on vous conseille de demander un devis, voire plusieurs avant de faire votre choix. Ainsi, vous pourrez mieux comparer.

Trouvez des professionnels de parement de façade

Si autre, précisez
Si autre, précisez
Si autre, précisez
* champs obligatoires

Les différents matériaux d’un parement de façade

Le parement de façade est une excellente option pour tous ceux qui désirent sublimer leurs murs extérieurs. En effet, dans le cadre de travaux de construction ou de rénovation, le parement permet d’apporter plus de charme et de protection à la façade. En fonction de ses besoins et de son goût, on peut librement choisir le matériau parement de façade que l’on souhaite habiller ses murs. Cela dit, tout dépend également du budget du propriétaire. Quoi qu’il en soit, le choix est vaste et chacun peut trouver le modèle de parement qui correspond le mieux à ses goûts et envies. Et afin de vous en donner une idée et vous aider à mieux choisir, nous allons vous détailler dans cet article les différents matériaux les plus utilisés dans ce type de travaux.

Matériaux de parement de façade, que sont ils et quels sont leurs avantages ?

Parement de façade en bois

Vous aimez le style élégant et raffiné ? Alors, le parement en bois ne peut que vous plaire ! Depuis longtemps utilisé comme matériau d’habillage des murs, le bois est très apprécié pour son aspect esthétique naturel et chaleureux. En optant pour un parement de façade en bois, vous contribuez à apporter du cachet et du charme à vos murs extérieurs. Le rendu sera en effet magnifique, d’autant plus que vous avez au choix un grand nombre d’essences (le mélèze, le douglas, le pin maritime, le sapin, etc.). Mieux encore, le bois peut être disponible dans des versions lasurées ou peintes selon vos besoins et goûts personnels.

Mais ce n’est pas tout ! Si le parement en bois a le vent en poupe, c’est également pour ses énormes qualités isolantes. En investissant dans ce type particulier de parement, votre confort thermique intérieur sera optimisé. Ce qui vous permettra par la même occasion de limiter les pertes de chaleur et de réduire votre consommation énergétique. D’ailleurs, comme le bois est un matériau durable et imputrescible, il pourra vous accompagner pour de longues années. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de l’entretenir régulièrement et d’apporter un traitement spécifique pour certaines essences de bois.

Enfin, pour ce qui est du prix parement de façade en bois, vous pouvez compter entre 10 et 150 euros le m2 en fonction de l’essence de bois que vous allez choisir.

Parement de façade en bois

Parement de façade en PVC

Vous recherchez une solution plus abordable pour votre parement de façade ? Le PVC peut être ce qu’il vous faut. Il fait partie des matériaux les moins chers pour l’habillage de vos murs. D’ailleurs, malgré son prix relativement bas, le parement de façade PVC possède de nombreuses qualités séduisantes. A titre d’exemple, on peut citer la large possibilité de finitions et de couleurs qu’il propose. On peut par exemple avoir un parement en PVC avec un effet bois ou une imitation bois. Il vous suffit de choisir le modèle qui convient à votre goût.

Outre son aspect esthétique, le parement de façade en bois est aussi résistant et facile à entretenir. Contrairement au bois, il n’a pas besoin d’un traitement spécifique. Cependant un entretien régulier est souhaitable pour que le parement puisse toujours préserver ses propriétés et garder son éclat. D’ailleurs, vous n’aurez pas besoin de faire grand-chose pour cela. Un simple nettoyage suffira pour garder votre parement en PVC loin de la dégradation.

Enfin, concernant le prix, le PVC est un matériau pas cher. Pour l’utiliser comme matériau parement de façade, vous devez compter entre 10 et 45 euros le m2.

Nos autres articles :

Parement de façade en terre cuite

Qui a-t-il de mieux pour habiller ses murs que d’opter pour un matériau naturel, recyclable et écologique ? La terre cuite constitue en effet un excellent choix pour tous ceux qui luttent pour la protection de l’environnement. Malgré ses propriétés écologiques, elle est tout à faut robuste et fait preuve d’une excellente capacité de protection de vos murs. Sa durabilité est aussi éprouvée puisque vous n’aurez pas à vous soucier de la rénover qu’après une dizaine d’années. Afin que votre parement de façade en terre cuite puisse garder son état d’origine, vous n’aurez rien d’autres à faire que de le nettoyer de temps en temps.

Par ailleurs, en ce qui concerne les couleurs et les finitions, vous n’en aurez que l’embarras du choix. La terre cuite est disponible en une grande variété de teintes parmi lesquelles vous ne pourrez que trouver celle qui correspond à vos goûts. Enfin, pour le prix, il vous faut débourser entre 20 et 150 euros le m2 pour un parement en terre cuite.

Parement de façade en fibre-ciment

Parement de façade en fibre-ciment

La solidité et la résistance font partie de vos principaux critères dans le choix d’un parement de façade ? Alors, le fibre-ciment ne pourra que vous satisfaire. Il s’agit notamment de l’un des matériaux les plus solides et les plus résistants pour le bardage de vos murs. Grâce à sa composition en ciment renforcé de cellulose et de silice, le parement de façade en fibre-ciment résiste à toute sorte de chocs et d’agressions extérieures. Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous n’aurez donc aucun souci à se faire en ce qui concerne le gel, la pluie et tout autre type d’intempérie.

Grâce à toutes ces caractéristiques, le parement en fibre-ciment fait aussi preuve d’excellentes performances d’isolation thermique. Il tiendra votre habitat loin du froid et de l’humidité. Ce qui ne peut qu’être favorable en termes de confort thermique et de consommation énergétique. Et pour ce qui est de la finition, les nombreuses possibilités de personnalisation qu’offre ce matériau de parement vous permettront d’habiller vos murs comme vous le souhaitez.

Enfin, pour un parement de façade en fibre-ciment, il faudra compter en moyenne 30 à 150 euros le prix au m2.

En conclusion, il ne s’agit là que d’une sélection des matériaux les plus utilisés pour un parement de façade. En d’autres termes, vous pouvez encore en trouver d’autres en fonction de vos goûts, besoins et budgets. On peut citer à titre d’exemple le brique de parement, la pierre de parement, le parement en ardoise et bien d’autres encore.

Trouvez des professionnels de parement de façade

Si autre, précisez
Si autre, précisez
Si autre, précisez
* champs obligatoires

Parement de façade : de quoi s’agit-il exactement ?

Votre façade est en mauvais état et son apparence ne vous plait plus ? Sachez qu’il vous est tout à fait possible de la rénover. D’ailleurs, ce peut être obligatoire au cas où vos murs présenteraient une dégradation énorme. Dans le cadre d’une rénovation de façade, vous aurez la possibilité de ravaler votre façade et lui redonner un coup de jeune. Pour cela, vous pouvez investir dans un parement de façade. Une telle opération vous permettra en effet d’apporter de l’esthétisme ainsi qu’un aspect décoratif à vos murs. Ils deviendront comme neufs et vous pouvez vivre dans le confort et le bien-être. Toutefois, vous devez savoir que le parement ne se fait pas n’importe comment. Bien évidemment, il vous est possible d’entreprendre vous-même les travaux. Cela dit, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel afin que vous puissiez profiter d’un ouvrage bien fait. Mais dans ce cas-ci, quel sera le prix à payer et le type de parement utilisé ? Afin de vous aider à mieux comprendre, nous allons vous expliquer dans cet article tout ce qu’il faut savoir à propos du parement de façade, sa réalisation et son coût.

Parement de façade : de quoi s’agit-il exactement ?

D’une manière simpliste, on peut définir le parement de façade comme la couche superficielle extérieure d’un bâtiment. Il s’agit en effet de la partie que l’on peut voir de l’extérieur. C’est grâce à lui que l’on peut identifier un habitat, c’est son apparence extérieure. Toutefois, le parement peut aussi se rapporter aux travaux que l’on doit faire pour habiller la façade d’un habitat. C’est le fait d’installer des types particuliers de revêtement pour l’habillage du mur. Ces travaux sont généralement l’œuvre d’entreprises spécialisées. Cela dit, comme nous l’avons déjà évoqué plus haut, ils peuvent également être réalisés par le propriétaire même de la maison. Mais dans ce cas-ci, il est important d’avoir à disposition certains outils et aussi posséder des connaissances en la matière.

Pourquoi investir dans un parement de façade ?

Le parement de façade est une étape importante dans les travaux de construction ou de rénovation. Tel que nous l’avons déjà dit plus haut, ce type de travaux répond à différents types de besoins :

  • Pour commencer, le parement permet de décorer et embellir sa façade. En fonction de vos goûts et de vos envies, vous avez en effet à votre disposition un large choix de matériaux, de couleurs et de finitions. Les possibilités de personnalisation sont donc importantes et vous n’en aurez que l’embarras du choix.
  • Le parement de façade est aussi un excellent moyen pour protéger ses murs. Comme il s’agit de l’habillage extérieur de l’habitat, il va contribuer à protéger la façade des agressions extérieures et des salissures. Ce qui la rendra plus résistante et plus durable. Mieux encore, certains types de parement de façade permettent aussi d’isoler la maison par l’extérieur et d’optimiser par conséquent le confort thermique des habitants.

Bref, il ne s’agit là que des deux principales raisons pour lesquelles il est important d’investir dans un parement de façade. Il y en a encore d’autres.

parement de facade

Quel matériau choisir pour son parement de façade ?

Il existe une grande variété de matériaux de parement de façade. Selon le goût et le budget de chacun, on peut en effet trouver différents types parements. Toutefois, les matériaux les plus souvent croisés sont les suivants :

  • Le parement en bois: c’est l’un des matériaux les plus prisés par les propriétaires. Le bois séduit avant tout par son aspect esthétique naturel. Il nous permet d’avoir une façade à la fois élégante et chaleureuse. Toutefois, ce matériau bénéficie également de grandes qualités isolantes. En plus d’assurer une apparence charmante à vos murs extérieurs, le parement vous garantit donc aussi un bon confort thermique. En fonction des goûts de chacun, il peut se décliner en différentes versions lasurées ou peintes. A noter que les essences de bois sont  imputrescibles et durables. Cela dit, il est important de les entretenir et leur appliquer un traitement régulier afin qu’elles puissent garder leur éclat.
  • Le parement en PVC : très prisé dans le domaine de la construction, le PVC constitue également un matériau de qualité pour un parement. On l’apprécie avant tout pour sa grande malléabilité. On peut en effet facilement le travailler afin qu’il puisse offrir le rendu que l’on recherche. Mais le PVC offre aussi une excellente résistance et n’exige que très peu d’entretien. Le parement en PVC peut vous accompagner durant de longues années sans que vous soyez obligé de mener de lourds travaux d’entretien. Il est disponible en une grande variété de couleurs et finitions et vous n’aurez aucune difficulté à trouver celui qui correspond à vos besoins. D’ailleurs, si vous avez un budget limité, le PVC est fait pour vous.
  • Le parement en terre cuite : ce type de parement est aussi très en vogue de nos jours. Avec les nouvelles exigences en termes de développement durable, le parement en terre cuite se présente comme la solution idéale pour un meilleur respect de l’environnement. D’ailleurs, comme il s’agit d’un matériau facile à travailler, on peut en trouver en différents styles et finitions. Les teintes sont aussi multiples et il vous sera très facile de trouver celle qui correspond le mieux à votre goût et style.
  • Le parement en fibre-ciment : outre son style contemporain, ce type de parement de façade s’apprécie aussi par sa résistance exceptionnelle. Conçu à base de ciment renforcé de cellulose et de silice, le parement en fibre-ciment est particulièrement robuste et préservera vos murs des diverses agressions extérieures. Il est disponible en différentes couleurs et finitions et son installation demeure simple et rapide à réaliser. S’adressant surtout à des murs en bois ou en métal, le parement en fibre-ciment se fixe en effet avec des clous ou des vis.

Le parement en pierre : résistante et pleine de charme, la pierre constitue un matériau de qualité pour une façade moderne et séduisante. Elle habille de nos jours un grand nombre d’habitats et on peut dire que le rendu est tout à fait époustouflant. D’ailleurs, ce n’est pas la seule qualité que l’on attribue au parement en pierre ! Grâce à sa structure, il s’agit également d’un matériau robuste. Il saura donc protéger vos murs des attaques de la pluie, du gel, etc. Sans oublier le fait que la pierre est dotée d’excellentes performances d’isolation et contribuera ainsi à tenir votre foyer loin du froid.

  • Le parement en brique : enfin, ce type de parement de façade s’adresse particulièrement à tous ceux qui désirent avoir une façade élégante et charmante. La brique a été depuis longtemps l’un des matériaux les plus utilisés pour habiller un mur. Tout comme le bois, elle offre un rendu à la fois élégant et chaleureux. D’ailleurs, c’est également un matériau écologique et durable. Il protège vos murs durant de longues années sans pour autant exiger des travaux d’entretien lourd.

Bref, comme nous l’avons déjà dit plus haut, il ne s’agit ici que d’une sélection des matériaux les plus utilisés pour un parement de façade. Il en existe également d’autres et vous pouvez facilement trouver celui qui correspond le mieux à vos goûts, besoins et budget.

Nos autres articles :

Les différents types de pose de parement de façade

Il existe deux principaux types de pose de parement de façade :

La pose reconstituée de parement de façade

C’est une technique très utilisée. Elle consiste notamment en l’ajout de plaquettes sur les façades de l’habitat. Pour cela, on peut se servir d’un moulage relativement épais, d’environ 2 cm. Ledit moulage se compose généralement d’un béton allégé. Toutefois, dans certains cas, il est constitué d’une roche calcaire en poudre accompagnée d’un liant.

La pose collée de parement de façade

La pose collée se présente comme une excellente alternative à la pose reconstituée. Ici, il faudra utiliser un mortier-colle qui va unir les plaquettes. La pose est relativement simple. Cela dit, avant de se lancer, il est important de nettoyer au préalable le mur. En effet, vous devez vous débarrasser de toutes les salissures, moisissures et taches qui s’accumulent sur la façade. Cela permettra de mieux coller le parement de façade, d’autant plus que le support doit être en mesure de supporter le poids des plaquettes. Une fois que le nettoyage est terminé, on peut désormais passer à l’étape suivante, c’est-à-dire la pose du parement de façade.

Les outils nécessaires à la pose de parement de façade

Avant de vous lancer dans les travaux décrits plus haut, vous devez avant tout vous munir de quelques outils. C’est en effet essentiel pour le bon déroulement de la pose et aussi son efficacité. Parmi les outils que vous devez absolument avoir à disposition, on citera en particulier les suivants : une règle de maçon, un mètre, des tasseaux, une truelle, un pinceau large, un niveau à bulle, un maillet de carreleur, du joint et une perceuse.

Par ailleurs, il ne faut pas non plus oublier de vous procurer de la colle. Il existe différents types sur le marché. Mais essayez de trouver une colle de qualité afin d’obtenir un meilleur résultat ainsi qu’une bonne tenue. Si vous désirez vous faciliter la tâche vous pouvez opter directement pour une colle ou un mortier prêt à l’emploi. Ici, il est important de suivre et respecter à la lettre le mode d’emploi fourni par le fabricant. Aussi, comme la colle sera destinée à poser un parement de façade, il est essentiel qu’elle soit résistante aux différentes agressions extérieures. Bien évidemment, vous devez donc porter votre choix sur une colle spéciale murs extérieurs. La quantité requise sera fonction de la surface de la façade sur laquelle vous allez poser le parement.

Le prix d'un parement de façade

Le prix d’un parement de façade

Le parement de façade est une opération qui peut nécessiter un coût important. Cependant, cela va dépendre de plusieurs critères à savoir le type de matériau utilisé pour le parement, la surface du mur que l’on recouvrir de parement, la technique utilisée et l’état de la façade. Le prix peut aussi être différent d’un professionnel à un autre. Avant de choisir le prestataire à qui vous désirez confier la mission, prenez donc le temps de comparer les prix. Pour cela, il ne vous  suffit que de demander un devis parement de façade à chaque professionnel que vous contacterez. Généralement, la demande de devis est gratuite et ne contient aucun engagement. Vous ne perdrez donc rien à en demander. D’autant plus que cela vous permettra de connaître d’avance le coût que pourront vous occasionner les travaux de parement de façade.

Par ailleurs, pour ce qui est de la moyenne du prix parement de façade, on peut obtenir les chiffres suivants en fonction des matériaux utilisés :

  • Pour un parement en béton imitation pierre, il faudra compter à partir de 15 euros le m2.
  • Pour un parement en pierre naturelle, le prix moyen est de 75 euros le m2. Cela dit ce prix peut aller jusqu’à 200 euros le m2 si les pierres utilisées affichent des finitions complexes.
  • Par ailleurs, pour un parement en pierre reconstituée, le prix moyen oscille entre 80 et 100 euros le m2.

Enfin, il ne s’agit là que de la moyenne des prix pratiqués par les fabricants et les professionnels. Le tarif peut donc toujours changer. Il y a des boutiques où les prix des parements de façade sont moins chers que d’autres. Si vous arrivez à en trouver, vous pourrez alors payer moins cher vos travaux de parement. Il en est de même pour le prestataire. Si le prix proposé est généralement fixe, vous pouvez en revanche négocier si la surface que vous aimeriez poser du parement est importante. Aussi, n’hésitez pas à vérifier si le prix incluant la fourniture en parement et la pose est moins cher que celui de les payer séparément. Bref, avant de vous lancer dans un projet de parement de façade, prenez avant tout le temps de tout voir et analyser afin de faire le bon choix.

Trouvez des professionnels de parement de façade

Si autre, précisez
Si autre, précisez
Si autre, précisez
* champs obligatoires

Types d’enduit de façade, bien les choisir et les utiliser. Guide complet

Enduire sa façade est une étape essentielle dans la construction d’une maison. Une fois que les murs sont en place, on ne peut pas en effet les laisser dans l’état qu’ils sont. Il convient de les protéger et aussi les décorer et pour cela, on a des produits qu’on appelle enduit de façade. Comme son nom le laisse clairement entendre, ce dernier sera appliqué sur la façade et lui servira de revêtement. A noter qu’il existe différents types d’enduit de façade et que chacun est libre de son choix en fonction de leurs goûts et besoins. Et afin que vous puissiez mieux choisir le vôtre, nous allons vous détailler dans cet article, les types d’enduits les plus utilisés et leurs caractéristiques respectives.

L’enduit de façade à la chaux

L’enduit à la chaux vient de plus en plus à la mode aujourd’hui. Beaucoup de gens s’en servent aujourd’hui comme substitut du mortier pour les murs extérieurs et du plâtre pour les murs intérieurs. Ce produit possède notamment des propriétés intéressantes qui le rendent particulièrement séduisant.

passer un enduit

Fabriquer son enduit à la chaux

Sachez qu’il vous est tout à fait possible de fabriquer vous-même votre enduit à la chaux. Pour cela, vous pouvez vous servir d’une chaux hydraulique ou d’une chaux aérienne. La différence réside dans le fait que la première va exiger de l’eau pour sa prise. En revanche, la chaux aérienne n’a besoin que d’une exposition à l’air pour durcir.

Quoi qu’il en soit, pour fabriquer votre chaux, vous devez avoir en main quelques outils. Pour vous protéger, équipez-vous d’un masque et de lunettes de protection. Après que vous ayez acheté votre sac de chaux, vous devez lire attentivement les indications qui se trouvent sur l’emballage. Cela vous permettra notamment de connaître les proportions nécessaires pour chaque élément de l’enduit. Tout en respectant ces proportions, vous devez alors mettre du sable dans une bétonnière. Le choix du sable doit dépendre de la couleur que vous aimeriez obtenir pour la finition. Après, il vous faut ajouter ensuite la chaux et de l’eau. Malaxer pendant quelques minutes afin que les produits puissent bien se mélanger. Cependant, faites attention à garder une consistance moyenne.

Appliquer un enduit à la chaux

Maintenant que la chaux a été soigneusement préparée, vous pouvez procéder à son application sur la façade. Mais avant, assurez-vous que celle-ci soit bien propre et ne contienne aucune fissure. Pour cela, prenez le temps de faire du nettoyage avec un nettoyeur haute pression à jet doux. Débarrassez-vous aussi des mousses, mauvaises herbes et autres saletés de ce genre. Et si des fissures sont présentes ou et les morceaux de joints se détachent, vous devez les corriger par rebouchage et ponçage. Bref, le mur doit être impeccable et à la veille de l’application de l’enduit, vous devez vous assurer de l’humidifier. Cela permet notamment d’améliorer l’adhérence.

Une fois que tout est prêt, posez maintenant l’enduit à la chaux. Ce type d’enduit s’applique généralement en une seule couche. La seule chose dont on aura besoin ici, c’est d’un pinceau ou d’un rouleau. Il suffira alors de plonger ce dernier dans la chaux préparée et de l’appliquer sur le mur avec un mouvement lent de haut en bas. Il faudra ensuite attendre le temps nécessaire pour que l’enduit sèche.

L’enduit de façade monocouche

L’enduit de façade monocouche

Il s’agit également d’un type enduit de façade très utilisé de nos jours. L’enduit monocouche permet avant tout de protéger ses murs des agressions extérieures. Toutefois, comme il est proposé en divers coloris et finitions, on peut très bien s’en servir pour décorer la façade. D’ailleurs, ce type d’enduit est un produit prêt à l’emploi. En d’autres termes, les utilisateurs ne sont plus obligés de faire une préparation lourde. L’enduit peut s’appliquer directement et faire par conséquent gagner beaucoup de temps.

Pour son application, on a besoin de certains matériels. Parmi eux, 6 outils sont indispensables à savoir une truelle, une taloche ou un sablon, une taloche grattoir, un lance d’arrosage, une règle de dressage et des gants de protection. Tout comme pour l’application de l’enduit à chaux, il convient tout d’abord de préparer le mur. Les choses à faire sont exactement les même que celles que nous avons décrites plus haut. C’est-à-dire, il faut bien nettoyer et réparer les fissures. Après, on doit humidifier la façade, juste à la veille de l’application de l’enduit monocouche.

Après tous ces préparatifs, on peut désormais passer à la pose de l’enduit. Pour garantir son efficacité, il faut suivre certaines étapes bien définies :

  • Pour commencer, on doit malaxer l’enduit dans une bétonnière et le projeter ensuite sur la façade à l’aide d’une truelle. Il faut ensuite le dresser avec la règle afin que le rendu soit plus uniforme. Sinon, il est bon de savoir que l’enduit monocouche peut aussi être appliqué avec un sablon. Cependant, avant de le faire, vous devez être sûr de bien maîtriser cette technique.
  • Après la projection de l’enduit sur le mur, on peut le laisser ainsi à l’état brut. Mais si vous désirez obtenir un rendu plus élégant, vous pouvez opter pour une finition lisse ou grattée. Et pour cela, vous devez gratter ou lisser le mur après que l’enduit ait été projeté.

Nos articles autres articles sur le sujet :

L’enduit de façade multicouche

Enfin, l’enduit de façade multicouche est aussi une bonne option si l’on désire mieux protéger et décorer ses murs extérieurs. Néanmoins, cela demandera beaucoup plus de travail et aussi beaucoup plus de temps. En général, on applique en effet 3 couches superposées :

  • La première couche que l’on appelle aussi gobetis ou couche d’accrochage présente une épaisseur d’environ 5 mm. Elle est essentielle pour favoriser l’adhérence du mur et permettre un meilleur accrochage des prochaines couches. La projection se fait à la truelle.
  • La deuxième couche ou corps d’enduit offre une épaisseur de 15 mm et sert principalement à uniformiser la surface. On la projette également avec une truelle et la dresse ensuite avec une règle.
  • La troisième couche de 5 mm d’épaisseur constitue la finition. Elle peut être appliquée directement à la taloche et jouera surtout un rôle décoratif.

Trouvez des professionnels rapidement et gratuitement


Surface de la façade en m²

Hauteur du bien

Vos informations

Code postal

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Pourquoi procéder au traitement des champignons des maisons ?

Souhaitez-vous vivre dans une maison saine ? Prévenez l’apparition des champignons sur votre habitation. Ces derniers rendent votre pièce à vivre inconfortable, mais ils peuvent également nuire à votre santé et à la rigidité de votre logement. Dans cet article, nous allons parler des causes et conséquences ainsi que du traitement des champignons des maisons.

Champignons des maisons : de quoi s’agit-il exactement ?

Avant de traiter les champignons de votre maison, il paraît judicieux de savoir, c’est que c’est un champignon des maisons. Celui-ci se développe dans le milieu humide et obscur. Les champignons des maisons apparaissent lorsque votre maison perd de son étanchéité. Véritable ennemi du bois et de toutes les matières contenant de la cellulose entre autres les livres et les cartons, les champignons peuvent détruire votre maison s’ils ne sont pas traités. Le champignon des maisons est connu sous le nom de mérule. Celle-ci prend diverses formes, tantôt, elle prend la forme de l’ouate épaisse blanche, tantôt se manifeste comme une toile d’araignée. Mais en général, elle se reconnaît sous sa forme molle et visqueuse d’environ deux centimètres d’épaisseur.

Pourquoi procéder au traitement des champignons des maisons ?

Quelles sont les causes des champignons des maisons ?

Comme évoqués tout à l’heure, les champignons des maisons les plus connus restent la mérule. Celle-ci apparaît dans des endroits humides de la maison tout comme la moisissure. Ce type de champignon se développe rapidement et pourrait envahir la maison tout entière s’il n’est traité à temps. Faisant partie de la famille des champignons lignivore, la mérule s’attaque spécialement au bois. Elle se développe dans l’obscurité c’est-à-dire dans des milieux dépourvus des rayons solaires, puis dans des espaces non ventilés ainsi qu’en présence de bois humide.

trouver un artisan

Pourquoi procéder au traitement des champignons des maisons ?

La mérule est un champignon des maisons très dévastateur. Elle est dommageable pour l’habitat. Ennemie jugée du bois, celle-ci peut compromettre à la longévité de votre bâtiment. En effet, la mérule attaque le bois de votre maison. Le bois envahi par ce champignon change d’abord de couleur puis pourrit. Si le propriétaire de l’habitat ne se rend compte de la présence de la mérule, le bois de sa maison finit par s’effriter. En se référant à ce dégât, le traitement des champignons des maisons doit être une priorité. En effet, si vous intervenez tardivement, le bois qui forme l’ossature de votre maison pourrit, entrainant l’écroulement prématuré du bâtiment tout entier. Votre sécurité et celle de vos membres de famille seront également en jeux. Comme vous ne doutez de rien, vous vous référez sans doute à la garantie offerte par l’entreprise de construction de votre maison. Or, par l’effet de la mérule, votre bâtiment n’est plus résistant.

Dans la plupart des cas, ce type de champignon des maisons attaque en premier lieu les charpentes. Si vous ne réagissez pas rapidement c’est-à-dire si vous n’envisagez pas de réaliser un traitement des champignons de maison, la mérule se propage vite aux planchers, aux plafonds ou encore aux cloisons et même aux escaliers de votre pièce à vivre. Ensuite, la dangerosité de la mérule affecte également la santé des occupants de la maison. D’après des études bien menées, la mérule provoque des allergies, de l’asthme ainsi de diverses maladies respiratoires.

Comment savoir s’il y a des champignons des maisons ?

On ne peut pas traiter la mérule avant d’avoir diagnostiqué sa cause. Or, ce type de champignon est difficile à détecter. Comme elle se développe dans l’obscurité, elle peut se soustraire aux regards des habitants de la maison. Quand vous la détectez, c’est peut-être déjà trop tard. Il se peut que les bois de votre maison soient tous déjà infectés. Pour vous aider à savoir s’il y a des champignons des maisons, voici quelques signes qui peuvent vous avertir de la présence de la mérule dans votre pièce à vivre :

Le bois perd sa forme d’origine. On ne parle pas ici du caractère neuf du bois, mais sa transformation. Il peut s’agir de votre plinthe ou de votre chambranle ou de tous les autres matériaux en bois de votre bâtiment.

Le bois est recouvert de tissus blancs avec une forme de l’ouate. Enfin, le bois émet une odeur de champignon. Tout comme la moisissure, la mérule dégage également une odeur. Seulement, si ce dernier se présente, c’est que le bois de votre maison est déjà attaqué par un champignon.

Pour éviter que cette situation ne se produise, il paraît judicieux de faire appel à un expert en traitement des champignons des maisons.

trouver un artisan

Comment traiter les champignons des maisons ?

Une fois que vous détectez la mérule dans votre maison, il est fortement recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée. En effet, cette tâche ne s’improvise pas. Avant de procéder au traitement des champignons des maisons, il faut au préalable faire un diagnostic. Ce dernier doit aboutir à la détermination de la cause de l’apparition du champignon, aux zones déjà infectées et en l’ampleur du dégât ainsi qu’au traitement à envisager. Comme le diagnostic requiert un savoir-faire spécifique, cette tâche doit être confiée à un spécialiste. En faisant appel à un expert, vous serez rassuré de la réussite du traitement des champignons dans votre maison.

Il existe deux méthodes de traitement de la mérule : traitement préventif et traitement curatif. En ce qui concerne le traitement préventif, sachez qu’il est possible d’anticiper la survenance des champignons des maisons. Pour ce faire, prenez en compte la cause du développement de la mérule. Celle-ci se développe dans des espaces humides, non ventilés ou obscurs. Dans cette optique, essayez d’apporter de la lumière à toutes les chambres de votre maison, d’assurer une bonne ventilation de votre pièce à vivre. Surveillez la moindre fuite d’eau et vérifier si vos murs subissent ou non d’infiltration ou de remontées capillaires.

Quant au traitement curatif, la mérule envahit déjà votre maison. Selon le diagnostic de l’entreprise en traitement des champignons des maisons ou d’un expert, le traitement peut aboutir au dégagement des zones contaminées. L’entreprise pourra être amenée à déposer des revêtements et de l’enduit dans l’endroit où la mérule prend sa source. Ensuite, tous les bois infectés doivent être brûlés. Les murs doivent être nettoyés, brossés puis être traités avec un produit fongicide. Pour avoir un résultat rapide et efficace, il est conseillé de désaffecter le bâtiment traité pendant quelques mois.

Les articles qui peuvent vous intéresser : 

Comment détecter la présence de termites chez soi ? Quel traitement termites mener ?

Vous tenez à la solidité et durabilité de votre charpente ou maison en bois ? Alors, vous devez savoir qu’un traitement termites est nécessaire. Ces petits insectes peuvent en effet être particulièrement dangereux pour l’habitat. Heureusement qu’il existe des moyens pour les éliminer et lutter ainsi contre leurs effets indésirables. Afin de vous aider à mieux comprendre, nous vous invitons à découvrir dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le traitement termites : de quoi s’agit-il exactement, pourquoi lutter contre et comment les éliminer.

Les termites bois : de quoi s’agit-il exactement ?

Des insectes sociaux xylophages

Les termites rentrent dans la grande famille des insectes xylophages. En d’autres termes, ils se nourrissent de bois et c’est pour cela qu’ils représentent un danger pour les charpentes. A noter que ces insectes ont une incroyable capacité de traverser les maçonneries avant d’ensuite s’attaquer aux bois qui soutiennent la structure de la maison. D’ailleurs, ils ne font pas de différence entre les bois et s’attaquent presque à toutes les essences.

traitement thermites

Les différents types de termites rencontrés en France

Les termites bois existent en une très grande variété. Toutefois, ceux que l’on rencontre en France sont principalement de trois types, à savoir le termite lucifuge, le termite de Saintonage et le termite à cou jaune. Ils se dispersent un peu partout dans le pays, mais à des concentrations différentes. Pour le cas particulier de la France, on les retrouve surtout dans la partie Sud et Est du pays.

trouver un artisan

Comment détecter la présence de termites chez soi ?

Les termites sont particulièrement difficiles à détecter. Contrairement aux autres insectes xylophages, ils sont très silencieux et ne génèrent pas de sciure. Pour les déceler, il faudra observer attentivement ses structures en bois et voir s’il y a des trous à intervalles réguliers.

Pourquoi mener un traitement contre les termites ?

Il existe de nombreuses raisons pour lutter contre les termites. Cependant, la plus importante reste la protection de la maison et sa préservation. En effet, tel que nous avons déjà évoqué plus haut, les actions de ces insectes peuvent être particulièrement dévastatrices pour les structures en bois d’une maison, la charpente et aussi les menuiseries. Bien entendu, cela peut tout d’abord compromettre l’esthétisme de l’habitat. Mais pire encore, les actions des termites peuvent contribuer à fragiliser le bâtiment et réduire sa durée de vie. Pour éviter de tels désastres, la mise en place d’actions de lutte contre les termites est donc essentielle, d’autant plus que c’est obligatoire dans certains cas.

Effectivement, les réglementations des différents départements concernés ont pris des dispositions assez proches pour ce type de traitement. Pour commencer, tous les locataires et les propriétaires doivent effectuer une déclaration auprès de la mairie au cas où leur logement ou leur immeuble est infesté par les termites. Par ailleurs, si un propriétaire projette de vendre son habitation, il doit réaliser un diagnostic afin de faire un état parasitaire du bien immobilier. Le document doit être annexé à l’acte de vente. Toutefois, cette obligation n’est pas nécessaire si l’état parasitaire date encore moins de 3 mois.

Quand faire un traitement des termites ?

Quand faire un traitement des termites ?

Il n’y a pas vraiment de moment opportun pour réaliser un traitement des termites. Si vous habitez une maison en bois ou qui a une structure en bois, il est recommandé de faire ce traitement régulièrement. Cela vous permettra d’éviter les dégâts que peuvent causer ces types d’insectes. Sinon, cette opération est fortement recommandée en cas de vente d’une maison ou d’un immeuble. Préalablement au traitement, un diagnostic obligatoire doit être mené pour déterminer les endroits infestés par les termites. Cela permettra aussi par la même occasion de connaître les actions à mener pour le traitement.

Comment éliminer les termites ?

Le traitement termites est une action complexe qui peut exiger l’expertise et les compétences d’un professionnel du métier. Pour mener à bien la mission, il faudra aussi passer par plusieurs étapes importantes que nous allons détailler ici :

Le diagnostic termites

Toute action de traitement de termites doit être précédée par un diagnostic réalisé en bonne et due forme par un professionnel certifié. Tel que nous l’avons déjà dit plus haut, les attaques de ces insectes sont difficiles à déceler dans la mesure où elles se produisent à l’intérieur des bois. L’utilisation de matériels spécifiques est donc nécessaire. Le diagnostiqueur doit aussi avoir les compétences requises pour pouvoir examiner la charpente, identifier le type d’insecte présent dans la maison, et proposer les actions de traitement adaptées pour lutter contre. Généralement, un professionnel vous fournira un devis traitement termites avant d’effectuer telles ou telles actions.

Le traitement préventif

Après le diagnostic, il se peut que le résultat montre que votre habitat n’est pas infesté par les termites. C’est certes une très bonne nouvelle ! Toutefois, il est recommandé d’effectuer un traitement préventif. Le but est ici de s’assurer que votre maison ne soit pas infestée par les termites à l’avenir. Pour cela, il vous suffit d’injecter ou pulvériser le bois de la charpente de produits anti-termite. Il en existe en une grande variété sur le marché et leur prix reste très abordable.

Le traitement curatif

Ce type de traitement est indispensable si le résultat du diagnostic montre une infestation de termites dans l’habitat. Bien évidemment, des travaux importants peuvent être engagés. En effet, le traitement peut aller jusqu’à la réparation de la charpente, au remplacement de certains éléments la composant et le renforcement de la structure. C’est seulement après que l’on procède à l’injection de produit anti-termite et la pulvérisation d’insecticide dans la maison.

trouver un artisan

Prix d’un traitement termites

Le prix du traitement termites est extrêmement variable dans la mesure où il dépend encore d’un grand nombre de facteurs. Parmi tant d’autres, on peut citer l’avancée de l’infestation, le type de traitement à mener, l’état de la maison et aussi la surface à traiter. Le prix peut également dépendre du prestataire contacté pour réaliser le traitement. C’est pourquoi il convient toujours de demander un devis traitement termites à chaque professionnel contacté. Sinon, le prix moyen pour un diagnostic termites est de 100 à 200 euros. Pour un traitement préventif, il faudra compter dans les 20 euros le m². Enfin, le traitement curatif va généralement de 30 à 50 euros le m².

Les articles qui peuvent vous intéresser : 

Traitement de l’humidité, faire face à problème connu des francais

L’humidité est un élément nécessaire au confort et bien-être des habitants d’une maison. Cependant, si elle est en excès, elle peut constituer un danger non seulement pour les divers éléments de la maison, mais aussi pour la santé de ses occupants. Si le taux hygrométrique d’une habitation est très élevé, il convient donc de mener des actions de traitement de l’humidité afin de rétablir l’équilibre. Pour cela, plusieurs techniques sont disponibles. Cela dit, on peut aussi tout simplement faire appel à des experts de la qualité d’air intérieur. Pour en savoir plus sur ce sujet, nous vous invitons à lire le présent article dans son intégralité.

humidite moisissure

De bonnes raisons pour procéder à un traitement de l’humidité

Nous avons déjà esquissé en introduction l’intérêt de traiter l’humidité chez soi. Mais dans ce paragraphe, nous allons essayer d’entrer plus en détails et de présenter les diverses raisons rendant le traitement de l’humidité indispensable :

Préservation de la maison

Une humidité excessive peut causer des dégâts considérables sur la durée de vie d’une maison, mais aussi sa valeur. En effet, l’humidité fait partie des principales causes des taches, de l’apparition des moisissures et aussi la détérioration de la peinture. Bien entendu, l’esthétique du bâtiment sera ainsi corrompue. Mais plus important encore, l’humidité peut contribuer à fragiliser les structures du bâtiment (par l’effritement des joints par exemple). C’est la raison pour laquelle il convient d’intervenir rapidement et de résoudre le problème sans attendre.

trouver un artisan

Préservation du bien-être et de la santé des occupants

Si l’humidité est mauvaise pour votre habitat, elle peut aussi être dangereuse pour votre santé. Ses effets néfastes sont nombreux et variés. Un fort taux d’humidité peut causer différents problèmes de santé tels que l’irritation de la peau, la fatigue, les maux de tête, nausées, vomissements, toux, asthme, allergies, etc. La liste n’est pas ici exhaustive, mais elle est suffisante pour vous informer des dangers que représente une forte humidité.

Préservation du bien-être et de la santé des occupants

Amélioration de la performance énergétique

Enfin, l’humidité peut aussi être une cause d’augmentation de votre consommation énergétique. Avec un fort taux d’hygrométrie, la déperdition de chaleur peut être importante. Pour la contrebalancer, on va donc augmenter le chauffage, ce qui augmente encore plus la consommation et favorise par conséquent une mauvaise performance énergétique.

Bref, il y a toute une panoplie de raisons pour lutter contre l’humidité. Tout ce qu’il faut savoir maintenant, c’est comment lutter contre, et c’est que nous allons développer dans les paragraphes qui suivent.

Quelles actions entreprendre pour traiter l’humidité chez soi ?

Afin de mieux lutter contre l’humidité, il convient avant tout d’en déterminer les causes.

Les causes de l’humidité

Les sources d’humidité peuvent être nombreuses et selon le cas, on peut distinguer différents types d’humidité :

  • L’humidité ascensionnelle ou l’humidité par le sol : c’est l’une des formes les plus fréquentes. Elle est en général due à la vieillesse ou à une mauvaise qualité des fondations. Ce type d’humidité est facile à repérer puisqu’il se montre par le biais de taches sur les murs montant du sol.
  • L’infiltration de l’eau par les murs extérieurs: cette forme d’humidité est causée par un problème d’étanchéité des murs, ce qui permet une infiltration de l’eau et augmente par conséquent le taux d’humidité intérieur. Pour reconnaître cette forme d’humidité, il suffit de jeter un œil sur ses murs, vous trouverez des taches, généralement situées sur une zone précise.
  • L’humidité après l’isolation des murs creux: comme son nom l’indique, cette forme d’humidité se développe à la suite de travaux d’isolation de murs creux. Elle est souvent causée par une impossibilité pour l’humidité de sortir et s’effacer des murs.
  • L’humidité due à de la condensation: il s’agit aussi d’une cause très fréquente de l’humidité. Les appareils que nous utilisons au quotidien, ainsi que les éléments qui en sortent peuvent causer de l’humidité sur une ou plusieurs zones de notre habitat.

A noter qu’il ne s’agit pas là de toutes les causes ou formes d’humidité dans une maison. Ce sont tout simplement celles que nous rencontrons le plus souvent. Maintenant, concentrons-nous sur les types traitement humidité que l’on peut pratiquer de nos jours.

Injection de produits hydrophobes

Injection de produits hydrophobes

C’est l’une des techniques les plus efficaces et les plus utilisées pour lutter contre l’humidité. Elle se destine surtout à la lutte contre l’humidité par le sol et consiste en l’injection de résines hydrophobes. Il convient de préciser ici que cette technique est efficace sur tous types de murs et est sans dangers.

Pose d’une membrane d’étanchéité

C’est aussi un traitement destiné aux problèmes d’humidité ascensionnelle. Le but ici de bloquer la montée de l’humidité depuis le sol. Toutefois, il est bon de savoir que cette technique n’est pas recommandée pour les murs épais.

Protection des maçonneries enterrées et cuvelage intérieur

Cette technique est également efficace, mais elle n’est plus adaptée de nos jours. L’objectif est ici d’améliorer l’étanchéité des murs verticalement. Cependant, ce traitement n’est pas efficace pour lutter contre la remontée capillaire. Pour une meilleure protection, il convient donc de le coupler avec un traitement de blocage de l’humidité ascensionnelle.

Quels experts appeler pour un traitement d’humidité ?

Quels experts appeler pour un traitement d’humidité ?

Avec les bons équipements, vous pouvez vous-même procéder au traitement de l’humidité de votre habitat. Mais pour une meilleure efficacité, mieux vaut faire appel à un professionnel dans ce domaine. Pour un traitement efficace, il se peut que vous soyez appelé à contacter différents prestataires (plombier, couvreur, maçon, etc.). Parmi les plus importants, on citera en premier lieu le diagnostiqueur. Il va vous aider à déterminer la source de vos problèmes. Mieux encore, il peut formuler des recommandations et entreprendre lui-même les travaux nécessaires pour le traitement de l’humidité.

Sinon, il vous est aussi possible de recourir à un spécialiste en fonction de la spécificité des interventions à mener. Mais dans ce cas-ci, il faudra se préparer à payer plus d’argent.

trouver un artisan

Coût d’un traitement contre l’humidité

Le prix d’un traitement de l’humidité est variable en fonction de différents facteurs. On citera à titre d’exemple le type de problème d’humidité à traiter, les techniques qu’il convient d’utiliser le problème ainsi que le positionnement géographique de l’habitat et les problèmes que cela peut engendrer. Sinon, les compétences et expériences du prestataire comptent également. C’est la raison pour laquelle il convient de demander un devis traitement humidité avant de choisir tel ou tel professionnel.

Les articles qui peuvent vous intéresser : 

De bonnes raisons pour effectuer un traitement de l’eau

L’eau est indispensable à la vie ! Elle nous est utile pour bon nombre de choses dans notre vie quotidienne (se laver, boire, préparer les repas, etc.). Toutefois, si l’eau que nous utilisons n’est tout à fait propre, elle peut se transformer en un véritable poison et peut nuire à notre santé. C’est la raison pour laquelle il est important de garantir sa qualité. Et bien que l’eau distribuée par le réseau d’adduction puisse être fiable, il est parfois nécessaire de réaliser un traitement de l’eau de son robinet afin d’en être sûr. Pour vous aider à assurer une excellente qualité de l’eau que vous utilisez et buvez, nous vous disons dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le traitement de l’eau : pourquoi est-ce nécessaire, comment y procéder, quel expert contacter et à quel prix.

De bonnes raisons pour effectuer un traitement de l’eau

Les raisons pour faire un traitement de l’eau que l’on utilise au quotidien sont nombreuses et variées. Tel que nous avons déjà évoqué plus haut, cette opération permet d’assurer une bonne qualité de l’eau. En effet, une eau de mauvaise qualité peut engendrer des risques de maladies graves. Les bactéries qu’elle contient, le déséquilibre et les éléments qui la composent, tout cela peut être des sources de danger pour la santé. En d’autres termes, la principale raison pour traiter l’eau de sa maison et de garantir la santé des habitants. Et ce n’est pas tout puisque c’est également un moyen d’assurer une meilleure propreté et un plus grand confort de vie. Si la qualité de l’eau est bonne, on peut profiter d’un meilleur bien-être à soi-même et à ses membres de famille.

De bonnes raisons pour effectuer un traitement de l’eau

Quels sont les problèmes à traiter dans l’eau ?

De nombreux éléments peuvent contribuer à compromettre la qualité de l’eau d’une maison. En voici les principaux :

La dureté de l’eau

Une eau peut être considérée comme « dure » ou « douce » en fonction de sa composition en calcium et en magnésium. A noter que ces éléments sont essentiels pour garantir une bonne santé. Toutefois, s’ils se trouvent en excès dans l’eau que  nous buvons ou utilisons, ils peuvent causer de nombreux dommages. Avec une eau dure (forte composition en calcium et magnésium), les risques sont par exemple une altération du goût des boissons et des aliments, un linge mal lavé ou, plus grave encore, une maladie de la peau. Par ailleurs, si une eau est trop douce, les dangers qu’elle représente pour la santé sont encore plus grave. C’est pour cette raison qu’il convient de rétablir l’équilibre en opérant un traitement adéquat.

Les bactéries dans l’eau

Les bactéries peuvent être nombreuses dans l’eau, surtout si celle-ci a été mal traitée ou mal désinfectée. Effectivement, ces bactéries peuvent provenir de n’importe où et comme vous le savez déjà probablement, les risques de maladies qu’elles peuvent causer sont nombreuses. Certes, une partie de ces bactéries provoquent des troubles passagers. Cependant, les bactéries comme les légionelles se montrent plus dangereuses puisque la maladie qu’elles causent (la légionellose) peut être mortelle. Pour éviter de prendre des risques inutiles, il est donc recommandé de procéder à un traitement de l’eau.

trouver un artisan

Les nitrates, phosphates et autres polluants de l’eau

Enfin, les nitrates et les phosphates font partie des composants de l’eau que nous utilisons au quotidien. Cela dit, s’ils sont à forte teneur, cela peut engendrer des maladies très graves, voire mortelles. Pour éviter d’arriver à de tels désastres, il est donc important de réaliser régulièrement un contrôle de la qualité de l’eau et aussi un traitement au cas où cela serait nécessaire.

Les techniques de traitement de l’eau

Les techniques de traitement de l’eau

Il existe différentes techniques qui vous permettent de traiter l’eau de votre maison. Mais avant d’y procéder, un diagnostic préalable est nécessaire. Cette opération permettra notamment d’évaluer la qualité de l’eau, d’identifier les problèmes dans sa composition et connaître le type de traitement adapté. Pour garantir l’efficacité du traitement, on se sert parfois de certains appareils tels que l’osmoseur, l’ozoneur ou encore le stérilisateur. Ils sont utilisés en fonction du problème détecté et peuvent nécessiter des réglages spécifiques et également un entretien régulier. A noter que pour ces appareils, vous devez faire appel à un professionnel et c’est lui qui vous guidera à travers votre choix pour afin de trouver le bon équipement de traitement de l’eau.

Sinon, si vous désirez vous passer d’un spécialiste et réaliser vous-même le traitement de l’eau de votre maison, des solutions sont disponibles. Il existe sur le marché des appareils simples à utiliser et à mettre en place. Ils n’exigent aussi que très peu d’entretien et sont souvent peu onéreux. Cependant, il convient de préciser ici que l’efficacité de tels appareils n’est pas la même que celle des équipements proposés par un professionnel.

trouver un artisan

Quel expert contacter pour un traitement de l’eau ?

Tel que nous l’avons déjà expliqué plus haut, il est préférable de confier le traitement de l’eau de sa maison à un expert dans ce domaine. Afin de vous assurer une bonne qualité de l’eau, ce professionnel prendra toujours le temps de faire un diagnostic et analyser l’eau que vous buvez et utilisez. En fonction des résultats qu’il aura obtenus, il vous fournira les solutions adaptées pour rétablir la qualité de l’eau et en assurer la pureté. A noter que les experts de ce genre sont très nombreux en France et dans chaque région. Vous n’aurez donc aucune difficulté à en trouver. Cependant, pour des services fiables et de qualité, prenez contact avec un spécialiste qualifié et certifié.

Coût traitement de l’eau

Vous désirez effectuer le traitement de l’eau de votre maison vous-même ? Alors, il vous suffit d’acheter l’appareil qu’il vous faut pour cela. Dans ce cas-ci, vous n’aurez qu’à payer le prix du produit et la main d’œuvre pour l’installation. Cependant, si vous désirez profiter d’un traitement de qualité et recourir à un professionnel, le tarif peut être plus élevé. Aussi, le prix n’est pas le même pour tous les prestataires. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de demander un devis traitement de l’eau avant de choisir un spécialiste.

Les articles qui peuvent vous intéresser : 

Pourquoi faire un traitement de l’air pour son logement ?

La qualité de l’air intérieur d’une maison est essentielle pour assurer un meilleur état de bien-être et de santé. Toutefois, il est bon de savoir que la plupart des airs domestiques sont viciés. En effet, si vous prenez le temps de les analyser, vous serez certainement surpris de voir qu’il y a dans chaque mètre cube des tonnes de poussières, spores et germes divers. Bien entendu, tous ces éléments peuvent compromettre votre confort de vie et bien-être. Pire encore, ils peuvent menacer votre santé. C’est la raison pour laquelle il est important de procéder régulièrement au traitement de l’air de sa maison ou de son appartement. Nous vous disons tout sur ce sujet dans cet article.

Pourquoi faire un traitement de l’air pour son logement ?

Il y a plus d’une raison pour traiter l’air de son habitat. En voici les principales :

Amélioration de la qualité d’air respiré

Tous les jours, on cherche tous les moyens pour bien isoler l’intérieur de sa maison. Le but est notamment d’assurer une meilleure efficacité énergétique, mais aussi de profiter d’un meilleur confort et bien-être. Cependant, au fur et à mesure que l’on isole sa maison, les polluants domestiques provenant des divers appareils et équipements que l’on utilise s’accumulent à l’intérieur, ce qui peut compromet la qualité de l’air. Pour éviter un tel impact, un traitement de l’air appartement constitue la meilleure solution.

Pourquoi faire un traitement de l’air pour son logement ?

Un indispensable pour la santé

Un air vicié peut être particulièrement dangereux pour la santé. Nous avons souvent peur de la pollution extérieure, mais nous nous soucions moins de la qualité d’air intérieur. Or, nous passons la majorité de notre temps chez nous, à l’intérieur de la maison. Comme une telle situation est inévitable, le mieux serait donc de traiter régulièrement l’air intérieur afin de se trouver en sécurité chez soi.

Des impacts nocifs sur la maison

L’air pollué est dangereux pour la santé des occupants d’une maison. Mais il ne se limite pas à cela ! La pollution de l’air peut aussi impacter négativement l’habitat. En effet, comme elle favorise l’humidité, cela peut causer l’apparition de moisissures et ainsi, la dégradation de la valeur du logement. Bien évidemment, il n’y a qu’une seule solution : le traitement de l’air.

trouver un artisan

Comment diagnostiquer la qualité d’air intérieur de sa maison ?

Vous aimeriez traiter l’air intérieur de votre habitation ? C’est une excellente idée ! Mais avant cela, la réalisation d’un diagnostic de la qualité de l’air intérieur peut être nécessaire. Pour cela, on peut choisir entre différents moyens simples et rapides :

  • De l’observation: sans avoir appel à un professionnel ou utiliser des matériels spécifiques, vous pouvez facilement repérer si l’air intérieur de votre maison est vicié ou non. En effet, vous n’aurez rien d’autres à faire que de jeter un coup d’œil sur la peinture, sur les murs, sur les fenêtres, etc. S’il y a des moisissures, de la condensation ou si vous sentez de l’humidité, c’est que l’air intérieur est pollué.
  • Le diagnostic extérieur: pour plus de précision, ce diagnostic peut également vous être d’une grande utilité. Ici, vous avez le choix entre faire le diagnostic vous-même ou faire appel à un cabinet d’expert de la qualité de l’air. Si vous optez pour la première option, tout ce que vous avez à faire, c’est de vous équiper d’un hygromètre.

Comment traiter l’air intérieur de sa maison ?

Comment traiter l’air intérieur de sa maison ?

Nous avons déjà vu dans les paragraphes précédents les divers dangers que représente la pollution de l’air intérieur. Pour préserver votre bien-être et votre santé, il convient donc d’intervenir rapidement et faire un traitement de l’air de sa maison ou de son appartement. Mais pour cela, il faut tout d’abord déterminer les divers éléments indésirables à éliminer.

Les éléments indésirables à supprimer

Pour garantir une qualité d’air intérieur optimale, il est nécessaire de lutter contre certains éléments nocifs. Ils sont nombreux, mais on peut les classer en trois grandes catégories à savoir :

  • L’humidité relative : c’est un élément que l’on ne peut pas détecter sans matériel adéquat. Pourtant, un taux d’humidité excessif peut être dangereux, surtout pour ceux qui sont victimes d’asthme. A l’heure actuelle, le taux hygrométrique idéal est de 40 à 60 %. S’il est dépassé, les risques pour la santé peuvent être nombreux. Pour un meilleur bien-être, il convient donc de lutter contre cette humidité relative.
  • Les poussières: elles font également partie des principales causes de la pollution de l’air intérieur. A noter que les poussières peuvent apporter des germes pathogènes et d’autres peuvent même engendrer des allergies. C’est la raison pour laquelle il convient de les éliminer de l’intérieur de la maison.
  • Les éléments chimiques gazeux : ils proviennent généralement des divers appareils que l’on utilise au quotidien. Ces éléments sont très dangereux, bien que leur effet sur la santé ne se remarque pas de façon immédiate.

trouver un artisan

Les techniques de traitement utilisées

Pour traiter l’air intérieur d’un habitat, on a à disposition un large choix de matériels, mais aussi de techniques à utiliser. Ils peuvent être différents selon leur nature et leur mode de fonctionnement. En voici les principaux :

  • Les appareils de traitement ponctuel: comme leur nom le laisse clairement entendre, ces appareils sont utilisés pour traiter un problème spécifique dans un volume restreint. Ils sont de différents types et peuvent jouer différents rôles. Parmi les plus connus, on peut citer les ioniseurs (pour lutter contre les poussières), les humidificateurs, les assécheurs, les déshumidificateurs, etc.
  • La climatisation : cet équipement permet de déshumidifier l’air en condensant la vapeur d’eau sur l’unité froide. Il permet surtout d’assurer un taux hygrométrique optimal.
  • La ventilation mécanique contrôlée double flux : cet appareil permet de lutter contre les poussières, les pollens et aussi les microdébris allergènes, grâce notamment à son filtre sur l’aspiration d’air neuf.

Coût d’un traitement de l’air intérieur

Le prix traitement de l’air intérieur peut être particulièrement variable. Tel que nous l’avons déjà évoqué plus haut, vous pouvez traiter vous-même votre air intérieur. Tout ce dont vous avez à faire pour cela, c’est d’acheter un matériel pour le traitement de l’air. Cela dit, si vous désirez mener une opération ponctuelle et pour toutes les pièces de votre habitation, vous pouvez faire appel à un professionnel. Le tarif est là aussi variable en fonction du prestataire que vous contactez. Mais pour trouver la meilleure offre, vous pouvez toujours miser sur la comparaison des prix.

Les articles qui peuvent vous intéresser : 

A qui confier le métrage Loi Carrez de son bien immobilier ?

Vous prévoyez de mettre votre bien immobilier en vente ? Eh bien, sachez qu’il existe un certain nombre de diagnostics (diagnostic technique immobilier) que vous devez effectuer au préalable. Bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler d’un diagnostic, le métrage Loi Carrez peut être assimilé à celui-ci. Il s’agit de l’une des obligations auxquelles doivent se soumettre le propriétaire au moment de la vente de son bâtiment ou de son immeuble. Mais c’est quoi exactement la Loi Carrez ? En quoi consiste-t-elle ? Quels sont les biens concernés et comment fait-on le calcul ? Si tout cela vous intéresse, alors cet article est fait pour vous.

La Loi Carrez : de quoi parle-t-on exactement ?

La Loi Carrez est avant tout la loi n°96-1107 du 18 décembre 1996. C’est un dispositif législatif qui est entré en vigueur en 1997. Son but est notamment de mettre en place un système permettant de mieux protéger les acquéreurs de lots de copropriété. Pour ce faire, cette loi impose aux vendeurs de bien immobilier de mesurer avec exactitude les surfaces des parties privatives qui seront remises à l’acquéreur au moment de l’achat d’un lot de copropriété. Toutefois, il est bon de savoir qu’avant de réaliser le métrage des surfaces de plancher, il convient au préalable de mesurer et déduire les surfaces occupées par les cloisons, les murs ou encore les embrasures de portes. Sinon, une fois le mesurage réalisé, les mesures prises doivent être notées dans un certificat appelé certificat Loi Carrez et comme les autres diagnostics techniques immobiliers, il doit être annexé à l’acte de vente.

Les types de bien concernés par l’obligation de réaliser un mesurage Loi Carrez

Les types de bien concernés par l’obligation de réaliser un mesurage Loi Carrez

Tel que nous avons dit plus haut, le métrage Loi Carrez vise à protéger les acheteurs de bien sis dans un lot de copropriété. Ce peut être un appartement, un local commercial ou encore une maison. Toutefois, la Loi Carrez impose que le bien en question doit avoir au minimum une superficie de 8 m². Ainsi, parmi les biens concernés par l’obligation de faire ce type de métrage, on peut citer à titre d’exemple les biens situés dans une copropriété verticale, dans une copropriété horizontale, dans un local utilisé comme habitation, dans un local commercial et aussi dans un local professionnel.

trouver un artisan

Méthode de calcul de la superficie Loi Carrez

Le calcul de la superficie Loi Carrez n’est pas aussi compliqué que l’on pense. C’est en effet assez simple et les outils que l’on utilise sont tout à fait accessibles. Cependant, afin de faire le calcul dans les normes, il convient de tenir compte de certains éléments à savoir la surface du lot, ainsi que les placards, les combles et les greniers. Néanmoins, tel que nous l’avons déjà dans un paragraphe plus haut, certains éléments doivent être déduits du calcul de la superficie Loi Carrez. On parle plus précisément ici des éléments tels que le garage, la terrasse, le balcon, la cage d’escalier, la cave, les surfaces qu’occupent les murs, les cloisons, les embrasures de porte et de fenêtre et les marches, etc.

Par ailleurs, il convient de préciser ici que les parties du bien dotées d’un plafond inférieur à 1 m 80 doivent aussi être décomptées du calcul de la superficie Loi Carrez. Et il en va de même pour les pièces avec une superficie inférieure à 8 m².

Les sanctions relatives à la superficie Loi Carrez

La Loi Carrez prévoit plusieurs sanctions en cas de non-respect des dispositions qu’elle contient. Le premier concerne le certificat Loi Carrez. Tel que nous l’avons déjà dit plus haut, celui-ci doit obligatoirement accompagné l’acte de vente. Dans le cas contraire, la nullité de l’acte peut être proclamée à la demande de l’acquéreur du lot.  Sinon, si le problème provient d’une erreur dans le calcul de la superficie Loi Carrez, deux scénarios peuvent apparaître :

  • Tout d’abord, si la superficie indiquée dans le certificat est inférieure à la superficie réelle, aucun supplément de prix n’est prévu puisque l’erreur vient du vendeur lui-même.
  • En revanche, si la superficie indiquée dans le certificat est supérieure à la superficie réelle (l’écart doit faire au moins 5 %), l’acquéreur peut demander une diminution du prix du lot, avec une proportion à la moindre mesure.

A qui confier le métrage Loi Carrez de son bien immobilier ?

Le métrage Loi Carrez est une opération assez simple et rapide à faire. Vous pouvez donc le faire vous-même. D’ailleurs, cette loi n’exige pas que l’opération soit faite par un professionnel. Cela dit, si vous désirez obtenir un résultat plus fiable et une mesure plus exacte, vaut mieux faire appel à un diagnostiqueur certifié. En effet, un professionnel de ce genre dispose de tous les matériels et compétences nécessaires pour mener cette mission à bien, d’autant plus qu’une interprétation est également à faire. Et ce n’est pas tout puisque si vous le faites vous-même, votre responsabilité pourrait être tenue en cas d’erreur de mesurage. Sinon, en recourant aux services d’un professionnel habilité, la prestation peut être comprise et calculée de manière forfaitaire avec les coûts des autres diagnostics immobiliers obligatoires. En d’autres termes, vous pourrez profiter d’un prix plus abordable.

trouver un artisan

Coût d’un métrage par Loi Carrez

Vous aimeriez confier le métrage Loi Carrez de votre habitat à un diagnostiqueur certifié ? C’est une décision plutôt judicieuse ! Ce professionnel vous garantira en effet un mesurage juste et correct. Mais comme vous le savez déjà, ses services ont un prix. Généralement, le prix Loi Carrez métrage est compris dans le tarif forfaitaire de tous les autres diagnostics obligatoires à faire (DPE, amiante, risques naturels, etc.). Dans ce cas-ci, vous pourrez profiter d’un prix plus abordable. Toutefois, il peut aussi être calculé séparément et ici, le prix moyen est de 50 euros. Mais tout dépend encore de plusieurs facteurs tels que la taille des surfaces à mesurer, la configuration du lot de copropriété et aussi les compétences et expériences du diagnostiqueur. Afin de trouver la meilleure offre, il est donc recommander de demander un Loi Carrez devis avant de choisir tel ou tel prestataire.

Les articles qui peuvent vous intéresser :