Archive

Category Archives for "Service et expertises"

Découvrez tous nos guides et astuces sur l’Architecture, la Sécurité
l’Entretien extérieur , le Jardin, les Expertises , les Diagnostic et les Traitements

Nous le savons tous, les travaux de rénovation et de construction sont complexes ! Ils demandent souvent des compétences particulières et doivent être réalisés dans le respect des normes. Bien évidemment, le recours à un professionnel est impératif. Grâce à  sa formation et ses expériences, il est en mesure de nous assister dans tous les travaux dont nous avons besoin d’accompagnement. Les services et expertises proposés par les professionnels sont nombreux et variés. Ils interviennent dans des domaines divers et réalisent des missions souvent ponctuelles. Afin de vous aider à mieux comprendre, nous allons vous présenter dans cet article quelques domaines dans lesquels vous pouvez avoir besoin des services et expertises d’un professionnel.

Architecture

Vous projetez de construire une nouvelle maison ? C’est une excellente idée ! Vous avez certainement déjà une idée du type et du style de votre futur habitat. Mais avez-vous pensé à sa planification technique et sa réalisation ? Pour une telle mission, un architecte est là pour vous aider. Ce spécialiste de l’architecture effectuera en effet une expertise technique et pratique de votre projet de construction. Il concevra les plans, réalisera la conception et le suivi du chantier. L’architecte pourra également se charger de trouver pour vous les professionnels qui réaliseront les travaux de construction selon les indications fournies dans le cahier de charge.

Voir notre rubrique architecture

Entretien

Au fil du temps, vos murs ainsi que votre toiture peuvent perdre de leur éclat et aussi de leur étanchéité. En plus d’être désagréable à voir, cela peut aussi contribuer à compromettre votre confort. En effet, l’humidité peut pénétrer à travers les murs ou la toiture, ce qui réduira la température intérieur et menacera par conséquent votre confort thermique. Afin de ne pas en arriver là, il convient donc de faire un entretien régulier de son habitation ainsi que des divers éléments qui la composent. Cela peut consister en de simple nettoyage ou en une rénovation complète. Mais que ce soit dans l’un ou dans l’autre cas, le recours à un professionnel est toujours conseillé. Il vous fera profiter de ses services et expertises afin de vous orienter vers les travaux d’entretien qu’il faut pour votre logement. Pour commencer, le professionnel réalisera des études afin de savoir le type de traitement qu’il convient d’apporter à vos façades extérieures ou votre toiture. Il établira ensuite un devis dans lequel il listera tous les travaux à faire ainsi que leur prix.

Voir notre rubrique entretien

Entretien Jardin

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un joli jardin dans sa propriété ? Cet espace nous permet de nous détendre et de profiter de l’air frais. Toutefois, il ne suffit pas d’en créer et en avoir un ! Un jardin a besoin d’un entretien régulier pour que les différentes plantes qui le composent puissent se développer et que le paysage soit toujours agréable à voir. Pour cela, il faudra avoir quelques outils spécifiques et des compétences en jardinage et en botanique. De toute évidence, l’intervention d’un professionnel est donc requise. Il pourra vous fournir ses services et expertises en matière d’entretien jardin. Vous serez alors sûr d’avoir un jardin de qualité dans lequel vous pouvez vous laisser aller dans le farniente durant les fortes chaleurs de l’été ou tout simplement durant vos temps libres.

Expertise

Les travaux de construction, de rénovation ou de démolition ne se font pas n’importe comment. Même si vous êtes un bon bricoleur, il faut laisser cette tâche à des professionnels qualifiés. Seuls les experts en bâtiment peuvent en effet mener à bien de tels travaux. En fonction de vos besoins, vous avez différents types de professionnel à votre disposition. Un architecte, un constructeur de maison individuelle (CMI), un maître d’œuvre, un bureau d’études… les spécialistes ne manquent pas en la matière. Ils se feront un réel plaisir de vous faire profiter de leur expertise afin que vous puissiez avoir une jolie maison neuve confortable et durable.

Voir notre rubrique expertise

Diagnostic

Avant de se lancer dans des travaux de réparation ou de rénovation, il convient toujours de faire un examen préalable de l’état du bâtiment à réparer ou rénover. Cet examen, que l’on appelle également diagnostic, va permettre à l’expert généraliste ou spécialiste d’évaluer le bâtiment selon des indicateurs ou critères spécifiques. Les résultats lui seront ensuite nécessaires pour déterminer les interventions ainsi que le traitement à apporter au bâtiment en vue de sa rénovation. Et avant de mener les travaux en question, il prendra toujours le temps d’établir un devis qu’il remettra aux clients pour validation. Si le client l’approuve, les travaux peuvent alors commencer. Dans le cas contraire, le professionnel peut toujours apporter des modifications à son devis afin qu’il soit conforme aux attentes et budget du client.

Voir notre rubrique diagnostic

Sécurité

Lors des travaux de construction, de rénovation ou de démolition, il convient toujours de prendre certaines mesures pour garantir la sécurité de chantier. De telles mesures concernent tout aussi bien la protection des ouvriers que celle des individus qui pourront passer à côté. Bien évidemment, cela nécessitera la mise en place de dispositifs spécifique et pour cela, il faudra s’offrir les services et expertises d’un spécialiste. Dans la majorité des cas, les professionnels en charge de la construction réalisent eux-mêmes la pose de ces dispositifs de sécurité. Toutefois, quand la sécurité des passants est menacée, il est parfois recommandé de faire à appel à des spécialistes de la sécurité.

Voir notre rubrique sécurité

Traitement

Afin de lui garantir une meilleure durée de vie, un bâtiment a besoin d’un traitement particulier de temps en temps. Ce traitement peut concerner les murs, la toiture, les portes et fenêtres, les sols extérieurs, etc. Il peut être appliqué pour améliorer leur étanchéité et leur résistance aux intempéries. Le choix du traitement à apporter ainsi que des produits à utiliser dépendra du problème à résoudre ou encore de l’état du bâtiment. Quoi qu’il en soit, il appartiendra à un professionnel de faire un diagnostic afin de déterminer le traitement adapté. Grâce à ses services et expertises, vous pourrez profiter d’un traitement de qualité pour vos façades extérieures vos murs, ainsi que tous les équipements de menuiserie de votre habitat.

Voir notre rubrique traitement

La réalisation du diagnostic de performance énergétique, ne rien rater

Vous prévoyez de revendre ou louer votre logement ? C’est un très bon projet ! Toutefois, vous devez savoir que pour cela, il vous faut encore passer par plusieurs étapes importantes. Parmi les plus importantes, on citera en particulier le diagnostic de performance énergétique que l’on connait surtout par son acronyme DPE. C’est une opération obligatoire à faire à l’occasion d’une vente ou d’une location immobilière. Mais en quoi consiste exactement un diagnostic de performance énergétique ? Pourquoi le faire et comment se déroule-t-il ? Quelle est sa validité et son coût ? Si tout cela vous intéresse, alors nous vous invitons à lire cet article qui traite du DPE et de tout ce qui l’entoure.

Qu’est-ce qu’un diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE est une opération qui consiste à évaluer la consommation en énergie d’une résidence ainsi que la quantité de gaz à effet de serre qu’elle dégage. Tel que nous l’avons déjà dit plus haut, ce diagnostic intervient à l’occasion d’une vente ou d’une location d’un bien immobilier. Il est obligatoire et doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié. Après l’analyse, le DPE se présente comme un document sur lequel figure les données relatives à la consommation énergétique du logement. Aussi, il doit être attaché au dossier de diagnostic technique (DDT) qui doit être donné aux locataires ou aux acheteurs du bien immobilier. Le diagnostic de performance énergétique s’inscrit notamment dans le cadre de la politique énergétique mise en place au niveau européen. De manière implicite, il vise aussi à réduire la consommation énergétique d’un habitat et de protéger par conséquent l’environnement.

Qu’est-ce qu’un diagnostic de performance énergétique ?

Pourquoi faire un diagnostic de performance énergétique ?

Il y a plus d’une raison pour réaliser un diagnostic de performance énergétique. Tel que nous l’avons déjà dit plus haut, il est obligatoire en cas de vente ou de location d’une maison. Le but est ici d’informer les acquéreurs et les locataires de la performance énergétique du logement qu’ils s’apprêtent à acheter ou à louer. Cela leur permettra de se faire une idée de leur future facture d’énergie.

trouver un artisan

Par ailleurs, le diagnostic performance énergétique peut aussi être utilisé pour réduire la consommation énergétique du logement. A l’occasion de cette opération, le diagnostiqueur va en effet faire état de la consommation et de déterminer ainsi appareils les plus énergivores ou encore les problèmes pouvant accroître la consommation. Le résultat du DPE permettra ainsi d’optimiser sa consommation énergétique et de connaître les éléments sur lesquels il faudra apporter de l’amélioration. Bref, le diagnostic permet de savoir s’il faut investir dans un projet de rénovation énergétique ou pas. Bien entendu, il ne faut donc pas attendre la revente ou la location de sa résidence pour réaliser un diagnostic performance énergétique.

La réalisation du diagnostic de performance énergétique

Pour effectuer le diagnostic de performance énergétique d’un logement, le diagnostiqueur professionnel va se servir de quelques outils spécifiques. Grâce aux avancées technologiques, ce diagnostic peut désormais être fait avec un logiciel réglementé. Ainsi, pour le calcul de la performance énergétique d’une habitation, le professionnel va se servir de 2 étiquettes :

  • L’étiquette énergie: c’est sur cette étiquette que va être notée la consommation énergétique annuelle de l’habitat. Pour le mesurer, le diagnostiqueur se sert notamment d’une échelle commençant par « A » pour une consommation faible (moins de 51 kilowattheures/m2) et se terminant par « G », lequel représente une consommation élevée (plus de 450 kilowattheures/m2).
  • L’étiquette climat : cette étiquette retrace l’impact de la consommation énergétique sur les émissions de gaz à effet de serre. L’échelle utilisée est la même que pour l’étiquette énergie. La lettre « A » représente l’émission le plus fable, c’est-à-dire moins de 6 kilos d’équivalent carbone/m2. On indique en revanche par la lettre « G » une émission élevée de gaz CO2. C’est notamment le cas quand celle-ci dépasse les 80 kilos d’équivalent carbone/m2.

trouver un artisan

Enfin, sur le DPE, on doit pouvoir retrouver les caractéristiques du bâtiment et des équipements qui le composent, la quantité d’énergie consommée par chaque catégorie d’équipements chaque année, une évaluation de la quantité de CO2 émis, le classement du logement selon les étiquettes décrites plus haut et des recommandations pour réduire et maîtriser la consommation d’énergie.

A qui confier la réalisation du diagnostic de performance énergétique de son logement ?

A qui confier la réalisation du diagnostic de performance énergétique de son logement ?

Comme nous l’avons déjà évoqué plus haut, le diagnostic performance énergétique doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié. La certification en question est attribuée par des organismes spéciaux, lesquels sont à leur tour accrédités par le Comité français d’accréditation ou COFRAC. Des professionnels certifiés, vous pouvez en trouver beaucoup dans la région où vous vous trouvez. Avant de choisir, il vous faut tout simplement bien vérifier leurs compétences et aussi leur tarif en demandant un devis diagnostic de performance énergétique.

La validité du diagnostic de performance énergétique

C’est le décret du 13 avril 2011 sur les performances énergétiques qui a fixé la validité du DPE à 10 ans. Passé ce délai, vous devez donc procéder à un nouveau diagnostic. A noter que si le DPE présenté dans le dossier de diagnostic technique (DDT) n’est pas à jour, l’acquéreur ou le loueur peut demander une diminution du prix. Au pire, il peut aussi demander une annulation du contrat de vente ou de location. Alors, vous avez intérêt à faire le diagnostic, d’autant plus que cela ne coûte pas vraiment cher.

trouver un artisan

Prix d’un diagnostic de performance énergétique

Vous désirez faire un diagnostic performance énergétique de votre logement ? C’est une très bonne décision ! Ce document vous permettra de vendre ou louer rapidement votre bien immobilier. Tout ce que vous avez à faire, c’est de trouver un diagnostiqueur certifié. Ils sont très nombreux de nos jours, mais les tarifs pratiqués ne sont pas les mêmes. Le prix DPE dépend notamment de divers facteurs tels que votre position géographique, la taille de votre logement ou encore les compétences du professionnel. Sinon, en moyenne, il faudra compter entre 80 euros à 180 euros. Mais comme toujours, n’hésitez pas à demander un devis DPE à votre diagnostiqueur.

Les articles qui peuvent vous intéresser

Comment trouver un bon diagnostiqueur parasitaire pour sa maison ?

Les parasites de tout genre peuvent causer d’énormes dégâts dans votre logement. Maladies, dégradation de l’habitat, inconfort… les problèmes qu’ils occasionnent sont très nombreux. C’est la raison pour laquelle il convient de les éliminer au plus vite. Mais avant cela, la réalisation d’un diagnostic parasitaire est nécessaire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quel est son intérêt ? Quels parasites sont concernés ? Qui doit faire le diagnostic et à quel prix ? Nous vous disons tout sur le diagnostic parasitaire dans cet article.

Qu’est-ce qu’un diagnostic parasitaire ?

Comme son nom le laisse clairement entendre, le diagnostic parasitaire est une opération visant à détecter la présence de parasites sur une construction en bois. Le but est notamment de faire état de la qualité de la construction et de s’assurer qu’elle ne subit pas l’attaque d’insectes ou de champignons. En général, ce diagnostic est réalisé à l’occasion de la revente d’une habitation. Dans certains cas, le diagnostic parasitaire est obligatoire. Tel est notamment le cas du diagnostic termites et insectes xylophages. Selon l’ordonnance n° 2005-655 et le décret n° 2006-1114 du 05 septembre 2006, le diagnostic parasitaire doit être inséré en annexe à l’avant contrat de vente de tout immeuble bâti situé dans une zone à risque délimitée par arrêté préfectoral ou municipal. A noter que ce diagnostic n’est valable que pour 6 mois.

diagnostic parasitaire

Pourquoi faire un diagnostic parasitaire ?

Les raisons de faire un diagnostic parasitaire peuvent être nombreuses. Tout d’abord, c’est un moyen de s’assurer que son habitat soit préservé des dégradations occasionnées insectes xylophages et les champignons lignivores. Comme vous le savez déjà probablement, de tels parasites sont dangereux pour le bois, le tissu et le papier et peuvent même aller jusqu’à causer l’effondrement de la construction. Vous devez donc les éliminer le plus vite possible.

trouver un artisan

Mais ce n’est pas l’unique raison de faire un diagnostic parasitaire. Tel que nous l’avons déjà dit plus haut, il peut aussi être obligatoire dans le cas de la revente d’une habitation. Si vous désirez revendre votre maison et que vous n’avez pas effectué le diagnostic, l’acquéreur a le droit d’entamer une action en justice afin de demander une diminution du prix du bien. Pire encore, son action peut mener à l’annulation du contrat de vente.

Bref, le diagnostic parasitaire est une opération importante que tout propriétaire de constructions en bois doit effectuer. A noter qu’il doit être réalisé par un diagnostiqueur professionnel, dont l’accréditation doit être faite par un organisme certifié Cofrac.

différents parasites objets du diagnostic

Les différents parasites objets du diagnostic

Les parasites qui peuvent dégrader votre construction sont nombreux et variés. Mais parmi les plus nocifs, on citera en particulier les suivants :

  • Les termites: ce sont des insectes xylophages. Autrement dit, ils se nourrissent du bois et sont particulièrement dangereux pour les plinthes, les portes ou encore la charpente. A noter que ces insectes sont difficiles à détecter et qu’il est parfois nécessaire de se servir de matériels spécifiques.
  • La petite vrillette : c’est un petit insecte dangereux pour les sculptures en bois et les cadres des tableaux en bois. Il ne présente en revanche aucun risque pour les bois de structure.
  • Le capricorne : cet insecte fait partie des plus dangereux. Il est gros et particulièrement dangereux pour les bois de charpente et d’ossature. Parmi ses bois favoris, on citera en particulier les bois résineux.
  • Le lyctus : cet insecte est surtout dangereux pour les bois feuillus et les bois exotiques. Bien évidemment, il faudra donc les éloigner des fenêtres anciennes en bois exotiques.
  • Les champignons lignivores : ces champignons peuvent faire d’énormes dégâts sur les bois humides. Ils existent en différents types, mais le mérule reste le plus connu de tous. A cause de ses attaques, ce dernier peut rendre les planchers et les charpentes fragiles. Il est donc préférable de le tenir à l’écart.

trouver un artisan

Enfin, il ne s’agit pas là d’une liste exhaustive des parasites qui peuvent détruire votre construction en bois. Il en existe encore plein d’autres et les attaques peuvent être différentes d’un parasite à un autre.

Comment trouver un bon diagnostiqueur parasitaire pour sa maison ?

Un diagnostiqueur parasitaire, il y en a beaucoup sur le marché. Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous pouvez facilement trouver un professionnel qui peut vous faire un diagnostic efficace et fiable. Mais face au nombre important de prestataires dans le domaine, comment être sûr de trouver le bon ? Eh bien, il existe quelques critères que vous devez considérer pour cela. Parmi les plus importants, on citera en particulier l’accréditation par un organisme certifié Cofrac. Avant de choisir votre diagnostiqueur, vous devez lui demander s’il bénéficie de cette accréditation et donc des compétences nécessaires pour faire le diagnostic. A part cela, le tarif appliqué doit aussi être pris en compte. A noter qu’il peut être différent d’un professionnel à un autre. Alors, avant de choisir votre diagnostiqueur, tâchez de lui demander un devis diagnostic parasitaire. Aussi, n’hésitez pas à comparer les prix proposés. Cela peut vous permettre de trouver l’offre la plus abordable.

trouver un artisan

Traitement des parasites d’une maison

Si la présence de parasites est confirmée après le diagnostic parasitaire, des actions de traitement pourront être menées pour les éliminer. Ici encore, il faudra faire appel à un professionnel afin de réaliser le traitement. Cela implique en effet l’utilisation de matériels et de produits spécifiques. Les produits en question peuvent être de simples insecticides. Mais dans certains cas, on utilise des produits plus spécifiques afin de garantir plus d’efficacité.

Coût diagnostic parasitaire

Vous aimeriez revendre votre maison et faire un diagnostic parasitaire ? Eh bien, il vous faudra un professionnel pour cela et vous devez savoir que son service n’est pas gratuit. En échange, vous devez payer une certaine somme d’argent, laquelle dépend du type de bien que vous avez, de sa superficie, mais aussi de sa localisation. Les prix peuvent aussi varier d’un prestataire à un autre. Toutefois, il faudra compter en moyenne entre 70 et 210 euros pour un diagnostic parasitaire de qualité.

Les articles qui peuvent vous intéresser

Quand faire un diagnostic légionellose ? Durée et validité du diagnostic ?

La légionellose est une maladie qui peut être mortelle. Elle est causée par une bactérie appelée légionelle. Celle-ci se développe dans les installations où la température de l’eau  se situe entre 25 et 50 °C. On peut donc la rencontrer dans les ballons d’eau chaude et les canalisations. Pour savoir si votre eau est infectée, la réalisation d’un diagnostic légionellose peut être nécessaire. Cette opération vous permettra de savoir si vos installations sont contaminées et de prendre les mesures nécessaires pour garantir une meilleure protection à vous et à votre famille. Pour vous aider à mieux comprendre l’intérêt de ce diagnostic et comment le faire, nous vous invitons à découvrir dans cet article tout ce qu’il faut savoir à son propos.

Qu’est-ce qu’un diagnostic légionellose ?

Avant de répondre à cette question, prenons avant tout le temps de connaître ce qu’est exactement la légionellose. Eh bien, il s’agit d’une infection pulmonaire provoquée par les légionelles. A noter que cette maladie n’est pas contagieuse. Toutefois, elle peut être mortelle pour les personnes qui en sont touchées. Les symptômes de la légionellose sont nombreux et variés. L’infection se montre souvent à travers les frissons, les fièvres, les difficultés respiratoires et les toux. Ces symptômes se montrent dans les 5 à 6 jours qui suivent l’infestation. Il est bon de savoir qu’on peut pister la légionellose par le biais d’une prise de sang ou encore un test urinaire. Elle peut très bien être traitée, surtout si on la détecte plus tôt.

Qu’est-ce qu’un diagnostic légionellose ?

Ainsi, le diagnostic légionellose est une opération visant à détecter la présence des légionelles dans l’eau. Il n’est pas obligatoire pour les habitations individuelles ! Cela dit, il est fortement recommandé garantir la qualité de l’eau dans une habitation et aussi pour assurer le bien-être et la santé de ses occupants. Sinon, ce diagnostic est obligatoire certains établissements à risques tels que les établissements utilisant des tours aéroréfrigérantes, les établissements recevant du public, les stations thermales ainsi que les maisons de retraites.

trouver un artisan

Quand faire un diagnostic légionellose ?

Tel que nous l’avons dit dans le paragraphe précédent, le diagnostic légionellose ne constitue pas une obligation pour les maisons individuelles. Les propriétaires ne sont donc pas tenus de le faire. Et s’ils tiennent à s’y lancer, ils peuvent le faire librement et à la date qu’ils veulent. Par contre, pour les établissements qui sont obligés à faire le diagnostic, ils doivent le faire tous les ans. Si une telle fréquence  a été adoptée, c’est notamment parce que les légionelles se développent très vite et qu’un seul diagnostic ne peut pas assurer la qualité de l’eau pendant plusieurs années.

Les principes du diagnostic légionellose

Les principes du diagnostic légionellose

Le diagnostic légionellose ne se fait pas n’importe comment. Il doit suivre une procédure particulière pour être efficace et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette mission est à confier à un diagnostiqueur professionnel. Voici les étapes à suivre à l’occasion de cet examen ;

  • Tout d’abord, il faudra faire un repérage des dangers. Ici, le professionnel va demander aux occupants les types d’installations sanitaires et les canalisations qu’ils ont chez eux.
  • Après cela, il fera un inventaire des zones à risques, c’est-à-dire les zones où les légionelles peuvent se développer. Cela peut être le bassin, le ballon d’eau chaude, les canalisations, les pommeaux, etc.
  • Ensuite, le diagnostiqueur procède aux prélèvements de l’eau qu’il aura besoin pour réaliser son analyse.
  • Une fois que c’est fait, il n’aura plus qu’à rédiger un rapport d’audit et des conclusions afin de faire état de la qualité de l’eau. Dans son rapport, ce professionnel peut indiquer que l’eau est saine ou qu’elle est contaminée .

trouver un artisan

Durée et validité du diagnostic légionellose

C’est le diagnostiqueur, dans son rapport, qui établit le résultat du diagnostic légionellose. Ce résultat a une validité d’un an seulement. En d’autres termes, une fois que la durée de validité est arrivée à son terme. Le propriétaire doit engager un nouveau diagnostic pour vérifier la qualité de l’eau qu’il utilise. En fonction du résultat du diagnostic, le propriétaire peut être amené à investir dans des traitements spécifiques afin d’éliminer toutes les bactéries et de s’assurer de la qualité de l’eau. S’il y a infection, une expertise de l’installation doit aussi être réalisée pour identifier les sources de la contamination.

Traitement légionellose dans une maison

Traitement légionellose dans une maison

La légionellose est une maladie grave qui peut faire beaucoup de dégâts. C’est la raison pour laquelle il convient de le traiter très rapidement et pour un traitement efficace, qu’y a-t-il de mieux que d’assainir votre eau ? Pour ce faire, vous devez bien entendu faire appel à des professionnels spécialisés dans ce domaine. En général, le traitement consiste à désinfecter les réseaux d’eau chaude et le système de climatisation. Le but est notamment d’éviter que les bactéries ne se propagent et causer des maladies graves. Il s’agit d’un traitement ponctuel dont l’effet est limité dans le temps. Mais si vous désirez un résultat durable, il est aussi possible d’opter pour un traitement en continu. L’idée est ici de mettre en place une pompe doseuse qui va injecter en continu du produit désinfectant dans les installations et tuyauteries du bâtiment. Enfin, pour un traitement plus approfondi, on peut installer des moyens de circulation des produits désinfectants à l’intérieur des chauffe-eaux et tuyauterie.

trouver un artisan

Coût d’un diagnostic légionellose

Vous désirez faire réaliser un diagnostic légionellose des eaux que vous utilisez ? C’est une excellente décision ! Cela vous permettra de garantir une bonne qualité de vos eaux et d’éliminer les dangers s’il y en a. Tel que nous l’avons déjà dit plus haut, le diagnostic doit être réalisé par un professionnel qualifié et ce n’est pas gratuit. En effet, un diagnostic légionellose est payant. Toutefois, le prix peut être différent d’un prestataire à un autre. Il dépend notamment de plusieurs facteurs tels que les compétences et expériences du diagnostiqueur ainsi que la configuration de votre installation. Avant de choisir votre prestataire, n’hésitez pas à demander plusieurs devis. Aussi, n’oubliez pas de comparer les prix afin de connaître quel prestataire propose la meilleure offre.

Les articles qui peuvent vous intéresser

Réaliser un diagnostic installation gaz, obligatoire en 2018 ?

Vous aimeriez revendre votre logement ? Eh bien, comme vous le savez déjà probablement, il existe quelques opérations préalables que vous devez faire avant la revente. Parmi les plus importants, on citera en particulier le diagnostic installation gaz. C’est une obligation à laquelle vous devez vous conformer et qui peut être un atout pour la revente de votre maison. Mais c’est quoi exactement un diagnostic installation gaz ? Quel est son intérêt et quelles sont les réglementations qui la régissent ? Qui est compétent pour faire ce diagnostic et quelles sont les procédures à suivre pour le faire ? Voilà autant de questions qui se posent lorsque l’on parle de diagnostic installation et pour vous aider à mieux le comprendre, nous allons faire le tour du sujet dans cet article.

Qu’est ce qu’il faut savoir sur le diagnostic installation gaz ? Les principes à retenir

Appelé également état d’installation de gaz, le diagnostic installation gaz est une opération qui consiste en une évaluation des risques liés à l’utilisation et aux installations de gaz dans une maison. Il est effectué pour garantir la sécurité des personnes et des biens qui se trouvent à l’intérieur. Si un tel diagnostic est nécessaire, c’est avant tout parce que les gaz peuvent être dangereux et sont à la source de différents problèmes tels que les intoxications au monoxyde de carbone ou pire encore, les explosions. A l’occasion du diagnostic installation gaz, on procède notamment à la vérification de différents points que l’on aura l’occasion de détailler dans un paragraphe plus bas. Sinon, il est bon de savoir que ce diagnostic rejoint les autres diagnostics formant le dossier de diagnostic technique ou DDT.

Qu'est ce qu'il faut savoir sur le diagnostic installation gaz ?

Tel que nous l’avons dit dans le paragraphe précédent, le diagnostic installation gaz est important pour garantir la sécurité des personnes et des biens qui se trouvent à l’intérieur d’une habitation. Une mauvaise installation peut en effet causer des dégâts irréparables. Grâce au diagnostic, l’on peut identifier tous les éléments qui peuvent causer des problèmes et les réparer dans le plus bref délai. Généralement, le diagnostic installation gaz intervient à l’occasion de la revente d’une maison. Ici, le but est d’offrir assurance au futur acquérant que la maison est tout à fait sûr et qu’il n’y a aucun risque en ce qui concerne les installations de gaz. Les futurs occupants de la maison pourront ainsi les utiliser en toute sécurité.

trouver un artisan

Les réglementations en vigueur sur le diagnostic installation gaz

Tout le monde est libre de faire un diagnostic installation gaz de sa maison. Effectivement, si vous désirez être sûr de votre sécurité et avoir l’esprit tranquille, vous pouvez vous lancer dans l’état de l’installation intérieure de gaz de votre habitat. Cependant, ce diagnostic devient obligatoire quand vous souhaitez revendre la maison et que l’installation de gaz date de plus de 15 ans. Il en va de même si le dernier certificat de conformité a plus de 15 ans. Dans les deux cas, vous devez absolument investir dans le diagnostic et assurer que votre installation de gaz est sûre, fiable et conforme aux normes en vigueur en France. A noter que cette obligation concerne les appartements que les habitations individuelles.

Les procédures à suivre pour un diagnostic installation gaz

Le diagnostic d’installation de gaz ne se fait pas n’importe comment. Pour garantir un maximum de sécurité et vérifier la conformité aux normes, il existe des procédures particulières à suivre et différents points à contrôler. Parmi les éléments essentiels sur lesquels doit porter le diagnostic, on peut citer les suivants :

  • Vérification des appareils fixes de chauffage ainsi que les éléments de production d’eau chaude sanitaire qui sont alimentés en gaz (chaudières, radiateurs, etc.). Ici, le diagnostic consiste à faire le point sur l’état de vétusté de ces appareils et d’évaluer les risques qu’ils représentent.
  • Vérification de l’état des tuyauteries fixes d’alimentation en gaz ainsi que les accessoires qui les accompagnent. Sinon, le principal point à vérifier ici est le raccordement des tuyaux gaz,
  • Vérification de l’aménagement des locaux dans lesquels sont installés les appareils à gaz. Ici, il s’agit d’aérer ces locaux et de s’assurer que les gaz usés soient très bien évacués.

Il convient de préciser ici qu’après un diagnostic installation gaz, un rapport doit être rédigé. Ce rapport fera état de l’installation et fournira le résultat du diagnostic. Ici, 3 possibilités sont à prévoir :

  • Absence de danger: cela signifie que l’installation de gaz est sûre et qu’il n’y a aucun danger.
  • Risque mineur : cela signifie que l’installation comporte un risque mineur qui n’exige pas un arrêt en approvisionnement de gaz. Cela dit, des mesures correctives sont émises pour corriger le problème et rétablir l’installation.
  • Danger immédiat grave : cela signifie que l’installation comporte un danger énorme pour les occupants de la maison. Dans ce cas-ci, l’arrêt immédiat de l’approvisionnement en gaz est préconisé.

A qui faire appel pour un diagnostic installation gaz

Le diagnostic installation gaz est une tâche complexe qui  ne pourrait être menée par un simple particulier. En effet, cette tâche est à confier à un professionnel appelé diagnostiqueur gaz. C’est un spécialiste certifié qui dispose de toutes les compétences nécessaires pour déceler les fuites de gaz et prendre les mesures nécessaires pour corriger les problèmes. A noter que la réalisation de ce diagnostic doit respecter des règles précises, conformes à la norme gaz en vigueur en France. Le diagnostiqueur gaz doit les suivre scrupuleusement et vérifier également les points de contrôle.

trouver un artisan

Le coût d’un diagnostic installation gaz

Vous êtes à la recherche d’un professionnel pour réaliser un diagnostic installation gaz ? Eh bien, avec le nombre important de diagnostiqueurs qui existent actuellement en France, vous ne pourrez que trouver le professionnel qu’il vous faut. Cependant, vous devez savoir que leurs services ne sont pas gratuits. Le diagnostic se fait moyennant le paiement d’une certaine somme d’argent. Cela dit, le prix diagnostic installation gaz n’est pas du tout le même pour tous les prestataires. Cela dépend de leurs compétences et expériences ainsi que de l’état et la configuration de votre installation de gaz. Avant de choisir votre diagnostiqueur gaz, prenez ainsi le temps de leur demander un devis diagnostic installation gaz et de comparer les prix.

Les articles qui peuvent vous intéresser

Quelle responsabilité du maître d’œuvre ? Quelles missions ?

Il est inconcevable de parler de la construction d’un bâtiment sans évoquer le terme « maître d’œuvre ». Il s’agit d’une personne ou une entité choisit par le maître d’ouvrage afin d’assurer la réalisation de ses travaux de construction. Dans la plupart des cas, le propriétaire du bâtiment n’est pas le constructeur. En effet, tout le monde n’est pas qualifié à construire des bâtiments ou des routes. Une telle activité est réservée à des personnes spécialisées dans le domaine du bâtiment et des travaux public ou BTP. Si vous souhaitez faire construire votre propre maison, vous pouvez alors faire appel à un maître d’œuvre. Pour vous aider, dans cet article, nous allons parler de tout ce qu’il faut savoir sur le maître d’œuvre entre autres ses missions et les devis maître d’œuvre.

Qu’est-ce qu’on entend par maître d’œuvre ?

Le maître d’œuvre désigne la personne en charge de la réalisation des travaux de construction. C’est lui, une personne individuelle ou une entité, qui exécute les travaux définis dans le contrat. Il peut être une personne physique, une entreprise ou encore une organisation. Il ne faut pas confondre maître d’œuvre et maître d’ouvrage. Ce dernier est la personne ou l’entité qui engage le maître d’œuvre. Celui-ci peut être le propriétaire direct du bâtiment ou un commanditaire des travaux, par exemple l’État ou une collectivité publique quelconque.

Qu’en est-il de la mission du maître d’œuvre ?

Qu’en est-il de la mission du maître d’œuvre ?

Il peut être amené à exécuter un ouvrage de bâtiment ou un ouvrage d’infrastructure. Il peut également effectuer des travaux de réhabilitation. Il existe des lois qui déterminent ses missions. Selon cette loi, ce professionnel assure les études d’esquisses, les études d’avant-projet, les études de projet, l’assistance apportée au pro de l’ouvrage, les études d’exécutions, la direction de la réalisation du contrat de travaux, et bien d’autres encore.

trouver un artisan

Les éléments de sa mission varient selon qu’il s’agit d’ouvrages de bâtiment que d’ouvrages d’infrastructure.  Pour vous aider à mieux comprendre les rôles, partez du principe que sa principale mission consiste à concevoir le projet de construction, en élaborant des plans et des documents techniques pour la réalisation de travaux. Il appartient également au professionnel de coordonner l’exécution du contrat. En outre, il assiste le maître de l’ouvrage dans toutes les démarches de travaux notamment dans ses relations avec les entreprises.

Il appartient ensuite au professionnel d’établir un avant-projet. Ce dernier débouche à la constitution du dossier de demande de permis de construire. Dans cet avant-projet, le professionnel doit y insérer un plan de masse et un plan de niveau qui détaillent les processus de réalisation de travaux. Parmi les éléments figurants dans le document, l’estimation globale des travaux. Après, il procède à la consultation des entreprises avec un appel d’offres. Le maître d’œuvre doit vérifier la qualification des entreprises qu’il a sélectionnées, entre autres la vérification de leur capacité à respecter des délais. À noter que cette consultation doit être faite en accord avec lui.

Il assure en outre la direction des travaux. Il doit faire tout son possible pour respecter les délais prévus dans le contrat. Il doit s’impliquer dans les travaux. Ce personnel organise régulièrement des réunions et rédige des comptes-rendus. Il ne peut se libérer de sa responsabilité qu’après achèvement de la construction et réception des travaux par le maître de l’ouvrage.

Qu’en est-il de la responsabilité du maître d’œuvre ?

Qu’en est-il de la responsabilité du maître d’œuvre ?

En général, le maître d’œuvre est tenu d’une responsabilité civile décennale et d’une responsabilité civile générale. Concernant la première responsabilité, le maître d’œuvre est tenu du préjudice affectant la rigidité de l’ouvrage. Le maître d’œuvre engage sa responsabilité en cas de dommages survenus dans les dix ans qui suivent la délivrance de l’ouvrage. Quant à la responsabilité civile générale, le maître d’œuvre est tenu de répondre aux préjudices matériels, corporels ou immatériels touchant un tiers, qui est en rapport direct ou indirect avec les travaux.

Comment devenir un maître d’œuvre ?

Comment devenir un maître d’œuvre ?

Le métier nécessite un savoir-faire particulier. Personne ne peut exercer ce métier sans avoir obtenu des diplômes et des formations pour être un maître d’œuvre. Si vous souhaitez en devenir un, vous devez poursuivre vos études dans la branche du BTP. Vous devez être titulaire d’au moins un diplôme de niveau Bac + 5 délivré par une école d’ingénieurs spécialisée en bâtiment. C’est le minimum requis pour pouvoir occuper ce poste.

trouver un artisan

Outre le diplôme et la formation, il doit également avoir les qualités suivantes : rigueur, minutie, ponctualité et capacité d’organisation. En tant qu’homme de décision, ce personnel doit être apte à diriger une équipe et à respecter la parole donnée comme le respect des délais. Il doit aussi être capable de résoudre des problèmes susceptibles de nuire à la bonne marche de l’activité. Si vous désirez exercer ce métier, vous devez également avoir un esprit créatif et pragmatique. Réactivité et efficacité sont également des critères de choix dans la sélection du maître d’œuvre.

Un mot sur le devis du maître d’œuvre

Si vous souhaitez réhabiliter ou construire votre propre maison, vous pouvez recourir à un maître d’œuvre.

Il est conseillé de demander plusieurs devis. En fonction de ces devis, vous choisirez le maître d’œuvre qui correspondra à votre budget. En effet, les prix et honoraires des  ne sont pas identiques. Le coût peut se baser sur le type des travaux à réaliser. Comme évoqué tout à l’heure, il a de nombreuses missions. Si vous établissez un contrat avec un maître d’œuvre pour réaliser un avant-projet, le tarif pourrait être différent des prix proposés par un maître d’œuvre charger d’établir un avant-projet jusqu’à la demande du permis de construire, et ainsi de suite. À titre indicatif, cette intervention vous coûtera environ 3 % du coût total des travaux à réaliser. Pour être sûr, le mieux est de faire réaliser de devis maître d’œuvre.

Désinsectisation : prévenir d’une prolifération d’insectes chez soi ?

Les insectes sont présents partout. Ils peuvent proliférer tant en ville qu’en campagne. Puisqu’ils sont nuisibles, il faut alors prendre des mesures adéquates pour les éradiquer.  Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur la désinsectisation.

Désinsectisation : les bonnes raisons de désinsectiser son domicile

Les pièces chaudes et humides réunissent les conditions idéales permettant la prolifération des insectes. Ils se développent rapidement dans les pièces d’eau, buanderies, cuisines, etc. Les insectes sont considérés comme néfastes étant donné qu’ils peuvent causer des dégâts sur certains matériels de la maison (vêtement, papiers, aliments, etc.). Il existe plusieurs types d’insectes pour maison. Les blattes par exemple, ils préfèrent les endroits de rangement des aliments.  Il leur suffit d’entrer en contact avec vos provisions de nourriture pour les contaminer. Il en est de même pour les fourmis et les mouches.  Pour ces dernières, elles peuvent transmettre certains agents pathogènes sur les aliments. D’où la nécessité de les éradiquer puisqu’ils sont une source d’insalubrité. La présence des puces, les guêpes, les punaises et les mouches dans l’habitation ne conviennent pas aux personnes sensibles aux piqures d’insectes.

trouver un artisan

Ces dernières peuvent causer des allergies et des démangeaisons, en plus des douleurs qu’elles occasionnent. Sans négliger les termites qui nourrissent de la cellulose du bois. Elles sont capables de détruire les matières isolantes de la maison et les bois. Bref, les insectes sont néfastes pour l’habitation. Ils sont le vecteur de certaines maladies. Alors si vous souhaitez protéger votre maison et également votre famille, vous devez procéder à la désinsectisation. Si votre maison n’est pas encore fréquentée par les insectes, vous devez prendre des mesures de prévention. Dans le contraire, c’est-à-dire, lorsqu’ils sont déjà présents, la meilleure solution c’est d’effectuer une désinsectisation.

Désinsectisation : les bonnes raisons de désinsectiser son domicile

Comment prévenir la prolifération des insectes ?

Quelques méthodes de prévention existent afin d’empêcher la prolifération des insectes dans votre résidence. Tout d’abord, vous devez boucher les trous et les fissures dans les murs de votre habitation. Il en est de même pour les trous et les fissures autour du vide sanitaire. Puis vérifiez l’étanchéité de vos fenêtres pour que les insectes ne puissent plus passer à travers. Cela fait, il ne vous reste qu’à appliquer l’insecticide à l’extérieur. Pour plus d’efficacité, pulvérisez ces produits sur le sol et le long des murs. Il existe également des produits répulsifs adaptés qui vous permettent de protéger l’intérieur de votre maison. Par ailleurs, les insectes peuvent profiter de vos arbustes pour s’accoler aux murs de votre habitat. Pensez alors à les tailler. N’oubliez pas également de résoudre les problèmes d’humidité puisque les petits animaux nuisibles peuvent s’y développer rapidement.

trouver un artisan

À part cela, vous devez prendre certaines précautions pour ne pas les attirer. Les aliments doivent être placés dans un endroit inaccessible aux insectes (au réfrigérateur par exemple). Pour le sucre, le riz, le lait, la farine, conservez-les dans des boites bien étanches. Évitez de laisser trainer vos vaisselles sales dans votre évier puisque l’eau et les débris d’aliments les attirent, surtout la nuit. Vous devez également prendre quelques précautions pour les coins chauds, sombres et humides. Frottez les surfaces de la cuisine, les placards et les recoins sombres en vous servant d’une éponge imbibée d’eau de Javel. N’oubliez pas d’astiquer votre cuisine, votre salle de bains, et votre WC et les autres coins sombres de la maison en utilisant un nettoyeur à vapeur.

Les moyens permettant de désinsectiser la maison

Si les insectes envahissent déjà votre maison, voici quelques solutions qui vous permettent de les éloigner ou les éradiquer efficacement et rapidement. Choisissez la méthode qui vous convient la mieux.

Les répulsifs insectes

Les répulsifs

Servez-vous des répulsifs à base d’huiles essentielles (eucalyptus, géranium, margousier). Vous trouvez ces produits dans les magasins.  Ils ont la spécificité d’avoir une forte odeur permettant de repousser les insectes.  Il en est de même pour les répulsifs électromagnétiques et les ultrasons. Pour ces derniers, même s’ils ne sont pas perçus par les oreilles humaines, ils ont un véritable impact chez ces petits animaux nuisibles.

Les pièges

Ils sont disponibles dans les grandes surfaces, mais vous avez également la possibilité de les fabriquer vous-mêmes.  Parmi les méthodes les plus efficientes, on peut citer les pièges à glu. Il s’agit de simples plaques fabriquées en plastique imbibées de phéromones permettant de capturer les insectes. Pour les insectes volants, vous pouvez utiliser un désinsectiseur, qui va les éliminer par électrification.

Les insecticides

Que ce soient naturels ou à base de produits chimiques, les insecticides permettent d’éradiquer les insectes. Deux solutions s’offrent à vous : les aérosols et les bombes fumigènes. Vous n’avez qu’à choisir le produit qui vous convient le mieux. Cependant, il faut être vigilant dans l’utilisation de ces aérosols puisqu’ils peuvent être dangereux pour l’homme. Ils peuvent être à l’origine de certaines maladies graves. Avant de l’utiliser, protégez surtout vos yeux.

trouver un artisan

Le prix de désinsectisation

L’intervention d’un professionnel est nécessaire si l’invasion des insectes est importante.  Pour les éliminer de votre maison, vous avez besoin de recourir à ses services. Arrêtez votre choix après avoir examiné plusieurs devis désinsectisation.

Dans le souci d’économie, vous pouvez réaliser vous-même l’opération d’éradication de ces petits animaux nuisibles. Tout ce que vous avez à faire et de vous procurer les matériels nécessaires. Vous n’avez besoin que de débourser que quelques sommes si vous choisissez les moyens naturels.

Si vous optez pour les insecticides du commerce, vous risquerez de dépenser plus puisque leur prix est relativement élevé. Pour tuer les blattes et les cafards, vous devez vous procurer un gel, dont le prix varie de 30 à 40 Euros.  Si vous souhaitez lutter contre les punaises et les puces, vous avez besoin d’insecticide ou d’un aérosol automatique. Le prix de ces produits est compris entre 10 euros à 30 euros. Pour les mites et mites alimentaires, vous devez débourser une somme de 7 à 30 euros, selon que vous utilisez un insecticide par fumigation ou un piège. Quant aux mouches et moustiques, le prix des produits peut varier de 10 euros à 30 euros, selon la méthode que vous choisissez (raquette électrique, lotion répulsive bio, spray vêtements, etc.). Et enfin, pour repousser les guêpes, il faut prévoir un budget de 7 euros à 25 euros.

Dératisation, quels sont les procédés efficaces pour bien dératiser un lieu ?

Les rongeurs tels que les rats et les souris présentent des dangers, non seulement pour votre habitation, mais également pour vous et votre famille. Nous vous conseillons alors de procéder à la dératisation, un procédé vous permettant d’empêcher leur prolifération voire même de les éradiquer. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la dératisation dans cet article.

Pourquoi faut-il dératiser une maison ?

Les rats sont connus pour leur nuisibilité puisqu’ils causent des dégâts non seulement au niveau des bâtiments, mais également au niveau des murs, des sols et au niveau de portes de maison.  Ils entrainent des dégâts importants aux provisions de l’homme (aux grains, aux fruits, etc.). Rien n’échappe aux rats, même les fils électriques de l’installation domestiques. Les moindres égratignures sur ceux-ci peuvent entrainer une électrocution voire même un incendie.  Par ailleurs, les rats sont considérés comme nuisibles puisqu’ils figurent parmi les premiers responsables de la propagation des puces. Ces derniers constituent le vecteur de plusieurs maladies, telles que la peste, la leptospirose, la salmonellose, le typhus, etc.).

Pourquoi faut-il dératiser une maison ?

D’où la nécessité de procéder à des opérations de dératisation. Cela vous permet de mettre votre famille à l’abri de ces risques. Le premier geste après l’observation de l’existence d’un rat dans la maison est de nettoyer les alentours afin d’améliorer l’hygiène.

trouver un artisan

Faut-il demander l’intervention d’un spécialiste ?

L’activité de dératisation nécessite le respect de certaines règlementations pour qu’elle n’entraine de nouveaux dégâts. Ainsi, si vous ne croyez pas en mesure de le faire, il est conseillé de confier la tâche à des entreprises ou aux personnes chevronnées. Pour y parvenir, vous n’avez qu’à contacter un dératiseur ou un technicien hygiéniste, puisqu’ils sont les seuls capables de vous fournir des services de qualité. Ils disposent des matériels adéquats pour chasser les rats, et les autres rongeurs de votre habitation.

Par contre si vous pensez en mesure d’assurer l’extermination des rats de votre domicile, il vous suffit de choisir le dispositif et la méthode adéquate.

Quels sont les procédés permettant de dératiser la maison ?

Chaque procédé a sa propre spécificité. Choisissez celui qui vous convient le plus.

La grille anti-rongeur

Il s’agit d’une grille en métal interdisant l’accès aux rongeurs. Elle est trouée pour la circulation d’air et d’eau. Vous pouvez poser cet équipement au bout de votre canalisation pour empêcher l’entrée et la sortie des rats. Il est également efficace pour la protection des caves. Installée sur les soupiraux, elle favorise l’aération et ne permet pas l’accès des rongeurs.

trouver un artisan

Les pièges à souris non mortels

Vous pouvez vous faciliter la tâche en choisissant d’utiliser un piège à souris non mortel.

La nasse à souris

Il s’agit d’un équipement ayant la forme d’une cage perforée. Elle laisse les souris entrer et non pas ressortir. Pour les attirer, on peut utiliser des appâts. Les pièges à bascules constituent également une autre alternative à la dératisation. Ceux-ci sont équipés de deux ouvertures à bascule. L’avantage de ce système c’est qu’il offre la possibilité de capturer plusieurs rats dans une seule cage.

Les pièges à glu

Les pièges à glu sont de simples plaques en plastique engluées. Pour attirer les rongeurs, l’appât est placé au centre de ceux-ci. Certains modèles ne nécessitent aucun appât puisqu’il s’agit de l’odeur de la colle qui les attire. L’avantage des pièges à glu c’est qu’ils permettent d’attraper des souris, sans les tuer.

L’utilisation d’un ultrason à souris

Il s’agit d’une méthode plus écologique et plus économique pour la dératisation. Un dispositif émet des sons imperceptibles par l’oreille humaine, mais perceptible par les rongeurs. Ces sons de 10000 Hz permettent de faire fuir les rats et les souris puisque leurs oreilles ne les supportent pas. Ce procédé a l’avantage d’être plus écologique puisqu’il ne rejette aucune substance néfaste dans l’environnement.

trouver un artisan

L’utilisation des produits répulsifs

Comme les ultrasons, les odeurs permettent également d’éloigner les rats. La litière du chat, lorsqu’elle est placée sur leurs lieux de passage constitue une excellente solution. Et si vous ne disposez pas d’un chat, vous pouvez vous servir de la litière usagée d’un chat de votre voisinage. Cela vous permet de faire fuir les rongeurs. En outre, les plantes à odeurs telles que la sauge et la menthe disposent d’une forte odeur permettant de repousser les rats et les souris. Il suffit de mettre un fragment de l’une de ces plantes dans chaque lieu de leur passage, dans les placards ou dans les obscurs par exemple.

La dératisation par l’utilisation des pièges mortels

La dératisation par l’utilisation des pièges mortels

La tapette à rat

Il s’agit d’une planche à bois dotée d’une barre métallique fixée par un ressort. Lorsqu’il croque l’appât posé sur le crochet de l’équipement, le rat ne peut pas s’échapper de la barre métallique et va mourir. Quant au piège à dent, il s’agit d’un piège se ressemblant à une mâchoire en plastique à grosses dents.  Son mécanisme se referme et tue le rat une fois qu’il mord l’appât.

Le raticide

L’utilisation du raticide nécessite la prise de certaines précautions puisqu’il s’agit d’un produit composé d’arsenic et de thallium, des éléments présentant trop de danger pour l’homme et les animaux. Qu’il soit sous forme de bloc, de pâte ou de grains, le raticide constitue un appât efficace permettant d’attirer et de tuer les rats. Les blocs ou les graines sont à poser sur leurs endroits de passage, sous une cachette quelconque ou sous les tuiles. Le seul inconvénient de cette technique c’est que les rongeurs peuvent mourir et engendrer des odeurs nauséabondes dans tous les recoins de la maison.  Il faut s’apprêter à enlever leurs cadavres.

trouver un artisan

Le prix d’une dératisation

Si vous prenez vous même les choses en main, vous n’aurez qu’à vous procurer les matériels et les pièges de dératisation nécessaires. Ceux-ci ne sont pas chers, ce qui vous permet de réaliser une économie. Dans le cas où vous demandez l’intervention d’un professionnel, il va analyser les dégâts causés par les rongeurs avant d’établir le devis dératisation. Cela lui permet de trouver la méthode idéale pour les éradiquer. Le prix de l’opération est en fonction de cette méthode utilisée et aussi de nombreux facteurs (tels que la ville à dératiser, le type d’établissement, l’étendu du lieu d’action, etc.).

Comment dépigeonner votre maison facilement et efficacement ?

Qui aurait pu imaginer qu’un jour il existerait une opération destiner à dissuader des pigeons. Si auparavant, on assiste à la dératisation, aujourd’hui on assiste au dépigeonnage. Indépendamment de sa forme si charmante, les pigeons posent un gros problème aux humains. Ils sont gênants avec les guanos frais qu’ils posent sur les bancs de la ville ou sur les équipements extérieurs des jardins privés. Dans cet article, nous faisons faire le point sur le dépigeonnage.

A quel moment un dépigeonnage est nécessaire ?

Comme son nom le laisse deviner, le dépigeonnage est l’action de dépigeonner. Ce dernier consiste à faire fuir les pigeons, leur incitent à abandonner leurs lieux favoris. Certes, les pigeons font partie des animaux les plus doux au monde, sa forme est splendide. Pourtant, les pigeons ne sont pas aussi parfaits qu’ils se prétendent. Cet oiseau peut causer des préjudices à l’égard des particuliers ainsi qu’au niveau d’une               Habitation.

A quel moment un dépigeonnage est nécessaire ?

En effet, les pigeons peuvent entrainer de sérieuses dégradations des bâtiments en les polluant de leurs déchets. Ces oiseaux déversent leurs déjections partout même dans des gouttières ou les bouchers. Tout le monde s’accorde également pour dire que les pigeons ont des voix qui peuvent causer des nuisances sonores. Les pigeons peuvent vous empêcher de dormir la nuit. Cela peut provoquer un sérieux problème de santé, car il n’y a rien de plus fatigant et stressant que d’avoir une nuit blanche, surtout avec le rythme de vie actuelle. Malgré la beauté des pigeons, ces oiseaux peuvent en outre nuire à votre bien-être. En effet, ceux-ci émettent des odeurs nauséabondes qui vont sûrement affecter votre maison ou votre jardin. Et ce n’est pas tout, les pigeons peuvent causer des dommages à vos biens et vos objets de décoration extérieure. Tout cela justifie le recours au dépigeonnage. Cette action ne consiste pas à éliminer les pigeons comme dans le cas de la dératisation, mais seulement à les faire fuir. Le but du dépigeonnage est de faire fuir seulement les pigeons pour se soustraire de toutes ces nuisances.

trouver un artisan

Comment dépigeonner votre maison ?

Certes, il existe des sociétés de dépigeonnage, mais vous pouvez également à dépigeonner votre logement en adoptant les attitudes ci-après :

D’abord, ne donnez jamais à manger aux pigeons dans votre enceinte même s’ils se montrent agréables à voir. Ils s’habituent vite et feront de votre maison une résidence secondaire.   D’ailleurs, cette attitude est interdite par l’article L 1311-2 du code de la santé publique.

Abandonnez la vieille habitude qui est de laisser les fenêtres ouvertes si vous constatez que votre logement est envahi par les pigeons. Ensuite, évitez de laisser les portes de vos greniers grandes ouvertes. Les pigeons s’intéressent beaucoup à cet endroit pour faire des nids.

Le dépigeonnage peut également être fait en vous servant des produits répulsifs anti-pigeon. De plus, cette solution anti pigeons est facile à réaliser. Parmi ces produits, il y a le spray répulsif. Cette formule doit être pulvérisée sur les endroits où fréquentent les pigeons comme les appuis de vos fenêtres, les balcons, etc.  Ce produit émet une odeur qui fait repousser les pigeons. Pour avoir un résultat tangible, il est recommandé de renouveler la vaporisation toutes les semaines.

Outre le spray, vous pouvez également recourir aux granulés répulsifs. L’avantage de ce produit est qu’l est inodore et non toxique. Par contre, il permet efficacement de repousser les pigeons. Pour ce faire, il faut répandre les granulés aux environs de votre maison, et ce, en raison de 1 kg pour 50 m². Réputée facile et moins chère, cette solution doit être appliquée tous les 15  jours.

Quid de la société de dépigeonnage ?

Le gel répulsif fait également partie des produits de dépigeonnage. Comme les granulés, celui-ci est aussi inodore et non toxique. Il permet de déstabiliser les pigeons, car il a un effet irritant pour ses pattes. Pour ce faire, vous devez l’appliquer sur les supports où les pigeons ont l’habitude de s’installer. Par exemple sur les balcons, les corniches, etc.

Il existe en outre des moyens mécaniques anti-pigeons : il en est ainsi les pics mécaniques, les barres déstabilisantes ainsi que les plaques bouche-tuiles. La première technique consiste à planter des pics métalliques sur un support en plastique, en moyenne 30 cm de longueur. Ensuite, on colle les supports sur les bouts de votre toit ou de vos balcons ou de tous autres endroits où fréquentent les pigeons. Quant aux barres déstabilisantes, il s’agit d’étendre un fil métallique sur les fenêtres de votre maison à l’aide de deux poteaux. Cette technique a pour but d’empêcher le pigeon de s’installer confortablement sur vos fenêtres. Enfin, le système de dépigeonnage par plaques bouche-tuiles. Cette technique consiste à boucher les tuiles-canal à l’aide de plaques en acier. Grâce cet équipement, les pigeons ne peuvent pas se nicher sous vos toitures.

trouver un artisan

Il existe autant de techniques de dépigeonnage. Vous pouvez utiliser des boîtiers à ultrasons. Cet équipement est à mettre contre la façade de votre maison ou de tout autre immeuble à protéger contre l’envahissement des pigeons. Comme son nom l’indique, cet appareil émet des sons qui font dissuader les pigeons. Son avantage est que le son qu’il émet n’est pas perceptible pour l’oreille humaine. À noter que le boîtier à ultrasons est disponible en plusieurs modèles.

Quid de la société de dépigeonnage ?

Certes, il existe toute une panoplie des produits et des méthodes de dépigeonnage. Cependant, ces techniques sont surtout réservées pour des particuliers qui souhaitent se débarrasser de quelques pigeons. Si vous souhaitez dépigeonner un grand bâtiment, vous devez obligatoirement faire appel à une entreprise de dépigeonnage spécialisée. Il existe des entreprises mixtes qui œuvrent dans plusieurs domaines y compris le dépigeonnage, mais il y a aussi des entreprises qui se spécialisent exclusivement dans le dépigeonnage.

Avant de décider quoi que ce soit, il est recommandé de demander plusieurs devis de dépigeonnage. En effet, chaque société a son propre tarif. De plus, les prix peuvent varier selon les villes. À titre estimatif, le prix de spray répulsif avoisine les 10 euros. Quant au gel répulsif, il vous faut en moyenne 35 euros pour 6 mètres de cordon. Le prix des pics métallique est d’environ 100 euros les 10 m linaires. En ce qui concerne les barres déstabilisantes, celle-ci coûte en moyenne 15 euros le 2 m.   Mais ces chiffres sont proposés à titre indicatif. Pensez à demander devis dépigeonnage auprès des entreprises spécialisées avant de réaliser votre projet.

Quand faire appel à un décorateur ou une décoratrice d’intérieur ?

Quoi de plus agréable que d’avoir un espace bien décoré ? Confort et bien-être sont au rendez-vous. Désormais, ce rêve peut facilement être réalisé en faisant appel à un décorateur. Celui-ci est capable de concevoir des espaces d’intérieur à la fois esthétique et fonctionnels. Le décorateur ou décoratrice d’intérieur sait comment harmoniser les couleurs et les matériaux en les adaptant aux exigences de la pièce, objet de décoration. Si l’idée de devenir un décorateur vous passionne, nos professionnels vous dévoilent dans cet article comment devenir un décorateur, en parlant de ses missions et de devis décorateur.

Comment devenir un décorateur ?

Comment devenir un décorateur d’intérieur ?

Vous avez envie de devenir un ou une décoratrice d’intérieur ? Vous pouvez réaliser ce projet grâce à de nombreuses formations ainsi que des astuces postées sur les sites web. La décoration est un métier plein d’avenir puisque de nos jours, le recours à l’esthétisme devient une tendance. De plus, la décoration d’intérieur est un domaine passionnant où vous pouvez laisser vous exprimer votre talent et votre sens pratique.

Pour devenir décorateur, il faut avoir des aptitudes artistiques et d’excellentes connaissances techniques. Dans ce domaine, il faut également avoir un minimum de sens commercial puisque la décoration d’intérieur est un métier à part entière.

Il n’existe pas des recettes toutes prêtes pour devenir un décorateur. Mais pour être un bon décorateur et décorateur d’intérieur, il faut avoir les compétences et les qualités suivantes :

Il est recommandé de suivre des formations dans une école de formation d’art appliqué et des beaux-arts. Vous pouvez acquérir un niveau Bac +4 voire + 5. Pourquoi les décorateurs sortant d’une telle école restent les plus prisés ? En effet, pour être un bon décorateur, il faut maîtriser le dessin technique et certains logiciels comme PAO/DAO. Mais, si vous n’avez pas le temps de suivre des cours au sein d’un établissement d’enseignement supérieur, sachez que vous pouvez suivre des formations privées à distance. De nos jours, de nombreux organismes proposent des formations en décoration d’intérieur. Seulement, il faut se redoubler de prudence lors de l’inscription pour éviter toutes mauvaises surprises. Il est recommandé de bien vérifier si la formation que vous allez suivre est inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnels ou RNCP.

trouver un artisan

Si ce métier vous tient beaucoup à cœur, vous pouvez également adopter les règles ci-dessous. Commencez par évaluer votre compétence. Il agit d’une auto-évaluation, c’est-à-dire que vous jugez vos capacités et vos faiblesses. Par exemple, si des gens sollicitent vos avis sur une question de décoration d’intérieur, cela veut dire que vous avez une forte chance de devenir un bon décorateur.

bon décorateur.

Ensuite, formez-vous. Pour devenir un décorateur d’intérieur, vous n’avez pas besoin d’un diplôme délivré par de grandes écoles d’art. Suivez une formation en ligne et intéressez-vous aux astuces proposées sur le web concernant les principes fondamentaux, les matériaux nécessaires de décoration d’intérieur, etc.

Après, faites des pratiques, mettez en œuvre l’ensemble des compétences que vous avez acquises. Pour ce faire, commencez à aider vos amis ou les membres de votre famille dans la réalisation de leur projet de décoration.

Qualités et missions d’un décorateur ou décoratrice d’intérieur

Ensuite, investissez dans des matériaux et fournitures indispensables pour un projet de décoration d’intérieur. Puis, cherchez du travail dans le domaine. Cela vous aide à améliorer votre aptitude et votre compétence. Si vous pensez voir la qualité nécessaire pour devenir un décorateur, vous pouvez démarrer votre propre entreprise. Sachez qu’actuellement il est possible d’exercer ce métier en tant que décorateur virtuel, et ce, si jamais vous n’avez pas encore des locaux pour exercer votre métier.

Qualités et missions d’un décorateur ou décoratrice d’intérieur

Le métier d’un décorateur d’intérieur est certes passionnant. Mais sa mission se montre nombreuse. Il appartient au décorateur de décorer la pièce en fonction des éléments déjà existants et que le client souhaite préserver et ceux qu’il désire changer. Le décorateur ou la décoratrice d’intérieur harmonise les styles de la maison selon les attentes de son client. Il peut s’inspirer des objets et matériaux existants comme revêtements muraux, mobiliers, etc. Dans d’autres cas, il doit faire des achats pour compléter ou remplacer les objets que le client souhaite changer.

Il appartient au décorateur d’intérieur et décoratrice de fournir au client le projet de décoration. Mais, il/elle doit allier ledit projet aux attentes de donneur d’ordre. Après validation, il doit ensuite définir sa réalisation. C’est ici que présente l’avantage des formations dans les grandes écoles d’art puisque le décorateur commence à dessiner les plans de différents aménagements intérieurs. En tant que décorateur, vous devez maîtriser les logiciels de base de conception ou DAO. Quand vous êtes amené à décorer un espace public, vous devez également respecter les normes de sécurité des espaces recevant du public.

Qualités et missions d’un décorateur ou décoratrice d’intérieur

Quand faire appel à un décorateur ou une décoratrice d’intérieur ?

Plusieurs raisons amènent une personne à faire appel à un décorateur. Le plus souvent quand le propriétaire de la maison désire changer le style de son intérieur. Vous pouvez en effet apporter un certain cachet à votre maison en faisant décorer votre pièce à vivre. Vous pouvez également solliciter un décorateur lorsque vous souhaitez changer un de vos mobiliers. Celui-ci vous aide à choisir votre nouveau mobilier et sa place dans votre pièce à vivre. En outre,  vous pouvez faire appel à un décorateur quand vous désirez rafraichir votre chambre.

trouver un artisan

Mais avant de choisir un décorateur ou une décoratrice d’intérieur, pensez toujours à demander un devis pour que vous puissiez avoir une idée claire des montants alloués à votre projet de décoration. Le prix varie d’un professionnel et d’une ville à l’autre. Aussi, ne soyez pas étonnant si vous avez des devis décorateur différents. Dans la plupart des cas, les tarifs varient en fonction du lieu du chantier, de la nature des prestations ainsi que de la spécialisation du décorateur. Il faut également savoir que le devis de décorateur d’intérieur est moins élevé que celui-ci d’un architecte d’intérieur. À titre estimatif, le prix du conseil à domicile par un décorateur avoisine les 100 euros pour 1 h de visite. Quand il s’agit d’une visite, plus une proposition plus liste de shopping, prévoyez environ 500 euros par pièce. Durant sa visite, le décorateur donne toutes les prépositions pour orner et décorer votre pièce, et ce, en fonction de votre budget.

Tout savoir sur les missions d’un bureau d’expertise en bâtiment

Tout le monde rêve sans doute d’avoir son propre bâtiment. Mais la construction d’un tel édifice requiert un savoir-faire particulier. Il se peut que votre bâtiment présente des vices au moment de sa réception, problèmes qui pourraient écourter la vie de votre équipement. C’est à ce juste titre qu’un bureau d’expertise présente tous ses intérêts. Le propriétaire a le droit de se faire assister par un expert en bâtiment lors de la réception de sa construction. Pour vous aider, découvrez dans cet article les missions du bureau d’expertise et de l’expert en bâtiment et quelques devis bureau d’expertise.

On entend par expertise en bâtiment, le fait de diagnostiquer toutes les pathologies de la maison nouvellement construite. En général, on fait recours à l’expertise technique d’un bâtiment le jour de la réception des travaux. En effet, ces derniers peuvent être entachés des vices imperceptibles aux yeux de son propriétaire. Alors que ces problèmes peuvent nuire à la qualité de votre bâtiment surtout à sa longévité. Afin de relever les malfaçons et les vices de construction par rapport au contrat, le propriétaire doit se faire assister par un expert. Celui-ci, grâce à ses compétences et ses expériences dans la construction de la maison, détectera toujours les anomalies et les non-conformités de la réalisation au contrat de construction.

Fonctionnement, missions d'un bureau d’expertise

Dans la plupart des cas, les experts en bâtiment se regroupent dans un bureau d’expertise. Aussi, si vous souhaitez faire appel à un expert, vous devez tout simplement contacter un bureau d’expertise en bâtiment de votre choix.

Fonctionnement, missions d’un bureau d’expertise

En tant que bureau d’expertise en bâtiment, cette structure doit être composée des experts en bâtiment. Ces derniers jouent un rôle d’assistance technique et de conseil dans la recherche des vices de construction lors de la réception des travaux. En tant que diagnostiqueur, l’expert en bâtiment peut être amené à consulter tous les défauts de construction. Il doit être capable d’anticiper tous signes d’humidité, d’apparition de fissures ou encore de moisissures. C’est d’ailleurs les vices les plus fréquents dans le domaine de l’expertise technique d’un bâtiment.

Si par hasard vous avez fait appel à des professionnels pour la construction de votre maison et à la réception des travaux, vous rencontrez des vices de construction, le bureau d’expertise peut s’ériger en arbitre entre le propriétaire et le professionnel afin de trouver un terrain d’attente. Il faut seulement savoir que ce procédé est assez coûteux et requiert plus ou moins du temps.

trouver un artisan

Il faut savoir au passage que l’accessibilité destinée aux personnes handicapées entre dans le cadre de mesures de conformité d’une habitation. Il appartient également à l’expert en bâtiment de diagnostiquer les équipements et les installations conformes aux exigences des personnes souffrant d’un handicap physique.

Expertise de bâtiment : comment l’expert procède-t-il ?

Expertise de bâtiment : comment l’expert procède-t-il ?

Pour diagnostiquer les anomalies de construction, l’expert en bâtiment doit utiliser des moyens de vérification et de contrôle. Avant de relever les anomalies, ce personnage doit en effet vérifier les vices de construction. Pour ce faire, l’expert en bâtiment doit utiliser des documents techniques unifiés. Les DTU permettent à un bureau d’études de procéder aux vérifications. Avec ces outils, l’expert peut contrôler tout ce qui concerne les corps d’états du bâtiment objet de l’expertise. Aussi, il peut être sollicité pour vérifier l’état de la maçonnerie, la menuiserie, la maçonnerie ou encore l’électricité du bâtiment. Il peut même être amené à contrôler l’assainissement, la couverture jusqu’à la toiture de votre nouvelle maison.

Lors de la vérification, l’expert fait également attention aux matériaux de construction. Ces derniers jouent en effet un rôle non négligeable dans la résistance et la durabilité du bâtiment en question. Aussi, l’expert doit contrôler par exemple l’état du béton, de sable, du ciment ou encore des pierres utilisés. En effet, ces outils peuvent bien être à l’origine des pathologies de l’édifice comme les problèmes d’isolation ou d’étanchéité de la construction. À partir du résultat de l’expertise, le bureau d’études, notamment son expert fournit les solutions nécessaires et adapter à ces problèmes.

Quels sont les éléments de l’expertise ?

Quels sont les éléments de l’expertise ?

Avant d’engager un bureau d’expertise, il s’avère judicieux de savoir les éléments à traiter par l’expert en bâtiment. Son étude doit d’abord porter sur les fondations. C’est évident puisque la fondation forme l’ossature du bâtiment. La durée de vie et la résistance du bâtiment dépendent de sa fondation. Lors de cette étude, l’expert doit vérifier les infiltrations d’eau, les cassures ou encore les effritements. Sa recherche doit se baser sur les indices de gonflement et les taches pouvant être un signe de pathologie des dalles de sols du bâtiment.

trouver un artisan

Lors de cette expertise, l’expert doit faire preuve d’une impartialité. Rassurez-vous, il ne doit en aucun cas privilégier qui que ce soit. Le bureau d’études en bâtiment doit être totalement indépendant vis-à-vis de tous les acteurs.

devis bureau d’expertise

Un mot sur le devis de l’expert en bâtiment

Le recours à un bureau d’expertise est fortement encouragé avant la réception de votre bâtiment. Il y va de la qualité et de la durabilité de votre maison. Mais avant de contacter un expert, pensez à demander de nombreux devis. En effet, les prix de l’expert ne sont pas identiques.

Les tarifs peuvent varier d’une ville à l’autre. Aussi, il est difficile, voire impossible de donner des prix précis pour solliciter un expert en bâtiment. Mais pour vous donner des idées, le devis d’une expertise en bâtiment oscille entre 450 euros et 2000 euros. Méfiez-vous quand même des offres très attractives, un prix trop généreux ne sont pas un gage de qualité. Un excellent bureau d’expertise facturera en général son service entre 1000 et 1800 euros pour une maison de 100 m².

trouver un artisan

Pour avoir une idée claire des prix de votre construction, le mieux serait de faire réaliser plusieurs devis. Après comparaison des prix, vous pouvez librement choisir le bureau d’expertise qui répondra à votre budget. Un petit détail : assurez-vous que les frais de déplacement de l’expertise doivent figurer dans le devis, sinon le bureau d’expertise n’est pas sérieux.