Archive

Category Archives for "Façade"

Façade, nos conseils et astuces dans notre guide complet

Que la façade de votre maison soit en béton, en pierre ou bien en d’autres matériaux, il faut parfaitement entretenir votre façade face aux diverses agressions extérieures. Ainsi, cette dernière pourra prospérer sur le long terme. La rénovation d’une façade peut passer par différentes étapes telles que le ravalement, le bardage ainsi que l’étanchéité. Voyons cela ensemble.

En quoi consiste le nettoyage de façade ?

Souvent, quand vous regardez une habitation, vous vous attardez sur la façade. Cette dernière ayant une couleur splendide ces premières années, peut vite se dégrader avec les agressions extérieures telles que la pollution ou les intempéries.

Ainsi dans ce genre de cas, il convient de nettoyer sa façade. Or ce n’est pas une opération si simple que cela, et l’eau ne vous suffira pas. Dans des magasins spécialisés, vous pourrez trouver des produits appropriés pour vous occuper de votre façade sale et dégradée. En plus d’un nettoyage, vous pourrez traiter votre face extérieure avec ce que l’on appelle un ravalement de façade. Il faut savoir que le tarif d’une telle opération n’est pas aussi important que ce que beaucoup de gens croient. Une chose est certainement concernant le nettoyage de façade, il faut agir selon deux critères que sont l’origine de la salissure mais également selon la nature de votre revêtement. Ce dernier peut être fait de divers matériaux tels que la brique, la pierre ou même le bois. Ainsi, différentes solutions s’offriront à vous comme par exemple l’anti-javel et l’anti-mousse.

Pour ce qui est du tarif du nettoyage de façade, ce dernier varie surtout selon l’état de votre façade. En effet, les variations de prix peut être grandes si l’état de votre façade est mauvais. Or, les prix sont généralement accessibles pour ce genre d’opérations. En effet, pour un simple nettoyage de façade, il faut envisager un tarif situé entre 10 et 45 euros le mètre carré.

Notre guide complet pour le nettoyage de façade.

Le ravalement de façade, c’est quoi ?

Un ravalement de façade consiste en un nettoyage et en un traitement de votre façade. Tout d’abord la face extérieure de votre habitation sera nettoyée. Ensuite, un traitement spécifique sera appliqué. Pour ce qui est du nettoyage, il peut s’effectuer de diverses manières selon le genre de façade. Ainsi, diverses solutions sont possibles telles que le sablage ou encore le nettoyage haute pression. Certains nettoyages sont simples à effectuer mais d’autres demandent des compétences spécifiques. Ainsi, un expert sera plus approprié dans ces cas là.

Ensuite, viendra la rénovation ainsi que les finitions : Quand la face extérieure a enfin été traitée, il faudra certainement reboucher les fissures ou encore remplacer les joints de la façade. Pour ce qui est de la finition, vous l’aurez choisi au préalable avec un expert du ravalement de façade (si vous avez fait appel à un professionnel évidemment). Enfin dernière étape à ne surtout pas oublier lors d’un ravalement de façade : L’isolation.

Notre autres solutions sur le ravalement de façade 

Comment traiter vos façades si des fissures apparaissent ?

Bardage d’une façade : Caractéristiques et prix

Le bardage de la façade est l’installation d’un parement venant s’additionner au bâti présent, sans changer ce dernier. Il intègre une multitude de points forts. Tout d’abord, cette opération permet de changer totalement l’aspect extérieur de l’habitation. Avec un bardage, il est également possible de donner un look plus contemporain à une une façade dégradée. En outre, cette opération peut également permette de mieux protéger l’habitation face aux intempéries puisque le bâti sera plus étanche et résistera aux chocs mécaniques. En outre, le bardage permet également d’obtenir une meilleure isolation phonique et thermique.

Concernant le tarif d’une telle opération, tout dépend du prix. En effet (si nous prenons au m²) le bois pin sylvestre vous coûtera 10 euros, ou encore le PVC « effet bois » entre 10 et 45 euros.

Faire le crépis d’une habitation

Faire le crépi d’une habitation donne la possibilité d’effacer le poids des ans, mais également de boucher les fissures pouvant être présentes sur votre maison. Ainsi pour apporter une touche de modernité à votre habitat, cette opération est vraiment appropriée.

Le crépi a deux missions :

Protéger efficacement la façade de l’humidité ainsi que des intempéries. Il donne la possibilité au mur de respirer. Grâce à lui l’étanchéité est également meilleure. Il faut savoir que le crépi est considérée comme une finition puisque s’appliquant après les enduits.

Puis il possède un aspect intéressant de décoration. Effectivement, divers aspects et couleurs sont possibles avec les crépis.

Autre point : Renseignez-vous concernant la réglementation par rapport au crépi de votre façade. Le tarif d’un crépis va dépendre de plusieurs facteurs tels que la réalisation ainsi que la finition. Pour du projeté, comptez au minimum 15 euros le mètre carré, et 50 euros au maximum.

Les types d’enduit de façade et leurs caractéristiques

Les enduits de façade sont classés en deux groupes :

Le genre monocouche extérieur : Avec ce dernier, vous n’aurez qu’un seul produit à mettre. Il garantit la protection ainsi que la résorption des fissures. Cet enduit peut être utilisé de deux manières : via une pose manuelle ou bien grâce à ce que l’on appelle une machine à projeter.

Le genre traditionnel extérieur : Cet enduit est directement conçu et mélangé sur place. Si vous optez pour une pose manuelle, il vous faudra trois couches, et deux couches si vous désirez utiliser une machine à projeter.

Mettre un enduit sur une façade nécessite un certain savoir-faire en la matière. En effet il faut posséder certains compétences spécifiques. En plus, le résultat sera visible de tout le monde. La pose est certainement l’opération la plus délicate. En ce qui concerne la finition, vous pourrez opter pour un enduit de diverses sortes, pouvant être écrasé ou bien projeté par exemple.

Comment s’effectue une étanchéité de façade ? Et pour quel prix ?

Toutes les façades ne sont pas étanches. Ainsi, certaines doivent être protégées de façon particulière. Il y a diverses façons d’imperméabiliser une façade non étanche. Voici les trois principales : L’usage d’un produit hydrofuge, l’utilisation d’une peinture minérale microporeuse ou encore la pose d’un revêtement étanche.

En règle générale, ce genre de travaux a un prix situé entre dix et quarante euros le mètre carré. Une chose est certaine : Pour obtenir un prix d’imperméabilisation de façade correct, effectuer plusieurs devis d’experts afin de choisir la solution qui vous conviendra le mieux.

Etanchéité de façade en cas de fissure, que faire ?

Garder sa façade étanche est essentiel pour tous types d’habitat. C’est en effet le meilleur moyen pour profiter d’un bon confort thermique chez soi. Avec une façade non étanche, l’humidité de l’extérieur peut facilement pénétrer à l’intérieur. Ce qui peut perturber le confort tout en augmentant la consommation énergétique pour le chauffage. Parmi les différentes causes du non étanchéité de façade, les fissures sur les façades sont particulièrement dangereuses. Si elles ne sont pas traitées dans le temps, elles pourraient causer d’énormes dommages tels que l’effondrement du mur. Si vous remarquez que votre façade présente des fissures, même minuscules, il vous faut donc intervenir traitement. Et pour traiter ce genre de problèmes, vous aurez le choix entre un grand nombre de solutions. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’étanchéité de façade en cas de fissure.

Les différents types de fissures de façade

Il existe deux principaux types de fissures qui peuvent entraver l’étanchéité de façade : les fissures actives et les fissures inertes. Le traitement n’est pas le même pour les deux. Avant de se lancer dans des travaux d’étanchéité de façade, il faudra donc commencer par déterminer quel type de fissures on a en face.

Les fissures actives

Ce sont le plus dangereuses d’entre les deux. Comme leur nom le laisse clairement entendre, ces fissures ne se stabilisent pas. Elles évoluent dans le temps et peuvent causer d’énormes dégâts. Les fissures actives peuvent se trouver n’importe quelle partie de la façade. Cependant, on les rencontre surtout sur certains points singuliers du bâtiment. A noter que ces types de fissures peuvent avoir une épaisseur variée. Le traitement peut donc en dépendre.

fissures actives

Les fissures inertes

Il s’agit de l’opposé des fissures actives. Contrairement à ces dernières, les fissures inertes sont stabilisées. En d’autres termes, elles ne peuvent pas évoluer dans le temps. Le traitement s’annonce donc plus simple et plus rapide. Dans certains cas, il est même envisageable de les laisser en l’état. Cela dit, comme cela pourrait compromettre le confort intérieur, il est important de les réparer afin de rétablir l’étanchéité de façade.

Traitement des fissures de façade

Traitement des fissures de façade

Le traitement relatif aux fissures de façade doit dépendre de plusieurs facteurs. Parmi les plus importants, il y a tout d’abord le matériau avec lequel ont été conçus les murs. Le traitement d’une façade en bois ne sera pas en effet le même que celui d’une façade en béton ou en brique. Aussi, il faudra prendre en compte la taille et les types des fissures. Enfin, il ne faut pas non plus oublier le revêtement mural utilisé. Bref, afin que vous puissiez mieux comprendre, nous allons vous présenter ici les traitements utilisés en fonction du type de fissures. Étanchéité de façade en cas de fissure ?

Le traitement des fissures actives

Pour ce type de fissures, le traitement doit non seulement permettre de les réparer, mais contribuera aussi à les éviter d’évoluer. Pour ce faire, voici quelques étapes que vous devez absolument suivre :

  • Pour commencer, vous devez vous débarrasser salissures et autres parties non adhérentes qui s’entassent sur le mur. Servez-vous d’une brosse pour cela et grattez les fissures avec.
  • Ensuite, vous devez prendre un triangle et avec, vous devez ouvrir la fissure. Cela va vous permettre d’avoir accès à l’intérieur de la fissure et d’appliquer le traitement comme il faut.
  • Une fois que c’est fait, vous devez encore une fois brosser la fissure. Le but est notamment d’éliminer en profondeur toutes les salissures qui pourraient s’accumuler et rendre le traitement moins efficace.
  • C’est seulement après que vous devez garnir le mastic. Il faudra ensuite le laisser sécher quelque temps et de le garantir une nouvelle fois, au cas où il se retirerait. A noter qu’il est possible d’ajouter une armature, un calicot ou un galon sur les fissures.
  • Enfin, maintenant que tout est en place, il ne reste plus qu’à appliquer le revêtement adapté de classe I4.

Ici, il est important de suivre à la lettre les indications ainsi que les précautions d’usage fournies avec le produit de traitement utilisé. Cela permettra de limiter les risques et de réaliser les travaux comme il faut.

traitement des fissures inertes

Le traitement des fissures inertes

Si les fissures sont de type inerte, vous devez les traiter autrement. Voici les différentes étapes que vous devez suivre dans ce cas-ci :

  • Tout d’abord, vous devez brosser la surface. Cela permettra de supprimer les salissures et d’avoir un meilleur accès aux fissures pour les traiter.
  • Il vous faut ensuite prendre un triangle et ouvrir les fissures en V. Cela va permettre de garantir une bonne accroche du mastic que l’on ajoutera après.
  • Une fois la fissure ouverte, prenez à nouveau la brosse et brossez le fond ainsi que l’ouverture.
  • Maintenant, on peut passer au rebouchage de la fissure avec le mastic. Cependant, avant cette étape, il est possible d’ajouter un fixateur. Ainsi, le produit de rebouchage sera mieux accroché.
  • Enfin, selon vos goûts et les besoins du traitement, vous pouvez recouvrir les fissures avec un revêtement adapté.

Coût étanchéité de façade en cas de fissure

La réparation des fissures d’une façade est une tâche que vous pouvez entreprendre vous-même. Cela dit, comme une telle opération requiert souvent un certain niveau de connaissances, il est toujours recommandé de faire appel à un professionnel pour sa réalisation. Les spécialistes en la matière sont très nombreux et il vous sera facile d’en trouver un sur internet.

En ce qui concerne le coût de la réparation, il dépendra de plusieurs facteurs. Parmi les plus déterminants, on citera en particulier le type de fissures, le traitement qu’il convient d’y apporter, l’état général de la façade et le produit de rebouchage utilisé. Le tarif peut aussi varier d’un professionnel à un autre. C’est la raison pour laquelle il est important de demander des devis étanchéité de façade avant de choisir l’artisan façadier à qui vous allez confier la réparation. En ayant à disposition plusieurs devis, vous pouvez facilement faire une comparaison et choisir par conséquent l’offre qui vous semble la plus intéressante.

Recevoir des étanchéistes proches de chez vous gratuitement 


Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Traitement hydrofuge de façade, prix et astuces

Il n’y a rien de plus inconfortable qu’une façade non étanche. L’humidité règne et des eaux peuvent aussi s’infiltrer à travers les murs. Sans oublier le fait que cela va contribuer à gonfler la facture de chauffage. Afin d’éviter de tels désagréments, il est ainsi conseillé d’assurer l’étanchéité de façade de sa maison. Pour cela, vous avez différents moyens au choix. Cela dit, tout va dépendre de l’état de la façade. S’il n’y a que très peu de dégâts, vous ne serez certainement pas obligé de faire une rénovation complète et dépenser ainsi une fortune. Pour étanchéifier vos murs, un traitement hydrofuge de façade suffira. Il s’agit d’une solution rapide et efficace pour régler vos problèmes d’étanchéité. Il suffit de l’appliquer dans les normes. Pour vous aider à mieux comprendre, nous allons vous expliquer dans cet article tout ce qu’il faut savoir à propos de ce type de traitement de façade.

Traitement hydrofuge de façade : de quoi s’agit-il exactement ?

Le traitement hydrofuge est un moyen efficace pour protéger sa façade. En effet, cela permet aux murs d’avoir un effet perlant, ce qui est essentiel pour renforcer la protection contre les intempéries. Il s’agit avant tout d’une solution d’urgence. En d’autres termes, les résultats d’un traitement hydrofuge ne sont pas durables. Il permettra juste à la façade de bien tenir jusqu’au moment où le propriétaire sera obligé d’effectuer un ravalement de façade. Cependant, on peut aussi s’en servir pour améliorer la protection de la façade après les travaux de ravalement. Dans l’ensemble, le traitement hydrofuge contribuera à imperméabiliser la façade tout en la permettant de respirer. A noter qu’il existe deux types d’hydrofuge. Il y a tout d’abord les solvants, lesquels sont nocifs, mais appréciés pour leur temps de séchage très rapide. Les hydrofuges acryliques sont en revanche plus sains, mais demandent plus de temps de séchage.

traiter sa façade par hydrofuge

Dans quels cas traiter sa façade par hydrofuge ?

Tel que nous l’avons déjà dit dans le paragraphe précédent, l’hydrofuge est une solution d’urgence. Son efficacité est limitée dans le temps puisque ses effets ne durent que 5 ans au maximum. Aussi, il ne s’applique pas sur des murs en très mauvais état. Dans ce cas-ci, il faudra plutôt investir dans un ravalement de façade.

Traitement hydrofuge de façade

Le traitement hydrofuge doit se faire sur des murs qui ne présentent pas de fissures ou des joints usés. Avant d’opter pour cette solution, assurez-vous donc au préalable de bien réparer vos murs. L’hydrofuge viendra après pour optimiser son étanchéité en limitant les salissures et en se dressant comme une barrière anti-humidité. Bref, il faudra traiter sa façade par hydrofuge seulement quand celle-ci présente des risques de développement de l’humidité.

nettoyage facade haute pression

nettoyage facade haute pression

Quel produit hydrofuge utiliser pour étanchéifier sa façade ?

Le produit hydrofuge est la solution à vos problèmes d’humidité. On peut notamment en trouver en trois principaux types :

Le produit hydrofuge de surface

Vous rencontrez un souci d’infiltrations d’eau sur vos murs ? Le produit hydrofuge est ce qu’il vous pour lutter contre ce genre de problème. C’est en effet un excellent moyen pour éviter que les eaux pénètrent à travers les murs, surtout quand ceux-ci sont faits de matériaux poreux. Dans ce cas-ci, il faudra appliquer le produit hydrofuge sur la surface de la façade et pour cela, on peut se servir d’une brosse, d’un rouleau ou d’un pulvérisateur. A noter qu’il conviendra d’appliquer plusieurs couches pour que le traitement soit efficace. Les produits hydrofuges de surface sont disponibles dans les magasins de bricolage et vous aurez à choisir entre deux principaux types :

  • Le produit hydrofuge de surface à base de solvant: il est très apprécié pour son temps de séchage très rapide. Toutefois, il peut être nocif et se réserve uniquement à certains types particuliers de surface.
  • Le produit hydrofuge de surface à base d’eau : on peut l’appliquer sur tous types de surface et il est inodore. Cependant, contrairement à l’autre type, il est réservé aux surfaces déjà traitées.
produit hydrofuge de surface à base d’eau 

produit hydrofuge de surface à base d’eau

La peinture hydrofuge

Saviez-vous qu’il est aussi possible de se servir d’une peinture pour hydrofuger votre façade ? La peinture façade est un en effet un excellent produit pour lutter contre l’humidité, sans oublier son rôle décoratif. Elle peut être appliquée sur tous types de matériau et existe en différents coloris et finitions en fonction de vos goûts et de votre style. Pour la garder en bon état, la peinture hydrofuge peut aussi être nettoyée et servir sous-couche à de la peinture, papier peint ou carrelage. Pour l’appliquer sur vos murs, vous pouvez utiliser une brosse ou un rouleau.

L’enduit anti-humidité

L’enduit est un produit hydrofuge très efficace. La différence qu’il a avec les autres, c’est qu’il ne laisse pas la surface respirer. Une fois appliqué sur le mur, l’enduit de façade va boucher les pores qui lui permettent de respirer. Bien entendu, on peut donc aussi s’en servir pour réfectionner les fissures et trous qui se trouvent sur la façade. A noter que l’enduit contient des résines et du durcisseur. On peut les utiliser absolument sur tous les types de mur. Il faudra tout simplement bien les drainer avant.

Prix traitement hydrofuge

Prix traitement hydrofuge de façade

Le traitement hydrofuge fait partie des solutions les mois chères pour l’étanchéité de façade. Toutefois, le prix hydrofuge de façade va dépendre de l’état de la façade, de la surface et aussi du produit hydrofuge que vous allez utiliser. Mais quoi qu’il en soit, le mieux serait toujours de recourir à un professionnel. De par ses compétences, il est en mesure de déterminer le type de traitement adapté à votre façade. Il fera aussi un diagnostic et vous livrera après un devis hydrofuge de façade. N’hésitez pas donc à en demander plusieurs auprès de différents prestataires et de choisir ensuite l’offre la plus intéressante.

Sinon, il est bon de savoir que si vous prévoyez d’opter pour une peinture hydrofuge, le prix est estimé à environ 50 euros les 2,5 litres (1 litre = 3 à 5 m2 de surface). Pour ce qui est du prix des enduits, il faudra compter environ 40 euros les 2 litres.

Recevoir des étanchéistes proches de chez vous gratuitement 


Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Pourquoi réaliser une étanchéité de façade ?

Votre confort intérieur dépend de plusieurs facteurs et parmi les plus importants, il y a l’étanchéité de façade. En effet, bien que cela semble se passer de l’extérieur, le but est pourtant d’optimiser votre confort quotidien. En rendant votre façade entièrement étanche, votre protection contre les intempéries et autres agressions extérieures sera garantie. Mais en quoi consistent réellement les travaux d’étanchéité de façade ? Pourquoi investir dans ce type de travaux ? Et comment les réaliser ? Afin de répondre à toutes ces questions, nous allons vous expliquer dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’étanchéité façade et ses caractéristiques.

Etanchéité d’une façade : de quoi parle-t-on exactement ?

L’étanchéité de façade est une étape importante dans la construction d’une maison. En principe, les travaux liés à celle-ci doivent être réalisés au moment même de la mise en place des murs. Ceux-ci doivent naturellement être étanches. Quand on parle d’étanchéité de façade, on parle donc plutôt des travaux qu’il faudra réaliser au cas où la façade présenterait des défauts. En effet, au fil du temps, il se peut que la façade se gorge d’eau. Elle peut aussi laisser entrer l’humidité et compromettre par conséquent votre confort. Quand de tels cas se présentent, c’est que vos murs présentent des problèmes d’étanchéité. Afin de les corriger, des travaux de rénovation pourraient donc être entamées afin de rendre la façade à nouveau étanche.

Pourquoi réaliser une étanchéité de façade ?

Nous avons déjà évoqué plusieurs bonnes raisons pour effectuer une étanchéité de façade dans les paragraphes précédents. Pour commencer, la façade a un rôle primordial à jouer dans la construction d’une maison. Elle assure notamment la protection de la maison contre les différentes agressions extérieures (pluie, vend, gel, etc.). Et comme nous l’avons dit plus haut, votre confort quotidien en dépendra également. Pour toutes ces raisons, il convient donc d’assurer une excellente étanchéité à sa façade.

D’ailleurs, des murs non étanches peuvent aussi des complications diverses. On peut citer à titre d’exemple les infiltrations d’eau, les problèmes d’humidité, les ponts thermiques et aussi le gonflement de la facture énergétique. Afin d’éviter tous ces problèmes, mieux vaut donc bien entretenir sa façade et la garder étanche. Dans le cas contraire, on pourrait être amené à réaliser des travaux lourds qui peuvent être très coûteux. A noter que vos murs extérieurs vont se détériorer de jour en jour et les problèmes ne sont pas toujours perceptibles. Faire appel à un professionnel pour un diagnostic peut donc être nécessaire de temps en temps.

Quand étanchéifier

Quand étanchéifier sa façade ?

La rénovation de l’étanchéité de façade doit normalement s’opérer tous les dix ans. D’ailleurs, cela doit se faire automatiquement puisqu’un ravalement de façade est obligatoire tous les 10 ans. Mais n’allez quand même pas attendre tout ce temps pour prendre soin de vos murs. Mieux vaut ne pas prendre le risque de subir tous les problèmes précités et pour cela, il faudra réaliser un examen de l’état de la façade ainsi qu’un entretien régulier.

Prenez par exemple le temps de faire un nettoyage régulier de vos murs. Cela va permettre d’éliminer les salissures et les moisissures qui s’accumulent sur votre façade. N’oubliez pas non plus de vérifier périodiquement les joints de façade. Avec les intempéries, ils peuvent rapidement s’user et laisser les eaux s’infiltrer. Si vous remarquez une détérioration, n’hésitez pas à la corriger en réfectionnant les joints.

Bref, il n’y a pas un moment précis pour étanchéifier sa façade. Une telle opération doit être réalisée quand vos murs commencent à se détériorer ou que vous remarquez une altération du confort thermique à l’intérieur de votre habitat. Enfin, il est bon de savoir qu’une imperméabilisation de façade est requise quand la façade est faite de matériaux poreux. Cela permettra d’éviter les dégâts et de protéger efficacement le bâtiment.

Que faire pour garantir l’étanchéité de sa façade ?

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine des problèmes d’étanchéité de façade. Ils peuvent tout d’abord être liés à la construction même de celle-ci. En effet, il se pourrait qu’il y ait eu malfaçon et que les murs ne soient pas suffisamment étanches. Cependant, comme nous l’avons déjà expliqué plus haut, ces problèmes peuvent également provenir de facteurs externes comme la pluie, le vent, le gel, etc.

Quoi qu’il en soit, il est important de les mettre rapidement en état. Mais avant cela, prenons d’abord le temps d’analyser les différents points sur lesquels vont dépendre l’étanchéité de votre façade :

  • L’état de la façade: une façade bien étanche est une façade en parfait état. Si ce n’est pas le cas, il y a donc des risques que l’eau et l’humidité s’infiltrent à travers les murs. Ces cas se présentent notamment quand la façade présente des fissures ou d’autres problèmes de ce genre. A chaque fois que vous en voyez, tâchez donc de les réparer le plus rapidement possible. Si vous trainez, le problème peut s’empirer et va finir par demander de travaux lourds et onéreux.
  • L’état de la toiture : bien qu’il n’y ait pas de lien direct, l’étanchéité de façade dépend également de l’état de votre toiture. Si elle n’est plus en mesure de protéger vos murs des intempéries, ils pourront subir les attaques directes des eaux de pluie. Et bien évidemment, cela va contribuer, au fil du temps, à compromettre l’étanchéité de la façade et par conséquent le confort des occupants de l’habitat.
  • Le joint de façade : la jointure joue aussi un rôle essentiel dans l’étanchéité de façade. Les joints vont en effet empêcher les eaux de pluie et l’humidité de s’infiltrer entre les matériaux de la façade. Il vous faut donc vous assurer qu’il ne soit jamais incomplet ou usé. Si c’est le cas, dépêchez-vous de le réfectionner. Dans le cas contraire, les eaux peuvent s’infiltrer et c’est le scénario que l’on rencontre le plus souvent.
  • Les matériaux de façade : enfin, les matériaux utilisés pour la confection de la façade font également partie des éléments sur lesquels dépend l’étanchéité de votre façade. Effectivement, certains matériaux comme le bois et le béton ne sont pas du tout étanches par nature. Si vous en avez utilisé pour la construction de votre maison, il vous faut donc ajouter une protection supplémentaire afin d’améliorer leur étanchéité. Pour cela, vous pouvez par exemple opter pour l’application d’enduit de façade ou de vernis d’étanchéité. Sinon, l’imperméabilisation de façade constitue aussi une option intéressante.

matériaux de façade

Comment étanchéifier sa façade ?

Il existe différents moyens d’étanchéifier une façade non étanche. Cependant, tout doit commencer par une évaluation de l’état de la façade.

> Voir le métier d’étanchéiste dans une courte video. <

Evaluation de l’état de la façade

Vous croyez que votre façade n’est plus étanche ? Afin de connaître les sources réelles du problème, vous devez opérer une évaluation préalable de l’état de votre façade. Pour cela, vous devez vous baser sur différents éléments :

  • Tout d’abord, vous devez vérifier la présence d’humidité sur les murs. Vous le saurez rapidement si le froid règne à l’intérieur de votre habitation.
  • Vos murs ne sont pas non plus à l’abri des salissures et moisissures de tout genre. Vous devez donc être en alerte quand vous apercevez des taches noirâtres, blanchâtres ou verdâtres sur la façade. Si c’est le cas, c’est que votre façade développe de l’humidité et qu’elle n’est donc plus étanche.
  • Par ailleurs, vous saurez également que vos murs présentent des problèmes d’étanchéité quand les taches d’eau prennent énormément de temps à s’assécher.
  • L’effritement de la peinture constitue également un signe de non étanchéité d’une façade et il en est de même pour les fissures qui se développent rapidement.

Si vous apercevez ces signes lors de l’évaluation, vous devez rapidement penser à réaliser des travaux d’étanchéité. A noter que le diagnostic de façade doit se faire tous les 5 à 10 ans. Et pour que vous ne puissiez pas vous tromper, le mieux serait toujours de faire appel à un professionnel.

Etanchéifier sa façade

Étanchéifier sa façade

Une fois que le diagnostic d’étanchéité de façade a été réalisé et que l’on connait les différentes sources du problème, on peut désormais passer aux travaux d’étanchéité de façade. Ici, on a le choix entre plusieurs solutions. Si vous cherchez une solution d’urgence, l’usage d’un produit imperméabilisant et hydrofuge peut vous être utile. Avec ce type de produit, vous pouvez facilement rendre vos murs plus étanches, tout en leur assurant une protection plus efficace contre les salissures et l’humidité. Cependant, son efficacité est limitée dans le temps. En effet, comme il s’agit d’une solution d’urgence, les produits imperméabilisant et hydrofuge ne protégeront votre façade que durant 5 ans au maximum.

En revanche, si vous désirez obtenir un résultat durable, 3 techniques d’imperméabilisation de façade s’offrent à vous :

  • Le nettoyage de façade: comme nous l’avons déjà dit dans un paragraphe plus haut, une façade non étanche est le résultat de la pollution, des intempéries et des poussières. Elles favorisent en effet l’infiltration des eaux et de l’humidité. Afin d’éviter ce genre de problèmes, il est donc recommandé de nettoyer sa façade régulièrement. Cela vous permettre de vous débarrasser des taches et salissures qui s’accumulent sur votre façade. Et selon l’état de votre façade, vous pouvez procéder de différentes manières : produit de nettoyage chimique, nettoyeur haute pression, etc.
  • Le traitement de façade : si après le nettoyage, vous vous apercevez que vos murs sont abîmés et présentent des fissures, vous pouvez les traiter pour résoudre le problème. Le but est notamment de redonner un coup de jeune à votre façade et de corriger les soucis d’étanchéité. Le traitement utilisé dépendra des problèmes perçus. S’il y a des fissures, l’on va opter pour un rebouchage. Cela permettra de les remettre en état. En revanche, si le problème vient d’un effritement de peinture, un grattage de façade sera nécessaire. Enfin, il ne faut pas non plus oublier d’effectuer un nettoyage minutieux des murs afin d’éliminer les taches et saletés de tout genre. C’est seulement après tout cela que l’on peut enduire à nouveau la façade et rétablir son étanchéité.
  • Le ravalement de façade ; le ravalement se présente comme la solution ultime. Il s’agit d’un ensemble de travaux qui vise à rénover les murs afin de les protéger et aussi les décorer. Bien entendu, il convient donc de passer par toutes les étapes que nous avons citées plus haut. Un nettoyage de façade sera nécessaire et il en est de même pour le traitement. Mais en surplus, d’autres travaux s’ajouteront : la peinture de façade, l’enduit de façade, les crépis de façade, etc. A noter que le ravalement de façade est une opération soumise à des réglementations. Cependant, comme il peut impliquer des travaux lourds et coûteux, des subventions et aides au financement sont également proposées aux propriétaires qui désirent se lancer dans ce projet.

Coût étanchéité de façade

Coût d’une étanchéité de façade

Les travaux d’étanchéité de façade peuvent être complexes. Outre les différentes étapes à suivre, la possession de certains outils spécifiques est également nécessaire. Pour toutes ces raisons, il est donc recommandé de faire appel à un professionnel pour étanchéifier sa façade. Il dispose des compétences nécessaires pour réaliser un diagnostic et connaître par conséquent les différents travaux qu’il convient de réaliser. Après son examen, le professionnel vous livrera un devis étanchéité de façade. Ce document relatera les différents travaux à réaliser et aussi le coût.

Il est bon de savoir que le prix étanchéité de façade dépend de plusieurs facteurs. Mais le plus important reste l’état de vos murs. Si le problème n’est pas important, l’application d’un simple produit imperméabilisant et hydrofuge peut être nécessaire. Le cout étanchéité de façade est donc relativement faible. En revanche, si la façade est en très mauvais état, des travaux de rénovation peuvent être entrepris et le coût sera important.

Mais quoi qu’il en soit, le prix au m2 de l’étanchéité de façade sera de 20 à 30 euros pour l’application d’un imperméabilisant ou hydrofuge, 40 à 60 euros pour un rejointement de façade et 40 à 80 euros pour une rénovation toute entière.

Recevoir des étanchéistes proches de chez vous gratuitement 


Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Pourquoi investir dans des crépis extérieurs ? Quelles sont les techniques ?

Vos murs extérieurs commencent à accumuler les saletés et à se détériorer ? C’est peut-être le moment pour vous de les nettoyer et les ravaler. Cela vous permettra en effet d’avoir une façade propre et en parfait état. Mais si vous désirez encore plus, il vous est aussi possible d’investir dans les crépis. Comme vous le savez déjà probablement, il s’agit d’une opération visant à embellir les murs et à leur offrir une seconde jeunesse. C’est également un excellent procédé pour les protéger et les éloigner de la dégradation. Pour les crépis extérieurs, vous avez le choix entre différents coloris et aussi plusieurs techniques de pose. Leur rendu et aussi leur réussite en dépendront largement. Afin de vous guider et mieux vous aider à trouver les vôtres, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir à propos des crépis de façade dans cet article.

pose de crépis extérieurs

Pourquoi investir dans des crépis extérieurs ?

Les raisons pour poser des crépis extérieurs sur ses murs ne manquent pas. Comme nous l’avons déjà dit plus haut, cela permet de rajeunir les murs et de mieux les protéger contre les salissures et les agressions extérieures. En effet, en appliquant des crépis sur votre façade, elle deviendra comme neuve et votre gagnera en charme et élégance. Mais ce n’est pas tout ! Les crépis de façade possèdent également des propriétés particulières qui leur permettent de préserver les murs des intempéries. Ainsi, si vous venez de réaliser un nettoyage de façade ou un ravalement de façade, le résultat sera durable.

Les différents types de crépis de façade

Les crépis de façade existent en différents coloris. Si vous avez un goût particulier pour une telle ou telle couleur, vous pouvez librement la choisir pour donner une belle image à votre maison. Mais on compte aussi plusieurs types de crépis extérieurs en fonction de la technique utilisée pour leur application :

  • Le crépi projeté: c’est celui que vous rencontrerez le plus partout où vous allez. On le nomme ainsi parce que pour son application, l’artisan maçon va projeter le crépi sur les murs extérieurs. Pour ce faire, il se sert d’un engin spécialement conçu qui permet de préparer et mélanger le crépi pour ensuite le projeter sur la façade. Il est bon de préciser ici que cette technique est la plus simple de toutes. Elle ne prend que très peu de temps et n’exige que très peu de travail. C’est d’ailleurs pour cette raison que le crépi projeté est le moins cher.

crépi projeté

  • Le crépi gratté: ce type de crépi nécessite un peu plus de travail. Ici, il ne faudra plus se contenter de projeter uniquement le crépi sur la façade. Une fois que c’est fait, le professionnel doit également le gratter avec une règle spécifique ou une taloche à clou, d’où son nom. Bien évidemment, le crépi gratté offre donc plus de charme que le crépi projeté puisque l’on obtenir au final un rendu plus uniforme. Mais comme il exige plus de main d’œuvre et de travail, le prix est plus élevé comparé au premier.
  • Le crépi écrasé: se présentant comme une version améliorée du crépi projeté, ce type de crépi s’illustre avant tout par le rendu élégant qu’il assure. C’est notamment le résultat d’un travail à la main très méticuleux. En effet, après la projection du crépi et que celui-ci est encore frais, le professionnel va prendre le temps pour lisser la surface avec une taloche. Cela permet d’obtenir un crépi de façade légèrement moiré, mais qui profite d’une certaine touche d’élégance.

crépi écrasé

  • Le crépi taloché: c’est le crépi de façade haut de gamme. Il s’agit toujours ici d’une version améliorée du crépi projeté, mais avec plus de précision et d’élégance. Alors même que le crépi vient d’être jeté, le professionnel prend son taloche pour le lisser immédiatement. Il faudra être extrêmement rapide et efficace pour éviter que le crépi ne sèche. Le résultat obtenu grâce à ce procédé est une façade entièrement lisse et élégante qui ne manquera pas d’apporter un charme exceptionnel à l’habitat. Et bien évidemment, par rapport à tout ce travail, c’est aussi le type de crépi extérieur le plus coûteux.

talocher crépis

Les réglementations relatives aux crépis extérieurs

Contrairement aux crépis intérieurs, les crépis extérieurs sont soumis à une réglementation. En effet, avant de crépir sa façade, le propriétaire doit tout d’abord déposer une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie. Une telle démarche permet notamment à la mairie de vérifier si vous avez respecté les normes imposées pour ce qui est de la couleur utilisé et la composition du crépi. En revanche, si vous désirez tout simplement refaire le crépi et choisir une couleur identique, aucune déclaration préalable n’est nécessaire.

réglementations relatives aux crépis extérieurs

réglementations relatives aux crépis extérieurs

L’application des crépis extérieurs

La pose de crépis extérieurs est une opération complexe qui doit être confiée à un professionnel. Ce dernier dispose des compétences nécessaires pour vous aider à mieux choisir le crépi et aussi à réaliser un ouvrage de qualité. Avant de passer à l’action, il doit tout d’abord réaliser un diagnostic et vous livrer ensuite un devis de pose de crépis extérieurs. Ce devis vous permettra de connaître les travaux à faire et les coûts qui seront engendrés. Généralement, l’application de crépis de façade passe par plusieurs étapes, dont la protection et le nettoyage de la façade et ensuite la pose des crépis.

crépis

Le prix pose des crépis extérieurs

Il n’y a pas de prix exact pour une pose de crépis de façade. Le tarif dépend en général de l’état de la façade et du type de crépis à utiliser. En moyenne, le prix pose de crépis extérieurs est de 30 à 35 euros le m2 pour un crépi projeté, 35 à 40 euros le m2 pour un crépi gratté, 40 à 45 euros le m2 pour un crépi écrasé et 60 à 80 euros le prix pour un crépi taloché. A noter qu’il s’agit encore là de prix hors taxe. Il peut donc augmenter une fois que l’on compte tous les taxes dues.

Trouver des professionnels pour poser votre crépis Gratuitement

Hauteur du bâtiment

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Pourquoi crépir ses murs intérieurs ? Comment bien les appliquer ?

La couleur de vos murs intérieurs ne vous convient plus ? Vous désirez changer de salon et vous aimeriez que vos murs soient en harmonie avec lui ? Il n’y a pas de souci à se faire ! Sachez qu’il vous est possible de refaire les crépis intérieurs de votre maison. En posant de nouveaux crépis, vous pourrez donner une nouvelle vie à vos murs et à votre intérieure tout entière. Mieux encore, ils seront bien protégés et vous accompagner pour un très long moment. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de choisir les bons crépis pour vos murs intérieurs et trouver un professionnel pour les poser. Et afin de vous aider à faire le bon choix, nous allons tout vous expliquer à propos de ces crépis.

Pourquoi crépir ses murs intérieurs ?

Les avantages que l’on peut tirer en posant des crépis intérieurs sont très nombreux. Tel que nous l’avons déjà dit précédemment, il s’agit d’un excellent moyen pour décorer et sublimer ses murs. Les crépis leur offriront une deuxième jeunesse et contribueront à leur donner un nouvel éclat. D’ailleurs, comme ils existent en une grande variété de coloris et de finitions, le rendu sera époustouflant. Aussi, contrairement à de simples peintures, les crépis intérieurs comportent également des éléments qui leur permettent d’assurer une meilleure protection aux murs. En effet, une fois appliqué, ce type particulier d’enduit mural va protéger les murs de l’encrassement et des différentes agressions. Vous aurez alors des murs propres et jolis en toute circonstance.

choisir ses crépis intérieurs

Bien choisir ses crépis intérieurs

Afin que tout le monde puisse concrétiser ses envies, les crépis intérieurs sont proposés en différents coloris et finitions. Quel que soit votre style, vous n’aurez aucune difficulté à trouver le modèle qu’il vous faut. Il vous suffit de choisir et même de personnaliser ! Il n’existe pas vraiment de critères qu’il convient de respecter ou des règles à suivre. Tout dépend de votre goût et du style que vous aimeriez afficher dans votre salon ou autre pièce de la maison.

texture façade crépis

Cependant, comme l’application de nouveaux crépis intérieurs vous obligera à faire des entretiens réguliers, il est important de se focaliser dès le début sur ce point. Si vous optez pour un crépi fin, le rendu sera magnifique et l’entretien est plus simple à réaliser. Par contre, bien que crépi granuleux soit très séduisant, son nettoyage et plus contraignant et demandera plus de temps et de travail. Si vous en avez la possibilité, le mieux serait donc de porter votre choix sur un crépi fin. Cela vous facilitera grandement la tâche !

nouveaux crépis

Enfin, il est bon de savoir que le crépi peut être créé par soi-même. Il faudra tout simplement avoir les ingrédients nécessaires et bien suivre la recette. Cependant, si vous croyez que vous n’êtes pas capable d’en produire, optez pour des crépis conçus et produits en usine. Ils sont plus sûres à utiliser et promettent un rendu élégant et séduisant.

Comment appliquer les crépis intérieurs ?

Vous pouvez vous-même procéder à la pose de vos crépis intérieurs. Mais cela demande beaucoup de précautions et de travail. C’est pourquoi bon nombre de gens préfèrent confier cette tâche à des professionnels. De cette manière, on a la garantie d’un travail bien fait. Quoi qu’il en soit, l’application de crépis extérieurs doit suivre des étapes bien définies :

  • Rassemblement des outils nécessaires: avant de procéder à la pose de vos crépis intérieurs, vous devez réunir quelques matériels nécessaires à cette tâche. Vous avez notamment besoin de bâches, ruban adhésif de masquage, brosse métallique, papier de verre, taloche souple, couteau à enduire, rouleau, éponge, enduit de rebouchage, primaire d’accrochage, crépi d’intérieur prêt à l’emploi.

crépis préparation

  • Préparation de la pièce : une fois que vous avez en main tous les outils, vous devez préparer la pièce. Cette étape consiste à protéger toutes les choses qui risquent d’être salies par les crépis : le sol, les plinthes, les interrupteurs, les prises électriques, etc. Vous pouvez utiliser certains des outils listés plus haut pour les protéger (bâches et ruban adhésif). Sinon, n’oubliez pas non plus de laisser une « seule » fenêtre ouverte. Cela évitera de créer un courant d’air, lequel pourrait tout gâcher.
  • Préparation de la surface : tous vos équipements sont maintenant hors de danger. C’est qu’il faut faire maintenant, c’est de préparer la surface qui va recevoir le crépi. Pour cela, vous devez enlever l’ancien revêtement. L’outil utilisé dépendra de la nature de ce dernier (papier peint ou penture). Pour les éventuelles fissures et autres imperfections qui se trouvent sur les murs, vous pouvez utiliser un enduit de rebouchage pour les corriger. Servez-vous ensuite d’un durcisseur de surface et finissez le tout par l’application d’une sous-couche de primaire d’accrochage.

crépi

  • Le crépi : avant d’appliquer le crépi d’intérieur, assurez-vous de bien humidifier votre taloche et couteau à enduire. Maintenant, prenez le couteau et utilisez-le pour ajouter du crépi sur la taloche. Il ne vous reste plus alors qu’à appliquer les crépis en allant de haut en bas et avec une épaisseur d’environ 1,5 cm.

finition de crépi

  • Les finitions : enfin, pour finir, une fois que les murs ont été crépis, il ne vous reste plus qu’à ajouter les finitions qui vous plaisent. Ici, vous pouvez vous servir de l’outil que vous voulez. Mais il doit correspondre au rendu que vous aimeriez obtenir.

Prix crépis intérieurs

Si vous avez acheté un produit prêt à l’emploi, le prix crépis intérieurs est différent selon le type et les finitions. On peut en effet en trouver beaucoup à partir de 0,30 euros pour un sachet. En revanche, si vous décidez de faire appel à un professionnel, vous n’aurez plus besoin d’acheter vous-même votre crépi. C’est ce dernier qui va se charger à la fois de la fourniture et de la pose des revêtements. Et dans ce cas-ci, le prix pose crépis intérieurs oscillera de 30 à 50 euros le m2 si le mur est en bon état. Dans le cas contraire, le prix pourrait augmenter en fonction des dégâts. Cependant, tâchez toujours de demander un devis pose crépis intérieurs avant de signer un contrat avec un prestataire.

Trouver des professionnels pour poser votre crépis Gratuitement

Hauteur du bâtiment

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Comment appliquer des crépis isolants sur ses murs extérieurs ?

Crépir ses murs peut être une excellente idée quand on souhaite les rénover et les protéger. En plus de rendre les murs sublimes, les crépis contribuent en effet à renforcer leurs résistances aux agressions diverses. Mais il ne s’agit pas là des seuls avantages de ce type particulier de revêtement mural. On peut également s’en servir pour améliorer l’isolation thermique d’une habitation. Dans ce cas-ci, les propriétaires profiteront d’un meilleur confort thermique en plus de murs plus jolis. Si cela vous intéresse, alors cet article sur les crépis isolants est fait pour vous. Nous allons vous expliquer dans les paragraphes qui suivent l’intérêt de ce type de crépis ainsi que ses différentes caractéristiques.

Pourquoi investir dans des crépis isolants ?

Le confort thermique de votre maison ne vous satisfait pas ? Et vous ne voulez pas investir dans des appareils de chauffage intérieurs qui pourront faire grimper votre facture énergétique ? Les crépis isolants sont ce qu’il vous faut ! En effet, ce ne sont pas uniquement des revêtements pour embellir vos murs. Il s’agit également d’excellents moyens pour permettre une isolation thermique par l’extérieur de votre habitation. D’ailleurs, comme c’est un matériau léger, son installation se fait en seulement en quelques jours et vous n’êtes pas obligé de déménager temporairement. Votre espace intérieur ne sera pas non plus touché et vous pourrez vivre sans changer vos habitudes quotidiennes.

crépis isolants

Par ailleurs, comme nous l’avons déjà dit plus haut, le crépi constituent de moyens performants et efficaces pour préserver vos murs de la pluie et du gel. Les agressions extérieures ne leur seront plus fatales et ils pourront durer des dizaines d’année avant que vous ne soyez obligé de les reconstruire. Enfin, les crépis isolants sont conformes aux dernières normes en matière d’isolation. Si vous prévoyez de revendre votre maison un jour, ce sera donc leur plus-value.

Comment appliquer des crépis isolants sur ses murs extérieurs ?

Les crépis isolants font partie des crépis les plus difficiles à mettre en place. A l’opposé des autres types de crépis, leur application doit se faire en plusieurs couches. C’est de cette manière qu’on assure leur solidité et donc leur durabilité. Si vous prévoyez de faire l’installation d’un crépi isolant, voici les démarches que vous devez suivre avec les différentes couches :

  • La première couche : le matériau isolant

La première couche doit être constituée du matériau isolant. En effet, pour que l’isolation se fasse bien ressentir de l’intérieur, il est important que l’isolant soit installé en premier lieu. Généralement, on utilise des panneaux isolants puisque ceux-ci assurent une excellente isolation tout en évitant les fissures sur les murs. Dans ce cas, vous pouvez vous servir d’accrocheur pour mortier afin de les fixer sur les murs extérieurs. Sinon, vous pouvez aussi opter pour d’autres types de matériau isolant. Il faudra tout simplement vous assurer qu’il garantisse une bonne isolation thermique extérieure.

maison provençale en rénovation

  • Deuxième couche : le mortier d’égalisation

Le matériau isolant se charge certes d’isoler l’habitat de par l’extérieur. Toutefois, comme le crépi isolant est également utilisé pour protéger et solidifier la façade, cette seule couche ne suffit pas. Pour le renforcer, on doit donc ajouter une seconde couche qui sera constituée d’un mortier d’égalisation. Comme son nom le laisse clairement entendre, ce mortier va permettre de corriger les imperfections et rendre le mur plus homogène et uniforme.

texture crépis

  • Troisième couche : l’encollage

Après que le mortier d’égalisation ait été mis en place, vous devez attendre quelques temps pour qu’il soit sec. Une fois que c’est le cas, on peut passer à l’application de la troisième couche. Elle se constitue ici d’un produit d’encollage. Le but est notamment d’assurer que la couche de finition finale puisse bien adhérer aux deux premières couches que l’on vient d’appliquer.

crépis encollage

  • Quatrième couche : la finition

Enfin, maintenant que les trois premières couches sont en place, il ne reste plus qu’à appliquer la dernière couche : la couche de finition finale. C’est la couche que les gens vont percevoir de l’extérieur. Il faut donc que son aspect soit élégant et plein de charme. Généralement, on se sert de plâtre de parement pour cette quatrième couche. Ce type de finition est disponible en différents coloris et offre de nombreuses possibilités de personnalisation.

crépi finition

Bien entretenir ses crépis isolants extérieurs

Vous avez fini l’installation de vos crépis isolants extérieurs ? C’est très bien ! Vous pouvez désormais vous targuer d’avoir des murs propres, sublimes et qui possède de grandes propriétés d’isolation thermique. Toutefois, pour que votre façade puisse garder son éclat et préserver son charme, il convient de l’entretenir régulièrement.

Mais ne vous inquiétez pas ! L’entretien de crépis extérieurs n’est pas une tâche difficile ni complexe. Au contraire, il est très simple à réaliser ! Dans la pratique, vous n’aurez en effet qu’à le nettoyer régulièrement avec un nettoyeur haute pression à jet doux. Une telle opération peut être effectuée par soi-même. Mais il est plus prudent de faire appel à un professionnel. Outre le nettoyage, la pose d’une couche de fondation invisible peut également constituer une excellente idée. En plus de rendre votre façade éclatante, cette couche de fondation la rend aussi imperméable et par conséquent plus résistante aux intempéries.

entretenir ses crépis

Prix crépis isolants extérieurs

Vous avez en projet d’appliquer des crépis isolants sur votre habitation ? C’est un excellent projet ! Pour le concrétiser, vous aurez impérativement besoin de recourir aux services d’un professionnel. Effectivement, de tels travaux de rénovation façade requièrent un certain niveau de compétences et nécessite la possession d’outils spécifiques. En faisant appel à un spécialiste, vous aurez la garantie d’un ouvrage bien fait et efficace. Pour en trouver, il vous suffit de faire un petit tour sur la toile, les offres sont nombreuses. Toutefois, avant d’en choisir un, tâchez de toujours demander un devis pose crépi isolant.

devis pose crépi isolant

Par ailleurs, en ce qui concerne le prix pose crépis isolants, il dépend généralement de la surface à crépir, de l’accessibilité et de l’état de la façade. Mais en moyenne, le prix au m2 est de 80 à 120 euros.

Trouver des professionnels pour poser votre crépis 

Hauteur du bâtiment

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Les différentes couleurs de crépis existantes, quels choix avez vous ?

Parfois, on ne supporte plus de voir ses murs accumulant des saletés et présenter des imperfections. C’est la raison pour laquelle on envisage de les repeindre afin de leur redonner éclat. C’est certes une bonne idée, qui plus est facile à réaliser. Toutefois, si vous désirez vraiment obtenir un résultat plus sublime et durable, mieux vaux opter pour les crépis. Il s’agit en effet d’une des meilleures solutions pour corriger des murs encrassés et détériorés à cause des différentes agressions qu’ils subissent. Ce type de revêtement mural convient tout aussi bien aux murs intérieurs qu’aux façades. Ils sont proposés en différents types et coloris et tout dépendra de vos goûts et de votre budget. Dans cet article, nous allons nous focaliser sur les couleurs crépis. Nous allons vous informer sur les différents coloris possibles pour des crépis et leurs caractéristiques respectives. Mais avant de nous lancer dans ce sujet, prenons tout d’abord le temps de définir ce qu’est le crépi et expliquer les raisons pour lesquelles il faut s’y investir.

De bonnes raisons pour crépir ses murs

Vous vous souciez de l’état de vos murs et de leur design ? Alors, vous serez certainement intéressé par les crépis. En effet, c’est l’un des meilleurs moyens pour redonner valeur à ses murs et les embellir. Grâce à ce type particulier de revêtement, vos murs intérieurs et façades seront sublimés avec des effets et finitions pleines d’élégance et de charme. D’ailleurs, avec toute la panoplie de modèles et de coloris proposés en la matière, vous trouverez facilement le crépi qui sera adapté à votre décoration intérieure. Il ne vous suffit que de faire travailler votre imagination ou de vous servir de modèles déjà disponibles dans les magazines et sites internet spécialisés.

Par ailleurs, les crépis ne font pas qu’embellir vos murs et votre habitat. Ce sont également des revêtements protecteurs qui les tiennent loin des agressions de tout genre. Avec des murs crépis, vous avez la garantie de murs en bon état pour de nombreuses années. Vous n’aurez plus à vous soucier de leur réparation. La seule chose dont vous aurez à faire, c’est de leur entretenir de manière régulière.

texture crépis

Les couleurs de crépis disponibles

Comme nous l’avons évoqué plus haut, les crépis sont disponibles en une grande variété de couleurs. On peut en effet en trouver plus de 300 coloris. Mais parmi les plus croisés, on peut citer en particulier les 3 couleurs suivantes :

Couleurs de crépis blanc

C’est une couleur classique pour les revêtements muraux ! On retrouve en effet le blanc  dans différents bâtiments et il s’agit même de l’une des couleurs les plus recommandées dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de différentes collectivités territoriales. Les crépis blancs peuvent être utilisés pour recouvrir aussi bien les murs intérieurs que les murs extérieurs. Ils apportent un aspect à la fois élégant et classe à vos murs et optimiseront leur charme. D’ailleurs, cette couleur crépi se décompose encore en différents coloris parmi lesquels vous pouvez facilement trouver le modèle qui sera en harmonie avec votre décoration intérieure.

crépis

Comme les crépis blancs font partie des couleurs classiques de ce revêtement, tous les fabricants ou les boutiques spécialisées en proposent. Cependant, la qualité n’est forcément pas la même puisque les techniques de fabrication diffèrent parfois d’un fabricant à un autre. Par ailleurs, sachez qu’il vous est aussi possible de fabriquer vous-même votre crépi blanc. Pour cela, il vous suffit de suivre les recettes proposées sur internet et rassembler les ingrédients nécessaires.

Couleur de crépis beige

A côté des crépis blancs, les crépis beiges figurent également parmi les grands classiques. Tout comme les premiers, ils peuvent être appliqués tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Cela dit, les gens ont plus tendance à les poser sur leurs murs intérieurs. La raison est que cette couleur est très élégante et qu’elle contribue à apporter du cachet à l’intérieur de la maison. Il s’agit aussi d’une couleur qui peut s’adapter à tous types de décoration. En d’autres termes, si vous désirez apporter quelques changements dans votre décoration intérieure, vous n’êtes pas obligé à remplacer les meubles ou autres articles de décoration. Les crépis beiges s’intègreront sans problème à la décoration existante.

Les crépis beiges sont aussi proposés en différentes nuances. Ce qui favorise encore plus les mélanges et le choix. En fonction de vos besoins et de vos goûts, vous pouvez choisir entre différents crépis couleur beige. Ils trouveront parfaitement place dans votre salon, dans votre cuisine ou encore dans les chambres et salles de bain. Pour en trouver, vous pouvez vous rendre dans les boutiques spécialisées ou dans les magasins de bricolage. Sinon, il vous est aussi possible de fabriquer vos propres crépis beiges. Les recettes ne manquent et les ingrédients sont accessibles et faciles à trouver. Mais au cas où vous ne penseriez pas à avoir les compétences nécessaires pour le faire, le mieux serait d’acheter des crépis prêts à l’emploi. Mais au moment de l’achat, tâchez de bien préciser si vous désirez des crépis intérieurs ou des crépis extérieurs.

couleurs de crépis

Couleurs de crépis , « bâtard »

Vous préférez une couleur en particulier ? Une couleur qui n’est pas répertoriée ? Sachez qu’il vous est tout à fait possible d’opter pour une couleur bâtarde pour vos murs. En effet, vous pouvez mélanger deux ou plusieurs couleurs pour obtenir un rendu unique, qui se démarque de tous. Le choix des couleurs à mélanger dépend bien évidemment de vos goûts personnels et du résultat que vous aimeriez obtenir. Toutefois, une telle couleur peut ne pas exister chez les commerçants. Si c’est le cas, vous pouvez toujours acheter les ingrédients et procéder au mélange vous-même. Sinon, vous pouvez vous tourner directement vers les fabricants et faire une commande sur mesure pour vos crépis bâtards. Beaucoup d’enseignes proposent ce genre de services, surtout si la surface que vous vous apprêtez à crépir est importante.

couleur crépi

Enfin, il ne s’agit là que d’une sélection de coloris parmi lesquels vous pouvez choisir. Il y en a beaucoup d’autres et vous êtes libre de choisir ce que vous voulez en fonction de vos goûts et envies.

Trouver des professionnels pour poser votre crépis Gratuitement

Hauteur du bâtiment

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Comment poser un crépi ? Comment bien le choisir ?

Les murs, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs, font partie des principaux éléments qui habillent la maison. Pour la façade extérieure, c’est à partir d’elle qu’on peut identifier une habitation et lui apporter par conséquent une image. Tandis que les murs intérieurs joueront surtout un rôle décoratif. De par toutes ces raisons, il est important de bien soigner ses murs et aussi de les protéger des différentes agressions. Et pour cela, qu’y a-t-il de mieux que de se servir des crépis ? Ce sont en effet des éléments incontournables dans la décoration et la protection des murs. Ils sont proposés en différents modèles et ne manqueront pas de répondre aux goûts et besoins de chacun. Il faudra tout simplement bien les choisir et trouver le professionnel qualifié pour les appliquer comme il faut. Si tout cela vous intéresse, nous vous invitons à découvrir dans cet article tout ce qu’il faut savoir à propos des crépis et de leurs caractéristiques.

Chantier A crépis

Au moins une fois dans votre vie, vous avez certainement déjà dû entendre parler de crépis. Mais savez-vous de quoi s’agit-il exactement ? Et bien, pour votre information, il s’agit d’un enduit que l’on applique en finition sur les murs. Il peut être utilisé tout aussi bien sur les murs intérieurs que sur la façade extérieure. Cependant, quand on l’utilise en intérieur, c’est avant tout pour un besoin esthétique. En revanche, son application en extérieur répond sur tout à des besoins de protection. En effet, dans ce cas-ci, le crépi sera utilisé pour protéger les murs des différentes agressions extérieures. C’est la raison pour laquelle il convient de bien le choisir et de l’appliquer selon les normes.

Bref, vous savez maintenant qu’il existe deux principaux types de crépis : les crépis intérieurs et les crépis extérieurs. Afin que vous puissiez avoir une idée claire des caractéristiques de l’un et de l’autre, nous allons vous les détailler un à un dans les paragraphes qui suivent.

Les crépis intérieurs

Comme leur nom le laisse clairement entendre, les crépis intérieurs sont destinés à être appliqués aux murs intérieurs de votre maison. Tel qu’évoqué plus haut, ils servent avant tout à leur apporter une touche esthétique. Cela dit, ces enduits ont également un rôle protecteur.

crépis intérieur

Quel crépi intérieur choisir ?

Les crépis intérieurs sont proposés en différents coloris et finitions. Ici, il n’y a vraiment pas beaucoup de critères à observer. Dans l’ensemble, le choix dépendra surtout de vos goûts et du style de décoration que vous aimeriez afficher dans votre intérieur. Vous pouvez donc choisir ce que vous voulez. Néanmoins, n’oubliez pas de considérer les éléments relatifs à l’entretien futur de vos murs. Si vous optez pour un crépi fin, l’entretien sera moindre et le résultat reste durable. En revanche, si vous portez votre choix sur un crépi granuleux, le nettoyage sera plus difficile. Cependant, le rendu est très séduisant !

A noter qu’il vous est possible de créer vous-même votre crépi intérieur. Il existe des tutoriels qui peuvent vous guider dans ce sens. Toutefois, si vous ne vous sentez pas être capable de le faire, optez pour des crépis créés en usine et prêts à être utilisés.

Comment poser un crépi intérieur ?

Un crépi intérieur ne se pose pas n’importe comment. Il existe une démarche à suivre afin de garantir la qualité de l’ouvrage. Dans les détails, voici les étapes que vous devez suivre :

  • Rassemblement des outils: pour appliquer les crépis intérieurs comme il faut, vous devez disposer en main plusieurs outils tels qu’une décolleuse à papier, un enduit de rebouchage, un papier de verre, une taloche, un couteau à enduire, etc. Ces outils vous permettront de préparer les murs et d’appliquer les crépis comme il faut.
  • Préparation du mur intérieur : une fois les outils en main, vous devez bien préparer les murs intérieurs qui recevront les crépis. Pour cela, vous n’aurez rien d’autres à faire que de les nettoyer. Sinon, il vous sera aussi parfois nécessaire de l’accommoder, notamment s’il y a des fissures ou des trous sur les murs.
  • Pose du crépi : maintenant que votre mur est bien nettoyé, il ne vous reste plus qu’à poser les crépis que vous avez préparés ou achetés. Durant la phase d’application, vous devez vous équiper des outils nécessaires (taloche, couteau à enduire, etc.) et crépir ensuite les murs en partant du haut vers le bas.

crépis extérieurs

Les crépis extérieurs

Nous l’avons déjà mentionné dans un paragraphe plus haut. Les crépis extérieurs ou crépis de façade contribuent non seulement à embellir les murs extérieurs, mais leur apportent aussi une seconde jeunesse. Tout comme les crépis intérieurs, ils existent en une grande variété de coloris et de finitions. Vous n’en aurez donc que l’embarras du choix. Mais il convient de noter que les crépis extérieurs existent en plusieurs types et cela doit être déterminant dans leur choix.

Les différents types de crépis extérieurs

On compte 4 principaux types de crépis de façade :

  • Le crépi projeté: c’est de loin la technique la plus utilisé pour la pose de crépis extérieurs. Comme son nom laisse à deviner, elle consiste en projection de crépis sur la façade grâce à un appareil dédié. Cela facilite grandement le travail tout en garantissant un résultat efficace. A noter qu’il s’agit de la technique la moins chère.
  • Le crépi gratté : si vous aimeriez apporter plus d’élégance et de charme à vos murs extérieurs, c’est le type de crépi recommandé. Il se présente en effet comme une amélioration du modèle que nous avons décrit plus haut. Avec le crépi gratté, il ne suffit pas de projeté les crépis sur la façade. Ils vont ensuite être grattés avec un outil particulier afin d’avoir un rendu plus uniforme. Bien entendu, cela demandera plus de temps et de main d’œuvre et le prix sera évidemment plus élevé.
  • Le crépi écrasé : il s’agit toujours ici d’une version améliorée du crépi projeté. Sauf qu’au lieu de gratté celui-ci, cette technique optera pour un lissage avec un outil spécifique. Cela permet d’avoir un rendu vraiment très élégant. Mais le prix est aussi très élevé.
  • Le crépi taloché : ce type de crépi est de loin le plus parfait et le plus soigné. L’artisan maçon ne se limite pas ici à projeter les crépis sur la façade, ou encore à le lisser légèrement. En effet, le crépi va être lissé entièrement, et ce, immédiatement après qu’il soit projeté. Le but est notamment d’avoir une façade élégante, moderne et raffinée. La technique demande donc une certaine rapidité et technicité. C’est la raison pour laquelle elle est la plus chère de toutes.

pose crépis extérieurs

La pose des crépis extérieurs

Tout comme pour les crépis intérieurs, la pose des crépis extérieurs doit suivre des étapes bien définies :

  • Rassemblement des outils: avant de se lancer dans la pose des crépis sur sa façade extérieure, il faut d’abord prendre le temps de rassembler tous les outils nécessaires pour cette tâche. Il y en a beaucoup et vous devez pouvoir les rassembler. La qualité et la réussite de la pose en dépendront.
  • Préparation de la façade: après que vous ayez réuni tous les matériels nécessaires pour crépir votre façade, il faudra maintenant la préparer afin que l’application puisse bien se dérouler. Pour commencer, vous devez protéger tout ce qui se trouve aux alentours des murs (plantes, volets, portes, etc.). Les crépis peuvent en effet les entacher et même les détériorer. Pour leur protection, vous pouvez vous servit d’une bâche. Après, préparez les murs en éliminant toutes les saletés qui s’y amassent. Ici, le mieux serait d’utiliser un nettoyeur haute pression à froid. Cela vous permettra de faire un nettoyage en profondeur et de découvrir aussi les éventuelles fissures. A noter que ces dernières doivent être rebouchées avant de poser les crépis.
  • Application des crépis : après le nettoyage et le rebouchage, votre façade est maintenant prête à recevoir les crépis. Ici, vous pouvez vous servir d’une taloche ou d’un rouleau spécial crépi pour réaliser la mission. Aussi, si vos murs sont faits en béton ou en parpaing, prenez le temps d’y appliquer un enduit de façade avant de poser les crépis.

Enfin, il est bon de savoir que les crépis extérieurs peuvent être utilisés pour protéger et décorer les murs intérieurs. Cependant, l’inverse n’est pas possible !

maison provençale en rénovation de crépis

Les réglementations relatives aux crépis

L’application de crépis peut être soumise à certaines réglementations. Bien évidemment, vous pouvez faire ce que vous voulez avec vos murs intérieurs. En d’autres termes, vous choisirez le type de crépi que vous désirez ainsi que la couleur. Mais ce n’est pas le cas pour les crépis extérieurs ! Pour ces derniers, il existe des règles à suivre. Voici les deux options qui s’offrent à vous :

  • Si vous désirez tout simplement refaire le crépi et optez pour un type et une couleur identique à celui que vous avez déjà sur votre façade, vous avez le feu vert et pouvez faire ce que vous voulez.
  • En revanche, si vous avez en projet de changer de crépis extérieurs, c’est tout une autre histoire. En effet, si vous vous trouvez dans une zone Bâtiments de France, il faut que vous vous soumettiez à certaines règles concernant le type de revêtement et les couleurs à choisir. Vous devez donc vous rendre auprès de la mairie et déposer déclaration préalable de travaux afin que les responsables puissent vérifier si vos choix respectent les exigences imposées par le Plan Local d’Urbanisme.

Trouver un professionnel pour appliquer ses crépis

Vous désirez crépir vos murs ? C’est une excellente décision ! Comme nous l’avons déjà dit tout au long de cet article, une telle opération vous permettra d’apporter un coup de jeune aux murs, mais aussi de les protéger et les garder en bon état. Que ce soit pour les crépis intérieurs ou extérieurs, vous pouvez réaliser les travaux vous-mêmes. Il vous faudra tout simplement réunir les outils nécessaires, préparer les crépis et les appliquer selon les étapes nous avons décrites plus haut.

Toutefois, comme il s’agit d’une opération souvent complexe, il est plus prudent de faire appel à un professionnel dans ce domaine. Il saura en mesure de réaliser l’ouvrage comme il faut et il vous orientera également sur le choix à faire et les démarches à suivre. Si vous en cherchez, vous pouvez en trouver de nombreux dans votre ville ou sur internet. Cependant, tâchez de bien faire votre choix pour éviter les pièges et assurer une excellente qualité d’ouvrage. Pour ce faire, vous devez vous fonder sur plusieurs critères objectifs dans le choix de votre artisan maçon. Pour commencer, assurez-vous qu’il soit bien compétent et qualifié pour la mission. Il vous suffit de jeter un œil sur son portfolio et aussi vous renseigner sur les travaux qu’il a réalisés auparavant.

Certes, le prix ne constitue pas souvent un critère fiable. Toutefois, pour éviter les escroqueries et découvrir des offres intéressantes, n’oubliez de demander un devis pose de crépis ou un devis nettoyage de crépis auprès des professionnels que vous contacterez. Une fois que vous en avez réuni plusieurs, il ne vous reste plus qu’à choisir l’offre qui correspond à vos besoins et attentes.

Trouver des professionnels pour poser votre crépis Gratuitement

Hauteur du bâtiment

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Le prix pose de crépis

De nombreux facteurs entrent en compte dans l’application de crépis. Le prix pose de crépis dépend en effet de l’état des murs, du type de crépis à installer et aussi de la technique à utiliser. Le tarif n’est généralement pas le même pour la pose de crépis intérieurs et la pose de crépis extérieurs. L’application de crépis de façade est plus coûteuse. En fonction du type de crépis, le prix au m2 est d’environ 30 à 35 euros pour un crépi projeté, 35 à 40 euros pour un crépi gratté, 40 à 45 euros pour un crépi écrasé et 60 à 80 euros pour un crépi taloché.

En conclusion, vous savez déjà maintenant tout ce qu’il faut savoir à propos des crépis et de leur pose. Il ne vous reste donc plus qu’à choisir les vôtres et le professionnel à qui confier la mission.

crépi

 

Pourquoi investir dans un bardage ? Quelle qualité et choix de bardage?

Il existe différentes manières d’embellir l’extérieur de sa maison. Mais la plupart du temps, on opte pour le bardage. Il s’agit en effet d’un moyen la plus pratique et en plus de décorer la façade, il contribue aussi à améliorer l’isolation extérieure de l’habitat. Cela dit, son application demeure encore un problème pour certains d’entre nous. En plus d’être coûteux, le bardage façade soumet les propriétaires à plusieurs questionnements : quel matériau de bardage choisir ? Quels sont les démarches à suivre pour un bardage de façade ? A qui faire appel pour le bardage de sa façade ? Combien coûte le bardage façade ? Existe-t-il des aides financières pour un bardage de façade ? Bref, les points que l’on doit analyser sont très nombreux avant de se lancer dans un tel projet. Et afin de vous aider à mieux les comprendre et à passer à l’acte, nous allons vous expliquer dans cet article tout ce qu’il faut savoir à propos du bardage.

Bardage : de quoi s’agit-il exactement ?

D’une manière simpliste, on peut définir le bardage comme la couche superficielle extérieure d’un bâtiment. En effet, contrairement à ce que certaines personnes pensent, il ne s’agit pas de la façade elle-même. Il s’agit plutôt du revêtement que l’on applique sur les murs pour de nombreuses raisons. Généralement, on parle de bardage quand le matériau de revêtement utilisé est le bois, le PVC, le tôle métallique ou encore les autres matériaux composites. Cependant, quand on va plus loin et utilise de revêtement en pierres ou en briques, on parle plutôt de parement. Cela dit, les deux concepts se rapportent à la même opération et vise généralement les mêmes objectifs.

Pourquoi investir dans un bardage ?

Il existe différentes raisons pour se lancer dans un bardage. En voici les principales :

  • Des raisons esthétiques: c’est l’une des principales raisons qui poussent les gens à s’investir dans le bardage de leur façade. En effet, cette opération leur permet d’embellir les murs et donc l’ensemble de l’habitat. Le bardage contribue avant tout à masquer les imperfections et les fissures qui peuvent apparaître sur la façade. Mais il permet aussi de moderniser son aspect extérieur en apportant du charme et en modifiant le style de la maison. D’ailleurs, pour ce faire, on a le choix entre un grand nombre de matériaux et de styles
  • Des raisons de protection : à force d’être exposé continuellement à différentes agressions extérieures, vos murs peuvent perdre de sa jeunesse au fil du temps. Les intempéries peuvent les fragiliser et augmentent par conséquent les risques d’écroulement. Mais avec un bardage, ce problème peut rapidement être résolu ! En plus de l’embellir, le revêtement extérieur permet de protéger les murs contre toutes ces attaques. Ils seront ainsi bien préservés et parfaitement durables.
  • Des raisons de confort : enfin, le confort constitue aussi l’une des raisons motivant les propriétaires à se lancer dans un bardage de façade. C’est en effet l’un des principaux moyens utilisés pour l’isolation thermique extérieur. Il permet de résoudre différents problèmes tels que ceux liés à l’étanchéité de la façade ou encore ceux des phénomènes de condensation extérieure. C’est une façon d’améliorer le confort thermique et acoustique de la maison, sans pour autant réduire ni encombrer la surface intérieure de l’habitat. Aussi, durant les travaux de bardage, les occupants du logement ne sont pas contraints de déménager pour un petit moment. Ils pourront rester au chaud dans leur maison, sans avoir à changer leur mode de vie quotidien. Enfin, le bardage de façade permet également de se mettre en règle par rapport aux exigences de la réglementation RT 2012.

Bardage extérieur d’un batîment

Quel investissement dans le bardage ? Quelle qualité et type ?

Vous ne savez pas quel matériau choisir pour le bardage de votre façade ? Et bien, sachez que vous avez le choix entre une grande variété de revêtements. Tout dépendra de votre goût, du style que vous aimeriez apporter à votre façade et de votre budget.

  • investir bardage en bois: c’est de loin le matériau le plus utilisé pour un bardage façade. Le bois est très apprécié pour son aspect élégant et naturel. Il est disponible en différents types d’essence et peut apporter un charme énorme aux murs extérieurs d’une habitation. A noter que le bois est aussi un matériau écologique et la plupart du temps un excellent isolant. En optant pour ce matériau, il est donc sûr que vous profiterez d’un très bon confort thermique. Toutefois, comme le bois est un matériau naturel, il a besoin d’un entretien et d’un traitement particuliers pour une meilleure durabilité.

bardage bois

  • investir pour un bardage en pierre : ce matériau est aussi très utilisé dans le bardage de façade, mais comme nous l’avons déjà dit plus haut, on parle ici de parement. C’est aussi un excellent matériau dans la mesure où il apporte un aspect élégant et moderne aux murs extérieurs. D’ailleurs, en fonction du style et du goût, on aura le choix entre différents types de pierres (basalte, pierre naturelle, marbre, ardoise naturelle, ardoise synthétique, etc.). Le bardage de façade en pierre est généralement durable. Mais comme il peut s’encrasser au fi du temps, une opération de nettoyage régulier peut être nécessaire.
  • investir pour un bardage en PVC : c’est le matériau le moins cher en matière de bardage. Il offre l’avantage de se mettre en harmonie avec les menuiseries et les sous-toitures. Mais leur performance thermique est assez limitée. Sinon, le PVC peut être très charmant et particulièrement durable s’il est bien entretenu.

bardage pvc

  • investir pour un bardage métallique : c’est aussi une solution durable et performante pour un bardage façade. Le rendu est généralement réussi et offre un ton moderne et élégant à l’habitat. Les performances thermiques sont également satisfaisantes, mais elles dépendent surtout du type d’isolant. En ce qui concerne le prix, le bardage métallique est assez cher. Cependant, il s’agit d’un choix d’investissement à long terme.
  • investir pour un bardage en matériaux composites : ce sont des matériaux très efficaces en termes de performance thermique. Mais on ne peut pas non plus en dire moins pour le design et le charme qu’ils offrent à la façade. Les matériaux composites sont aussi durables et constituent donc des matériaux de qualité pour un bardage de façade. Cela dit, si vous optez pour un tel type de revêtement, il faudra préparer un budget assez conséquent.
  • investir bardage en béton : le béton et le ciment sont aussi des matériaux de bonne qualité pour un bardage. Ils offrent une excellente résistance aux agressions extérieures et bénéficient ainsi d’une bonne longévité. Leur performance d’isolation est aussi satisfaisante et pour ce qui est du prix, il est variable en fonction du type de béton utilisé.
investir bardage façade

investir bardage façade

  • investir bardage en terre cuite ; enfin, la terre cuite constitue aussi un matériau que l’on utilise très souvent pour le bardage de façade. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce matériau est tout à fait durable. Il peut aussi apporter un charme exceptionnel à la façade tout en assurant une excellente isolation thermique. Mais son prix est un peu élevé comparé aux autres matériaux de bardage.

Les techniques de pose de bardage

Vous savez maintenant que le bardage est une opération essentielle pour votre façade. Les travaux qui s’y rapportent doivent être réalisés par un professionnel. Cela se fait en général rapidement puisqu’il n’y aura pas de délai de séchage. En effet, le bardage de façade est un chantier sec dans la mesure où aucun apport d’eau n’est requis. Et pour mener à bien sa mission, l’artisan façadier peut recourir à trois principales techniques de pose :

  • Le bardage rapporté: il s’agit de la technique la plus simple et aussi la plus utilisée. Dans la pratique, elle consiste tout simplement à ajouter une couche d’isolant entre le bardage et les murs.
  • Le bardage double-peau: cette technique est aussi très utilisée par les professionnels. Elle consiste notamment à intercaler une couche d’isolant entre deux bardages.
  • Le bardage pré-assemblé: enfin, comme son nom le laisse clairement entendre, le bardage pré-assemblé se compose de deux parements avec un isolant qui a déjà été assemblé à l’usine. La tâche sera donc plus facile pour le professionnel chargé de la pose de bardage.

bardage

Les aides financières pour le bardage de sa façade

Le bardage est une opération qui peut nécessiter de lourds travaux, et donc occasionner des dépenses importantes. Bien entendu, cela peut pousser les propriétaires à faire marche arrière. C’est la raison pour laquelle des aides financières sont prévues pour venir en aide à tous ceux qui désirent se lancer dans un projet de bardage de façade. On parle plus précisément ici du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et de l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ). L’un et l’autre offrent aux propriétaires un allègement pour le financement des travaux qu’ils s’apprêtent à réaliser. Cependant, certaines conditions sont à remplir pour pouvoir bénéficier de ces aides.

Faire appel à un professionnel pour un bardage de façade

Pour commencer, la fourniture en matériaux et la pose  de bardage doivent être réalisées par un professionnel RGE. Aussi, il faut que la résistance thermique du matériau utilisé pour le bardage soit supérieure ou égale à 3.7 m2*K/W. Enfin, si vous désirez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, vous devez faire en sorte que le bardage soit posé sur au moins la moitié de la surface totale de la façade.

Par ailleurs, il est bon de savoir que certaines collectivités territoriales proposent aussi des aides financières aux propriétaires qui souhaitent réaliser un bardage de façade. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, n’hésitez pas donc de vous rendre chez votre mairie pour obtenir plus d’informations à ce sujet.

Faire appel à un professionnel pour un bardage de façade

Le bardage de façade est une opération complexe qui requiert des expériences et des compétences de haut niveau. En d’autres termes, si vous n’êtes pas un artisan façadier vous-même, mieux vaut faire appel à un professionnel pour s’acquitter d’une telle mission. Vous pouvez trouver un grand nombre de prestataires sur le marché. Il vous faudra tout simplement choisir le bon. Et pour cela, vous devez vous baser sur certains critères.

Volets en bois avec bardage

Tout d’abord, assurez-vous que le prestataire soit suffisamment qualifié pour une pose de bardage. Pour vous en assurer, n’hésitez pas à jeter un œil sur son portfolio et à se renseigner auprès des gens pour qui il a déjà travaillé. Le prestataire doit également être en mesure de faire un diagnostic complet de votre façade et de vous fournir ensuite un devis bardage façade. Ce devis et généralement gratuit et vous fournit toutes les informations relatives aux travaux à réaliser et aussi aux coûts que cela va engendrer. Aussi, n’hésitez surtout pas à demander un devis à plusieurs prestataires afin de comparer les prix et choisir ainsi l’offre la plus intéressante. Enfin, si vous désirez profiter d’une aide au financement, rappelez-vous qu’il faudra choisir un professionnel RGE.

Coût du bardage de façade

Le bardage de façade peut parfois impliquer de travaux importants. Bien évidemment, le coût peut également être énorme. Cela dit, tout dépend encore de différents paramètres tels que le type de matériau utilisé, la surface de la façade, la technique de pose, etc.

Si l’on se base uniquement sur le matériau, on peut avoir les différents tarifs suivants pour le bardage façade prix :

  • Pour un bardage en bois, le prix va dépendre de l’essence de bois utilisé. Pour un bardage en pin sylvestre, le prix au m2 est de 10 euros en moyenne, 30 à 60 euros pour le sapin ou le douglas, 55 à plus de 100 euros pour le red cedar, etc.
  • Il en est de même pour un bardage en pierre, le prix dépend du type de pierre utilisée. Le prix au m2 sera alors de 50 à 200 euros en moyenne pour une pierre naturelle et du marbre, à partir de 100 euros pour une ardoise naturelle et à partir de 65 euros pour une ardoise synthétique.
  • Pour un bardage en PVC, il faudra compter entre 10 à 85 euros le m2.
  • Le prix du bardage métallique commence à partir de 80 euros le m2.
  • Pour un bardage en matériau composite, le prix oscille généralement entre 80 et 150 euros le m2
  • Enfin, pour un bardage en terre cuite, le prix au m2 démarre en moyenne à 90 euros le m2.

Devis bardage gratuit

Hauteur du batiment

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Bardage pour garage, hangar ou une société , quels choix ?

L’intérêt de réaliser de se lancer dans un bardage n’est plus à démontrer aujourd’hui. En effet, qui n’aimerait pas avoir des murs design et charmants ? Les travaux de bardage permettent d’offrir un coup de jeunesse aux murs et de les embellir. Mais ce n’est pas l’unique raison ! Cette opération optimise également le confort intérieur en améliorant l’isolation thermique de l’immeuble. Si le bardage s’adresse généralement aux habitats des particuliers, il peut également être appliqué sur les garages, les hangars et les bâtiments industriels. Si vous en possédez un, découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le bardage façade garage, hangar et industriel.

Quel bardage pour garage ?

Vous aimeriez apporter plus de charme à votre garage ? Ou vous désirez améliorer son isolation thermique ? Que ce soit dans, l’un ou dans l’autre cas, le bardage garage est ce qu’il vous faut. En effet, il est tout à fait possible d’appliquer un revêtement sur les murs de votre garage. De cette manière, cette pièce sera bien isolée de l’extérieur et bénéficiera aussi d’une apparence soignée. Pour ce faire, vous avez le choix entre différents types de matériaux. On peut citer à titre d’exemple le bois, les métaux, les tôles, le fibro-ciment, le béton la brique et bien d’autres encore. Toutefois, comme le bardage sera réalisé sur les murs du garage, il faudra opter pour des matériaux spécifiques.

bardage façade garage

Pour commencer, afin de garantir plus d’homogénéité dans la décoration extérieure du garage, le mieux serait d’opter pour un bardage de façade identique à celui des murs de votre habitat. Si le bardage de ce dernier est fait en bois, alors vous devez choisir le même matériau pour votre garage. Cela dit, en fonction de vos goûts et de votre style, vous pouvez jouer sur les nuances. Comme il existe plusieurs essences de bois (douglas, red cedar, etc.), vous pouvez choisir différentes essences pour la maison et le garage.

Par ailleurs, il faudra aussi prendre en compte les différentes caractéristiques du garage. Son emplacement, son entourage, la fréquence d’usage… tout doit être considéré afin de trouver le matériau adapté. Si vous vous trouvez dans des endroits où il y a de fortes intempéries, optez pour des matériaux résistants comme les métaux, le béton ou encore le fibro ciment.

Enfin, en ce qui concerne le prix bardage garage, il dépendra de plusieurs facteurs comme le matériau utilisé, la surface des murs à barder et aussi la technique de pose qu’utilisera le prestataire pour réaliser les travaux. Mais dans tous les cas, n’oubliez jamais de demander un devis bardage garage avant d’opter pour tel ou tel professionnel.

Le bardage pour un hangar

En fonction de son usage, le hangar peut exiger un certain niveau d’isolation thermique. En effet, il ne faut surtout pas risquer que les choses qui y sont abritées soient exposées à différentes agressions. Pour ce faire, les propriétaires de ce genre de bâtiment décident le plus souvent de le barder. Un bardage  hangar de le protéger des agressions extérieures, tout en améliorant l’isolation thermique. Bon nombre de personnes se lancent également dans de tels projets tout simplement pour l’aspect esthétique qu’il offre. Qui n’aimerait pas avoir un hangar de charme pour abriter ces récoltes, ces aéronefs ou véhicules ?

Bardage alu

Quoi qu’il en soit, le choix du bardage d’un hangar doit se faire avec de très grandes précautions. Afin de protéger les matériels ou récoltes qui y sont stockés, le matériau utilisé doit répondre à certains critères : isolation thermique, durabilité, entretien, etc. Mais dans la plupart des cas, les propriétaires se servent de bardage en bois ou d’un bardage métallique. Pourquoi ? Tout d’abord parce que ce sont des matériaux légers, faciles à installer et qui offrent d’excellente capacité d’isolation thermique.

Le bois, par exemple, est un isolant naturel qui est très simple à poser. Il est proposé en différentes essences apporte du charme et de l’élégance au bâtiment qui sera ainsi bardé. Pour le métal, les caractéristiques sont à peu près les mêmes : montage simple et rapide, une excellente résistance, un design séduisant et un niveau élevé d’isolation thermique.

Enfin, comme vous le savez déjà probablement, ces deux types de matériaux sont parfois très coûteux. Cependant, cela dépend encore d’autres facteurs comme le type de métal ou de bois utilisé,  la surface des murs du hangar, etc. Ici encore, vous devez demander un devis bardage hangar avant de choisir le professionnel qui se chargera de la mission.

Bardage extérieur d’un batîment

Le bardage pour un bâtiment industriel

Les industries ont un besoin assez particulier de bardage. Certes, l’habillage des murs répond avant tout à des besoins esthétiques. Toutefois, le cas peut être différent pour une industrie. En effet, de par la nature particulière des activités réalisées dans les bâtiments industriels, ces derniers peuvent avoir des besoins spécifiques d’isolation thermique. Il est donc inutile de préciser ici que le choix du bardage est très important. Cela dépend avant tout des activités entreprises dans le bâtiment industriel. Cependant, son emplacement doit aussi rentrer en compte.

Pour un bardage industriel, on peut donc pour des matériaux souples et légers comme les métaux et les tôles. En plus d’avoir une apparence séduisante et élégante, ils sont aussi faciles à installer et garantissent un maximum d’isolation thermique. D’ailleurs, en fonction des besoins, on a le choix entre différents types de métaux. Il faut tout simplement avoir le budget nécessaire et trouver un professionnel compétent pour la pose.

bardage fer

Par ailleurs, si vous recherchez plus d’élégance et de raffinement, les bardages façade en bois et en fibro ciment sont ceux qu’il vous faut. Ces deux matériaux sont réputés pour leur design particulièrement séduisant et les multiples finitions qu’ils offrent. Leur seul inconvénient, c’est qu’ils requièrent un entretien régulier et parfois même un traitement spécifique (pour le bois surtout).

Enfin, tout comme les autres bardages de façade, le prix bardage façade industriel varie en fonction du matériau, de la surface à brader et de la technique de pose utilisée. N’oubliez pas donc de demander un devis bardage façade industriel à différents prestataires pour comparer et faire le bon choix.

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 

Hauteur du batiment

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires