Terrassement - Viabilisation

Terrassement - Viabilisation, nos conseils et astuces dans notre guide complet

Le terrassement offre la possibilité de préparer un terrain avant d’effectuer la construction. Cette opération se fait en déplaçant divers matériaux présents dans le sol tels que la terre, les roches ou encore les déchets. En ce qui concerne la viabilisation, une multitude de différentes étapes sera nécessaire. Voyons cela ensemble.

Qu’est ce que le terrassement-viabilisation ?

Le terrassement est fait par un expert que l’on nomme le terrassier. Cette opération permet de changer l’aspect premier du terrain. En ce qui concerne le terrassement, on fait ce que l’on appelle des remblais ainsi que des déblais. L’objectif du remblai est de boucher les creux. Cela se nomme la phase du nivellement. Puis il y a le déblai, semblable à des fouilles. Afin de concevoir un garage, on effectue des creusements profonds. En ce qui concerne les canalisations, les creusements sont plus superficiels. Quand on fait le déblai, on entrepose la terre.L’opération de terrassement offre la possibilité à votre construction finale de garder sa stabilité. L’utilité de cette étape est d’empêcher les tassements et autres glissements. En effet, ces phénomènes peuvent tout simplement mettre en péril votre habitation. Pour ce qui est de la viabilisation d’un terrain, une multitude de démarches seront nécessaires. Il faut savoir que cela peut vite devenir un véritable casse-tête si vous n’êtes pas bien informé. Effectivement, il faudra pour la viabilisation, réaliser et penser à une multitude de choses comme l’eau et le gaz.Sachez qu’un terrain non viabilisé n’a pas de raccordement aux différents réseaux comme celui de l’électricité. De plus en plus de ce type de terrains sont vendus. Evidemment, ils sont moins chers mais les travaux à effectuer effaceront cette économie surtout si le terrain est loin des installations publiques. Nous vous conseillons de faire appel aux services d’un promoteur ou d’acquérir auprès d’un lotisseur de terrain viabilisé. Ainsi, il n’y aura pas de soucis concernant la tenue des travaux. Si vous prenez la décision d’acheter directement le terrain non viabilisé, c’est vous qui devrez effectuer toutes les démarches nécessaires. Enfin, concernant le tarif des travaux de terrassement, il est situé dans une fourchette de prix allant de 30 euros le mètre cube jusqu’à 60 euros.

Les différentes étapes du terrassement

Le terrassement comprend plusieurs étapes de travaux. En voici un petit listing :La première étape est le piquetage. Ce dernier a pour fonction la délimitation du terrain dans le but de garantir que les travaux soient appropriés pour les plans de l’architecte. Il offre en outre la possibilité d’éviter de dégrader les canalisations. Un de ses rôles est également de garantir que la conception finale ne gêne pas le voisinage.La deuxième étape est l’évacuation des eaux. Elle doit être faite afin de garder une excellente stabilité du terrain même en cas de pluies et de vents. L’opération se caractérise par le creusement d’un sillon afin de rejeter l’eau de pluie et mettre les canalisations.Ensuite, vient la première phase de déblai. Il s’agit du décaissement. Cette phase est également appelée décapage. Lors de cette étape, la terre végétale est enlevée pour garder les meilleures couches du sol pour la conception.L’installation d’un film géotextile a pour fonction de permettre la protection de la construction. En effet, il sert de barrière face aux racines et empêche le mélange de la terre et du remblai.Enfin, l’opération finale du terrassement est le remblaiement.

Les étapes de viabilisation : Les documents nécessaires

Il y a différentes opérations à effectuer avant la viabilisation d’un terrain. En effet, un terrain est viabilisé quand il possède un raccordement aux différents réseaux. Ainsi, pour une construction neuve, il se révèle être extrêmement important de viabiliser le terrain. Outre les étapes vu ci-dessous, voici deux documents nécessaires à la viabilisation :Le certificat d’urbanisme : Tout d’abord avant d’acquérir un terrain, il faut obtenir un certificat d’urbanisme auprès de la mairie. Ce document donne la possibilité au maître d’ouvrage de savoir exactement l’état de desserte du terrain au niveau des réseaux. Afin de l’avoir, il faudra effectuer une demande auprès de votre mairie. Pour cela, il faudra rédiger une lettre détaillée par rapport au projet de construction. C’est uniquement quand vous posséderez le certificat d’urbanisme, que vous ferez l’acquisition de ce dernier.Le permis de construire : Après l’acquisition du terrain, il faudra obtenir un permis de construire. C’est seulement après cela, que vous pourrez effectuer les travaux de viabilisation.

Les opérations de viabilisation d’un terrain

Pour viabiliser un terrain, il faut raccorder ce dernier aux différents réseaux comme celui de l’eau par exemple. Evidemment, votre terrain doit être desservi par ces réseaux. Pour ce qui est du tarif de viabilisation d'un terrain, vous devez en connaître  les moindres contours dans le but de l'intégrer dès le début du projet.Concernant le raccordement à l’eau : Il faut demander de s’enregistrer à votre mairie via un formulaire. Ensuite, il faudra effectuer une demande de raccordement grâce à la société des eaux de votre commune. Cette dernière fera un devis technique et financier. Quand le paiement aura été finalisé, la société débutera alors les travaux.Concernant le raccordement à l’électricité : La demande s’effectue auprès de l’ERDF.Pour ce qui est du raccordement gaz : La demande doit être effectuée par Gaz de France. Si cette dernière est finalisée, vous obtiendrez un devis technique et financier. Une fois le paiement effectué, les travaux pourront commencer.Pour l’assainissement : Les opérations à effectuer sont les mêmes que pour le raccordement en eau. En effet, la demande doit être faite à la mairie.Et enfin pour ce qui est des prix et des différents frais de raccordement, il faudra envisager un prix se situant entre 5 000 et 15 000 euros.

Et pour la canalisation ?

L’installation de canalisation représente des travaux difficiles. Cela est aussi valable pour le changement de canalisations. Effectivement, ces travaux demandent de réelles compétences, et ne peuvent pas être faits sans l’intervention d’un expert. Ainsi, le tarif de pose d’une canalisation peut grimper très vite. En moyenne l’installation et le changements de canalisations est d’environ une vingtaine d’euros par m/l.

Aucun article à afficher