Coût des travaux d’assainissement, combien ça coûte vraiment ?

Coût des travaux d’assainissement, combien ça coûte vraiment ?
Votez pour cet article
Les travaux d’assainissement sont obligatoires pour toute nouvelle construction. Comme vous le savez déjà probablement, il faudra prévoir des dispositifs pour permettre l’évacuation des eaux usées et assurer par conséquent la salubrité des lieux. L’installation d’un système d’assainissement doit respecter certaines règles et doivent être réalisées par des professionnels qualifiés. Ici, les travaux à réaliser sont différents selon que l’on se trouve dans la zone d’assainissement collectif ou non. Il va donc de soi que les prix soient aussi différents. Dans cet article, nous allons tout vous dire sur le coût des travaux d’assainissement. Et afin que vous puissiez y voir plus clair, nous allons parler du coût des travaux d’assainissement collectif dans un temps et de l’assainissement individuel ou non collectif d’un autre.

Le coût des travaux d’assainissement collectif

Pour commencer, il est bon de savoir que les travaux d’assainissement collectif sont facilités par la présence de réseaux d’égouts sous la voie publique. Les immeubles qui ont accès à cette voie publique ont l’obligation de se raccorder à ce réseau d’assainissement collectif que l’on appelle aussi tout-à-l’égout. Le raccordement au tout-à-l’égout doit se faire dans un délai maximum de deux ans à partir de la date où le réseau public est mis en service. Dans le cas contraire, des sanctions peuvent être encourues par les propriétaires des immeubles.

filière traditionnelle d’assainissement collectif

La répartition des frais dans l’assainissement collectif

A noter que dans le cadre des travaux d’assainissement collectif, seul les dispositifs partant de la maison à la clôture sont à la charge du propriétaire. Le reste sera réalisé aux frais de la commune.

Dans ce cas-ci, il a la possibilité de choisir lui-même les professionnels qu’il désire réaliser les travaux. Car sachez qu’il faudra ici faire appel à plusieurs types de prestataires à ne citer que le bureau d’études, les fournisseurs et les installateurs. Pour le coût total de l’installation, il faudra donc commencer par prendre en compte ces différents facteurs. A tout cela s’ajoutent ensuite le plan du terrain, la nature du sol, la longueur du raccordement jusqu’au réseau d’assainissement et bien d’autres encore. Au total, le prix peut donc monter jusqu’à plusieurs milliers d’euros en fonction des travaux à réaliser. A noter que le prix peut aussi différer d’un département à un autre.

Aide et financement

Les travaux d’assainissement collectif peuvent être coûteux à réaliser. C’est la raison pour laquelle, dans certaines communes, des aides financières sont proposées afin de permettre la réalisation rapide et dans les normes des travaux. Elles sont généralement soumises à des conditions particulières et si vous désirez en savoir plus à ce sujet, vous pouvez vous rendre auprès du bureau de la mairie pour obtenir les informations nécessaires à leur obtention.

Coût des travaux d’assainissement

Redevance d’assainissement

L’assainissement peut avoir un coût important au moment de sa réalisation. Et après installation, il se peut que l’on vous demande aussi des frais supplémentaires. On parle notamment ici de la redevance d’assainissement. Il s’agit d’une taxe que l’on doit payer afin de participer aux charges d’investissement et d’entretien du réseau. Bien évidemment, le montant varie généralement d’une commune à une autre ou d’un département à un autre.

Le coût des travaux d’assainissement non collectif

Comparés aux travaux d’assainissement collectif, les travaux d’assainissement individuel ou non collectif présente des coûts plus importants. En effet, les propriétaires d’immeuble sis hors de la zone d’assainissement collectif doivent disposer de leur propre système d’assainissement. Ce qui peut occasionner un coût important dans la mesure où l’on doit créer des dispositifs de collecte, de traitement et d’évacuation des eaux usées. Le prix peut notamment dépendre de plusieurs facteurs, à commencer par le type d’assainissement individuel que l’on souhaite mettre en place.

Prix d’une filière traditionnelle d’assainissement individuel

Si vous désirez mettre en place une filière traditionnelle d’assainissement collectif, voici les coûts auxquels vous devez vous préparer en fonction du dispositif que vous désirez installer :

  • Pour une fosse toutes eaux avec lit d’épandage, il faudra prévoir entre 3 500 et 6 000 € pour l’achat des dispositifs et leur installation.
  • Pour une fosse toutes eaux avec filtre à sable non drainé, le coût total s’estime entre 4 500 et 7 000 €.
  • Pour une fosse toutes eaux avec filtre à sable drainé le prix monte de 5 000 à 8 000 €.
  • Pour une fosse toutes eaux avec tertre d’infiltration, le prix oscille entre 7 000 et 11 000 €.

Prix d’une filière agréée d’assainissement individuel

En revanche, si vous désirez vous orienter vers des solutions plus modernes et opter pour la filière agréée, voici les coûts auxquels vous devez vous préparer en fonction du dispositif utilisé :

  • Pour une fosse toutes eaux avec filtre à coco, le prix varie de 7 000 à 7 500 €.
  • Pour une fosse toutes eaux avec filtre septodiffuseur, le prix se trouve entre 5 500 et 7 000 €.
  • Pour une fosse toutes eaux avec filtre compact, le prix s’estime entre 8 000 et 11 000 €.
  • Pour une micro-station d’épuration, il faudra prévoir entre 6 000 et 12 000 €.

Enfin, si vous prévoyez de choisir un assainissement semi-collectif, le lagunage est le dispositif d’assainissement qu’il vous faut. Et pour un tel dispositif, le prix est de 600 €/ équivalent habitant.

Pour aller plus loin :

Estimation gros oeuvre gratuite ci dessous :


Surface du terrain en m²

Surface total en m²

Vos informations

Votre Code postal & Ville

Téléphone

E-mail


* champs obligatoires