Quel est le prix pose d’un faux plafond ? Nos conseils.

Quel est le prix pose d’un faux plafond ? Nos conseils.
3.7 (73.33%) 12 votes
La pose d’un faux plafond peut être envisagée pour de nombreuses raisons : masquer un plafond abîmé, isoler le plafond, réduire la hauteur du sous-plafond d’une pièce ou dissimuler des gaines électriques et de la tuyauterie. Un faux plafond peut également être utilisé pour augmenter la luminosité d’une pièce grâce à l’ajout d’un éclairage intégré. Bref, il y a une multitude de raisons qui peuvent vous pousser à poser un faux-plafond. Dans tous les cas, il est important de bien connaître les spécificités de ce type de travaux et son côut. Quel est le prix pose faux plafond ? Découvrez tous les détails dans les lignes qui suivent.

Les différents types de faux plafond

Avant d’aller plus loin, il est important de commencer par vous guider dans le choix du type de faux plafond idéal. Sachez qu’il existe deux principaux types de faux plafond : le faux plafond tendu et le faux plafond suspendu. Les deux ont leurs propres avantages et inconvénients.

Le faux plafond tendu

Rendu célèbre auprès du grand public grâce aux émissions de décoration, le faux plafond tendu est une technique récente qui trouve de plus en plus sa place chez les particuliers, mais aussi chez les professionnels. Ce type de faux plafond est constitué d’une toile thermoplastique étirable ou « velum » conçue à base de PVC et de rails de soutien en PVC ou en aluminium. Fabriqué sur-mesure, le faux plafond tendu doit être parfaitement adapté à la taille de la pièce.

faux plafond pose
faux plafond pose ©flirck

Voilà pourquoi, sa pose est relativement plus complexe. Outre son aspect très décoratif, il possède de nombreux avantages : hautes performances isolantes, facilité à se dissimuler et à accéder aux gaines électriques, possibilité de personnalisation à l’infini…

Les fabricants proposent d’imprimer toutes sortes de motifs. Vous n’avez donc plus besoin de peindre votre plafond. Le plus grand inconvénient de ce type de faux plafond est la complexité de sa pose. Si celle-ci n’est pas réalisée correctement, il perd sa capacité isolante et il y a un risque élevé de reprendre tout le travail.

faux plafond renovation
faux plafond renovation ©flirck

Le faux plafond suspendu

Le faux plafond suspendu est le plus utilisé de nos jours. Non solidaire du plancher, il est fixé en-dessous du vrai plafond. Il existe un vide appelé plénum entre les deux éléments où vous pouvez faire passer vos câbles électriques et vos matériaux d’isolation. Le faux plafond suspendu se présente sous la forme de plaques BA13 avec des rails et des suspentes. Il peut être en PVC, en plâtre ou en bois. Quel que soit le matériau choisi, ce type de faux plafond offre de nombreux avantages. Il permet de dissimuler un plafond abîmé sans avoir à entreprendre de lourds travaux de rénovation.

Le faux plafond suspendu permet également de rabaisser le plafond existant, améliorant ainsi l’isolation phonique et thermique de la pièce. Contrairement à son homologue tendu, il est très apprécié pour sa facilité de pose. Il faudra d’abord fixer les pattes métalliques ou suspentes au plancher, puis fixer les rails sur lesquels sera posé le faux plafond. Beaucoup de gens choisissent également ce type de faux plafond pour des raisons esthétiques. En effet, il est possible de créer un système d’éclairage intégré pour améliorer le décor et la luminosité de la pièce. L’inconvénient majeur du faux plafond suspendu est son prix relativement élevé.

N’hésitez pas à demander une estimation gratuite pose faux plafond suspendu sur notre site.

estimation faux plafond

Prix d’un faux plafond au m²

Vous avez beau refaire votre parquet, changer vos fenêtres… ce plafond abîmé attirera toujours l’œil de vos visiteurs tel un aimant. Pour le corriger, il vous reste aujourd’hui la possibilité de poser un faux plafond. Avant d’entreprendre ce type de travaux, vous vous demandez sûrement sur le prix faux plafond pour mieux préparer votre budget.

prix pose faux plafond
prix pose faux plafond ©flirck
  • Prix faux plafond tendu

Réputé pour être économique, le faux plafond tendu peut coûter entre 15€ et 70€/m², achat et pose compris. Ce tarif pose faux plafond varie en fonction de la superficie de la pièce, de l’artisan sélectionné et de la difficulté de la pose. Parfois, le prix pose faux plafond tendu peut aller jusqu’à 90€/m².

  • Prix faux plafond suspendu

Facile à mettre en œuvre, le faux plafond suspendu est moins cher. En moyenne, le tarif d’un faux plafond suspendu est de 40€ à 80€/m². Ce prix inclut la pose et la fourniture. Pour la fourniture seule, comptez entre 8€ et 10€/m² pour les plaques BA13, les suspentes et les rails. Le prix total pose faux plafond suspendu peut varier en fonction des matériaux, du professionnel embauché et des équipements à ajouter (éclairage).

Estimation Gratuite Pose de faux plafond


Hauteur sous plafond

Type de plafond actuel

Surface total concernée

Vos informations

Spécifiez la ville

Email

Téléphone


* champs obligatoires

Prix pose faux plafond selon les matériaux

Idéal pour camoufler un plafond en mauvais état ou redonner un coup de neuf à la pièce, le faux plafond se décline aujourd’hui en de nombreux matériaux.

  • Prix du faux plafond en plâtre :

Le faux plafond en plâtre est apprécié pour son aspect lisse et propre. Il s’agit de loin de la solution la plus répandue. En plus d’apporter une bonne isolation à la pièce, il permet d’appliquer plus facilement une finition (peinture, papier peint…). C’est un faux plafond très économique. Comptez entre 5€ et 40€/m² pour le prix pose faux plafond en plâtre.

  • Prix du faux plafond en bois :

Noble et chaleureux, le faux plafond en bois donne tout de suite du cachet et un aspect convivial et naturel à la pièce. Tantôt rustique et tantôt contemporain selon l’essence choisie, il est relativement facile à installer. Comptez entre 15€ à 80€/m² pour ce type de faux plafond. Parmi les essences les plus choisies figurent le chêne, le pin et le bois exotique comme l’acajou, l’iroko et l’ébène.

faux plafond travaux
faux plafond travaux ©flirck
  • Prix du faux plafond en PVC :

Pratique et économique, le faux plafond en PVC a aujourd’hui le vent en poupe grâce à ses nombreux avantages. Il est facile à entretenir et existe en de nombreux coloris pour permettre toutes les fantaisies. Selon la longueur et l’épaisseur des lames, le prix pose faux plafond PVC oscille entre 20€ et 70€/m², pose et fourniture compris. Pour la pose d’un faux plafond suspendu en PVC, prévoyez un budget de 20€ à 60€/m².

  • Prix du faux plafond métallique :

Si vous souhaitez obtenir un rendu design et contemporain avec votre plafond, le faux plafond en métal est un excellent choix. Qu’il soit brillant, mat ou brossé, ce matériau se rencontre notamment dans les bâtiments commerciaux, les grandes surfaces et les bureaux. Il peut être fabriqué en aluminium ou en acier galvanisé et se présente sous forme de grilles, de lames ou de panneaux. Outre une bonne résistance dans le temps, le faux plafond métallique permet tous les styles. Le seul hic est qu’il demeure encore très cher, car il est souvent conçu sur-mesure. Il faudra prévoir un budget conséquent pour installer un faux plafond métallique, soit entre 100€ et 250€/m².

faux plafond ancien
faux plafond ancien ©flirck

Quel que soit le matériau que vous avez retenu, gardez en tête que les prix mentionnés ne sont qu’à titre indicatif. Chaque installateur de faux plafond est libre de fixer ses prix. Pour obtenir une estimation plus précise, demandez un devis gratuit pose faux plafond sur notre site.

estimation faux plafond

Pose d’un faux plafond

La technique de pose d’un faux plafond est différente selon qu’il s’agisse d’un faux plafond tendu ou suspendu.

  • Pose d’un faux plafond tendu

La pose d’un faux plafond tendu est réputée pour être complexe. L’intervention d’un installateur professionnel est donc incontournable. On distingue deux méthodes de pose pour ce type de plafond : la pose à chaud et la pose à froid. La première méthode nécessite l’utilisation d’un équipement spécifique appelé souffleur industriel pour chauffer la toile. Ceci est nécessaire pour qu’elle se dilate et se glisse plus facilement dans le système d’accrochage. Lorsque la pièce retrouvera sa température normale, le faux plafond se tendra.

faux plafond étape
faux plafond étape ©flirck

La deuxième méthode se fait à froid. Il faut utiliser de la toile spéciale capable d’être tendue même sans augmentation de la température ambiante. Si elle est plus facile à mettre en œuvre, la toile spéciale utilisée est plus chère. Ce qui pourrait donc faire augmenter le prix pose faux plafond au final.

  • Pose d’un faux plafond suspendu

Le faux plafond suspendu se pose de manière plus aisée. Il faut fixer des rails au plafond ou aux murs pour supporter le faux plafond. Il faut ensuite fixer ou visser ce dernier sur l’armature en métal. Selon le cas, un travail de jointage peut être réalisé pour cacher les trous des vis. Il faut terminer les travaux par la peinture du faux plafond.

Peu importe le type de faux plafond que vous avez choisi ou le type de pose, on ne vous rappellera jamais assez de l’intérêt de comparer les devis avant de contacter un professionnel. Sur notre site, demandez une estimation gratuite et sans engagement en remplissant tout simplement le formulaire dédié.

estimation faux plafond