Chape - Dalle - Carrelage

Chape - Dalle - Carrelage, nos conseils et astuces dans notre guide complet

Avant de pouvoir installer un carrelage, il faut penser à la chape en béton. Effectivement, un carrelage intérieur ou extérieur va devoir s’installer sur une surface plate. Ainsi, il est courant de devoir faire une chape de carreleur avant l’installation du carrelage. Voyons ensemble les caractéristiques des travaux chape - dalle - carrelage.

Quel est le rôle exact d’une chape fine de carreleur ?

Pour effectuer une installation parfaite d’un carrelage, il est important d’obtenir un sol entièrement plat. Afin de mettre du carrelage sur une dalle en béton, il faut débuter par un coulage d’une chape mince, dans le but de totalement aplanir le sol. Une chape fine de carreleur est une mince chape permettant de bien aplanir la dalle. Grâce à elle, vous pourrez installer votre carrelage dans les meilleures conditions possibles. Pour ce qui est de l’épaisseur minimale d’une chape, elle est de quatre cm. Or, elle peut aller jusqu’à dix cm dans certains cas.

Chape - Dalle - Carrelage : Peut-on réaliser une chape pour carrelage soi-même ?

Il est possible d’installer son carrelage sans avoir recours à un expert carreleur. Or, sachez que la conception d’une chape pour carrelage est une opération relativement compliquée. Ce genre de travaux demande certaines compétences spécifiques en maçonnerie ainsi qu’un réel savoir-faire. C’est pourquoi nous vous conseillons de confier la conception d’une chape de carreleur à une société experte en la matière. N’hésitez pas à effectuer plusieurs devis.

Étapes simples afin d’effectuer la pose d’un carrelage

Premièrement, contrôlez que le sol à carreler est parfaitement plat. Puis, effectuez un ragréage si les défauts sont au-dessus de la taille de cinq millimètres. Mettez un primaire d’accrochage à la seule condition que le sol soit fissuré. Ensuite, effectuer la pose du carrelage sur le sol, seulement si ce dernier est parfaitement plat et adhère bien. Puis, servez-vous souvent d’un niveau à bulle afin de contrôler la disposition des différents carreaux. En ce qui concerne les petites surfaces, vous devrez encoller le carreau. Pour les carreaux au-dessus de vingt centimètres, effectuez un double encollage. N’oubliez pas de laisser tremper une dizaine de minutes les carreaux dans l’eau afin d’optimiser au maximum les découpes. Enfin, attendez une bonne journée que le carrelage sèche avant de pouvoir réaliser les joints.

Quel est le prix d’une pose de carrelage ?

Le tarif d'un carrelage de gamme moyenne et de taille classique peut aller de quatre euros le mètre carré à cent euros ! Pour ce qui est d'un carrelage grandes dimensions, comptez aux alentours de 30 € le mètre carré. Si vous désirez un modèle imitation parquet, vous pourrez en trouver à 15 € le mètre carré.

Les particularités du carrelage au sol

Le carrelage au sol possède deux grands avantages que sont sa robustesse ainsi que sa simplicité d'entretien. Ce dernier peut être utilisé dans une multitude de pièces de votre habitat. Il possède une immense palette de matériaux et de couleurs. Ainsi, il existe différents familles de carrelage au sol dont certaines sont idéales pour le revêtement intérieur, tandis que d’autres le sont pour l'extérieur. Ainsi pour effectuer votre choix, prenez toujours en compte les contraintes de la pièce. Tout d’abord, il y a la céramique, idéale pour effectuer une imitation de la pierre naturelle. La pierre est elle un type de carrelage au sol, particulièrement appréciée pour sa robustesse ainsi que son excellente résistance. Pour ce qui est du carreau de ciment, il est robuste mais poreux. Enfin, la mosaïque est un genre de carreaux pouvant autant être posé en extérieur qu’à l’intérieur de votre habitat.

Les caractéristiques du carrelage mural

En fonction des caractéristiques de la pièce à carreler et du genre de pose, vous devrez choisir une couleur correspondant à l’univers de la pièce. Choisissez de préférence des carreaux aux propriétés chimiques excellentes surtout pour un carrelage murale en cuisine ou dans une salle de bain. Ne prenez pas des produits poreux demandant des traitements spécifiques. Nous vous conseillons la faïence, parfait pour le mural en intérieur. Ce genre de revêtement possède un grand point fort qu’est sa diversité de couleurs vives et de surface. Le deuxième type de carrelage mural que nous vous conseillons sont les modèles étirés en terre-cuite : Si vous désirez opter pour une ambiance plus classique dans votre espace, la terre cuite est une solution optimale.

Listing de conseils pour nettoyer son carrelage

Voici une multitude d’astuces afin de nettoyer votre carrelage pour qu’il prospère le plus longtemps possibles :
  • Débutez toujours par un simple balayage. Vous pouvez également vous servir d’un aspirateur.
  • Ne vous servez surtout jamais de détergents avec de l’acide fluorhydrique. En effet, ces derniers dégradent rapidement la surface du carrelage. L’utilisation de produits abrasifs comme la paille de fer, surtout pour le carrelage brillant est déconseillé car il met en valeur les défauts des carreaux comme les rayures. Ainsi, n’utilisez surtout pas d’acides.
  • Essayez de garder le sol le plus propre possible. Sachez que la saleté comme le sable hausse l’effet abrasif du piétinement. Ainsi, disposez un paillasson ou plusieurs chez vous afin d’éviter cela.
  • Si vous pouvez, ne faites pas tomber d’éléments lourds sur votre carrelage. Optez pour une protection comme un tapis par exemple. Disposez les tapis dans des zones stratégiques comme la cuisine ou la salle à manger où la chute d’objets est plutôt fréquente. Ainsi, cette astuce pourra vous éviter un bon nombre de mésaventures.
  • Lorsque vous tâchez votre carrelage, nettoyez la tâche le plus vite possible. N’attendez pas !
  • Après cela, il faut procéder au rinçage. Vous pouvez le faire de diverses manières comme avec un aspirateur à eau ou un essuyage à la serpillière par exemple.
  • En outre, nous vous déconseillons fortement de vous servir de cires ainsi que de savons huileux. Cela sera uniquement possible pour des carreaux polis, après l’installation et avant la pose des joints, où vous pourrez utiliser des agents d’imprégnation. Évitez également les produits de nettoyage avec des agents parfumants. Ainsi, tout ce qui est vernis ou cires ne doivent pas être utilisées car ces derniers permettront l’apparition de gras sur les carreaux, ce qui retiendra plus les tâches et la poussière, rendant ainsi votre nettoyage compliqué.