Archive

Category Archives for "Toiture – Charpente"

Trouver un guide complet toiture facade

La toiture est garant de la bonne isolation de votre maison. Cependant, la toiture a besoin d’être rénové et nettoyer régulièrement. Mais cela a un prix.

Combien la rénovation d’une toiture va me coûter ? Combien devons-nous payer pour une nouvelle toiture ? Puis je le faire moi-même ?

Vous avez fini les travaux de maçonnerie concernant votre construction maison ? Et bien, vous pouvez maintenant passer à la pose de la toiture. Comme vous le savez déjà, il s’agit de la structure qui vous permettra de recouvrir la partie supérieure de votre maison afin que vous puissiez être à l’abri de la pluie, du vent et des autres agressions extérieures. Pour la toiture, vous aurez le choix un grand nombre de modèles et de finitions. Mais avant cela, il faudra tout d’abord considérer la charpente toiture. Elle est très importante puisque ce sera la structure qui soutiendra le toit. Son choix ne doit pas donc se faire à la légère. Afin de vous aider à mieux choisir la vôtre, nous vous disons dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la toiture – charpente.

Couverture

La couverture est un élément indispensable pour une construction. Comme son nom l’indique clairement, il s’agit de l’élément qui se place au plus haut sommet de la construction afin de la couvrir et la protéger. En effet, la couverture a pour rôle de protéger les occupants de l’habitat des intempéries de tout genre. Pour cela, elle se compose de différents éléments qui jouent chacun un rôle essentiel :

  • La toiture: c’est l’élément qui se met à l’extrémité et pour recouvrir toute la surface supérieure de la construction. Elle joue à la fois un rôle décoratif et protecteur et elle est disponible en différents matériaux (tuiles, ardoises, bardeau bitumé, zinc, etc.).
  • Le support : il s’agit de l’ensemble des éléments sur lesquels on va installer le matériau de couverture.
  • Les écrans de sous-toiture : il se présente comme une protection supplémentaire contre les intempéries en évitant que l’eau ou toute autre chose puisse y pénétrer.
  • Les plaques supports de tuiles (PST) : ces éléments jouent un rôle essentiel dans la mesure où ils vont garantir l’étanchéité de la toiture en les rendant plus résistants contre les intempéries. Elles contribuent donc à améliorer le confort thermique des habitants tout en améliorant la durabilité de la toiture.

A noter qu’il ne s’agit là que d’une partie uniquement de la couverture. D’autres éléments entrent également en compte tels que la ventilation, les chatières, etc. Mais tout cela, votre spécialiste en toiture vous guidera dans le choix et réalisera les travaux pour vous.

Charpente bois

Tel que nous l’avons déjà dit en introduction, la charpente est proposée en différents matériaux. Parmi les plus utilisés, il y a le bois ! C’est en effet un matériau naturel et durable. Il peut facilement être façonné pour concevoir une charpente de qualité, répondant à tous les besoins de la construction. Toutefois, comme le bois existe en différentes essences, il est important de bien la choisir, d’autant plus que chaque essence a ses caractéristiques particulières et se destine à un usage spécifique en matière de charpente.

Ainsi, pour les grosses pièces de charpente, vous pouvez opter pour des essences de bois telles que la chêne, le peuplier, le pin sylvestre, le pin maritime, l’épicéa et bien d’autres encore. Pour les chevrons et les solivages, portez plutôt votre choix vers le châtaigner, le peuplier et le sapin. Cela dit, la chêne fera aussi très bien l’affaire. En outre, pour les chevilles, de bois comme l’acacias, la frêne ou la chêne sont les mieux adaptés. Enfin, pour les lattes, optez pour du sapin, du peuplier ou du bouleau.

Par ailleurs, il est bon de savoir que le bois utilisé pour la charpente doit suivre plusieurs traitements. Par exemple, il faudra encore faire du séchage, du tallage et bien d’autres choses encore. En ce qui concerne, l’installation, c’est l’affaire d’un spécialiste ! Une telle tâche va exiger le déploiement d’équipements spécifiques et des compétences en matière de toiture et charpente.

Charpente métallique

La charpente métallique se présente comme une excellente alternative à la charpente en bois. Cette solution est de plus en plus utilisée de nos jours, surtout dans les domaines des bâtiments agricoles, des bâtiments industriels, des abris de jardin, de garages et bien d’autres encore. Si ce type de charpente suscite autant d’engouement, c’est avant tout grâce aux multiples avantages qu’il met en avant. En effet, la charpente métallique bénéficie de la même structure que celle du béton. En revanche, elle est largement plus légère.

Il est bon de savoir que la charpente métallique se compose également de fermes, d’arbalétriers et d’entraits. En ce qui concerne la poutrelle, on aura le choix entre trois formes : la poutrelle en U (UPE ou UPN), la poutrelle en I (IPE) et la poutrelle en H (HEA ou HEP). Chaque poutrelle a ici ses caractéristiques spécifiques. Elle s’utilise en fonction des pièces de charpente métallique que l’on souhaite construire. Bien entendu, la tâche peut ici être complexe. C’est pourquoi ce type particulier de charpente doit toujours être réalisé par un professionnel. Vous pouvez en trouve nombreux sur le marché puisque la charpente métallique devient de nos jours de plus en plus en vogue.

Etanchéité toiture terrasse

Dans certains types de construction, la terrasse peut jouer un rôle de toiture, notamment quand celle-ci recouvre un local. Dans ce cas-ci, on l’appelle toiture terrasse et elle joue donc un rôle crucial. Tout comme une toiture classique, la toiture terrasse devra apporter une protection contre les intempéries et tous types d’agression extérieure. Et afin d’assurer le confort thermique des habitants, elle doit être parfaitement étanche. En effet, afin d’éviter que l’eau puisse pénétrer à l’intérieur de la maison, il convient de la traiter et lui garantir une excellente étanchéité. Pour ce faire, on a le choix entre différentes solutions : l’asphalte, les produits bitumés et l’étanchéité multicouches.

Il ne s’agit là que des solutions que l’on rencontre les plus fréquemment. Il existe encore d’autres et pour en savoir davantage sur ce sujet, il vous suffit de trouver un professionnel de l’étanchéité toiture terrasse. Il fera un diagnostic et une étude afin de déterminer les besoins et vous fournira un devis qui détaillera les traitements à apporter ainsi que leurs coûts.

Quelle charpente choisir ? Charpente métallique ou traditionnelle ?

Les charpentes traditionnelles ainsi que les charpentes industrielles sont deux choses bien différentes. Elle diffèrent déjà de par leur conception et leur mise en place pour la création ou la rénovation d’une maison. Il s’agit de différences que l’on n’aperçoit pas lors du résultat final mais qui ont leur importance sur la technique de pose ainsi que les matériaux utilisés. Dans un premier temps, il faut savoir que la majorité des maisons anciennes de nos jours sont constituées et mises en forme avec des charpentes traditionnelles, mettant en valeur le bois noble et votre maison entière. Tandis que les charpentes industrielles se retrouvent dans les maisons dites modernes. C’est à vous de choisir la toiture que vous préférez en fonction de votre projet.

Au sein de cet article, vous découvrirez les caractéristiques de ces deux charpentes plus en détails, afin que vous puissiez faire votre choix plus facilement. Une fois l’article lu, vous pouvez aussi consulter notre article sur les devis et les prix des charpentes (qu’elle soit métallique ou traditionnelle) afin d’effectuer des travaux chez vous !

Structure d’une charpente métallique

La charpente métallique se diffère sur bien des points de la charpente traditionnelle ! Toutefois, sa structure n’est en est pas bien différente, quel que soit le matériau utilisé : la structure d’une charpente reste identique. La charpente métallique est constituée de fermes ou autrement appelées « portiques », elles sont réalisées grâce à l’assemblage de divers poteaux et poutres métalliques. La création d’une charpente métallique nécessite donc de nombreux calculs, qui permettront de déterminer le type d’assemblage ainsi que les charges supportées.

chaprente

Charpente métallique : Moins chère que les charpentes bois et béton

Faire le choix d’une charpente métallique permet de faire une économie sur les matériaux. Celle-ci s’évalue à approximativement 10 % en comparaison à une charpente traditionnelle. En plus, ce type de construction s’avère être très léger. Elle peut comprendre des murs minces permettant des caractéristiques d’isolation et de solidité autant élevées que des murs classiques. Autre point, le temps de création diminue lorsqu’il s’agit d’ériger une charpente métallique. Elle est donc moins chère et plus rapide, cette structure offre une ossature solide, stable ainsi que durable. Les soucis de fissuration et de distorsion des montants et solives (qui est une pièce de charpente permettant de réaliser une enchevêtrure) sont donc totalement supprimés.

Charpente métallique : Imaginez toute forme de construction

Identique au bois, la charpente métallique vous offre la possibilité de créer toutes formes de constructions. Selon vos goûts et vos envies, elles peuvent être autant contemporaines que classiques. Quant au rendu extérieur, il peut avoir l’air d’être traditionnel, avant-gardiste, contemporain, polychrome ou uni, vous pourrez répondre au moindre de vos désirs. Le principal intérêt d’une charpente métallique est sa facilité d’adaptation, vous pourrez créer des extensions selon votre gré. Effectivement, ces extensions sont beaucoup plus simples à installer sur une structure en acier que sur du béton. Ainsi, vous pourrez agrandir votre maison, selon vos envies.

Charpente métallique : Confort, sécurité et respect de l’environnement

Une charpente métallique a bien d’autres avantages. En effet, elle vous offre une isolation énergétique et acoustique performante. D’autant plus, elle présente une absence d’inertie thermique, ce qui vous permet de chauffer rapidement les lieux. La charpente métallique permet donc d’avoir une habitation confortable, économique et écologique. Les matériaux utilisés ont l’avantage d’économiser les ressources naturelles et l’acier est un matériau recyclable. De plus, cet assemblage de matériaux limite les temps perdus de séchage ainsi que les déchets sur le chantier. A l’inverse du bois, matériau pour lequel il faut utiliser des produits chimiques, ici, aucun traitement n’est nécessaire pour un meilleur respect de l’environnement. Pour finir, contrairement aux idées reçues, la charpente métallique est solide, protégée contre la foudre et son utilisation n’est pas uniquement réservée aux zones industrielles ou commerciales.

Qu’est ce qu’une charpente traditionnelle ?

La charpente traditionnelle est la charpente la plus répandue dans les anciennes maisons. Elle est très esthétique et est souvent laissée apparente, ce qui donne du cachet à votre habitation. Fréquemment, cette charpente est faite sur mesure par un professionnel et est particulièrement constituée de bois, très résistante. Cette sorte de charpente présente plusieurs composantes : une ferme c’est-à-dire la structure porteuse mais aussi des pannes (objets qui s’appuient sur la ferme), des chevrons posés dans le sens de la pente, des liteaux ainsi que des voliges. La charpente traditionnelle peut être utilisée dans toutes sortes d’habitations puisqu’elle s’adaptent à toutes sortes de toiture. Toutefois, elle doit respecter les normes en vigueur en matière de toiture qui sont indiquées dans les Documents Techniques Unifiés (DTU).

Sur le même sujet :

Avantages et inconvénients de la charpente traditionnelle

La charpente traditionnelle présente une des avantages mais aussi des inconvénients. Cette charpente se veut classique et est construite, la plupart du temps, pour apporter du cachet à votre maison. Il est donc plus agréable pour l’intégralité de votre maison, de la laisser apparente. Autre avantage non négligeable, le bois est un matériau s’avérant beaucoup plus résistant. Elle donne également la possibilité, en plus, de ne pas nuire à la nature. Malgré son utilisation habituelle pour des maisons anciennes, vous pourrez aussi l’utiliser pour tout type d’habitation et ainsi, l’adapter à la plupart des formes de toiture. Toutefois, vous devez respecter les normes pré-indiquées par les DTU, comme nous l’avons vu. Un dernier point fort notable : une charpente traditionnelle permettra d’optimiser vos combles, en perdant le moins d’espaces possible sur la réalisation finale.

Cependant, une charpente traditionnelle ne présente évidemment pas uniquement des avantages, elle a également quelques inconvénients notables. D’une part, le bois doit être traité régulièrement contre les moisissures, ce qui signifie l’utilisation de produits chimiques. D’autre part, le tarif est élevé contrairement à d’autres charpentes. En effet, la charpente traditionnelle est intégralement fabriquée sur mesure.

Conclusion :

Vous connaissez à présent les nombreux avantages ainsi que les inconvénients d’une charpente métallique mais aussi d’une charpente traditionnelle. Désormais, c’est à vous de faire le choix, surtout selon vos envies et vos goûts, et de voir celle qui conviendra le mieux à votre lieu d’habitation !

Envie de comparer les tarifs et recevoir des devis pour votre projet de charpente ? 

Comparer les tarifs : charpente bois

Poutres et bois de charpente : comment bien les sélectionner ?

Dans le milieu de la construction mais aussi en rénovation, choisir correctement son bois de charpente est primordial. Si vous désirez refaire votre toiture, il faut de préférence que l’essence de bois que vous avez choisi corresponde à votre lieu de vie, votre toiture mais aussi soit adaptée aux menaces potentielles. Ainsi, le choix du bois de charpente se révèle être important.

Évidemment, il existe une multitude de types de charpente, et certains bois sont plus propices que d’autres pour une structure de charpente. Ainsi si vous vous posez une des questions suivantes : Quel est le bois idéal pour ma charpente ? Quelles sont les options pour une charpente bois ? Comment bien choisir son bois de charpente ? Quel traitement pour mon bois de charpente ? : Vous êtes au bon endroit pour trouver les réponses à toutes ces différentes interrogations ! Vous pouvez également consulter notre article sur les devis et les prix des charpentes afin d’effectuer des travaux chez vous !

couverture charpente

Une poutre pour charpente : quelle utilité ?

L’objectif de la poutre de charpente est de supporter le poids d’une construction entière (en comptant même les planchers ainsi que la toiture) et cela dans les espaces vides. Quant aux extrémités de la poutre, elles peuvent reposer sur des murs extérieurs, de refend ou bien sur des poteaux.

Le principal point fort d’une poutre pour charpente est son excellente résistance à la flexion. Utilisé dans de nombreux domaines, le bois de charpente présente une multitude d’avantages : il est solide, très léger, simple à travailler mais aussi à transporter. Sa grande souplesse est fort appréciée pour les constructions sur les sols difficiles. Ce genre de matériau est également respectueux de l’environnement. En effet, le bois peut stocker du CO2. Ainsi, en optant pour un bois de charpente, vous participerez forcément à la réduction de l’effet de serre.

Quel collage faut-il choisir pour votre poutre charpente ?

La maîtrise des méthodes de collage ont permis la confection d’un matériau offrant la possibilité de formes architecturales uniques. Il s’agit du lamellé-collé. C’est un assemblage de feuilles de bois à fil parallèle collées et raboutées. Le lamellé-collé mesure environ entre trois à cinq cm d’épaisseur. Cette méthode permet de supprimer les faiblesses structurelles du bois et donne surtout la possibilité d’obtenir toutes les formes pour au final des portées incroyables, pouvant atteindre plus de 100 mètres.

En outre, ce matériau se définit par une excellente stabilité ainsi qu’une bonne résistance à la flexion, ou encore à la pression. Il s’avère être également fortement résistant face aux produits chimiques.

Bois de charpente : Les feuillus

Bois de charpente : Les feuillus

Pour rappel, les feuillus sont des essences de bois aux feuilles larges qui tombent en hiver. Ainsi, certains de ces arbres sont des mines d’or pour le milieu de la construction et de la charpente.

Voici un listing des bois de charpente :

  • Le chêne comme bois de charpente : Il est muni d’une forte densité. En plus, il est résistant et simple à trouver. Ce feuillu est parfait pour les menuiseries intérieures et extérieures, et évidemment la charpente. En outre, ce bois est fort en tanin et de nature acide. Pour ce qui est de son tarif, il est assez élevé.
  • Le châtaignier comme bois de charpente : Il a une excellente résistance aux flexions, et son bois chargé en tanin s’avère être notamment un super répulsif contre les araignées. A l’intérieur d’un habitat chauffé, il peut souvent se dessécher, mais sa durée de vie s’avère être excellent. Pour ce qui est de son tarif, il est évidemment élevé.
  • Le hêtre comme bois de charpente est un bois stable et résistant parfaitement à la compression. Or, sa durabilité sur le long terme est mauvaise même s’il est très simple de s’en procurer. Cependant, il est fortement préférable d’opter pour un type de hêtre de sa région car son transport peut être très cher, tout comme son tarif à l’achat d’ailleurs. Il est plutôt utilisé pour les menuiseries intérieures et le parquet.
  • D’autres feuillus tels que le frêne ou le peuplier sont plutôt réservés à la menuiserie intérieure, au bardage ou encore aux meubles.

Bois de charpente : Les résineux

Bois de charpente : Les résineux

Les résineux sont des essences de bois économiques. Il est facile d’en trouver. Ce bois a beaucoup de résine. Cependant, il est vulnérable aux attaques d’insectes et aux champignons. C’est pourquoi il demande un traitement préventif.

  • Le pin sylvestre comme bois de charpente  : Il même des qualités comme l’esthétisme, la solidité mais également la résistance à la compression. Il s’avère être durable et parfaitement adapté aux charpentes mais aussi aux parquets. Dernier point non négligeable : Il supporte les traitements préventifs.
  • L’épicéa comme bois de charpente  : Il possède un revêtement jaune clair. Ce dernier est beaucoup utilisé dans le secteur naval ainsi que pour la conception de pianos. Simple à manipuler, il possède des propriétés mécaniques incroyables. Pour ce qui est de sa durabilité, elle est plutôt moyenne. Il est parfait pour les charpentes légères.

Économiques, ces différentes essences se trouvent facilement. Or voici un petit rappel négatif les concernant : Elles sont vulnérables aux insectes et aux champignons, elles demandent un traitement préventif.

Sur le même sujet :

Attention à la norme NF avec le bois de charpente !

Bien choisir son bois de charpente est important. En effet, il est indispensable d’opter pour un bois résistant à l’humidité. Pour effectuer le bon choix, il faut choisir un bois qui répond à la norme NF. D’après cette dernière, le bois de charpente doit se situer en catégorie 2. Ainsi, son degré d’humidité sera compris entre treize et dix-sept pourcents. C’est pourquoi c’est un bois « sec à l’air ».

Cependant, cette norme ne dispense pas de surveillance par rapport à la santé du bois. N’oubliez pas que le bois est vivant. Il faut donc veiller à l’entretenir comme nous allons le voir.

N’oubliez pas le traitement de votre bois de charpente

Comme le bois de charpente est vivant, il faut veiller à ce que toute construction de charpente à ossature bois ne soit pas la victime d’une multitude d’agents biologiques de dégradation pouvant changer la qualité du bois. Cette fragilité du bois de charpente peut dégrader les habitations, voire dans certains cas les rendre dangereuses pour leurs habitants. Quand ces hôtes indésirables se mettent dans le bois de charpente, faites appel de préférence à un professionnel pour traiter ce problème. Le traitement de charpente bois peut s’effectuer de manière préventive ou curative.

Envie de comparer les tarifs et recevoir des devis pour votre projet de charpente ? 

Comparer les tarifs : charpente bois

Pour votre charpente, que choisir : Ferme ou charpente fermette ?

La structure de la charpente est composée de divers éléments tels que la ferme de charpente, le faîtage ou encore le liteau. Nous allons nous attarder sur le premier élément nommé ainsi que la charpente fermette et ses nombreux avantages. Vous pouvez aussi lire notre article sur les devis et les prix des charpentes afin d’effectuer des travaux chez vous, en vue d’une ferme ou charpente fermette !

Qu’est ce qu’une ferme de charpente ?

La ferme de charpente est ce qui supporte le poids de la couverture à pentes. Cette dernière a une forme triangulaire et est disposée perpendiculairement aux murs de soutien. La ferme de charpente peut être de diverses matières : soit en bois, en métal ou les deux en même temps.

Les fermes de charpente sont unies entre elles grâce à ce qu’on appelle des pannes. L’entraxe des fermes est située entre trois et cinq mètres. La distance entre les porteurs est comprise en général entre huit et douze mètres, mais peut être encore plus grande dans certains cas.

Voici les éléments composant une ferme :

  • Un ou différents entraits étant sur deux murs porteurs ;
  • Des arbalétriers composant les côtés du triangle ;
  • Un poinçon (hauteur du triangle), qui sert de lien entre l’entrait et le faîtage du toit ;
  • Des contrefiches, qui permettent d’aider le support dans sa totalité.

construction et pose de la charpente bois via charpente fermette

Caractéristiques d’une fermette et choix d’une ferme de charpente

Le choix d’une charpente se fait selon vos besoins mais aussi et surtout au final selon votre budget. Il faut également bien connaître les consignes architecturales et les lois d’urbanisme. Après avoir pris conscience et connaissance de tous ces points, il faut procéder au choix du matériau de votre charpente : bois, métallique, béton ou encore fermette par exemple.

D’ailleurs, cette dernière est tout simplement le modèle numéro 1 de la charpente industrielle. Elle a vu le jour dans les années 70 en France. La ferme, qui est la structure principale de la charpente, est composée par l’assemblage de divers éléments comme l’entrait ainsi que le poinçon. Les composants la constituant sont légers, et c’est au moyen de connecteurs métalliques que leur assemblage s’effectue.

Les fermes sont les solutions de remplacement aux chevrons en charpente traditionnelle. Puis, ces fermes reçoivent les liteaux de couverture. La stabilité de la structure est garantie par la liaison des fermes entre elles, et par les contreventements ainsi que les éléments d’anti-flambages.

Les différentes fermes de charpente

Il y a différents types de fermes facilement reconnaissables à leurs formes. Le choix s’effectue en fonction de critères comme l’usage ou non du comble, la portée, la pente du toit ou encore le poids des plafonds.

Voici un listing de fermes de charpente :

  • Le type « latine » : Elle est composée de divers triangles. Elle est utilisée pour des combles non aménageables.
  • Type « à entrait retroussé » : Elle est composée de jambes de force servant à soulager la zone inférieure des arbalétriers. Elle est idéale pour des combles habitables. En outre avec cette ferme, le maintien des pieds d’arbalétriers est garanti grâce à un tirant en acier.
  • Le type « sur blochet » : Sa forme se révèle être la même à la ferme à entrait retroussé. Cependant, elle est composée de pieds d’arbalétriers n’effectuant pas de poussées sur les murs. Cette ferme est parfaite pour les combles habitables. Sa portée est de moins de douze mètres.
  • Type « à la Palladio » : Avec ce type de ferme, il n’y a pas d’appui sur le plancher. L’entrait est soutenu par les suspentes latérales, qui servent à reprendre également les contrefiches. Ce genre de fermes sert pour des combles habitables. Sa portée est de près de dix-sept mètres.
  • Et enfin, type « à la Mansart » : Ce type de ferme possède une forme de portique. Elle est destinée aux combles habitables. Elle offre la possibilité d’avoir plus de volume. Avec contrefiches, sa portée est de huit mètres.

Qu’est ce qu’une charpente fermette ?

Une charpente fermette, aussi nommée charpente industrielle, est une solution de charpente s’avérant être très légère et surtout simple à mettre en place. Elle utilise un réseau de fermes, ce qui donne la possibilité d’obtenir une grande solidité pour votre charpente. En plus, cela demande au final peu de bois !

Née dans les années 1950, cette méthode de construction est pensée en vue d’optimiser la répartition des charges et d’offrir une charpente tout aussi solide que la charpente traditionnelle.

Cette option ne se sert pas du bois massif mais d’éléments de bois légers, liés les uns aux autres. Pour ce qui est des essences de bois, elles sont choisies selon les modèles. Nous vous conseillons les résineux qui permettent d’effectuer des économies. De nos jours, une grande parties des charpentes actuelles sont des charpentes fermettes. En effet, c’est la solution la plus économique de toutes.

Les nombreux avantages d’une charpente fermette

Les points forts de la charpente fermette sont nombreux :

  • Tarif attractif, avec un excellent rapport qualité/prix ;
  • Facile à mettre en œuvre ;
  • Temps de pose rapide ;
  • Légèreté de la structure ;
  • Durable, et cela sur le long terme ;
  • Multitude de solutions techniques envisageables.

Sur le même sujet :

De nos jours, la fermette est désormais privilégiée

La charpente industrielle vient d’un concept constructif conçu aux États-Unis dans les années 50. Cette dernière utilise une triangulation des bois, donnant la possibilité d’une excellente répartition des charges pour garantir sa solidité. De nos jours, cette méthode représente un peu moins de 3/4 du secteur de la charpente. Son premier premier point fort est évidemment sa légèreté. Effectivement, celle-ci est faite avec des pièces de bois de faible épaisseur. En plus, le maniement est au final beaucoup plus aisé lors de la pose. Comme nous l’avons vu, les essences utilisées sont surtout des résineux, permettant ainsi d’en baisser le tarif.

Cependant, cette option constructive ne donne pas la possibilité d’aménager des combles puisque les diverses sections de bois occupe la totalité de la surface. L’accès à cet espace est aussi à faire avec grande précaution. Effectivement, le plancher est la plupart du temps seulement fait en plaques de plâtre. Peu importe l’option choisie, un autre point doit être pris en compte : le taux d’humidité lors de l’installation. Sinon, ce sont différents sinistres sur charpente qui peuvent survenir, comme des fissures sur les bois par exemple.

Envie de comparer les tarifs et recevoir des devis pour votre projet de charpente ? 

Comparer les tarifs : charpente bois

Prix d’une charpente : toutes les caractéristiques, aides et informations

Dans le secteur de la construction ou bien de la rénovation, un travail dit de « gros œuvre » comprend fréquemment l’installation d’une charpente. D’ailleurs, la charpente est le dernier élément du gros œuvre et c’est grâce à elle, qu’il est souvent qualifié ainsi. Toutefois, faire le choix d’une charpente et en comprendre le prix constituent des tâches compliquées. Si vous souhaitez établir le prix de pose d’une charpente, vous découvrirez au travers de cet article des éléments intéressants comme les points essentiels d’un devis charpente ou encore de quels critères dépend le prix charpente.

Quel est le prix d’un charpentier à l’heure ?

Le prix d’un charpentier peut être exprimé en tarif horaire ou bien en fonction du mètre-carré. Son tarif horaire va être changeant selon différents éléments dont vous retrouverez notamment la nature du chantier ainsi que sa localisation. Toutefois, le tarif horaire est généralement compris entre quarante et soixante euros hors taxes. On ajoutera à ce prix des frais annexes c’est-à-dire le coût des matériaux et les frais de déplacement. Ce tarif est le même pour les travaux de rénovation ou de traitement de votre ossature. Cependant, lorsqu’il s’agit de travaux plus conséquents tels que la création d’une ossature, le prix de la main d’œuvre sera davantage exprimé au forfait ou au mètre-carré. Vous le retrouverez dans le devis charpente fourni par votre professionnel ou son entreprise.

Prix d’un charpentier au m² pour la pose d’une charpente

Prix d’un charpentier au m² pour la pose d’une charpente

Le prix pour la pose d’une charpente neuve est dépendant de différents critères tels que le type de structure sélectionné au préalable, ses dimensions ainsi que les matériaux utilisés mais aussi le nombre de poutres. Il faut donc savoir en quoi consiste une ossature et en connaître les diverses sortes. En effet, le type de charpente que vous choisirez influencera son tarif. De plus, la charpente est un élément indispensable dans une maison. Elle se constitue d’un assemblage de pièces en bois ou en métal, qui viendra soutenir la structure de votre habitation. Il en existe trois principales sortes : l’ossature fermette, l’ossature traditionnelle et l’ossature pour toit plat.

Prix d’une charpente en fonction du matériau

Vous l’aurez compris, le prix d’une charpente fermette est différent de celui d’une charpente traditionnelle ; en l’occurrence, il est inférieur. Le coût ne sera pas non plus le même si vous choisissez du bois ou bien du métal. Les charpentes en bois ont un prix plus élevé que celles en métal puisque la main d’œuvre sera plus importante. L’essence de bois utilisé déterminera en partie le montant de votre facture. En suivant, voici une liste des prix moyens en fonction de la sorte de charpente :

  • Le prix charpente traditionnelle sera entre 70 et 90 euros le mètre-carré ;
  • Le prix pour une charpente industrielle ou fermette est de 60 euros le mètre-carré ;
  • Une charpente en bois en kit a un prix moyen de 50 euros par mètre-carré ;
  • Pour une charpente à toit plat, comptez entre 50 et 100 euros le mètre-carré ;
  • Et enfin, une charpente métallique vaut environ 45 euros par mètre-carré.

Voir notre article sur : Poutres et bois de charpente : comment bien les sélectionner ?

L’importance des devis de charpentier : prix charpente

Il est nécessaire de s’adresser à un charpente professionnel pour connaître les prix exacts puisqu’il est le seul à pouvoir vous les délivrer. De plus, il vous fournit un devis charpente sûr, en accord avec les tarifs de votre région et adapté à votre projet de charpente. Vous l’aurez compris, si vous souhaitez mettre de côté le budget et que vous cherchez une estimation tarifaire précise, n’hésitez pas à contacter des charpentiers locaux. Vous pourrez les retrouver par le biais du web ou bien en vous rendant directement dans une entreprise physique.

charpente en construction

  • Comparer les différents devis

Les travaux pour une charpente représentent une étape-clé dans la construction d’une habitation neuve et leur coût semble relativement élevé. Il est donc important d’effectuer un comparatif de devis auprès de différents artisans charpentiers. Avant de commencer vos travaux, n’hésitez donc pas à demander plusieurs devis auprès de divers professionnels pour pouvoir sélectionner l’offre la plus adaptée à votre budget constituée pour ce chantier.

  • Les points essentiels d’un devis charpente

Un devis constitue un document officiel d’une page (deux au maximum) qui présente à un potentiel client, le prix des travaux qu’il a envie de réaliser. En détails, le document présente les éléments suivants :

  • Les coordonnées, le numéro de SIRET ainsi que la garantie décennale du professionnel ;
  • Le prix des matériaux utilisés pour les travaux ainsi que les prix des accessoires et le prix pour la main d’œuvre ;
  • Enfin, vous retrouverez le prix de la TVA. Elle s’élève à vingt pourcents s’il s’agit d’une habitation neuve ou bien à dix pourcents pour une structure âgée de plus de deux ans.

Le devis peut aussi comprendre l’installation d’un isolant ou bien d’une sous-toiture contenant un isolant, si les travaux interviennent dans une situation d’amélioration du logis pour avoir un logement moins énergivore. Le professionnel peut également ajouter les conditions de remise, le délai d’exécution du chantier et aussi le délai auquel le client a le droit pour approuver ou rejeter son offre.

prix charpente

Combien de devis de charpente peut-on demander ?

Il est conseillé de demander plusieurs devis c’est-à-dire de trois à cinq devis charpente pour chaque type de travaux que vous souhaitez réaliser. Vous pouvez en demander plus encore, si vous le souhaitez. De toute manière, les charpentiers doivent délivrer gratuitement leurs devis auprès de leurs potentiels clients. Sachez qu’un devis n’engage en rien, il s’agit juste d’une proposition de tarifs. Vous êtes ensuite libre d’accepter le devis et donc de poursuivre la procédure pour la signature d’un contrat de prestation ou bien de le refuser et faire appel à une autre entreprise. D’autre part, il ne faut pas hésiter à négocier le prix charpente mais il est préférable de le faire dans un face à face plutôt que par le biais du téléphone. Vous pourrez aussi vous renseigner sur les qualités du professionnel, demander un avis d’expert sur votre projet ou encore modifier son choix de charpente en fonction des directives et orientations qu’il peut donner. Gardez seulement en tête que l’objectif est de profiter d’une charpente durable et donc de qualité, à un bon prix.

Estimation de la durée des travaux

Il est compliqué d’estimer la durée des travaux pour la construction ou la rénovation d’une charpente, sans avoir un plan à disposition. Effectivement, la préparation des pièces, leur manipulation ainsi que leur fixation peuvent faire changer la durée selon leurs dimensions. Toutefois, si la société, à laquelle vous avez fait appel, engage suffisamment de travailleurs, la durée peut être raisonnable. En outre, vous pourrez compter entre trois jours et une semaine pour une habitation de taille moyenne. Faites attention de mettre en place ces travaux durant les mois d’été pour ne pas trop perturber votre maison.

Voir notre article sur : Pour votre charpente, que choisir : Ferme ou charpente fermette ?

De quoi dépend le coût de construction d’une charpente ?

Comme nous l’avons vu, la tarif pour la pose d’une charpente peut aller du simple au triple, selon votre projet. Alors, il est intéressant de comprendre les éléments qui vont changer votre budget. Afin que vous compreniez mieux les tarifs proposés par les sociétés de charpenterie, voici une liste des éléments participant à la détermination d’un tarif final :

  • Les dimensions de votre charpente. Le prix d’une toiture est fréquemment émie en fonction des mètres-carrés, il en est de même pour les prix de pose d’une charpente. Effectivement, une grande charpente nécessitera plus de matériaux et d’employés. Avec évidence, elle sera ainsi plus chère.
  • Les matériaux utilisés pour votre charpente. Comme pour chaque chantier, le choix des matériaux employés a son impact sur le tarif final. Le prix des travaux est radicalement différent selon le matériaux que vous employez pour deux raisons. D’abord, certains matériaux sont plus chers que d’autres et, d’autre part, certains matériaux sont plus simples à installer que d’autres. Ainsi, le prix de construction des charpentes métalliques en kit peut être jusqu’à quinze pourcents inférieur au prix d’une charpente en bois puisqu’il s’agit d’un matériau moins cher et plus simple à installer. Il peut aussi exister des différences de tarifs entre deux bois de charpente différents. Pour finir, n’essayez pas de faire des économies en choisissant un matériau moins cher. En effet, le choix s’impose généralement de lui-même : en fonction de votre projet et de vos besoins. Ce ne sera donc pas forcément à vous de faire le choix.

Voir notre article sur : Quelle charpente choisir ? Charpente métallique ou traditionnelle ?

Les autres facteurs influençant le coût de construction d’une charpente ?

Outre les dimensions et les matériaux utilisés pour votre charpente, d’autres facteurs peuvent influencer son coût. En effet, le type de charpente sélectionné en est un. Il en existe de différentes sortes, comme nous l’avons vu précédemment. Elles ont chacune un tarif propre à elle. Par exemple, une charpente industrielle a un prix fréquemment moins élevé qu’une charpente traditionnelle. Cela s’explique puisque la charpente industrielle est plus simple et rapide à installer, même si elle ne présente pas uniquement des avantages. N’hésitez pas à vous renseigner pour connaître la charpente qui répondre au mieux à vos besoins.

D’autre part, l’entreprise de charpenterie que vous employez constitue aussi un facteur influençant le coût de construction. Comme nous l’avons aussi vu, la main d’œuvre a un prix variable selon le professionnel auquel vous faites appel. De plus, chaque charpentier fixe ses propres tarifs. Ainsi, deux entreprises concurrentes peuvent proposer des tarifs radicalement différents pour un même projet. Il est donc important de demander plusieurs devis de pose de charpente, ainsi vous serez certain de profiter des prix charpente les plus avantageux. Toutefois, gardez en mémoire qu’une entreprise proposant des prix bas s’avère le plus souvent douteuse. Elle peut par exemple ne pas être déclarée ou bien ne pas proposer d’assurance : deux situations à absolument éviter !

  • Les types de travaux concernés pour un taux de TVA réduit

Les tarifs pour la construction d’une charpente ou sa rénovation sont donc élevés. Toutefois, sachez que pour certains types de travaux, vous pouvez bénéficier de réduction de la TVA sous certaines conditions. Lorsque ces conditions sont réunies, il est donc possible d’obtenir une réduction sur la TVA des travaux. Les bénéficiaires potentiels de cette opportunité sont pour la plupart : les propriétaires, les locataires, les occupants à titra gratuit, les usufruitiers, les syndicats de copropriétaires ainsi que les SCI. La remise sur la TVA va aussi dépendre du type de travaux entrepris. Une baisse de 5,5 pourcents est accordée lorsqu’il s’agit de travaux d’amélioration de la qualité énergétique d’habitations, construites depuis plus de deux années. Une réduction de la TVA d’une valeur de sept pourcents est également accessible lorsque vous souhaitez entreprendre un projet d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien dans des logements érigés, depuis plus de deux ans.

Cependant, cette offre ne s’applique pas lorsqu’il s’agit d’un projet visant à créer un nouvel immeuble, à surélever un bâtiment ou bien à additionner une structure à une construction déjà présente. Les aménagements destinés à augmenter la surface d’un plancher de plus de dix pourcents, à modifier de vieux bâtiments de moins de deux ans, à installer et entretenir des ascenseurs ou encore à nettoyer et aménager des espaces verts ne sont pas non plus pris en charge.

  • Les travaux d’amélioration énergétique et induits pour un taux de TVA réduit

Comme nous l’avons vu un peu plus haut, une réduction de 5,5 pourcents de la TVA est accessible pour les personnes souhaitant réaliser un projet d’amélioration des conditions énergétiques de leur habitation. Vous vous situez dans cette situation si vous souhaitez changer vos ouvertures, améliorer l’isolation thermiques des sols, des murs et des plafonds, isoler vos combles ou encore poser un appareil de régulation de chauffage. L’installation d’une chaudière de condensation ou bien des équipements de production d’énergie recourant à une source d’énergie renouvelable en sont aussi des exemples. Dans la situation où des changements au matériau énergétique de votre habitation sont nécessaires, sachez que les travaux induits peuvent également bénéficier d’une réduction de la TVA.

Envie de comparer les tarifs et recevoir des devis pour votre projet de charpente ? 

Comparer les tarifs : charpente bois

Étanchéité toiture terrasse : Caractéristiques, devis, prix et aides

Que votre habitation soit neuve ou bien que vous souhaitez faire des rénovations, il est nécessaire d’obtenir des informations sur le tarif d’étanchéité toiture terrasse. La principale raison de faire cela est que les maisons à toit plat sont assez compliqués à concevoir, et encore plus leur étanchéité. En effet, ce genre de travaux requiert fréquemment une main-d’œuvre qualifiée. C’est pourquoi nous allons découvrir ensemble les différents informations nécessaires afin de permettre l’étanchéité toiture terrasse.

L’importance d’un étanchéité pour une toiture terrasse

Comme nous l’avons vu auparavant, l’étanchéité reste un problème pour les maisons à toit plat, c’est ainsi qu’il faut leur accorder une grande importance afin d’éviter de gros soucis. Effectivement, le toit plat ne possède pas de pente inclinée comme une toiture classique, le toit-terrasse est donc susceptible face aux mauvais temps. Si vous constatez un souci d’étanchéité, des voies d’eau ou bien des fuites à l’intérieur de votre maison, il serait temps de réagir. Sachez aussi que les soucis d’étanchéité peuvent survenir après une modification du toit, lors de l’installation de plaque solaire par exemple. Il faut également savoir que certains matériaux ne sont pas toujours compatibles avec ce type d’installation. Vous l’aurez donc compris, il est important d’en apprendre plus sur les matériaux du toit ainsi que sur les divers panneaux solaires existants c’est-à-dire thermiques, photovoltaïques ou hybrides.

Pour en revenir à l’étanchéité d’un toit plat, il est nécessaire de s’adresser à un professionnel lorsque vous apercevez des tâches humides sur votre plafond ou lors d’infiltrations.

L’étanchéité reste un élément important puisque cela peut amener à avoir des voies d’eau, au sein de votre habitation. Suite à cela, l’humidité peut abîmer votre toit ainsi que votre intérieur, cela peut engendrer d’importantes conséquences. Il est donc conseillé de faire appel à un professionnel quand l’étanchéité toiture terrasse lorsqu’on doute de son état ou bien lorsqu’on installe une nouvelle toiture.

Quel tarif pour une étanchéité toiture terrasse ?

Quel tarif pour une étanchéité toiture terrasse ?

Toutefois, l’étanchéité toiture terrasse a évidemment un certain coût non négligeable. Il est donc nécessaire que vous fassiez un devis auprès d’un spécialiste, afin de mettre de côté l’argent nécessaire pour d’éventuelles rénovations ou bien lors de l’installation de votre toiture neuve. Il s’agit d’une action indispensable, notamment si vous êtes propriétaire d’une maison à toit plat. Cette situation particulière devra faire appel à des couvreurs spécialisés puisqu’il ne s’agit pas d’un chantier comme un autre. L’isolation ainsi que la membrane d’étanchéité devront être intégrées à l’architecture du toit. Si vous installez mal l’étanchéité, vous pouvez entraîner de grands ponts thermiques ainsi que des infiltrations d’eau. Les caractéristiques d’un toit plat impliquent donc un budget plus élevé qu’une toiture traditionnelle. Même si, le budget dépend essentiellement de la surface au mètre-carré de votre toiture. Il faudra compter un budget entre 30 et 100 euros par mètre-carré pour l’étanchéité d’une toiture-terrasse.

Le prix de l’étanchéité toiture terrasse dépend essentiellement de la technique que l’artisan va employer. Il s’estime approximativement de 30 à 50 euros le mètre-carré pour une application d’une seule couche de bitume, tandis que le tarif peut s’élever entre 60 et 100 euros par mètre-carré pour une double couche de bitume, qui est fréquemment plus durable. Ces différents tarifs s’appliquent à n’importe quel type de toiture. Par exemple, si vous disposiez d’un toit plat de 80 mètre-carré, l’application d’une couche bitumeuse simple serait situé entre 2400 et 4000 euros, tandis qu’une double couche de bitume a un prix situé entre 4800 et 8000 euros. Sachez aussi que le tarif est plus souvent élevé dans le cadre d’une rénovation que lors d’une construction en neuf. En effet, s’il s’agit d’une rénovation, il faut comprendre dans ce tarif le prix des éventuelles réparations des dommages causés par les infiltrations d’eau. Autre point, sachez que les tarifs communiqués sont plus indicatifs qu’autre chose. En effet, si vous recherchez un budget précis au centime près, n’hésitez pas à établir un devis auprès d’un spécialiste ou bien sur le web, grâce à un formulaire disponible. Par ce biais, vous trouverez facilement et rapidement des devis d’étanchéité de toit plat gratuit et sans engagement.

coût d’une étanchéité toiture terrasse

De quoi dépend le coût d’une étanchéité toiture terrasse ?

On calcule en milliers d’euros le budget que vous devrez consacrer à l’étanchéité des toits plats mais l’écart entre l’estimation et la réalité peut parfois être très grand. Il est donc important de comprendre les éléments qui peuvent influencer sur le budget. Voici une liste d’éléments qui peuvent augmenter ou bien réduire le tarif de votre projet d’étanchéité :

  • Les dimensions de votre toit: plus la toiture plate est grande et plus le prix du projet sera en hausse ;
  • S’il s’agit d’une rénovation ou bien d’une toiture neuve: l’étanchéité d’un toit neuf sera toujours moins cher puisque le prix d’une étanchéité pratiqué lors d’une rénovation peut atteindre entre 20 et 30 pourcents supplémentaires ;
  • La technique employée lors des travaux: il existe plusieurs manières afin de permettre l’étanchéité d’un toit, le tarif peut donc être changeant en fonction de votre choix ou des impératifs de votre toiture ;
  • L’entreprise employée est un dernier élément influençant sur le prix. Les tarifs d’un artisan sont fixés librement, ils peuvent donc varier d’une société à une autre. Il est donc important de demander plusieurs devis afin d’établir le meilleur tarif pour votre projet. Vous pouvez faire les travaux par vous-même mais il faut faire preuve de technicité afin de réussir l’étanchéité toiture terrasse. Il est donc souvent préférable d’avoir un budget plus important pour pouvoir faire appel à une entreprise, possédant des ouvriers qualifiés.

Nos autres articles :

  • Étanchéité toiture terrasse béton, bitume et leurs caractéristiques
  • Pour son étanchéité toiture : membrane epdm ou pvc ?
  • Les types d’étanchéité toiture terrasse, quels sont leurs caractéristiques ?

Tarif moyen et prix d’une étanchéité toiture terrasse

La pluie a la capacité de s’infiltrer sous le toit d’une habitation et peut donc provoquer diverses dégradations. Il est donc important de veiller à une bonne étanchéité et d’autant plus si vous possédez une toiture-terrasse. Il est donc nécessaire de sélectionner de bons produits qui serviront à traiter, protéger et étancher votre toit, sur le long terme si possible. Vous en trouverez de diverses sortes à des prix différents : l’asphalte (produit mêlant des granulats et du bitume), ou bien des produits bitumés ou à multicouches c’est-à-dire des couches de feuilles constituées de bitume armée.

Le prix de l’étanchéité toiture terrasse peut donc être variable. Mais comme nous l’avons vu, il ne s’agit pas du seul élément capable de modifier le tarif : la surface ainsi que la complexité de l’intervention en sont aussi. Sachez que le tarif moyen d’un projet d’étanchéité toiture terrasse s’élève à 3 900 euros pour une moyenne de 3,5 jours de travail. Des soucis d’étanchéité peuvent survenir à cause du mauvais état des gouttières. En effet, ces dernières peuvent être à l’origine d’infiltrations dans une habitation. D’après la même étude, le tarif moyen d’une intervention de pose, réparation ou nettoyage de gouttière s’élève approximativement à 1 695 euros pour une moyenne de 2,5 jours de travail. Comme nous l’avons vu, il est préférable de réaliser les chantiers d’étanchéité toiture terrasse par une société professionnelle. Effectivement, cette dernière assure un travail de qualité et vous offre la possibilité de bénéficier de la garantie décennale. Toutefois, il est vivement conseillé d’effectuer plusieurs devis avant de réaliser vos travaux. Ainsi, vous trouverez forcément quelqu’un qui répondra parfaitement à vos besoins.

Où faire un devis étanchéité toiture terrasse ?

Quel est le coût au m² d’une étanchéité de toiture terrasse ?

Il n’est pas évident d’afficher un tarif indicatif pour l’étanchéité toiture terrasse au mètre-carré puisque les prix peuvent varier radicalement d’un chantier à un autre. Il est donc préférable d’entrer directement en contact avec des entreprises professionnelles. Toutefois, on détermine une fourchette de prix située entre 60 et 150 euros du mètre-carré pour un toit plat. Mais le prix pourrait facilement être plus élevé dans certaines situations, notamment si la couverture du toit est trop abîmée. La solution idéale reste donc de comparer divers devis établis auprès de différentes entreprises, de sorte de profiter du tarif le plus abordable de la région pour une étanchéité toiture terrasse.

Où faire un devis étanchéité toiture terrasse ?

Dès les premiers signes de problèmes d’étanchéité d’un toit, il ne faut surtout pas vous mettre à paniquer ! En effet, vous encourez des dégradations de votre toit mais il ne faut pas joindre un spécialiste, dans l’immédiat. Certes, il est nécessaire d’intervenir assez rapidement en cas de soucis d’étanchéité importants mais ce n’est pas une raison valable pour céder entièrement à la panique. Si vous joignez le premier spécialiste de l’étanchéité venu, vous avez plus de chances de payer un tarif très élevé. Dans un premier temps, il est important de comparer différents tarifs par le biais de divers devis, établis auprès d’artisans de votre région. Sachez qu’il est possible d’établir des devis facilement et rapidement sur le web. Il vous suffira pour cela de vous rendre sur les sites de service de ce type et de compléter un simple formulaire. Le site vous proposera alors les meilleurs offres près de chez vous. Toutefois, vous pouvez également vous rendre en personne dans des entreprises spécialisées.

Pourquoi comparer les devis d’étanchéité de toiture terrasse ?

Il est conseillé d’effectuer plusieurs devis auprès de sociétés concurrentes afin de pouvoir les comparer entre eux. Il s’agit du minimum à faire pour avoir une véritable idée du marché actuel. Plusieurs raisons expliqueraient la nécessité de bien comparer les tarifs proposés par les rénovateurs de toiture. Dans un premier temps, il est préférable d’entrer en contact avec plusieurs artisans afin d’être certain que votre problème d’étanchéité soit bien identifié. D’autre part, certains spécialistes augmentent considérablement leur prix en établissant un diagnostic différent.

Ainsi, vous pourrez vérifier l’avis auprès de différents experts afin de garantir de savoir réellement à quoi le problème d’étanchéité est lié et les mesures à mettre en œuvre. Sachez tout de même que les prix d’étanchéité d’un toit sont variables d’un chantier à un autre. Vous vous serez sans doute rendu compte qu’il est difficile d’obtenir des informations précises sur le budget nécessaire pour refaire une toiture terrasse qui a des fuites. En vrai, exiger des devis d’entreprises d’étanchéité est la seule façon de savoir le budget nécessaire pour le chantier. Cela est dû au fait que les professionnels tarifent systématiquement sur devis, suite à la vérification de l’état général de la toiture à rénover. Vous aurez ainsi accès aux meilleures offres ! Comparer les différents devis de travaux d’étanchéité est une solution efficace afin de faire jouer la concurrence. Vous vous rendrez compte par vous-même que certains spécialistes appliquent une marge plus importante que d’autres artisans. Pour avoir la garantie de la meilleure offre au moment de la rénovation de votre toiture, il est donc important de comparer les différents prix que vous proposent plusieurs spécialistes.

Quelles sont les différentes aides pour votre étanchéité toiture terrasse ?

Reprenons, le tarif moyen pour l’étanchéité toiture terrasse d’une habitation dépend donc de différents points tels que la technique utilisée ou encore les dimensions à couvrir. Sachez que le prix se calcule la plupart du temps en mètre-carré. S’il s’agit de l’installation d’une mono-couche bitumeuse, le prix sera compris dans une fourchette de 35 à 55 euros Hors Taxes le mètre-carré, tandis qu’il faudra prévoir le double pour une membrane bicouche. Cependant, le système ayant le prix le plus élevé reste la membrane avec panneaux photovoltaïques, qu’elles soient souples ou rigides. En effet, le tarif au mètre-carré peut dépasser les 500 euros Hors Taxes. Cependant, certaines aides vous permettent de réaliser ces travaux incontournables à condition de faire appel à un spécialiste qualifié RGE. Le CITE, l’éco-prêt à taux zéro, l’aide de l’ANAAH « Habiter mieux » ou aussi une TVA à taux réduits sont autant d’aides qui permettront de contribuer au financement de l’étanchéité et de l’isolation d’une toiture terrasse, considérés comme une rénovation énergétique. Ainsi, avec toutes ces différents informations sur l’étanchéité toiture terrasse, qu’attendez-vous pour effectuer un devis pour vos travaux afin de trouver un artisan qui répondra à tous vos différents besoins et respectera votre budget ? Réaliser ce devis étanchéité toiture terrasse le plus vite possible pour réaliser ce que vous désirez !

Trouvez des professionnels gratuitement pour mon étanchéité de terrasse

Surface concernée en m²

Année de construction

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Étanchéité toiture terrasse béton, bitume et leurs caractéristiques

Tous les professionnels du bâtiment vous le diront : l’étanchéité d’une toiture terrasse est un point essentiel. En effet, un toit terrasse étant non étanche est un danger et demandera une rénovation. De nos jours, différents matériaux sont utilisés pour l’étanchéité tels que le béton ou le bitume.  Ainsi, n’hésitez pas à consulter notre article sur les tarifs d’une étanchéité toiture terrasse, si votre souhait est d’effectuer un devis pour des travaux de toiture terrasse chez vous (et cela peu importe le matériau).

Le matériau béton et ses caractéristiques

Le béton, qui est employé pour l’étanchéité, peut être utilisé pour la construction d’habitations de grande envergure, comme par exemple le Mont Saint-Michel.

Le béton est composé de divers éléments tels que le sable, le ciment ou encore divers colorants. Ensuite, on coulera le tout dans un « moule » où son aspect final lui sera donné lors démoulage. Ainsi, le matériau béton pour votre étanchéité toiture terrasse permet d’obtenir une multitude de couleurs, formes et variétés.

Le matériau béton peut avoir diverses formes en fonction de son usage : béton fibré, coulé, préfabriqué ou projeté.

Le matériau béton et ses caractéristiques

La fonction de l’étanchéité d’une toiture

Quel que soit le genre de toiture, et surtout pour une toiture terrasse, l’étanchéité d’un toit est essentiel. Effectivement, le rôle premier d’une toiture est de protéger votre habitat des agressions extérieures comme le vent ou la pluie. Et la seule chose qui peut stopper l’humidité et l’eau, c’est bel et bien une toiture étanche.

Loin de s’attarder au toit seulement, une toiture mal étanche entraînera une foule de soucis dans votre habitat :

  • Écoulement des eaux de pluie dans votre intérieur ;
  • Danger d’affaiblissement de la toiture ;
  • Dégâts des eaux ;
  • Soucis d’humidité avec la venue de champignons ou autres moisissures, pouvant engendrer des problèmes respiratoires.

C’est pourquoi l’étanchéité d’une toiture permet d’éviter une foule de problèmes. Voyons comment la garantir en fonction des différents matériaux proposés.

Comment garantir l’étanchéité d’une toiture terrasse ?

On ne rigole pas avec l’étanchéité d’un toiture. C’est plus essentiel encore pour une toiture terrasse, dont la forme ne facilite pas l’évacuation des eaux.

Si vous désirez faire installer une toiture terrasse, voici divers matériaux vous donnant la possibilité de garantir l’étanchéité d’un toit terrasse :

  • L’asphalte : fait avec des granulats et du bitume, il s’agit d’un matériau entièrement imperméable, qui permettra à l’eau de ne pas s’infiltrer.
  • Le bitume : légèrement identique à l’asphalte, le bitume peut être divisé en rouleaux, et offre aussi la possibilité de protéger des eaux.
  • Le matériau étanche multicouche : il y a une option mélangeant diverses feuilles de bitume mises les unes sur les autres et collées au moyen de bitume coulé

Quels matériaux de support choisir pour votre toiture ?

Il n’existe pas beaucoup de matériaux de support pour toiture. En effet, il en existe principalement trois. Pour ce qui est du domaine de la maçonnerie, il existe une dalle qu’il faut installer et qui peut être soit en béton, en acier ou en matériau mêlé (soit en composite ou soit avec une dalle en béton cellulaire armé). Concernant l’acier, on met une dalle en béton armé avec une tôle d’acier. C’est une excellente option pour les habitats munis d’une construction métallique. Concernant la boiserie, on utilise la plupart du temps du bois massif, hydrofuge traité spécifiquement ou du contreplaqué. Ce genre de support est porté par une base solide (soit en bois ou soit en maçonnerie).

Étanchéité toiture terrasse béton

Étanchéité toiture terrasse béton : pourquoi choisir ce matériau ?

Voici les raisons pour lesquelles vous devez opter pour le matériau bitumée pour votre toiture terrasse :

Il est encore énormément demandé. Sa qualité s’est optimisée par rapport à avant. Le bitume polymère, muni de polyester ou un voile de verre, est idéal pour la couche supérieure. On ne se sert pas de « bitume soufflé » comme couche supérieure. Pour l’étanchéité, on se sert aussi de « bitumes oxydés ».

Il existe deux genres de matériaux bitumes polymères : Le premier est le APP (mélanges plastomères), qui résiste aux uv et ne demandent pas de couche de lestage. Le deuxième est le SBS (mélanges élastomères), qui adhère beaucoup mieux que le premier nommé. Il est aussi beaucoup plus souple.

Pourquoi opter pour une étanchéité synthétique ?

Voici les raisons pour lesquelles vous devez opter pour une étancheité synthétique au lieu d’une étancheité béton ou bitumée : Il n’y a pas de danger d’inflammabilité lors de la pose. Ils sont plus résistants sur le long terme. Et enfin, ils ne craignent pas les rayons uv et les conditions climatiques rudes.

Voici les cinq principaux genres de matériaux synthétiques pour l’étanchéité de votre toiture :

  • EPDM : Il s’agit d’un caoutchouc synthétique, souvent fait sur mesure et posé en une seule et même pièce, sans joints. Ce matériau étanchéité est également disponible en rouleaux. Il peut être soit posé mécaniquement avec des tôles soit collé. En outre, il peut aussi être mis sur une vieille couche d’étanchéité bitumineuse.
  • Pvc : Avec ce matériau, l’étanchéité est faite par bandes. Il peut être soit collé, fixé mécaniquement ou collé. Nous vous conseillons de vous servir dee membranes en pvc armées. En outre, sachez qu’une armature avec voile de verre est nettement préférable à une armature avec polyester. Ses inconvénients sont le fait qu’il soit moins durable dans le temps et peu résistant aux uv.
  • CPE : Semblable au pvc, mais sans plastifiants.
  • PIB : On rencontre ce dernier surtout dans le secteur de l’industrie.
  • Étanchéités projetées (tels que le polyester ou le polyuréthane) : Elles s’avèrent être réellement intéressantes lors de rénovations mais elles demandent un placement professionnel. Or, sachez qu’elles nécessitent du temps avant qu’elles soient parfaitement résistantes à des phénomènes tels que le gel ainsi que la pluie.

Comment optimiser l’étanchéité d’une toiture terrasse, et cela peu importe le matériau utilisé ?

L’installation d’un matériau étanche sur une toiture terrasse est obligatoirement effectuée lors de la pose de la toiture. Sachez qu’il est aussi possible d’intégrer des rouleaux de revêtement en rénovation toiture, surtout si votre vieux revêtement étanche est dégradé.

Si vous voulez du neuf, on mettra le revêtement étanche soit sur l’isolant thermique ou soit sur l’élément porteur. Pour ce qui est de la rénovation, il sera possible de poser le revêtement d’étanchéité directement sur l’ancien ou vous pourrez sinon insérer une nouvelle couche d’isolant sous le revêtement.

Voici les différentes phases de l’installation d’un nouveau revêtement :

  • Tout d’abord, nettoyer la terrasse au moyen d’un outil comme une brosse métallique par exemple.
  • Ensuite, il faudra appliquer la peinture d’accrochage au pinceau une couche pour laisser sécher par la suite durant quelques heures.
  • Puis, déroulez le revêtement d’étanchéité toiture coupez le aux dimensions voulues. Quand cette étape est terminée, veillez à enrouler encore une fois le revêtement.
  • Mettez du mastic-colle sur votre toiture, et enfin dérouler le revêtement d’étanchéité.

Etanchéité toiture terrasse béton : Passez par un professionnel pour avoir le bon matériau d’étanchéité !

Sans l’apport d’un professionnel du bâtiment, il est quasiment impossible d’intégrer une toiture terrasse, et cela peu importe le matériau utilisé. Effectivement, l’installation d’une toiture terrasse demande une méthode rigoureuse ainsi que de réelles compétences.

C’est pourquoi, si l’inclinaison d’une toiture terrasse n’est pas idéale, l’étanchéité du toit sera à coup sûr mauvaise et il sera impossible de l’optimiser. Et un remplacement d’une toiture terrasse mal installée représente un coût exorbitant.

C’est pourquoi nous vous recommandons de passer par un professionnel pour la pose de votre matériau toiture terrasse, que cela soit du béton, bitumée ou du synthétique.

Trouvez des professionnels gratuitement pour mon étanchéité de terrasse

Surface concernée en m²

Année de construction

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Pour son étanchéité toiture : membrane epdm ou pvc ?

Pour protéger votre toit terrasse des intempéries, il n’y a qu’une seule solution : l’étanchéité. En plus, avec une bonne étanchéité, vous passez à côté de bons nombres d’ennuis comme les moisissures par exemple. Pour une efficacité optimale, il est préférable d’effectuer le toit terrasse dans les règles de l’art via un expert. Ainsi, n’hésitez pas à consulter notre article sur les prix d’une étanchéité toiture terrasse, si vous voulez notamment effectuer un devis pour travaux.

Sachez que l’étanchéité toiture est tout simplement le rôle premier d’un toit : protéger ses occupants des agressions extérieures comme les intempéries mais aussi de l’humidité. Certaines types de toitures comme l’étanchéité d’un toit terrasse sont encore plus compliqué puisque c’est la structure du toit en lui-même qui doit être entièrement étanche.

Pour assurer l’étanchéité, il existe différents matériaux comme le béton ou le bitume. Cependant, ces derniers temps ce sont d’autres matériaux comme l’EPDM ou le PVC qui tiennent la cote. Voyons cela ensemble plus en détails.

Pour son étanchéité toiture : membrane epdm ou pvc ?

Pour l’étanchéité toiture, il n’y a pas que le bitume !

Aujourd’hui, on ne peut plus faire une toiture sans penser à la fonction immédiate de cette dernière. Il faut également intégrer son évolution future : espace accessible, zone piétonne ou encore végétalisé.

Ainsi, vu que les toitures ne servent plus uniquement à protéger mais aussi maintenant à décorer ou à servir d’espace habitable, le marché de la toiture s’est adopté. C’est pourquoi ces dernières années de nouveaux matériaux toitures ont été popularisés comme les membranes synthétiques monocouches par exemple. Malgré tout, le milieu du bitume représente toujours 3/4 de parts de marché puisque ce matériau s’avère être facile à mettre en œuvre.

C’est pourquoi avec ces nouvelles tendances, même les industriels historiques du bitume misent sur ce secteur. On peut même dire que l’étanchéité est de nos jours diverses et adaptées en fonction de la configuration du chantier.

Par exemple, les membranes PVC sont plus adaptées sur du bac acier (cela étant dû au poids). Concernant les EPDM, ils facilitent nettement les extensions qui ne seront pas toujours conçues par des étancheurs. Enfin, pour ce qui est du bitume, il offre la possibilité de s’occuper facilement d’un cas compliqué. Dans certains cas, si la mise en œuvre d’une membrane n’est pas réalisable ou qu’elle dénature l’ensemble, les SEL (littéralement systèmes d’étanchéité liquide) seront la meilleure option.

Préparer un toit pour installer des panneaux photovoltaïques

Pourquoi choisir la membrane epdm ?

Les premières membranes EPDM de toitures ont été installées il y a déjà bien longtemps dans les années 1960. Cela a été fait aux États-Unis.

Depuis, la membrane EPDM n’a cessé de faire ses preuves grâce à sa grande fiabilité et sa longévité. En plus, sachez que la membrane EPDM est résistante aux intempéries, aux acides et est bio-compatible.

Ainsi, l’EPDM est une membrane monocouche en caoutchouc synthétique. Grâce à elles, vous obtiendrez de nombreux points forts. En voici un petit listing :

  • Résistance et durabilité : la membrane EPDM est un produit stable n’ayant pas de plastifiants. Elle est fortement résistance face aux UV, à l’ozone. Sa longévité est exceptionnelle puisqu’elle peut durer jusqu’à plus de cinquante ans.
  • Bonne pour l’environnement : cette membrane n’a quasiment pas d’impact sur l’environnement grâce à son excellente durabilité. Elle ne possède aucune matière nocive. Autre qualité par rapport à l’environnement : les toitures EPDM ne polluent pas les eaux pluviales. En plus, L’EPDM est entièrement recyclable.
  • Mise en œuvre : cette membrane est rapide de pose au moyen de grandes nappes, aux joints et aux pistolets afin d’appliquer la colle. Elle est aussi sécuritaire car effectuée sans flammes. Ainsi, aucun risque d’incendie !
  • Grande élasticité : La membrane EPDM peut s’allonger de 380 pourcents. Autre point : l’epdm a une excellente stabilité thermique de moins 50 à plus 130 degrés.
  • Végétalisables : en effet, les bâches EPDM peuvent recevoir des systèmes végétalisés extensifs.

Quelle solution de pose pour la membrane epdm ?

Il existe deux solutions de pose pour la membrane epdm :

  • Pose dite collée : Cette pose est notamment possible sur les supports bois et dérivés du bois. La pose est nettement facilitée par la colle acrylique à prise lente qui donne la possibilité de corriger les défauts lors de l’encollage de la membrane. Cela supprime également le danger de plis. En outre, la colle acrylique est excellente pour les membranes de grandes dimensions. Enfin, sachez que la colle acrylique EPDM est sans aucun solvant. Il existe aussi la colle néoprène qui convient à une multitude de supports. Attention car une fois la colle mise sur la membrane, cela est définitif. Elle est fortement appréciée par les experts travaillant sur de grandes surfaces puisqu’elle peut être mise au pistolet.
  • Pose dite lestée : La membrane sera mise sur la toiture seulement en pied d’acrotère au moyen de la bande périmétrique. Cette dernière se révèle être indispensable car elle prévient les dangers de rétractation en pied d’acrotère. Le lestage peut être fait au moyen de graviers roulés avec géotextile de protection ou via la végétalisation du toit. Un posage mécanique est également possible.
  • La membrane PVC est aussi une excellente alternative !

Dans certains cas, la membrane epdm ne sera pas adaptée. En effet, quand il y a des soucis de poids, et que la conception architecturale a besoin avant tout de souplesse ou encore que l’absence de flamme est nécessaire sur le chantier, la membrane PVC est la meilleure option par rapport aux autres solutions d’étanchéité béton et bitume classiques.

Rénovation toiture : Au final quel membrane choisir ?

Ainsi, la rénovation de l’étanchéité d’un toit plat nécessite une nouvelle membrane d’étanchéité. Il est possible d’enlever la vieille membrane, ce qui hausse le tarif évidemment.

En fonction des cas, vous allez opter pour :

  • Une membrane d’étanchéité bitumeuse : cette solution est souvent effectuée par un couvreur expert puisqu’elle demande l’usage d’un chalumeau. C’est l’option la plus esthétique.
  • Une membrane PVC : voici une option préférable pour ceux qui désirent effectuer les travaux, car plus facile et rapide à mettre en place. La couche de PVC peut être collée sur l’ancienne membrane.
  • Une membrane EPDM : il s’agit d’un caoutchouc durable, pouvant tenir sur le long terme. En effet, vous pourrez profiter de ses bénéfices jusqu’à trente ans ! Cependant, sa pose est plus compliquée que celle d’une membrane PVC, et peut ainsi avoir bon  nombre de défauts au niveau des raccords. De préférence, faites appel à un professionnel pour l’installer.

Trouvez des professionnels gratuitement pour mon étanchéité de terrasse

Surface concernée en m²

Année de construction

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Les types d’étanchéité toiture terrasse, quels sont leurs caractéristiques ?

L’étanchéité de la toiture terrasse demeure tout simplement indispensable dans le but que l’eau ne vienne pas à l’intérieur de votre habitation. Avec une excellente étanchéité toiture terrasse accessible, l’eau restera à l’extérieur ! Ainsi, voyons ensemble les caractéristiques d’une terrasse accessible, les types d’étanchéité ou encore les précautions à prendre. En outre, n’hésitez pas à consulter notre article sur les prix d’une étanchéité toiture terrasse, si vous désirez notamment faire un devis pour des travaux chez vous.

Une terrasse accessible est tout simplement un toit plat. Ce type de construction s’oppose évidemment aux toitures en pente. Sur ce genre de terrasse, il est possible d’aménager un espace à vivre. Ainsi, la toiture terrasse peut être pensée afin d’accueillir des personnes ou non. C’est pourquoi quand on peut accéder à ces surfaces, elles deviennent des espaces de vie et sont aménagées comme lieux de vie. Il y a 2 genres de toitures terrasses accessibles : les toitures-terrasses accessibles aux piétons et celles accessibles aux véhicules.

Comme pour n’importe quelle toiture, l’étanchéité est obligatoire. Il faut aussi éviter la stagnation de l’eau, faciliter son évacuation et combattre son imprégnation dans les matériaux. Une toiture terrasse accessible se définit par les points suivants : un élément porteur, un support d’étanchéité, un revêtement d’étanchéité ainsi qu’une protection d’étanchéité.

Tous ces différentes composantes seront contraints par l’utilisation qui sera fait de la toiture, que cette dernière demeure accessible ou non. Ainsi, une toiture terrasse accessible aux piétons implique la plupart du temps un élément porteur en maçonnerie mais également une protection lourde.

Quels types d’étanchéité pour une toiture terrasse accessible ?

Quels types d’étanchéité pour une toiture terrasse accessible ?

Il existe 3 genres d’étanchéité de la toiture terrasse accessible :

  • Premier type : asphalte ;
  • Deuxième type : produits bitumés ;
  • Troisième type : étanchéité multicouches : on dispose les unes sur les autres, au moyen du bitume coulé, plusieurs feuilles faites de bitume armé.

Outre cela, il y a également un grand panel de solutions et produits pour l’étanchéité. Pour les connaître, n’hésitez pas à contacter des professionnels pour les interroger.

Voici un listing de solutions possibles pour votre étanchéité toiture terrasse accessible :

  • Premièrement, la solution de l’étanchéité bitumineuse : Cela est possible au moyen de produits sous forme de membranes. Ces derniers sont à mettre sur écran d’indépendance dans certains cas intégrés, puis à souder soit à la flamme ou bien à l’air chaud. Les membranes s’installent mécaniquement ou sont autoadhésives.
  • Deuxièmement, la solution de l’étanchéité liquide : Les résines donnent la possibilité de faire une membrane continue et d’épaisseur régulière. Ces dernières sont la plupart du temps associées à une primaire d’accroche. Elles sont souvent utilisées seules, mais peuvent aussi compléter d’autres genres d’étanchéité afin de mieux traiter les zones délicates.
  • Troisièmement, la solution d’étanchéité spécifique pour toiture terrasse avec végétation : peu importe le type de végétation, il y a des étanchéités spécifiques optimisant nettement la gestion du drainage. Certains produits sur le marché possèdent des agents anti-racines offrant un contact avec la terre végétale.
  • Quatrièmement, la solution de l’étanchéité spéciale photovoltaïque : il existe des concepts de membranes intégrants, soit des modules photovoltaïques souples, soit des plots soudés donnant la possibilité d’intégrer modules photovoltaïques rigides. Il y a aussi des plots se posant directement sur l’étanchéité, évitant ainsi de procéder à un perçage. Avec cette méthode, il faut faire attention au vent puisque les panneaux sont juste posés à la terrasse.
  • Et enfin, solution de l’étanchéité préfabriquée en EPDM : l’étanchéité préconçue en usine est entièrement étanche. Elle est confectionnée par vulcanisation de différentes EPDM entre eux. Puis tout cela est pressé pour avoir une soudure parfaite, créant un assemblage bien étanche. En outre, sachez que l’EPDM est extrêmement résistant, avec une durée de vie de plus de cinquante ans.

Mettre en oeuvre l'étanchéité d'une toiture terrasse

Mettre en oeuvre l’étanchéité d’une toiture terrasse

La mise en œuvre de l’étanchéité d’une toiture terrasse ne doit pas être effectuée n’importe comment. Ainsi, il s’avère être vraiment important de respecter plusieurs étapes et de prendre diverses précautions.

Peu importe la technique utilisée ou le produit d’étanchéité choisi, le principe est toujours le même : il faut concevoir une barrière étanche sur toute la surface et traiter les remontées d’étanchéité caractérisées par le DTU 43.1 (norme française par rapport aux travaux du bâtiment) puis protéger ces remontées dans le but qu’il n’y ait pas d’infiltrations.

En outre, il faut savoir qu’une étanchéité est toujours protégée, pour qu’elle joue entièrement son rôle, et cela le plus longtemps possible. Point important : N’importe quel élément faisant relief ou passant sur la terrasse, doit être traité comme le reste de la surface, cela dans un souci d’efficacité d’étanchéité.

Quelle protection pour l’étanchéité ?

Pour votre toiture terrasse accessible, l’étanchéité doit être protégée. Pour cela il existe deux moyens :

  • Étanchéité auto-protégée : elle ne demande pas de protection rapportée car la face extérieure sert de protection. En fonction de la solution que vous avez choisi, il y a diverses finitions qui sont possibles (comme feuille métal par exemple). En outre, il faut savoir que certains produits proposent une grande palette de couleurs.
  • Étanchéité avec protection : un élément ou un dispositif complémentaire sert de protection. Cela peut être une protection meuble (type gravillons) ou une protection dure comme un carrelage collé, un revêtement de bois, une dalle béton avec carrelage, une dalle béton armé ou encore un système végétalisé. La plupart du temps avec ce système d’étanchéité, une couche de désolidarisation est à envisager.

étanchéité toiture terrasse

Étanchéité toiture terrasse accessible : Précautions à prendre

Étanchéifier une toiture terrasse accessible demande de traiter parfaitement la surface de la terrasse, mais également la totalité des éléments qui la touchent tels que la cheminée, les puits de lumière ou encore le chéneau. Il ne faut pas également oublier les différents éléments de construction comme les évacuations, et cela grâce à des dispositifs adaptés comme le joint souple par exemple.

Aux alentours de la toiture, le plus commun est la conception d’un muret, nommé acrotère, supportant la remontée d’étanchéité, et complété par une couvertine (élément de protection et d’étanchéité) en métal, zinc, aluminium ou maçonnée. Ainsi, de nombreux points sont à traiter spécifiquement, nécessitant des produits spécialisés (voile de renfort, traitement des angles au niveau des remontées…) et demandant une mise en œuvre professionnelle et sans failles.

Il faut également noter que l’étanchéification d’une toiture terrasse accessible peut être l’occasion de penser en même temps à l’isolation des locaux qui sont en-dessous, car il y a des matériaux isolants épais offrant la possibilité d’avoir directement le système d’étanchéité.

Trouvez des professionnels gratuitement pour mon étanchéité de terrasse

Surface concernée en m²

Année de construction

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Matériaux de couverture : les différents types de couvertures tuile, ardoise

Une toiture est faite de divers éléments successifs comme la charpente, les composants d’isolation, l’écran sous toiture, la couverture ou encore les ouvertures. Les matériaux de couverture sont multiples sur le marché, et sont de nos jours de plus en plus évolués, dans le but de satisfaire toutes les demandes au niveau de la performance, du look ainsi que du budget. N’hésitez pas à consulter l’article sur le prix des couvertures pour en savoir plus au niveau des tarifs des différents matériaux, et ainsi effectuer un devis.

Quel matériau de couverture choisir ?

Posséder un toit pour se protéger de l’extérieur, c’est l’essentiel. Outre le type ainsi que les qualités de ce dernier, c’est également vos goûts qui vont influencer sur le choix de la couverture et du matériau utilisé. Que préférez-vous ? Tuiles ou ardoises ? Ou vous désirez plutôt une toiture végétalisée ou un toit terrasse ? Peu importe votre choix, le résultat sera forcément esthétique mais différent en fonction du matériau choisi. Une chose est certaine : Que cela soit pour une rénovation ou une construction de couverture : Renseignez-vous sur les choses possibles et celles qui ne le sont pas. Ainsi, vous éviterez bien de mauvaises surprises.

Au fil des années, les matériaux de couverture ont changé. De nos jours, on trouve une gamme large, allant des plus conventionnels aux plus évolués. Toute façon, que vous souhaitez un style classique, une esthétique originale ou des qualités écologiques, vous trouverez forcément votre bonheur.

Matériaux de couverture

Matériau de couverture en tuile en terre cuite

Ce sont bel et bien les toitures en tuiles qui sont les plus courantes en France. Ce matériau possède une multitude de points forts. En effet, la tuile est solide, durable mais aussi esthétique. Quant aux formes de ce matériau, elles sont diverses : effectivement, elles peuvent être plates, en demi-cercle, à emboîtement ou encore sans emboîtement. Vous pourrez trouver des tuiles traditionnelles, canal, mécaniques, romanes etc. Bref, il y a le choix pour les matériaux de couverture en tuile.

Voici maintenant les caractéristiques d’une couverture en tuile en terre cuite :

  • Description : Carreau de terre argileuse, plat ou en forme de demi-cylindre (tuile canal), ou à emboîtement. Il est tout simplement le matériau le plus utilisé en France pour la couverture.
  • Ses points forts sont nombreux puisque la tuile en terre cuite résiste au gel, est solide mais aussi et surtout durable. En effet, elle peut durer près de cinquante ans. En plus, ce matériau est également lessivable et écologique.
  • Ses points faibles sont sa mauvaise résistance aux chocs, sa lourdeur ainsi que son tarif : il faut entre douze et cent tuiles au m² en fonction du genre de tuile.

toiture en tuile

Deuxième matériau de couverture : l’ardoise

L’ardoise est une pierre naturelle de teinte noire, voire bleutée. Pour ce qui est de la couverture, elle peut garder sa couleur naturelle ou être en ciment. Elle s’avère être très populaire dans certaines régions de France comme la Bretagne par exemple.

Ses points forts sont sa bonne résistance, son excellente longévité (peut aller jusqu’à 150 ans !), son look, le fait qu’elle soit incombustible et qu’elle garde sa couleur sur le long terme.

Les points faibles d’une couverture en ardoise est le fait qu’elle peut rouiller ou encore que certaines ardoises s’avèrent être friables et munies d’un tarif élevé.

toiture ardoise

Troisième matériau de couverture : zinc

Le zinc est le genre de métal utilisé en couverture, la plupart du temps sous forme de feuilles.

Les points forts du zinc sont nombreux. Tout d’abord, il est facile à travailler, esthétique avec ses magnifiques reflets bleutés ou encore résistant. En outre, le zinc pour couverture est également étanche, ce qui peut être pratique en temps de pluie. Il est également simple à entretenir, léger et possède une excellent longévité pouvant durer jusqu’à cent ans !

Le principal point faible du zinc pour votre couverture est qu’il est vraiment compliqué à installer. En plus, il a une fâcheuse tendance de se ternir avec le temps

Quatrième matériau de couverture : tuile en béton

La tuile en béton pour votre couverture est conçue au moyen d’un mortier et traitée en surface.

Ses principaux atouts sont son tarif, moins élevé que la tuile classique. Point original : Ce matériau peut être colorée avec l’ajout de différents pigments.

Les points faibles de la tuile en béton sont le fait qu’elle soit peu durable et qu’elle se décolore à cause du soleil et des intempéries. Il faut également noter qu’elle est peu esthétique.

toiture en béton

Cinquième matériau de couverture : Bardeau bitumé (shingle)

Le shingle s’apparente à une plaque semi-rigide munie d’une armature de fibre de verre ainsi que d’un contour bitumé. Ce matériau est également protégé à sa surface.

Il est le second matériau de couverture le plus populaire à travers le globe après la tuile. Un de ses nombreux points forts est que plusieurs esthétiques sont possibles avec lui. En outre, le shingle s’adapte à n’importe quel genre de toiture. Il faut aussi noter qu’il est imperméable et ne craint pas le feu.

Ses deux principales faiblesses sont son altération sur le long terme ainsi que sa mauvaise durabilité.

Sixième matériau de couverture : Tuile photovoltaïque

Cette tuile est dotée d’un concept donnant la possibilité de changer l’énergie solaire en électricité.

Ses atouts ? Ce type de tuile permet de remplacer les panneaux solaires. En outre, comme couverture, elle demeure au final très esthétique. Elle offre aussi la possibilité d’effectuer des économies d’énergie. Grâce à la tuile photovoltaïque, vous aurez à votre disposition un matériau couverture écologique. En plus, en optant pour cette solution vous pourrez obtenir des aides financières.

Ses points faibles sont notamment sont tarif élevé ainsi que sa production énergétique qui varie selon la saison.

tuile panneau photovoltaïque

Septième matériau de couverture : Chaume

Le chaume pour votre couverture est un matériau naturel et végétal.

Ses points forts sont son charme, son aspect naturel et écologique, l’isolation phonique et thermique qu’il offre ainsi que sa bonne durée de vie (près de cinquante ans).

Pour ce qui est des contrariétés du chaume : son tarif est élevé, il demande une toiture pentue et peu de couvreurs vous le proposeront.

chaume

Matériaux de couverture en brande

Voici un matériau végétal venant de la forêt landaise et tressé à la main.

Ses points forts sont son look mais également sa résistance aux insectes ainsi qu’aux champignons.

Ses points faibles ? Utilisé seulement localement, et muni d’un tarif élevé.

Matériaux de couverture en pierre (lauze)

  • Il s’agit d’une tuile faite de pierre naturelle. Voir ici des détails sur la lauze.
  • Ses avantages sont son esthétisme ainsi que sa résistance aux champignons mais également à la moisissure.
  • Malheureusement, ses points faibles sont nombreux : tarif élevé, lourdeur, rénovation n’étant plus subventionnée et matériau de couverture de moins en moins utilisée.

couverture en pierre (lauze)

Matériaux de couverture en bois

  • Le bois pour couverture est une tuile ou bardeau de bois massif, conçus par sciage ou bien en fendant le bois.
  • Voici ses atouts : l’esthétisme, un excellent isolant thermique et phonique, une résistance aux insectes ainsi qu’une superbe durabilité (120 ans au maximum).

Voici ses faiblesses : Demande énormément d’entretien, se grise sur le long terme, et pas facile à installer.

couverture en bois

Matériaux de couverture végétalisée

  • Une couverture végétalisée est faite de diverses couches, dont une végétation de faible épaisseur.
  • Voici ses points forts : évidemment son esthétisme, son naturelle, son aspect écolo, le fait qu’elle nécessite peu d’entretien et qu’elle soit un excellent isolant thermique.
  • Voici ses points faibles : une couverture végétalisée peut être mise seulement sur une toiture à faible pente. En plus, votre toit sera plus épais, et tout cela pour un prix assez haut.

maison avec toiture végétale ©Pixabay

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 

Vos informations

Code postal

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des couvreurs



* champs obligatoires

Tout savoir sur l’isolation toiture

L’isolation toiture peut susciter de nombreuses questions comme : quel isolant choisir ? Quelle technique d’isolation appliquer ? Quel est le prix de l’isolation ? Autant de questions qui trouveront des réponses dans cet article.

Outre son rôle de protection et esthétique, la toiture a aussi un impact significatif sur le confort intérieur. En effet, elle est responsable de 30% des déperditions de chaleur dans un logement. En étant en contact direct avec l’extérieur, elle peut aussi laisser s’infiltrer les rayons de soleil en été. Si vous souhaitez améliorer votre confort thermique, c’est donc par le toit que vous devez commencer à agir.

Isoler la toiture permet de gagner en confort en hiver, mais aussi de protéger votre habitat de la surchauffe estivale.

Pourquoi effectuer des travaux d’isolation toiture ?

Une toiture mal ou pas isolée est synonyme de perte d’énergie, d’argent et de confort que ce soit en hiver ou en été. En hiver, les pièces de votre logement ne seront pas chauffées correctement. En été, la surchauffe nuira à votre bien-être. Ainsi, une bonne isolation toiture s’impose !

isolation toiture

isolation toiture ©flickr

L’isolation empêche l’air chaud de s’échapper ou l’inverse. Bien qu’elle soit relativement onéreuse, l’isolation de la toiture apporte de nombreux bénéfices. Tout d’abord, elle vous permet de réduire votre consommation énergétique liée au chauffage et à la climatisation de 1/3. Dans la foulée, vous pourrez réduire l’émission de gaz à effet de serre.

Quelle que soit la saison, vous profiterez également d’un confort thermique intérieur optimal en isolant votre toiture. Enfin, l’isolation de la toiture vous donne la possibilité de rehausser la valeur de votre patrimoine, tout en le protégeant. L’isolation de la toiture peut se faire de l’extérieur ou de l’intérieur. Tous les types de toiture (sur combles perdus ou aménagés, toiture-terrasse…) peuvent être isolés.

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 

Vos informations

Code postal

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des couvreurs



* champs obligatoires

Isolation toiture par l’extérieur ou par l’intérieur ?

Il existe deux solutions pour isoler le toit : l’isolation par l’extérieur ou sur toiture et l’isolation par l’intérieur ou sous toiture. Ces deux méthodes sont toutes aussi efficaces l’une que l’autre. Néanmoins, leur utilisation diffère selon les circonstances. L’isolation toiture par l’extérieur convient mieux lorsque vous construisez ou rénovez votre maison. Cette technique est aussi privilégiée si vous avez des combles encombrés.

isolant pour combles

isolant pour combles ©flickr

En cas de charpente apparente, l’isolation par l’extérieur vous permet de préserver le style de vos combles. Enfin, l’isolation toiture par l’extérieur est indiquée au cas où vos combles sont aménagés. L’isolation toiture par l’intérieur, quant à elle, est parfaite après avoir réalisé des travaux d’isolation. Elle est aussi la solution si votre charpente est difficile d’accès ou encore pour obtenir une bonne isolation avec un budget restreint.

L’isolation de la toiture par l’extérieur

L’ isolation toiture par l’extérieur requiert de lourds travaux. Voilà pourquoi elle est indiquée lors d’une rénovation complète de votre toiture ou d’une construction. Plusieurs techniques peuvent être mises en œuvre si vous décidez d’isoler votre toiture par l’extérieur.

  • La technique du Sarking

Cette méthode convient aux charpentes traditionnelles composées de pannes et de chevrons. Elle consiste à poser sur les chevrons un matelas d’isolant rigide (fibre de bois, polystyrène extrudé, laine minérale…) fixé sur une volige pleine. Cette technique a l’avantage d’offrir une isolation continue, supprimant ainsi les ponts thermiques. La superposition des couches associée à la volige pleine assure une étanchéité à l’air, une condition essentielle de la maison BBC.

isolation thermique

isolation toiture ©flickr

La méthode du Sarking est la solution idéale pour les adeptes de la charpente apparente. Toutefois, elle peut alourdir la charge sur celle-ci. D’où l’intérêt de faire appel à un professionnel qui est en mesure d’analyser la situation et de prendre les mesures nécessaires. N’hésitez pas à demander un devis isolation toiture sur notre site.

  • L’utilisation de caissons chevronnés :

Le caisson chevronné est un panneau isolant autoportant composé de deux chevrons raidisseurs entre lesquels est fixée une âme isolante (laine de roche, polystyrène expansé ou extrudé, mousse de polyuréthane…). Le tout est assemblé à un support rigide dont l’une des faces est décorative. Plusieurs finitions sont proposées par les fabricants : bois massif, agglo, plaque de plâtre, lambrissé…

isolation toiture

travaux isolation toiture ©pixabay

Cette technique présente l’avantage d’être rapide à mettre en œuvre grâce à la longueur des panneaux. Néanmoins, le poids de ces derniers nécessite l’analyse d’un professionnel pour éviter la surcharge sur la charpente. Quelle que soit la solution que vous retenez, demander une estimation d’ isolation toiture vous permet de mieux comparer les offres. Faites-le en quelques clics sur notre site.

L’isolation toiture par l’intérieur

Moins chère que l’isolation par l’extérieur, l’isolation toiture par l’intérieur offre l’avantage d’améliorer la performance thermique de votre logement sans même intervenir sur la toiture. Ainsi, c’est un procédé facile à mettre en œuvre. Elle peut être effectuée sans l’obtention d’une autorisation de travaux. Selon que vous ayez des combles perdus ou aménagés, l’isolation par l’intérieur de votre toiture est différente.

renovation toiture

renovation toiture ©Pixabay

Dans le cas de combles aménagés, l’isolant sera posé entre les chevrons si ceux-ci sont trop petits ou irréguliers. Dans le cas contraire, il peut être agrafé aux chevrons ou encore fixé sur une ossature métallique. L’isolant sera recouvert d’une plaque de plâtre. Si la pièce du dessous n’est pas chauffée, une isolation du plancher des combles devra également être effectuée. Vous pouvez appliquer sur celui-ci du plancher flottant. Dans le cas de combles perdus, l’isolation consiste à poser des rouleaux d’isolants sur le plancher. Dans ce cas, inutile d’isoler la pente de la toiture.

Cas de la toiture-terrasse

Selon que la terrasse en question soit fréquemment utilisée ou inaccessible, les techniques d’isolation toiture sont différentes. Vous pouvez choisir notamment entre deux méthodes : l’isolation d’étanchéité et l’isolation inversée.

La première consiste à mettre un revêtement d’étanchéité sur le support porteur et sous l’isolant.

La seconde, quant à elle, est inversée comme son nom l’indique. Le revêtement d’étanchéité est placé en dessous de l’isolant pour être protégé des ultraviolets, des chocs thermiques ou mécaniques.

Dans tous les cas, il est essentiel de bien ventiler les combles pour éviter les problèmes d’humidité et de moisissures et pour améliorer la qualité de l’air intérieur. Pour vos travaux d’isolation toiture, estimez le coût de vos travaux en demandant un devis personnalisé gratuit sur notre site.

Quel isolant choisir pour sa toiture ?

Devant les multiples avantages qu’elle offre, l’isolation toiture est un investissement à ne pas négliger. Mais encore faut-il choisir le bon matériau. Le choix de l’isolant à utiliser pour la toiture est important. Entre les fibres de bois, la laine de roche ou l’ouate de cellulose, vous pouvez vite vous perdre. Dans le cas de l’isolation des combles aménagés, l’isolant doit être souple et afficher de bonnes performances acoustiques en sus.

maison avec toiture végétale

maison avec toiture végétale ©Pixabay

Les laines minérales sont parfaitement indiquées telles que la laine de verre ou la laine de roche. Pour protéger la pièce de l’humidité, un pare-vapeur doit toutefois être posé. Dans le cas de l’isolation des combles non aménagés, la laine minérale associée à la vermiculite est recommandée. Cette dernière est résistante au feu. D’autres isolants qui peuvent également être utilisés pour isoler les combles sont le polystyrène et la ouate de cellulose. Cette dernière est idéale pour les surfaces horizontales.

De nombreux critères doivent être pris en compte pour choisir un isolant pour la toiture pour ne citer que la conductivité thermique lambda et le coefficient de résistance thermique. A ceci s’ajoute le prix. Pour vos travaux d’isolation toiture, n’hésitez pas à demander les conseils d’un professionnel.

Considéré comme le dernier rempart contre l’extérieur, le toit doit être correctement isolé. Deux méthodes d’isolation toiture sont en lice à savoir l’isolation par l’extérieur et l’isolation par l’intérieur. Selon la technique que vous retiendrez pour votre projet d’isolation toiture, le budget nécessaire ne sera pas le même.