Poutres et bois de charpente : comment bien les sélectionner ?

Poutres et bois de charpente : comment bien les sélectionner ?
5 (100%) 1 vote
Dans le milieu de la construction mais aussi en rénovation, choisir correctement son bois de charpente est primordial. Si vous désirez refaire votre toiture, il faut de préférence que l’essence de bois que vous avez choisi corresponde à votre lieu de vie, votre toiture mais aussi soit adaptée aux menaces potentielles. Ainsi, le choix du bois de charpente se révèle être important.

Évidemment, il existe une multitude de types de charpente, et certains bois sont plus propices que d’autres pour une structure de charpente. Ainsi si vous vous posez une des questions suivantes : Quel est le bois idéal pour ma charpente ? Quelles sont les options pour une charpente bois ? Comment bien choisir son bois de charpente ? Quel traitement pour mon bois de charpente ? : Vous êtes au bon endroit pour trouver les réponses à toutes ces différentes interrogations ! Vous pouvez également consulter notre article sur les devis et les prix des charpentes afin d’effectuer des travaux chez vous !

couverture charpente

Une poutre pour charpente : quelle utilité ?

L’objectif de la poutre de charpente est de supporter le poids d’une construction entière (en comptant même les planchers ainsi que la toiture) et cela dans les espaces vides. Quant aux extrémités de la poutre, elles peuvent reposer sur des murs extérieurs, de refend ou bien sur des poteaux.

Le principal point fort d’une poutre pour charpente est son excellente résistance à la flexion. Utilisé dans de nombreux domaines, le bois de charpente présente une multitude d’avantages : il est solide, très léger, simple à travailler mais aussi à transporter. Sa grande souplesse est fort appréciée pour les constructions sur les sols difficiles. Ce genre de matériau est également respectueux de l’environnement. En effet, le bois peut stocker du CO2. Ainsi, en optant pour un bois de charpente, vous participerez forcément à la réduction de l’effet de serre.

Quel collage faut-il choisir pour votre poutre charpente ?

La maîtrise des méthodes de collage ont permis la confection d’un matériau offrant la possibilité de formes architecturales uniques. Il s’agit du lamellé-collé. C’est un assemblage de feuilles de bois à fil parallèle collées et raboutées. Le lamellé-collé mesure environ entre trois à cinq cm d’épaisseur. Cette méthode permet de supprimer les faiblesses structurelles du bois et donne surtout la possibilité d’obtenir toutes les formes pour au final des portées incroyables, pouvant atteindre plus de 100 mètres.

En outre, ce matériau se définit par une excellente stabilité ainsi qu’une bonne résistance à la flexion, ou encore à la pression. Il s’avère être également fortement résistant face aux produits chimiques.

Bois de charpente : Les feuillus

Bois de charpente : Les feuillus

Pour rappel, les feuillus sont des essences de bois aux feuilles larges qui tombent en hiver. Ainsi, certains de ces arbres sont des mines d’or pour le milieu de la construction et de la charpente.

Voici un listing des bois de charpente :

  • Le chêne comme bois de charpente : Il est muni d’une forte densité. En plus, il est résistant et simple à trouver. Ce feuillu est parfait pour les menuiseries intérieures et extérieures, et évidemment la charpente. En outre, ce bois est fort en tanin et de nature acide. Pour ce qui est de son tarif, il est assez élevé.
  • Le châtaignier comme bois de charpente : Il a une excellente résistance aux flexions, et son bois chargé en tanin s’avère être notamment un super répulsif contre les araignées. A l’intérieur d’un habitat chauffé, il peut souvent se dessécher, mais sa durée de vie s’avère être excellent. Pour ce qui est de son tarif, il est évidemment élevé.
  • Le hêtre comme bois de charpente est un bois stable et résistant parfaitement à la compression. Or, sa durabilité sur le long terme est mauvaise même s’il est très simple de s’en procurer. Cependant, il est fortement préférable d’opter pour un type de hêtre de sa région car son transport peut être très cher, tout comme son tarif à l’achat d’ailleurs. Il est plutôt utilisé pour les menuiseries intérieures et le parquet.
  • D’autres feuillus tels que le frêne ou le peuplier sont plutôt réservés à la menuiserie intérieure, au bardage ou encore aux meubles.

Bois de charpente : Les résineux

Bois de charpente : Les résineux

Les résineux sont des essences de bois économiques. Il est facile d’en trouver. Ce bois a beaucoup de résine. Cependant, il est vulnérable aux attaques d’insectes et aux champignons. C’est pourquoi il demande un traitement préventif.

  • Le pin sylvestre comme bois de charpente  : Il même des qualités comme l’esthétisme, la solidité mais également la résistance à la compression. Il s’avère être durable et parfaitement adapté aux charpentes mais aussi aux parquets. Dernier point non négligeable : Il supporte les traitements préventifs.
  • L’épicéa comme bois de charpente  : Il possède un revêtement jaune clair. Ce dernier est beaucoup utilisé dans le secteur naval ainsi que pour la conception de pianos. Simple à manipuler, il possède des propriétés mécaniques incroyables. Pour ce qui est de sa durabilité, elle est plutôt moyenne. Il est parfait pour les charpentes légères.

Économiques, ces différentes essences se trouvent facilement. Or voici un petit rappel négatif les concernant : Elles sont vulnérables aux insectes et aux champignons, elles demandent un traitement préventif.

Sur le même sujet :

Attention à la norme NF avec le bois de charpente !

Bien choisir son bois de charpente est important. En effet, il est indispensable d’opter pour un bois résistant à l’humidité. Pour effectuer le bon choix, il faut choisir un bois qui répond à la norme NF. D’après cette dernière, le bois de charpente doit se situer en catégorie 2. Ainsi, son degré d’humidité sera compris entre treize et dix-sept pourcents. C’est pourquoi c’est un bois « sec à l’air ».

Cependant, cette norme ne dispense pas de surveillance par rapport à la santé du bois. N’oubliez pas que le bois est vivant. Il faut donc veiller à l’entretenir comme nous allons le voir.

N’oubliez pas le traitement de votre bois de charpente

Comme le bois de charpente est vivant, il faut veiller à ce que toute construction de charpente à ossature bois ne soit pas la victime d’une multitude d’agents biologiques de dégradation pouvant changer la qualité du bois. Cette fragilité du bois de charpente peut dégrader les habitations, voire dans certains cas les rendre dangereuses pour leurs habitants. Quand ces hôtes indésirables se mettent dans le bois de charpente, faites appel de préférence à un professionnel pour traiter ce problème. Le traitement de charpente bois peut s’effectuer de manière préventive ou curative.

Envie de comparer les tarifs et recevoir des devis pour votre projet de charpente ? 

Comparer les tarifs : charpente bois

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: