Archive

Category Archives for "Aide et autres travaux"

Découvrez ici l’ensemble des règles et aides financières travaux

Vous désirez vous lancer dans des travaux de rénovation d’un bâtiment ? C’et un excellent projet ! Cela vous permettra en effet d’améliorer le confort et aussi d’apporter un coup de jeune à votre habitat. Et si vous désirez la revendre, la rénovation reste un excellent moyen pour lui garantir plus de valeur ajoutée. Mais comme une telle opération implique souvent des travaux lourds et coûteux, certains propriétaires hésitent à s’engager dans cette voie. C’est la raison pour laquelle l’Etat et les autres collectivités ont prévu des aides et RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) à tous ceux qui désirent entreprendre des travaux de rénovation. Les aides et subventions peuvent être différentes selon le cas. Aussi, tout le monde ne peut pas en bénéficier. Il existe des conditions et des démarches particulières à suivre. Si cela vous intéresse, nous vous invitons à lire cet article qui traite des aides financières et RGE pour les travaux de rénovation.

Voir notre rubrique Domotique

Aides Etat travaux

Pour les besoins de vos travaux de rénovation, l’Etat ainsi que les autres collectivités territoriales mettent souvent en place des aides et subventions pour vous accompagner dans votre projet. Elles peuvent être diverses et sont soumises à différentes conditionnalités. Aussi, elles peuvent varier d’une collectivité à une autre. C’est pourquoi, avant tous types de travaux, il convient toujours de se renseigner auprès de la mairie afin de savoir si l’on peut bénéficier d’une aide financière ou pas.

Par ailleurs, l’Etat délègue souvent l’octroi de ces aides et subventions à des organismes spéciaux. Parmi les plus connus en France, on citera en particulier l’ANAH. Cet organisme propose des aides au nom de l’Etat, mais sous différentes conditions. Le montant de ces aides peut être différent d’une personne à une autre. Mais tout dépendra également des travaux à faire ainsi que des professionnels à qui vous allez confier le projet de construction ou de rénovation. Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable de se renseigner de cette agence ou des autorités compétentes afin de connaître les modalités et conditions des aides.

Sinon, rendez-vous tout simplement chez un professionnel du bâtiment ou un bureau d’études. Ils vous guideront à travers les différentes formalités et les démarches à suivre. Cela fait généralement partie des prestations qu’ils proposent et cela vous facilitera grandement la tâche, surtout si vous n’avez que très peu de connaissances en la matière.

Travaux rge

Les travaux rge concernent parfois les travaux de rénovation énergétique. A noter qu’on les appelle ainsi parce qu’ils sont réalisés par des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce sont des professionnels qui ont suivi des formations spécifiques en matière d’économie d’énergie dans le bâtiment. Ils sont très recherchés de nos jours dans la mesure où leur confier les travaux de rénovation peut ouvrir droit à différentes aides financières.

Voir notre rubrique travaux RGE

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE

C’est un crédit auxquels tous les particuliers peuvent bénéficier. L’avantage se résume notamment ici à une déduction fiscale pouvant aller jusqu’à 30 % du montant des travaux, dans une limite de 8000 euros de dépenses. Toutefois, pour pouvoir en bénéficier, il faudra remplir certaines conditions d’éligibilité.

  • Pour commencer, le maître d’ouvrage doit faire appel à des professionnels RGE pour la réalisation des travaux. Il y en a beaucoup en France. Il vous suffit de choisir le professionnel qui propose la meilleure offre et pour cela, vous aurez tout simplement à demander un devis.
  • Par ailleurs, il faudra aussi que les dépenses soient affectées à l’achat de certains équipements que les entreprises chargés des travaux ont fournis. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez vous informer auprès du professionnel que vous allez choisir pour la mission.

L’éco-prêt à taux zéro

Ce type particulier d’aide n’est pas octroyé par l’Etat ni des organismes lui relevant. L’Eco PTZ est proposé par une banque afin de financer des travaux de rénovation énergétique, et ce, sans aucun intérêt. Le montant maximal proposé est de 30 000 euros. Pour pouvoir profiter de ce prêt, le recours à des professionnels RGE est également nécessaire. Mais ce n’est pas la seule condition ! Pour prétendre à un L’Eco PTZ, il faut également que :

  • Les travaux entrepris permettent d’atteindre la performance énergétique globale de l’habitation. Celle-ci doit être calculée par un bureau d’études thermiques et présentée à la banque qui va octroyer l’aide.
  • Les travaux cumulent au moins deux catégories des travaux éligibles suivants ; isolation de la toiture, isolation des façades extérieures, remplacement des accès (fenêtres, portes, etc.), pose ou remplacement des chauffages, mise en place d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable, pose d’équipements de production d’eau chaude sanitaire se servant d’une source d’énergie renouvelable.

Les primes énergie ou certificats d’économies d’énergie

Ces primes sont offertes par des énergéticiens, des grandes surfaces alimentaires, des professionnels et bien d’autres encore. Le recours à un professionnel RGE est nécessaire pour en bénéficier, outre les autres conditions requises par chaque acteur.

Qualibat

Vous êtes à la recherche d’un professionnel pour la réalisation de vos travaux de construction ou de rénovation ? Et bien, vous n’en aurez que l’embarras du choix. La liste est en effet très longue et en choisir peut vous prendre énormément de temps, sauf si vous vous basez sur certains critères. S’il vous faut un professionnel qualifié, vous pouvez vous fier à la certification Qualibat. Il s’agit notamment d’un label de qualification et de certification permettant de valoriser les compétences des entreprises en matière technique, professionnelle, de gestion de la qualité et de l’importance des moyens financiers et humains. La certification Qualibat  atteste également la capacité de ces entreprises à respecter les normes de la construction.

Voir notre rubrique conseils par des professionnels

En choisissant des professionnels certifiés Qualibat, vous aurez donc plus de garantie pour la qualité des travaux qu’ils réaliseront. Les entreprises de construction bénéficiant de cette certification doivent en effet faire preuve de compétences et de savoir-faire. Leur choisir constitue donc un bon investissement et vous permettra de bénéficier d’un ouvrage bien fait et de qualité. Il vous suffit de choisir entre les nombreux professionnels Qualibat disponibles en France.

Voir notre rubrique autre travaux 

Baisse du crédit d’impôt fenêtre en 2018, les informations à retenir

Remplacer ses fenêtres fait partie de travaux qui peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). En effet, comme cela permet d’améliorer la performance énergétique d’un habitat, des aides financières peuvent être octroyées. Les propriétaires comme les locataires peuvent en profiter et le crédit offert est de 30 %. Cependant, ce taux vient d’être revu à la baisse pour seulement 15 %, soit la moitié.

Quelles sont les raisons de cette baisse ? Quelles seront ses répercussions sur les travaux d’isolation ? Qui sont concernés ? Que peut-on faire ?

Les questions que l’on peut se poser sont nombreuses. Pour trouver les réponses, nous vous invitons à lire cet article qui traite de la baisse du crédit d’impôt fenêtre. Mais avant d’aborder ce sujet, découvrons tout d’abord tout ce qu’il faut savoir sur le crédit d’impôt fenêtre.

Le crédit d’impôt sur les fenêtres : ce que vous devez savoir

Comme nous l’avons dit plus haut, l’installation et le remplacement des fenêtres peuvent ouvrir droit à un crédit d’impôt pour la transition énergétique. Il s’agit d’une sorte d’aides que l’on octroie aux propriétaires qui désirent se lancer dans des travaux de rénovation du logement. Toutefois, il ne s’obtient pas facilement. Il faudra remplir certaines conditions suivre quelques démarches.

crédit d’impôt sur les fenêtres

Comment fonctionne le crédit d’impôt sur les fenêtres ?

Les travaux de rénovation ne sont pas simples à réaliser. Cela nécessite parfois l’usage de matériels spécifiques, la réalisation de nombreux travaux importants et occasionne surtout des dépenses énormes. Bien entendu, tout le monde ne peut pas avoir le budget pour réaliser cela tout seul. C’est la raison pour laquelle l’Etat a mis en place ce crédit d’impôt pour les fenêtres. Il permettra d’alléger les charges des propriétaires dans leur projet de rénovation. Mais pas n’importe laquelle ! Comme son nom l’indique, le crédit d’impôt pour la transition énergétique répond également à un besoin très précis : il faut que la rénovation entreprise puisse permettre d’atteindre une certaine performance énergétique.

Le but est notamment ici de favoriser les travaux permettant d’atteindre l’objectif posé par l’Etat en matière d’économies d’énergie et d’énergies renouvelables. En souscrivant ce crédit d’impôt, on contribue à favoriser l’installation des équipements énergétiques durables. Cela devrait notamment mener à une réduction de la consommation d’énergie d’un bâtiment et à mieux lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Cela dit, il est bon de savoir que le crédit d’impôt sur les fenêtres ne peut pas être offert à  n’importe qui. Il faudra encore remplir certaines conditions.

fenêtre PVC

Quelles sont les conditions d’obtention ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique doit être destiné à l’achat de matériaux censés améliorer l’isolation thermique d’un habitat. Bien évidemment, l’achat de fenêtres entre donc dans cette catégorie. Le bénéficiaire peut tout aussi bien être le propriétaire du bâtiment, ses locataires ou tout simplement ses occupants. Mais qui que ce soit, certaines conditions sont à observer :

  • Tout d’abord, on ne peut bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique que si les travaux de rénovation menés portent sur les résidences principales. En d’autres termes, on ne peut pas l’obtenir si l’on désire remplacer les fenêtres de ses résidences secondaires et autres logements.construction fenêtre PVC
  • Aussi, la résidence en question ne doit pas être en question ou récente. Pour pouvoir prétendre à ce crédit d’impôt, il faut que celle-ci achevée au moins 2 ans à compter de la date où l’on souhaite commencer les travaux. Dans le cas contraire, votre demande sera refusée.

installation fenêtre PVC

  • Par ailleurs, les conditions portent aussi sur la pose des nouvelles fenêtres. Pour pouvoir se voir octroyer un CITE, il faut que celle-ci soit réalisée par un professionnel. Mais pas n’importe qui ! Le professionnel en question doit provenir de l’entreprise dans laquelle les fenêtres ont été achetées et aussi, ce doit être un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement).
  • Enfin, une facture détaillée établie par le professionnel doit être ajoutée au dossier de demande du crédit d’impôt pour fenêtres.

Quelles fenêtres sont éligibles ?

Tel que nous l’avons dit dans le paragraphe plus haut, le but du crédit d’impôt pour la transition énergétique est d’améliorer les performances énergétiques d’un bâtiment. Pour pouvoir en bénéficier, il faudra donc que les fenêtres achetées puissent permettre d’atteindre les objectifs posés. Bien entendu, certains critères d’éligibilité doivent être observés. Sont donc éligibles au CITE :

  • Les fenêtres et portes-fenêtres dont les performances énergétiques sont de Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≥ 0,3 ou Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36
  • Les fenêtres de toit dont les performances énergétiques sont Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36
  • Les doubles fenêtres avec un double vitrage renforcé dont les performances énergétiques sont de Ug ≤ 1,8 W/m².K et Sw ≥ 0,32
  • Les volets isolants dont les performances énergétiques sont de R ≥ 0,22 m².K/W
  • Les vitres dont les performances énergétiques sont de Ug ≤ 1,1 W/m².K
  • Les portes d’entrée donnant sur l’extérieur dont les performances énergétiques sont de Ud ≤ 1,7 W/m².K
fenêtre PVC

fenêtre PVC

Quel montant pour le crédit d’impôt fenêtre ?

Les dépenses nécessaires peuvent être différentes en fonction des travaux de rénovation fenêtres réalisés. Vous pouvez donc demander la somme dont vous avez besoin ! Toutefois, il y a un plafond à ne pas dépasser :

  • Le plafond est de 8 000 euros si le crédit d’impôt est pour une seule personne ;
  • Le plafond est de 16 000 euros si le crédit d’impôt est pour un couple soumis à une imposition commune ;

Enfin, il est bon de savoir qu’en sus de ce plafond, on peut également ajouter 400 euros supplémentaires par chaque personne dont on a à charge. A noter que la validité de ce plafond dure cinq années consécutives.

Comparer Gratuitement les menuisiers proches de chez vous

Vos informations

Code postal

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des menuisiers



* champs obligatoires

Focus sur la baisse du crédit d’impôt sur les fenêtres

Depuis sa proposition, le taux de crédit d’impôt pour la transition énergétique sur les fenêtres était de 30 %. Toutefois, des changements ont récemment été apportés. Ce taux a baissé et depuis le 27 septembre, il est de 15 % .

En d’autres, le taux était réduit à moitié et d’ailleurs, ce ne sera que pour 6 mois puisqu’à partir du 28 mars 2018, le taux sera réduit à 0 %. A noter que cette baisse ne concerne pas uniquement les fenêtres, elle s’étend également aux volets isolants et aux portes.

En d’autres termes, ces équipements sont en voie de ne plus être éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique.

crédit d’impôt fenêtre

crédit d’impôt fenêtre

Dorénavant, tous ceux qui désirent réaliser des travaux de rénovation devront donc compter sur leur propre budget. Si cela est une bonne nouvelle pour tous les propriétaires, c’est encore pire pour les entreprises spécialisées dans la construction de fenêtres et autres équipements de menuiserie. En effet, cette baisse va avoir un impact énorme sur leurs activités.

 

Assainissement individuel, dans quels cas l’opter ?

Toutes les habitations, qu’elles soient neuves ou anciennes, doivent disposer d’un ouvrage d’assainissement. Ce dernier est notamment utilisé pour l’évacuation des eaux usées domestiques et aussi des eaux pluviales. Si elles ne sont pas évacuées et traitées, elles peuvent devenir sources d’insalubrité et causer des problèmes environnementaux et sanitaires. Dans la pratique, on distingue deux types d’assainissement. Il y a ce qu’on appelle assainissement collectif, celui dans lequel la collecte et le traitement des eaux usées sont à la charge des collectivités. D’un autre côté, il y a l’assainissement non collectif ou individuel. Ici, c’est le propriétaire de l’immeuble lui-même qui dispose de son propre ouvrage d’assainissement des eaux usées. Dans cet article, nous allons nous intéresser plus particulièrement à ce second type d’assainissement.

Dans quels cas opter pour un assainissement individuel ? Quel choix d’assainissement ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, l’assainissement individuel ou non collectif est l’assainissement dans lequel le propriétaire possède lui-même son propre ouvrage d’évacuation et de traitement des eaux usées. En France, les immeubles dotés de leur propre ouvrage d’assainissement sont aujourd’hui au nombre de 5,4 millions. Tout cela pour dire que l’assainissement non collectif est très répandu et on le rencontre dans presque toutes les régions françaises. Mais le problème est ici de savoir les cas dans lesquels on doit opter pour ce type particulier d’assainissement.

Eh bien, la réponse est simple ! Si l’on ne se trouve pas dans une zone d’assainissement collectif, on est obligé d’opter pour un système d’assainissement individuel. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas ! Il se peut que l’on se trouve dans une zone d’assainissement collectif, mais que l’on doit tout de même opter pour l’assainissement non collectif. Tel est par exemple le cas quand on se trouve dans un immeuble où il est difficile, voire impossible de se raccorder au réseau public. Dans une telle situation, la loi offre la possibilité d’opter pour un assainissement individuel et de fabriquer ainsi soi-même son ouvrage de stockage et de traitement des eaux usées. Il faudra tout simplement se conformer aux normes en vigueur et garder son ouvrage en bon état.

Assainissement individuel

Les divers procédés d’assainissement individuel

L’installation d’un système d’assainissement individuel doit nécessairement être réalisée par une société privée spécialisée. En effet, il s’agit d’une tâche complexe que seule des professionnels qualifiés peuvent réaliser. Pour commencer, des études doivent être effectuées. Elles portent tout aussi bien le terrain (nature du sol, inclinaison du terrain, etc.) sur lequel vous êtes que sur le plan et la disposition de votre habitation. La surface qu’occupe l a maison est également un élément à prendre en compte au même titre que le nombre d’occupants ainsi que le nombre d’installations sanitaires. Une fois que tous ces éléments sont analysés, le professionnel se focalisera sur le type de travaux à faire et le type de dispositif à mettre en place.

divers procédés d’assainissement individuel

Pour un assainissement non collectif, le principe est à peu près le même que pour un assainissement individuel. Le but est ici de pouvoir collecter, stocker et traiter les eaux usées. Toutefois, le mode de réalisation de l’assainissement n’est pas le même. Dans le cas d’un assainissement individuel, les eaux sont tout d’abord collectées et prétraitées dans une fosse étanche. La fosse en question se présente comme un filtre avec lequel on peut décanter les matières en suspension et retenir les éléments flottants.

Après le traitement des eaux usées, il faudra ensuite éliminer les polluants en procédant par dégradation biochimique. En d’autres termes, on utilisera ici des bactéries en les faisant passer dans un réacteur chimique naturel. Cela peut être un sol naturel ou encore un sol reconstitué.

Le contrôle des installations en matière d’assainissement individuel

Afin de préserver l’environnement et lutter contre la pollution, les dispositifs et les travaux d’assainissement individuels doivent être conformes aux normes et en bon état. Pour s’en assurer, les collectivités doivent donc mener des contrôles. A partir de la loi sur l’eau de 2006, ceux-ci sont réalisés par les communes. Ces dernières devront ensuite confier cette tâche à un organisme spécifique que l’on appelle SPANC ou service public d’assainissement non collectif.

Après chaque contrôle, un rapport de visite est établi par la commune et est fourni au propriétaire. Si vous désirez vendre votre propriété, ce rapport doit être joint au compromis de vente. Et dans ce cas-ci, le contrôle n’est pas gratuit ! Le vendeur doit s’acquitter d’une redevance d’une somme généralement comprise entre 100 et 150 €.

contrôle des installations en matière d’assainissement individuel

Dans son contenu, le diagnostic doit faire état d’une évaluation des risques pour la santé et les risques de pollution pour l’environnement que l’installation peut causer. Dans certains cas, le SPANC, responsable du contrôle, peut offrir des recommandations aux propriétaires en ce qui concerne les travaux qu’il convient de réaliser pour l’entretien de l’installation. Si celle-ci n’est pas conforme aux normes en vigueur, la loi oblige le propriétaire à réaliser les travaux nécessaires pour tout remettre en état. Enfin, il convient de préciser ici que le diagnostic a une validité de 3 ans.

Pour aller plus loin :

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 


Surface du terrain en m²

Surface du bâtiment en m²

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Bien poser sa parabole ? Les différentes astuces à connaître.

Pour améliorer le pouvoir de réception de votre TV, et capter au-delà des chaînes nationales, ou recevoir des fréquences supérieures à 1GHz, l’installation d’une parabole est conseillée. L’antenne parabolique vous permet entre autres de recevoir les chaînes câblées, qui utilisent une fréquence de 11 ou 12 GHz, et les chaînes HD. L’installation d’une parabole nécessite de respecter un certain nombre de règles pour que la réception soit optimale. Il est donc préférable de passer par un installateur d’antenne professionnel pour éviter les soucis. Pour cela, il est important de bien vous renseigner sur le coût d’installation d’une parabole. Ce dossier vous permet justement d’estimer le budget que vous devez préparer pour le prix pose parabole.

Pourquoi installer une parabole ?

La parabole, ou antenne parabolique, est une antenne à réflecteur utilisée principalement pour recevoir les chaînes satellites. Son nom vient de sa forme parabolique qui est différente des antennes râteau ou élémentaires. Ces dernières sont utilisées pour recevoir uniquement les signaux UHF et VHF. Bien que la parabole soit qualifiée d’antenne universelle, c’est-à-dire qu’elle permet de recevoir toutes les longueurs d’ondes, elle est notamment utilisée pour recevoir les ondes satellites au-delà de 1GHz. En-deçà, ce sont les antennes UHF et VHF qui sont utilisées.

parabole entretien

prix pose parabole ©flirck

Toutefois, si la réception des chaînes locales est mauvaise avec ces antennes, il est aussi possible de recourir à l’antenne parabolique pour l’améliorer. De nombreux avantages sont offerts par l’installation d’une parabole que la réception d’une image claire et nette et un plus grand nombre de chaînes. Un autre avantage qu’elle offre est son adaptation aux variations des émissions et au climat.

Quelles chaînes peut-on recevoir avec une antenne parabolique ?

L’antenne parabolique vous permet de capter des chaînes dites TNS ou Télévision Numérique Satellite. Ce sont essentiellement des chaînes étrangères. Pour recevoir les chaînes de la TNT, l’installation d’un kit décodeur TNT ou TNT HD est indispensable. Le nombre de chaînes françaises pouvant être captées gratuitement reste toutefois limité. Et encore faut-il que le pointage de la tête de la parabole soit optimal. Sachez également que l’antenne parabolique ne peut capter qu’un bouquet de chaînes à la fois en fonction de sa position. Les deux satellites utilisés en Europe sont Astra et Atlantic Bird. Les chaînes françaises que vous pouvez recevoir avec une parabole via le satellite Astra sont TF1, France2, France3, M6 et C+.

La parabole, faut-il toujours la payer ?

Certains fournisseurs de chaînes câblées offrent la parabole gratuitement lorsque vous souscrivez à un bouquet de chaînes satellites payant chez eux. La pose peut aussi être proposée gratuitement avec le matériel. Dans ce cas, vous n’avez pas à payer votre parabole ou la pose. En réalité, la parabole n’est pas offerte à proprement parler. Elle est plutôt louée. Le coût de la location est inclus dans l’abonnement. Si vous décidez d’installer une parabole sans solliciter un fournisseur de chaînes câblées, il vous faut dans ce cas acheter une parabole.

Combien coûte une parabole ?

Une parabole coûte plus cher qu’une antenne TV classique. C’est normal, puisqu’elle a une plus grande portée que cette dernière. Les prix d’achat parabole sont très variables. Pour moins de 40€, vous pouvez acheter une parabole pas chère, néanmoins de basse qualité. N’espérez pas avoir une réception longue portée avec ces modèles. Pour avoir une parabole de qualité acceptable, prévoyez une somme de 100€ à 300€. A ce prix parabole, vous pouvez bénéficier de bonnes performances et une réception très longue portée. Certains modèles de parabole haut de gamme sont vendus plus cher. Ils peuvent coûter jusqu’à 1 000€, voire plus. Ils ont des performances parfaites. A moins que vous ne souhaitiez recevoir des chaînes spécifiques comme des chaînes internationales, il est inutile d’investir dans ce type d’antennes.

parabole hlm

Quels sont les facteurs qui peuvent influencer le prix parabole ?

De nombreux facteurs peuvent expliquer le grand écart entre les prix des paraboles. Il y a d’abord la marque. Evitez les modèles de marque inconnue qui risquent de vous décevoir après l’installation. La portée de réception peut également jouer sur le coût d’achat d’une parabole. Toutes les paraboles n’ont pas le même pouvoir de réception. Certaines sont plus puissantes que d’autres. En fonction de ceci, le prix change. La taille et la matière de fabrication de l’antenne parabolique peuvent également influencer le prix. Les grands diamètres coûtent généralement plus cher. Une parabole peut être en acier, en résine ou en aluminium. Les modèles en résine sont plus onéreux. De même, ceux qui ont reçu un traitement particulier comme un traitement contre les intempéries sont plus coûteux que les modèles simplifiés.

Prix d’une parabole selon ses fonctionnalités (prix pose parabole)

Selon ses fonctionnalités, le prix d’une parabole peut varier. Une parabole peut être fixe ou motorisée. En fonction de vos besoins et de votre budget, vous balancerez d’un modèle à l’autre. Les paraboles fixes sont les plus classiques. Elles sont aussi les moins chères. Leurs prix varient entre 25€ et 100€. Elles sont équipées d’un réflecteur parabolique et d’une ou de deux têtes. Bien qu’elles soient suffisantes pour capter les chaînes classiques, avec une qualité impeccable, elles ne permettent pas d’utiliser plusieurs satellites. Elles sont donc indiquées pour améliorer uniquement la réception de votre TV ou capter des chaînes HD. Si vous voulez plus de chaînes, les paraboles motorisées sont indiquées. Elles sont équipées d’un moteur qui permet d’orienter la tête pour viser d’autres satellites. Bien évidemment, le prix de ces paraboles est plus élevé. Elles se négocient entre 90€ et 300€. Parfois, pour répondre à des besoins spécifiques, il est nécessaire d’utiliser des paraboles de grande taille (100, 120, 150, voire 270cm). Ce type de matériel est très cher. Son prix oscille entre 150€ et 2 000€.

Une autre fonctionnalité de la parabole qui peut également influencer son prix est la discrétion. Les paraboles discrètes, souvent de forme rectangulaire, améliorent l’esthétique de votre maison. Comptez entre 60€ et 400€ pour ce type d’antenne.

parabole exemple

parabole exemple ©flirck

Qu’en est-il du prix du décodeur ?

Le kit décodeur est souvent indissociable de la parabole. Il est nécessaire pour recevoir les chaînes TNT ou TNT HD ainsi que les chaînes satellites si vous choisissez un décodeur satellite. Le décodeur vous permet également de faire des réglages et de profiter d’un confort d’utilisation optimal. Le prix décodeur varie de 50€ à 200€.

Prix de pose d’une parabole

Maintenant que vous connaissez le prix du matériel, il est temps de connaître le prix pose parabole pour avoir un aperçu sur le budget total nécessaire pour installer une parabole. La pose d’une parabole est une opération délicate qu’il convient de confier à un professionnel. Non seulement, celui-ci installera votre antenne parabolique selon les normes en vigueur. Il sait également où la pointer de manière précise pour bénéficier d’un maximum de chaînes. Grâce au savoir-faire d’un antenniste, votre parabole sera également bien fixée et correctement inclinée.

Un professionnel sérieux saura de plus vous guider vers la parabole la plus adaptée à vos besoins en fonction de votre localisation, de votre budget et des chaînes que vous voulez capter. Le coût d’installation d’une parabole varie en moyenne entre 150€ et 450€. Ce prix inclut le raccordement électrique, la fixation de la parabole sur la toiture, l’orientation et le réglage de la télévision. Certains installateurs proposent également des tarifs pose parabole à l’heure. Le taux horaire se rapproche de celui d’un électricien. Il varie entre 30€ et 50€. Ce type de tarification n’est pas avantageux. Préférez toujours les tarifs pose parabole au forfait. Pour connaître le prix pose parabole, n’hésitez pas à demander un devis pose parabole sur notre site.

Prix de réglage de la parabole

Si vous décidez d’installer vous-même votre parabole, il est possible de ne solliciter les services d’un antenniste que pour le réglage de votre parabole. Le coût de ce service est généralement compris entre 100€ et 150€. Il faut environ une ou deux heures pour régler une parabole. N’hésitez pas à demander un devis sur notre site pour avoir une idée du coût de votre projet.

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet


Votre Code postal & Ville

Vos informations

E-mail

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Faites appel à un professionnel RGE pour bénéficier d’aides financières

La loi de transition énergétique, promulguée en août 2015, prévoit différentes aides financières pour les particuliers qui veulent réaliser des travaux de rénovation énergétique chez eux. On distingue notamment l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt transition énergétique. Pour prétendre à ces aides, il faut respecter un certain nombre de conditions dont le recours à un professionnel RGE. Vous ne pourriez plus dorénavant bénéficier de ces financements que si l’artisan ou l’entreprise qui réalise les travaux détient un signe de qualité RGE ou « Reconnu Garant de l’Environnement ». Explications.

RGE, une garantie qualité pour les particuliers et les professionnels

Lancée en 2011 par l’Etat et l’ADEME, la charte RGE est un label permettant de valider les compétences d’un artisan ou d’une entreprise exerçant dans les domaines de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Cette mention garantit que votre professionnel RGE respecte un certain nombre de critères de qualité comme de bonnes pratiques professionnelles, des matériaux de qualité, la souscription d’une bonne police d’assurance

Rge qualibat

Rge qualibat

et une formation adéquate pour le personnel. Le professionnel accepte aussi de subir un contrôle régulier pour vérifier qu’il respecte bien les conditions relatives au RGE. Faire appel à un artisan rge, c’est ainsi un gage de qualité qui vous permet, d’un côté, de bénéficier d’une rénovation ou d’une construction de qualité, mais aussi de prétendre de l’autre côté à une aide rge. Ce principe est connu sous le nom d’ « éco-conditionnalité ».

Depuis respectivement le 1er septembre 2014 et le 1er janvier 2015, l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) ne sont plus octroyées si les travaux ne sont pas réalisés par un professionnel RGE. Le label RGE concerne tous les travaux d’efficacité énergétique dont l’isolation, le chauffage, les menuiseries, l’eau chaude sanitaire, les énergies renouvelables, etc. Pour être en contact avec un professionnel RGE proche de chez vous, n’hésitez pas à demander un devis sur notre site.

Différentes déclinaisons du label RGE

Depuis plusieurs années, les entreprises et artisans du bâtiment ont la possibilité d’obtenir des labels et certifications privés ou publics pour attester la qualité de leur travail. Malheureusement, ce foisonnement de labels a nourri une certaine confusion dans

professionnel rge

professionnel rge

l’esprit des particuliers. Jusqu’au jour où l’Etat et l’ADEME ont décidé de mettre en place une qualification universelle baptisée « RGE ». Cette dernière a donc apporté plus de clarté sur le marché. Le label RGE peut être sollicité par tous les professionnels œuvrant dans les domaines de l’amélioration énergétique et de la pose d’équipements fonctionnant aux énergies renouvelables. Attention, il ne permet toutefois pas de réaliser tous ces travaux en même temps. Chaque qualification correspond à une spécialité distincte. Ainsi, on peut distinguer huit signes de qualité qui permettent d’obtenir la mention RGE :

  • Les signes de qualité qui sont délivrés par l’organisme Qualit’ENR pour les installateurs d’énergies renouvelables : Quali’Sol (solaire thermique), Quali’PV (solaire photovoltaïque), Quali’Bois (bois énergie) et Quali’Pac (pompes à chaleur)
  • Les qualifications Qualibat liées aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique
  • Les signes de qualité détenus par les organisations professionnelles (ECO Artisan pour la CAPEB et Pros de la Performance Energétique pour la FFB)
  • Les qualifications Qualifelec avec les mentions « économie d’énergie » et « solaire photovoltaïque »

Ces signes de qualité RGE sont délivrés par cinq organismes accrédités par le Cofrac à savoir QUALIBAT, QUALIFELEC, QUALIT’ENR, CERTIBAT et CEQUAMI.

rgerge

Un professionnel RGE pour obtenir les aides publiques

Pour financer vos travaux de rénovation énergétique, deux aides publiques sont à votre disposition à savoir l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt transition énergétique, anciennement crédit d’impôt développement durable. L’obtention de ces aides n’est plus possible que si vous faites appel à un professionnel RGE.
Introduit par la loi de finances 2015, le CITE vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% pour les travaux de rénovation énergétique éligibles (chauffage, estimation-isolation-thermique, énergies renouvelables…). Si vous respectez les conditions pour prétendre au CITE, vous pouvez présenter au Trésor public vos factures délivrées par une entreprise ou un professionnel RGE. Sur ces factures, on doit obligatoirement retrouver le label, l’organisme qui a délivré la certification et le numéro de certification. Si l’un de ces éléments est absent, la demande ne sera pas validée par l’administration fiscale.

reconnu garant environnement

reconnu garant environnement

La deuxième aide publique à laquelle vous pouvez prétendre pour financer vos travaux d’efficacité énergétique est l’éco-prêt à taux zéro. Comme son l’indique, ce prêt à intérêt nul est destiné au propriétaire individuel et au syndicat de copropriété qui désirent effectuer des travaux d’amélioration énergétique. Il leur permet d’obtenir un financement jusqu’à 30 000€ avec une durée de remboursement de 10 à 15 ans. L’éco-PTZ est cumulable avec le CITE et d’autres dispositifs dont un prêt d’accession. Comme avec le CITE, il est soumis à un certain nombre de conditions dont la réalisation des travaux par un artisan ayant obtenu le label RGE. Vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation énergétique chez vous ? Estimez le coût de ceux-ci en demandant un devis sur notre site. Nous vous permettons d’être en relation avec un professionnel RGE proche de chez vous dans un délai très bref.

Un assouplissement des conditions d’obtention

Depuis l’entrée en vigueur de l’éco-conditionnalité, il n’est plus possible de faire faire ses travaux de rénovation énergétique à un autre professionnel qu’un titulaire d’un signe de qualité RGE. Pour les particuliers, c’est un gage de qualité qui leur permet de bénéficier d’un travail de qualité. Pour les entreprises du bâtiment et les artisans, c’est un moyen de se distinguer du lot. Malheureusement, les conditions d’obtention trop complexes de cette qualification leur ont barré la route. Beaucoup d’entre eux ont donc contesté le dispositif. Pour répondre à leurs revendications, l’Etat a modifié les conditions d’obtention du label RGE. Cette nouvelle réforme est applicable depuis le 1er janvier 2016.

Parmi ces mesures d’allègement figure la mise en place d’un audit unique sur chantier. Dorénavant, les entreprises ou artisans candidats au label RGE doivent se soumettre à un seul audit sur chantier dans les 24 mois qui suivent l’octroi du label. Si le professionnel est titulaire de plusieurs qualifications appartenant à une même catégorie, il n’y aura qu’un seul audit fixé aléatoirement. Néanmoins, chaque type de travaux sera contrôlé. Si le professionnel dispose de plusieurs qualifications appartenant à deux catégories distinctes, le contrôle concernera une qualification de la deuxième catégorie.

Une autre nouveauté relative à l’obtention d’une qualification RGE est l’attestation de sinistralité de l’entreprise. Celle-ci devra présenter à l’organisme de qualification une attestation de sinistralité délivrée par son assureur. Face au foisonnement des professionnels qui se disent RGE, il est conseillé de bien vérifier s’ils sont bien inscrits dans la liste. Le site renovation-info-service.gouv.fr vous permet de trouver la liste des professionnels RGE à proximité de votre domicile. Ce site est d’ailleurs mis à jour en temps réel. Sur notre site, vous pouvez également estimer le coût de vos travaux de rénovation et entrer en contact avec un artisan RGE qualifié en demandant un devis gratuit et sans engagement.

Votre logement a besoin d’être rénové et vous pensez à effectuer en même temps des travaux d’amélioration énergétique ?

Le label RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement ne devra pas vous êtres étranger. En effet, depuis le 1er septembre 2014, ce dispositif est devenu une condition pour bénéficier des aides publiques éco-PTZ et CITE. Seuls les travaux réalisés par les artisans ou entreprises titulaires de cette qualification peuvent donner droit à ces deux aides. N’hésitez pas à demander un devis relatif à vos travaux de rénovation énergétique sur notre site.

Faire APPEL à un Professionnel RGE

Faire appel à un artisan rge : astuces et conseils

Les labels ou certifications sont un moyen efficace pour évaluer le niveau de compétences d’un artisan rge. Parmi ceux-ci, il existe la mention RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement.

Quand vous projetez d’entreprendre des travaux de rénovation chez vous, dans le cadre de la transition énergétique, beaucoup de questions peuvent vous effleurer l’esprit comme : « quels sont les travaux prioritaires ? » ou encore « à qui faire appel pour les réaliser ? ». En effet, le choix du professionnel qui réalisera les travaux est essentiel dans la mesure où la qualité de la rénovation ou de la construction dépendra en partie de sa compétence.

Pourquoi faire appel à un artisan rge ? Obtenez des réponses concrètes dans cet article.

Comprendre la mention RGE – Reconnu Garant de l’Environnement

A cause des nombreux abus relevés dans le passé dans le domaine de la rénovation énergétique, le ministère de l’écologie et l’ADEME ont décidé de créer une charte d’engagement qui regroupe 8 signes de qualité. Il s’agit du label RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement.

L’objectif de cette certification est d’accroître les compétences des professionnels, d’un côté, mais aussi de permettre aux particuliers de reconnaître facilement les artisans ou entreprises qui sont en mesure d’améliorer la performance énergétique de leur logement, de l’autre côté.

Artisan RGE

Artisan RGE via Label RGE

Le label RGE est destiné aux artisans et entreprises du bâtiment spécialisés dans les travaux de rénovation énergétique et de pose d’équipements fonctionnant aux énergies renouvelables. Ainsi peuvent obtenir un signe de qualité RGE les professionnels œuvrant dans l’un des domaines suivants :

  • installation de chaudières à condensation ou à micro-cogénération gaz
  • pose de matériaux d’isolation thermique (parois vitrées ou opaques)
  • pose d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant aux énergies renouvelables (énergie solaire, bois et autres biomasses)
  • installation de pompes à chaleur
  • installation de puits canadien ou échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques

Parmi les signes de qualité RGE les plus courants, on cite :

  • RGE Certibat Rénovation énergétique : pour les travaux de rénovation énergétique globale
  • RGE Eco-artisan : pour tous les travaux d’efficacité énergétique des logements
  • RGE Qualifelec : pour les travaux d’efficacité énergétique liés à l’électricité
  • RGE Qualibois, Qualisol, QualiPV, Qualipac : pour les travaux d’installation d’énergie renouvelable (solaire photovoltaïque, bois, pompe à chaleur, solaire thermique)
  • RGE Les pros de la performance énergétique : pour les travaux de performance énergétique

Le principe d’éco-conditionnalité

L’une des raisons d’existence de l’artisan rge est l’éco-conditionnalité. Ce principe a été mis en place par l’Etat afin d’octroyer des aides financières aux particuliers désirant effectuer des travaux de rénovation à condition de faire des actions en faveur du développement durable.

Selon ce principe, les particuliers qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique et qui prétendent à une aide rge (éco-

artisan rge

artisan rge©freeimage

PTZ ou crédit d’impôt développement durable) doivent nécessairement recourir aux services d’un artisan rge. Ainsi, les avantages liés à ces aides ne sont accordés que si le professionnel ayant réalisé les travaux est titulaire d’un signe de qualité RGE.

Conditions d’obtention du label RGE

Pour obtenir la certification RGE, l’artisan rge doit être en règle vis-à-vis de ses obligations administratives légales (notamment la souscription de la garantie décennale). Il doit avoir terminé au moins 2 chantiers dans l’une des activités concernées par le label au cours des 4 dernières années.

L’artisan rge doit également désigner un responsable technique et opérationnel qui doit suivre une formation agréée dans son domaine d’activité. Il doit prouver ses compétences par le biais d’une formation courte.

Si l’entreprise sous-traite, elle doit faire appel à des artisans rge ou des entreprises détentrices elles-mêmes de la mention RGE. Enfin, le professionnel doit également accepter de subir un audit de chantier dans les deux ans qui suivent sa demande de

architecte

choisir un artisan rge ©freeimage

qualification. Les signes de qualité sont évalués suivant un référentiel qui tient compte des compétences professionnelles, techniques et financières du professionnel.

Le label RGE est délivré par des organismes indépendants qui doivent se soumettre, eux-mêmes, à un certain nombre d’exigences : compétences, références, audit systématique et accréditation par le Cofrac.

Les trois principaux organismes pouvant délivrer le label RGE sont QUALIBAT, QUALIFELEC et QUALIT’ENR. QUALIBAT délivre des signes de qualité RGE liés notamment aux travaux d’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables. Quant à QUALIFELEC, cet organisme délivre les qualifications Electrotechnique et Electrothermie mention Economies d’Energie et Electrotechnique mention Solaire Photovoltaïque.

L’organisme QUALIT’ENR octroie des signes de qualité RGE aux entreprises ou artisans spécialisés dans l’installation d’équipements utilisant des énergies renouvelables : solaire, chauffage au bois et pompe à chaleur. Hormis ces trois organismes, d’autres entités peuvent également octroyer la mention RGE à savoir CERTIBAT et CEQUAMI. Le premier est une filiale du groupe QUALIBAT. Il délivre des qualifications aux professionnels œuvrant dans la rénovation énergétique.

Le second délivre la certification NF Environnement –  maison rénovée ou maison rénovée HQE. Chacun de ces organismes est accrédité par le Cofrac ou Comité Français d’Accréditation. Ce dernier atteste que l’organisme répond aux exigences en termes de compétences, d’impartialité, de transparence et d’indépendance.

Pourquoi choisir un artisan rge ?

Nous sommes actuellement entrés dans une période de transition énergétique. A un moment donné, il faut vous poser des questions sur l’efficacité de l’énergie que vous utilisez. Faire appel à un artisan rge vous permet de profiter de nombreux avantages. Il y a d’abord l’aspect financier.

Selon le principe de l’éco-conditionnalité, recourir à un artisan rge est indispensable pour obtenir les différentes aides proposées par l’Etat sur les travaux d’efficacité énergétique : crédit d’impôt de 30%, prime Energie, éco-PTZ… Porter votre choix sur un professionnel RGE est aussi un gage de qualité.

Les entreprises et artisans certifiés RGE ont été choisis soigneusement, car ils respectent la charte RGE et possèdent un certain niveau de compétences. Les profiteurs n’y ont donc pas leur place. Tout ceci vous garantit des travaux de qualité et soignés. Enfin, en recourant aux services d’un artisan rge, vous pouvez profiter d’un accompagnement professionnel. En tant qu’expert dans son domaine d’activités, il peut vous conseiller sur les aides et les équipements les mieux adaptés à votre projet.

N’hésitez donc pas à demander un devis artisan rge sur notre site. Des artisans RGE sont prêts à vous répondre rapidement et à vous accompagner dans vos travaux d’efficacité énergétique.

professionnel rge

professionnel rge

Ce que peut vous offrir un artisan rge

L’obtention du label RGE permet à un artisan ou à une entreprise du bâtiment de mettre en valeur ses compétences, d’instaurer une relation de confiance avec ses clients et de s’engager dans un processus de progrès continu.

Un artisan rge permet également à ses clients de bénéficier des avantages de l’éco-conditionnalité, autrement dit d’obtenir les aides proposées par l’Etat sur les travaux de rénovation énergétique. Un autre avantage majeur de la possession du label RGE est d’être répertorié sur le site d’information www.rénovation-info-service.gouv.fr.

Depuis l’année 2014, le recours à un artisan rge est devenu incontournable pour pouvoir prétendre aux différentes aides proposées par l’Etat sur les travaux de rénovation énergétique.

Connaître cette charte d’engagement est donc devenu indispensable. Le label RGE offre de nombreux avantages aux particuliers et aux entreprises qui entreprennent des travaux de rénovation liés à l’efficacité énergétique : aspect financier, gage de qualité et accompagnement professionnel. Pour trouver un artisan rge pouvant prendre en charge la réalisation de votre projet de rénovation énergétique, n’hésitez pas à demander un devis détaillé et gratuit sur notre site.