Archive

Category Archives for "Travaux extérieurs"

Travaux extérieurs, nos conseils et astuces dans notre guide complet

Les travaux extérieurs font partie des plus importants dans les travaux de construction, d’aménagement et de rénovation. Sous ce terme global se cache de nombreux autres petits travaux qui ont chacun un intérêt particulier. Afin de vous aider à les connaître et les appréhender, nous avons dressé pour vous une liste des travaux extérieurs à réaliser dans cet article.

Agrandissement – Extension

Vous avez besoin de plus d’espace chez vous ? Et bien, il y a bien une solution à cela : l’agrandissement – extension ! Cette opération vous permettra d’étendre les différentes pièces de votre habitat ainsi que les surfaces habitables. Bien entendu, il va falloir disposer d’un espace suffisant à l’extérieur. Aussi, il est nécessaire d’obtenir un permis de conduire auprès de la mairie. Concernant les travaux d’agrandissement ou d’extension, ils devront être réalisés par un professionnel qui prendra d’abord le temps de faire une étude préliminaire.

Voir notre rubrique agrandissement – extension

Assainissement

L’assainissement est essentiel pour garder un mode de vie sain et confortable. D’ailleurs, il est également obligatoire. Les travaux à faire seront tout simplement différents selon que votre habitat se trouve dans une zone d’assainissement collectif ou non. Quoi qu’il en soit, les travaux d’assainissement doivent toujours être confiés à des professionnels dans le domaine. Ils peuvent être à la fois complexes et chronophages.

Voir notre rubrique assainissement

Construction

La construction d’un bâtiment est une opération difficile à réaliser. Elle implique la réalisation de nombreux travaux qui relèvent exclusivement du domaine des professionnels du bâtiment. Avant de se lancer dans un tel projet, il est donc fortement recommandé de se rapprocher tout d’abord d’un spécialiste. Architecte, bureau d’études, constructeur, maître d’œuvre… il en existe beaucoup sur le marché. Il vous suffit de choisir celui dont l’offre vous convient.

Voir notre rubrique construction

Garage

La construction d’un bâtiment s’accompagne le plus souvent de la construction d’un garage. Parfois, celui-ci est intégré directement dans l’enceinte du bâtiment. Mais dans certains cas, il est construit à l’extérieur. Quoi qu’il en soit la construction d’un garage doit suivre des normes particulières. Il est donc évident que sa planification ainsi que les travaux de construction doivent être confiés à des professionnels spécialisés dans ce domaine.

Voir notre rubrique garage

Gros œuvre

Le gros œuvre implique toujours des travaux importants et un budget conséquent. La réalisation de ceux-ci doit être confiée à des professionnels du bâtiment. Eux seuls disposent des compétences et outils nécessaires pour s’acquitter d’une telle tâche. Bien entendu, ils sont nombreux sur le marché et le choix peut être difficile. Mais pour tous travaux de ce genre, il est toujours conseillé de demander un devis afin de faire une comparaison.

Voir notre rubrique gros oeuvre

Façade

La façade est une partie importante dans un bâtiment. Que ce soit pour sa construction, sa rénovation ou sa démolition, le recours un professionnel est requis. Ce genre de travaux exige en effet la possession de compétences pointues en bâtiment, mais la disposition de matériels de construction spécifiques.

Voir notre rubrique façade

Jardin

Vous aimeriez construire un jardin dans lequel vous pouvez vous délasser et profiter du beau temps ? C’est une excellente idée ! Si vous disposez d’un espace suffisant, vous pouvez avoir le choix entre une large gamme de jardins. La seule chose que vous aurez à faire, c’est de trouver un jardinier paysagiste pour lui exposer vos idées. Il se chargera par la suite de sa concrétisation.

Voir notre rubrique jardin

Maçonnerie

Les travaux de maçonnerie sont divers. Ils interviennent surtout dans la construction d’une maison et évoquent une importance capitale. C’est la raison pour laquelle il est fortement recommandé de trouver un maçon compétent pour la construction de ses fondations ou encore de ses murs. Les prestataires sont très nombreux, mais il va falloir faire le bon choix pour pouvoir profiter d’un ouvrage de qualité.

Voir notre rubrique maçonnerie

Mur

Le mur fait partie intégrante d’un bâtiment. Il contribue non seulement à garantir sa stabilité, mais sert également à le décorer. Les options sont nombreuses dans ce cas-ci. Le mur peut être réalisé en différents matériaux et avoir des finitions variées. Le choix ne relève pas uniquement d’un critère esthétique ou de goût. Des aspects techniques de la construction doivent également être pris en compte. C’est la raison pour laquelle des travaux de ce genre exigent le recours à un professionnel.

Voir notre rubrique mur

Piscine

La piscine permet de se détendre et de développer son corps. Si vous aimeriez en construire une, vous devez faire appel à un professionnel pour la réalisation des travaux. Il en est de même pour l’entretien et la mise en service. Ce sont tous des domaines auxquels des compétences particulières sont exigées.

Voir notre rubrique piscine

Sols Extérieurs

Habiller ses sols extérieurs peut être un excellent moyen pour les protéger et les embellir. Les solutions ne manquent à ce sujet ! Goudronnage, carrelage, sol en résine… vous pouvez choisir entre une grande variété de modèles en fonction de vos goûts, besoins et budget. Néanmoins, l’assistance d’un professionnel est toujours souhaitable pour un ouvrage en respect des normes.

Voir notre rubrique sols extérieurs

Toiture – Charpente

La toiture – charpente fait partie des travaux extérieurs les plus importants dans une construction. Elle permet notamment de couvrir et soutenir les constructions. Ici, le choix est large en ce qui concerne le matériau et aussi la forme. Il vous suffit de choisir le modèle qui vous plait en fonction de vos besoins et de votre budget. Cela dit, il faudra faire appel à un professionnel pour en apprécier la faisabilité et réaliser les travaux y afférents.

Voir notre rubrique toiture – charpente

Terrassement – Viabilisation

Vous aimeriez construire une piscine ou raccorder votre habitation au réseau électrique et sanitaire ? Vous devez faire un terrassement – viabilisation pour cela ! Il s’agit de travaux très réglementés et qui nécessitent souvent l’obtention d’autorisations administratives. Sinon, vu la complexité des travaux à faire, le recours à un professionnel qualifié est de mise.

Voir notre rubrique terrassement – viabilisation

Terrasse

La terrasse joue un rôle important dans une habitation. En plus de sa fonction décorative, elle contribue également au confort des habitants de la maison. Bien entendu, son choix ainsi que sa construction ne doivent pas donc être pris à la légère. Dans toutes les phases de décision, l’avis d’un professionnel est toujours nécessaire. Cela vous garantira une terrasse de qualité, répondant à toutes vos attentes.

Voir notre rubrique terrasse

Véranda – Pergola

Envie d’avoir un espace de vie supplémentaire ? La véranda – pergola est ce qu’il vous faut ! L’une et l’autre vous permettent toutes d’avoir une autre pièce de vie dans laquelle vous pouvez vous détendre et se protéger du soleil. Les possibilités de configuration sont nombreuses et vous n’avez qu’à exposer votre projet auprès du professionnel qui se chargera de l’étude de faisabilité et de la réalisation des travaux.

Voir notre rubrique véranda – pergola

Ravalement de façade en brique, en crépis et les couleurs

Qu’y a-t-il de plus pénible que de voir ses murs ravagés par les saletés et les moisissures ? C’est une situation à la fois incommode et honteuse. C’est la raison pour laquelle les gens se lancent de plus en plus dans un projet de ravalement de façade, d’autant plus que c’est devenu aujourd’hui obligatoire. Ravaler sa façade permet en effet d’éliminer les saletés et d’afficher une apparence plus propre et plus jolie aux murs. Les travaux occasionnés par une telle opération peuvent être importants puisqu’il faudra passer par plusieurs étapes. Toutefois, les procédés ne sont pas les mêmes pour tous les types de revêtements. Dans cet article, nous allons tout vous dire sur le ravalement de façade brique, le ravalement de façade crépis et le ravalement de façade peinture.

Le ravalement de façade en brique

La brique fait partie des matériaux que l’on utilise le plus dans la construction du mur d’une maison. Elle propose en effet différents avantages que non négligeables. Il s’agit d’un matériau stable, il est aussi durable, résistant et recyclable. La brique figure également les matériaux qui offrent une bonne isolation thermique et qui est tout à fait inerte. Cependant, elle est particulièrement sensible aux fortes humidités. Bref, on peut dire que les façades en brique sont d’excellente qualité. Mais comme tout autre type de revêtement de murs, ce matériau doit aussi faire l’objet d’un entretien régulier et d’un ravalement tous les 10 ans.

ravalement de façade en brique

Les étapes d’un ravalement de façade en brique

De par ses caractéristiques, la brique a besoin d’un traitement spécial. En d’autres termes, son ravalement ne doit pas se faire comme celui des autres. Il existe des précautions à prendre et différentes étapes à suivre :

  • Le lavage: c’est la première étape à faire lors d’un ravalement de façade de brique. Il s’agit d’un matériau qui peut très bien être lavé ou hydro gommé, en fonction des besoins. Les murs en brique supportent aussi le traitement à l’acide au cas où l’encrassement est important. Mais dans ce cas-ci, il faudra s’assurer de réaliser un lavage après afin d’éviter que les particules abrasives agissent sur les briques.
  • Les joints: pour les murs en brique, les joints utilisés sont généralement sont conçus en ciment ou en chaud. Lors de travaux de ravalement de façade, il peut donc être nécessaire de les piocher entièrement.
  • Les réparations: ces travaux dépendront de l’état de la façade en brique et de sa construction. Dans certains cas, l’artisan façadier peut être obligé de remplacer certaines briques à cause de leur dégradation. Cependant, il est aussi possible de les réparer tout simplement avec des mortiers de reconstitution. Mais il faut faire attention à ce que les nouveaux mortiers ou briques utilisés aient toujours le même aspect que ceux qui sont déjà en place.
  • Le traitement hydrofuge: le ravalement de façade se fait en général entre 5 à 10 ans d’intervalle. Les murs pourront peut-être tenir durant ces périodes. Cela dit, après chaque ravalement, il est recommandé de traiter la façade par hydrofuge. Cela permettra de mieux la protéger et de garantir un résultat durable.

Le ravalement de façade crépis

Contrairement à la brique, le crépis n’est pas un matériau de construction. Il s’agit plutôt d’une sorte de finition que l’on applique sur un enduit protecteur lisse sur différents types de murs (en pierre, en béton ou en brique). Avant d’être appliqué sur la façade le crépis doit avant tout être préparé. L’application doit en outre se réaliser en plusieurs étapes pour garantir son efficacité. A noter que le crépi façade ne doit pas être appliqué pendant les périodes de gel ou de canicules. Dans le cas contraire, le revêtement peut se décoller ou présenter des fissures selon le cas.

ravalement de façade crépis

Ce qu’il faut savoir sur le ravalement de façade crépis

Le crépi est fait certes partie des enduits les plus charmants. Il offre un rendu particulier qui contribuera à apporter un charme exceptionnel à l’habitation. Toutefois, pour que le crépi façade puisse tenir longtemps, il a besoin d’un entretien régulier et efficace.

En effet, une fois appliqué, le crépis peut se décoller au fil du temps à cause des agressions météorologiques. Des travaux de réparation devront donc intervenir dans ce cas-ci. Mais avant, une petite opération de nettoyage peut être réalisée. Ici, vous pouvez vous servir de certains produits chimiques comme l’eau de javel. Cependant, il ne faut pas l’utiliser quand elle est encore concentrée. Le mieux, c’est de le diluer dans une autre solution avant de l’appliquer sur la façade en crépi. Sinon, il existe également dans les magasins de bricolage des produits prêts à être utilisés. Il ne vous suffira donc que de choisir celui qui correspond à vos besoins et l’utiliser.

Enfin, en ce qui concerne les travaux de réparation dans le ravalement de façade crépis, ils ne sont pas très lourds comme certaines personnes ont tendance à penser. Il ne faudra que d’un simple coup de peinture pour que tout soit redevenu comme avant. Néanmoins, tout doit commencer par une remise en état de la façade elle-même.

ravalement de façade peinture

Le ravalement de façade peinture

Enfin, il y a également ce que l’on appelle ravalement de façade peinture. Comme son nom le laisse clairement entendre, il s’agit d’une opération visant à remettre en état une peinture façade ayant subi l’usure du temps. En effet, au fil des années, les murs peuvent perdre de leur jeunesse et leurs peintures peuvent se décoller ou laisser place à des fissures. Un tel paysage est bien entendu désagréable à voir. C’est pourquoi il est important d’y remédier et d’y apporter les réparations nécessaires.

Pour une façade peinture, le ravalement commencera toujours par une évaluation des dégâts et de l’état de la façade. Une fois que c’est fait, on peut alors passer aux travaux de réparation. Cela commence généralement par une opération de nettoyage (à l’eau, au nettoyeur haute-pression, etc.). Une fois que les murs sont propres, on peut alors les repeindre afin de leur redonner leur éclat d’origine.

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 

Hauteur du batiment

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Ravalement de façade étapes préalables

Le ravalement de façade est essentiel pour tous ceux qui désirent garder leurs murs en bon état. Grâce à cette opération, on peut débarrasser la façade de toutes ses salissures et lui rendre belle comme avant. Mais cela nécessite bien entendu des travaux lourds ! En effet, le ravalement se fait généralement en différentes étapes importantes. Certaines se présentent comme des travaux préalables à la rénovation, tandis que d’autres doivent seulement se faire après. L’ensemble de toutes ces étapes va conditionner le bon déroulement et la réussite des travaux de ravalement. Afin de vous aider à mieux comprendre, nous allons vous parler dans cet article de tout ce qu’il faut savoir sur le ravalement de façade avant / après.

Ravalement de façade étapes préalables

Avant de procéder au ravalement de votre façade, vous devez nécessairement passer par plusieurs étapes préalables :

Les autorisations

Le ravalement de façade se fait généralement à l’initiative du propriétaire de l’habitation. En effet, il se peut que celui-ci soit tenté de réaliser quelques travaux de nettoyage afin d’embellir ses murs et de les préserver contre les diverses agressions extérieures. Toutefois, même s’il ne le veut pas, il sera quand même obligé.

La loi impose aux propriétaires de maison de réaliser un ravalement de façade au moins une fois tous les dix ans. Le but est notamment ici de s’assurer que les façades soient toutes en bon état et que la beauté et l’image de la ville soient préservées. Pour les personnes qui refusent de se conformer à cette règle, la mairie peut prendre des sanctions afin de les contraindre à ravaler leur façade. A noter que depuis le décret du 27 février 2014 sur les travaux de ravalement de façade, la déclaration préalable de ravalement n’est plus obligatoire.

ravalement de façade autorisations

Tout le monde peut donc se lancer dans cette opération de rénovation sans avoir à informer la mairie. Cependant, cette règle ne s’applique pas aux habitations qui se trouvent dans un espace sauvegardé et protégé. Il en est de même pour les habitats où les travaux effectués peuvent perturber la voirie. Les propriétaires de ces dernières sont toujours tenues de déclarer les travaux de ravalement de façade qu’ils s’apprêtent à effectuer.

Le diagnostic

Outre les autorisations, le diagnostic de ravalement de façade fait également partie des étapes préalables aux travaux. Comme vous le savez déjà certainement, l’importance des travaux à réaliser ainsi que leurs coûts dépendront de l’état de vos murs extérieurs. Afin de les déterminer, il convient donc de faire un diagnostic. Cette tâche revient généralement à un professionnel du métier. Avec ses outils, il va analyser l’état de la façade en se basant sur différents paramètres (nature des murs, encrassement, quantité des salissures, surface de façade à ravaler, etc.).

Après l’analyse, l’artisan façadier va ensuite déterminer les types de travaux à effectuer (nettoyage, sablage, réparation, etc.) et leurs coûts. C’est à partir de ces éléments qu’il va établir un devis ravalement de façade qu’il transmettra ensuite au propriétaire.

diagnostic de ravalement de façade

La préparation du budget

Maintenant que vous avez reçu le devis et que vous avez une idée des dépenses que vous occasionnera le ravalement de façade, vous pouvez préparer le budget nécessaire. Certes, le coût peut être important vu que les travaux sont parfois lourds. Cependant, sachez que vous pouvez bénéficier d’aides et subventions provenant de différentes entités (Mairie, Région, ANAH, Eco PTZ, etc.). Pour en savoir davantage à ce sujet, nous vous recommandons d’aller vous renseigner auprès de la mairie ou de votre banque pour savoir si des offres de crédit de ce genre sont disponibles ou pas.

Les choses à faire après le ravalement de façade

Vous avez déjà maintenant tout ce qu’il faut savoir des différentes étapes à réaliser avant le ravalement de façade. Nous pouvons donc passer aux travaux que vous pouvez faire après. En principe, vous n’êtes plus tenu de faire des déclarations ou d’autres formalités administratives de ce genre. Ici, vous avez l’option de réaliser d’autres travaux qui pourront contribuer à embellir votre habitation ou à améliorer son confort.

ravalement de façade étapes

Les finitions

Votre façade a été complètement ravalée. Vos murs ont retrouvé leur jeunesse et sont devenus plus solides. Que pouvez-vous donc faire d’autres ? Et bien, vous pouvez tout d’abord penser à soigner les finitions. En effet, il se peut que vous soyez intéressé à rénover votre façade et à l’embellir encore plus. Pour cela, vous aurez le choix entre plusieurs finitions : finition écrasée, finition grattée, finition talochée, finition joint de pierre, finition imitation pierres, finition peinture… bref les possibilités sont énormes. Il vous suffit de choisir celle qui correspond le mieux à vos goûts et qui peut apporter du charme et du style à vos murs.

L’isolation thermique

Le ravalement de façade sera aussi l’occasion pour vous d’apporter plus de confort dans votre habitation. Vous pouvez en effet en profiter pour améliorer l’isolation extérieure de la maison et profiter par conséquent plus de confort, tout en réduisant la consommation énergétique. Vous pouvez aborder ce sujet avec votre prestataire au moment de la réalisation du diagnostic et l’établissement du devis. Il vous présentera les différentes options parmi lesquelles vous pouvez choisir et il réalisera les travaux conformément à vos attentes.

ravalement de façade étapes

 

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 

Hauteur du batiment

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Pourquoi opter pour une peinture façade pliolite ?

L’intérêt de peindre une façade n’est plus à démontrer de nos jours. En effet, la peinture permet non seulement d’embellir la façade, mais elle contribue également à la protéger. D’ailleurs, en fonction de vos goûts, besoins et budget, les peintures façade existent en une grande variété de couleur et en différents types. Il y a la peinture acrylique, la peinture siloxane et la peinture façade pliolite. Très utilisé de nos jours, ce dernier type de peinture dispose de propriétés particulièrement intéressantes. Si vous êtes intéressé par son application sur vos murs, découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir à propos de ses caractéristiques, ses avantages et son prix.

Peinture façade pliolite : c’est quoi exactement ?

Comme son nom le laisse clairement entendre, la peinture façade pliolite est un type de peinture conçue à base de résine pliolite. Il s’agit d’une résine synthétique dotée de propriétés séduisantes. Parmi ses plus grandes qualités, la résine pliolite affiche une résistance exceptionnelle face à la chaleur, à l’humidité, à la pluie ou encore au froid. Elle peut donc être utilisée dans tous les endroits du monde. Mais ce n’est pas tout ! Cette résine pliolite est également utilisée pour favoriser la tenue de la peinture et garantir par conséquent une meilleure durabilité.

Peinture façade pliolite

Il est bon de savoir que la peinture façade pliolite se destine surtout aux murs sans aspérités. La raison en est que ce type de peinture est très fluide. En d’autres termes, si on l’applique sur une façade avec des imperfections, celles-ci vont apparaître.

Pourquoi opter pour une peinture façade pliolite ?

Il existe de bonnes raisons pour lesquelles on choisit la peinture façade pliolite. Tout d’abord, comme nous l’avons déjà dit plus, ce type de peinture bénéficie d’une excellente résistance aux aléas climatiques et aussi aux rayons UV. Elle garantira donc une protection optimale à vos murs et leur permettra de garder leur éclat durant de longues années.

La peinture pliolite offre également comme avantage de se poser par tous temps. Elle n’a pas besoin d’un temps particulier pour son application. Quel que soit le temps qu’il fait, il vous sera possible de l’appliquer. Bref, c’est la peinture idéale pour les travaux de rénovation, d’autant plus qu’elle peut se poser sur tous types de revêtement (brique, pierre, ciment, enduit, etc.).

Peinture pliolite mur

Enfin, parmi ses nombreuses autres qualités, il convient de préciser ici que la peinture pliolite offre un excellent rapport qualité/prix. Si vous n’êtes pas en mesure de vous procurer des peintures haut de gamme, ce type particulier de peinture fera très bien l’affaire.

Les différents types de peinture pliolite

Il existe deux principaux types de peinture façade pliolite :

  • La peinture pliolite classique: dans sa forme classique, la peinture pliolite contient encore du solvant. Comme vous le savez déjà, il s’agit d’un produit qui peut être néfaste pour l’environnement. Lors de l’application de cette peinture, vous devez donc être prêt à sentir de fortes odeurs de pétrole.
  • La peinture Hydro pliolite : il s’agit d’une version améliorée de la peinture pliolite. Contrairement à cette dernière, elle a été spécialement traitée et ne contient plus de solvant. La peinture Hydro pliolite est préparée à base de l’eau et est non polluante. Bien entendu, son prix est donc plus élevé que celui de la première. Toutefois, l’efficacité reste la même.

Comment appliquer une peinture façade pliolite ?

Vous désirez peindre votre façade avec une peinture pliolite ? C’est un excellent choix ! Pour mener l’opération efficacement, voici les différentes étapes que vous devez absolument suivre :

  1. Pour commencer, vous devez réunir tous les matériels dont vous pouvez avoir besoin : bâche, ruban adhésif, rouleaux à poils, pinceaux, grattoir, etc.
  2. Ensuite, vous devez préparer le mur. Cela implique une élimination de toutes les salissures et moisissures. Bien entendu, vous pouvez vous servir ici de produits anti-mousse ou de l’eau de javel. Toutefois, tâchez de bien utiliser les produits conformément aux indications qui vous ont été fournies dans la notice. Aussi, vous devez reboucher les fissures et les joints défectueux. Et n’oubliez surtout pas de dépoussiérer avec un nettoyeur haute pression après que tout cela soit terminé. Il ne vous restera plus après qu’à laisser vos murs se sécher quelques jours avant d’appliquer la peinture.
  3. Maintenant que vos façades sont bien propres, vous pouvez alors passer à l’application de la peinture acrylique. Mais avant, prenez le temps d’appliquer au préalable fixateur ou un primer fixatif afin d’améliorer l’adhérence de la peinture.
  4. Enfin, la peinture façade pliolite s’applique de haut en bas. Le mieux serait de l’appliquer quand il ne fait pas trop ni trop froid. Il faut aussi éviter les jours où il pleut. C’est la raison pour laquelle vous devez consulter les bulletins météo avant de choisir le jour de peinture de votre façade. Sinon, on recommande son application au début de la matinée ou au milieu de l’après midi.

application d'une peinture façade pliolite

Nos autres articles connexes :

Les règles administratives relatives à la peinture de façade

Peinture façade selon les matériaux, comment choisir ?

Peinture façade airless : de quoi s’agit-il exactement ?

Prix peinture façade pliolite

Peindre sa façade soi-même avec de la peinture façade pliolite est possible. Cela dit, les risques de malfaçon peuvent être importants si vous ne maîtrisez pas l’application ni l’usage ce produit. Pour la garantie d’un ouvrage bienfait, nous recommandons ainsi le recours à un professionnel. En fonction de vos besoins, vous pouvez lui demander un diagnostic et obtenir un devis peinture façade pliolite après. Le devis peut inclure directement le prix des peintures et la main d’œuvre. Sinon, vous pouvez aussi demander à les présenter séparément.

Par ailleurs, si vous désirez peindre vous-même votre façade, vous devez vous munir des matériels nécessaires et acheter vous-même votre peinture pliolite. Le prix peinture façade pliolite varie en fonction du type de peinture que vous choisirez. Si vous optez pour de la peinture pliolite classique, vous devez compter entre 5 et 10 euros le litre. En revanche, si vous voulez peindre vos murs avec de la peinture Hydro pliolite, le tarif sera plus élevé. En effet, le prix de litre va osciller entre 10 et 20 euros, soit le double de celui de la peinture pliolite avec solvant.

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 


Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

 

Peinture façade selon les matériaux, comment choisir ?

Vous avez en projet de peindre votre façade ? C’est une très bonne idée ! Il n’y a pas en effet mieux pour rendre leur éclat à vos murs extérieurs, tout en les protégeant des intempéries et autres agressions extérieurs. D’ailleurs, pour le choix de la couleur et des finitions, vous n’en aurez que l’embarras du choix. En fonction de vos envies, vous avez à votre disposition différentes possibilités de personnalisation. Cela dit,  il faudra se conformer aux règles imposées dans votre localité. Quoi qu’il en soit, pour peindre une façade, vous allez devoir choisir la peinture adaptée. Il y en a beaucoup sur le marché, mais votre choix doit dépendre de certains critères objectifs dont le plus important reste le matériau de la façade. Sachez qu’il existe des peintures spéciales pour chaque type de mur et vous devez le respecter afin d’obtenir un résultat durable. Pour vous aider à mieux comprendre, nous allons vous présenter dans cet article les différentes peintures adaptées à chaque type de matériau de façade. Alors comment choisir la peinture façade selon les matériaux ?

La peinture pour une façade en bois

Le bois fait partie des matériaux les plus usités pour la construction de la façade d’une maison. Cela s’explique notamment par le fait qu’il s’agit d’un matériau naturel, élégant et chaleureux. Vous pouvez en trouver en différentes essences et choisir celle qui correspond le mieux à vos goûts et besoins. Pour décorer les murs extérieurs en bois, vous avez le choix entre un grand nombre de solutions. Vous pouvez par exemple opter pour laisser le bois à son état naturel, ajouter un crépissage ou opter pour la peinture.

Pour le cas particulier de la peinture façade en bois, vous pouvez vous servir d’absolument tous les types de peinture : peinture acrylique, peinture pliolite ou hydro pliolite et peinture siloxane. Toutes ces peintures s’adaptent au bois et vous pouvez utiliser chacune d’entre elles. Le choix dépendra donc ici de votre budget et aussi du milieu dans lequel vous vivez. Si vous habitez par exemple dans un milieu agressif, le mieux serait d’opter pour une peinture siloxane pour votre façade en bois. Ce type de peinture est plus résistant et bénéficie de propriétés qui lui permettent de supporter toutes les agressions extérieures. En revanche, si vous vivez dans une zone calme (pour ce qui est du climat), la peinture pliolite est ce qu’il vous faut.

peinture siloxane

 

La peinture pour une façade en béton

Beaucoup de propriétaires préfèrent investir de nos jours dans des murs extérieurs en béton. Les raisons en sont nombreuses. Tout d’abord, il s’agit d’un matériau ultra résistant. En d’autres termes, il peut résister à toutes les agressions extérieures et garantir un confort durable aux occupants de l’habitat. Le béton est aussi un matériau tout à fait malléable. Ce qui signifie qu’il est possible de concevoir ses murs selon ses goûts personnels et ses envies. Cependant, l’un de ses principaux inconvénients est que c’est un matériau naturellement non étanche. Autrement dit, une fois mis en place, le mur en béton doit subir un traitement particulier pour le rendre étanche et ne pas ainsi compromettre le confort intérieur thermique des habitants. Pour cela,  vous avez différentes solutions à votre disposition : crépissage, traitement hydrofuge, etc.

En revanche, la peinture peut aussi constituer une excellente protection contre les intempéries. Il faudra tout simplement opter pour le type de peinture à utiliser. Et ici, qu’y a-t-il de mieux que les peintures siloxanes ? Ce type particulier de peinture affiche une résistance particulière à tous types d’agressions extérieures (pluie, vent, gel, etc.). Cela dit, la peinture pliolite peut aussi faire très bien l’affaire !

peinture pour une façade en béton

La peinture pour une façade en brique

Les façades en brique se font de plus en plus courantes aujourd’hui. La raison en est que ce matériau possède de nombreux atouts. Pour commencer, la brique est particulièrement séduisante ! Sa structure spécifique lui assure une grande élégance et apportera du cachet à votre habitat. Mieux encore, comme il s’agit d’un matériau très malléable, il est tout à fait possible de le façonner afin qu’il donne le design ou la finition que l’on recherche.

Mais sachez qu’il est aussi possible de peindre une façade en brique. Pour cela, on a le choix entre deux principaux types de peinture : la peinture à l’eau et la peinture à l’huile. Même si les deux sont efficaces et de qualité, le mieux serait toujours d’opter pour une peinture hydrofuge. De cette manière, vous pourrez mieux lutter contre l’effritement. Cela dit, pour un bon compromis entre esthétisme, résistance et étanchéité, la peinture à eau pour briques est la plus recommandée. Dans cette catégorie, la peinture acrylique et satinée constitue le meilleur choix. Ainsi, votre façade sera protégée des intempéries et aura un design plus séduisant.

peinture pour une façade en brique

Nos autres articles connexes :

Les règles administratives relatives à la peinture de façade

Pourquoi opter pour une peinture façade pliolite ?

Peinture façade airless : de quoi s’agit-il exactement ?

La peinture pour une façade en pierre

Enfin, pour ce qui est de la façade en pierre, elle est aussi très prisée. Toutefois, son prix élevé constitue souvent un frein à tous les propriétaires qui désirent s’en équiper. Quoi qu’il en soit, la pierre est un matériau à la fois design et résistant. Elle est surtout utilisée pour construire les façades de grands immeubles. Toutefois, on le rencontre dans la construction des maisons de particuliers aussi bien en ville qu’en campagne. A noter qu’une façade en pierre peut être laissée comme elle est et elle aura toujours du charme. Cependant, pour un rendu plus personnalisé, il est également possible de la peindre. Pour cela, on a le choix différents types de peinture. En effet, celles-ci sont toutes adaptées aux murs en pierre, que ce soit une peinture acrylique, pliolite ou siloxane. Tout comme pour la façade en bois, le choix dépendra donc de votre budget et du milieu où se trouve votre habitat.

Bref, il est bon de savoir qu’il ne s’agit pas là d’une liste exhaustive des matériaux que l’on utilise pour la construction d’une façade. Toutefois, ce sont ceux que l’on rencontre le plus partout où l’on va. Si vous possédez un mur en bois, en béton, en brique ou en pierre, vous savez donc maintenant ce qu’il faut faire pour leur peinture.

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 


Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

 

Peinture façade airless : de quoi s’agit-il exactement ?

Peindre une façade peut s’avérer être nécessaire quand celle-ci est en piètre état. En effet, comme il s’agit de la partie la plus visible de votre habitat, il est important de bien soigner son image. Pour cela, on peut réaliser un certain nombre de travaux : nettoyage de façade, ravalement de façade, crépissage de façade, etc. Mais la peinture de façade reste l’une des meilleures solutions pour embellir ses murs et leur redonner tout leur éclat. D’ailleurs, pour ce faire, on a le choix entre une grande variété de couleurs et de finitions. Il faudra tout simplement choisir celle qui convient à son goût. Pour ce qui est de l’application de la peinture, vous avez le choix entre engager un professionnel ou le faire vous-même. Si vous optez pour la seconde option, sachez qu’il existe différents types de peinture qui s’offre à vous. Parmi les plus efficaces, on citera en particulier la peinture façade airless. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir à son propos.

Peinture façade airless

Peinture façade airless : de quoi s’agit-il exactement ?

La peinture de façade airless est une méthode qui consiste à pulvériser la peinture à haute pression. Etymologiquement, le terme vient du mot anglais « airless », ce qui se traduit en français par « sans air ». A noter que ce système de peinture ne se réserve pas uniquement aux bâtiments. Grâce à ses nombreux avantages, on l’utilise également dans d’autres domaines comme l’industrie, le recouvrement de toiture, la menuiserie, etc.

Le principe de fonctionnement d’une peinture façade airless est très simple ! Elle peut fonctionner avec de l’électricité, de l’air comprimé ou encore à l’aide d’un moteur à combustion. La peinture, une fois qu’elle est stockée à l’intérieur de l’appareil, va être pulvérisée à haute pression à travers le pistolet et la buse jusque sur la surface. A noter qu’un tel système, malgré le fait qu’il soit complexe, offre un grand nombre d’avantages.

peinture de façade immeuble

De bonnes raisons pour investir dans une peinture façade airless ?

Les raisons qui devront pousser à opter pour une peinture façade airless sont très nombreuses. Comme nous l’avons déjà dit plus haut, ce système offre en effet de nombreux avantages. Et afin de vous en donner une idée, voici quelques-uns qui ne manqueront certainement pas de vous séduire :

  • Pour commencer, il assure une très grande rentabilité. Avec le système airless, vous pouvez peindre une très grande surface en un rien de temps. Mieux encore, vous n’aurez besoin que de très peu de personnel pour ce faire. Ce qui réduira bien évidemment vos coûts en main d’œuvre.
  • L’économie fait aussi partie de ses plus grands atouts ! Même si vous disposez d’une très grande surface à peindre, vous n’aurez besoin que d’une petite quantité de peinture. Contrairement aux autres types de peinture, le système airless est donc tout à fait économique.
  • Par ailleurs, si on la compare aux autres systèmes de pulvérisation, la peinture airless fait preuve d’une faible consommation de matériau et aussi un faible brouillard.
  • En se servant du pistolet de peinture haute pression, la peinture airless permet aussi de peindre n’importe quel type de surface. Cela dit, on la recommande surtout pour les structures de surface rêches comme les crépis.
  • Enfin, il est bon de savoir que la peinture airless est une peinture de qualité. Le rendu obtenu est exceptionnel et le résultat est également durable.

Comment peindre sa façade au pistolet airless

Comment peindre sa façade au pistolet airless ?

Tout le monde peut peindre sa façade au pistolet airless. Il s’agit d’un outil simple et facile à manier. Il faudra tout simplement s’assurer de bien respecter les consignes d’usage et de manipulation de l’équipement.

Quoi qu’il en soit, la peinture d’une façade au pistolet airless doit suivre quelques étapes essentielles :

  • Pour commencer, il faudra passer par un nettoyage complet de la façade à peindre. Vous devez éliminer toutes les moisissures et les salissures. Pour ce faire, vous pouvez vous servir de certains produits comme les produits anti-mousses, l’eau de javel ou des produits chimiques. Tout dépendra de l’état de votre façade et du matériau avec lequel il a été composé. Aussi, prenez soin de bien lire et respecter les indications fournies par le fabricant du produit.
  • Par ailleurs, il faudra aussi soigner les imperfections et reboucher les fissures. En effet, vous ne devez peindre qu’une fois que votre façade est en bon état. N’oubliez pas non plus de dépoussiérer les murs avec un nettoyeur haute pression après que tous ces petits travaux de retapage sont terminés.
  • Une fois que tout est prêt, il ne reste plus maintenant qu’à pulvériser la peinture avec le pistolet airless. Pour cela, vous devez suivre les indications d’utilisation fournies sur la notice du pulvérisateur que vous allez utiliser. Mais en général, si vous utilisez un pistolet et que vous désirez peindre la façade de manière uniforme, il est important de bouger le bras et le pistolet avant d’appuyer sur la gâchette.

Nos autres articles connexes :

Les règles administratives relatives à la peinture de façade

Peinture façade selon les matériaux, comment choisir ?

Pourquoi opter pour une peinture façade pliolite ?

Prix peinture façade airless

Comme nous l’avons déjà dit plus haut, vous pouvez vous-même réaliser la peinture de votre façade avec une peinture airless. Toutefois, vous devriez avoir les matériels nécessaires et bien maîtriser la technique afin que la peinture puisse bien se dérouler. En revanche, vous pouvez aussi faire appel à un professionnel. Dans ce cas-ci, le travail sera bien fait puisque les spécialistes s’équipent le plus souvent d’appareils pulvérisateurs performants et efficaces. Mais comme le coût peut parfois être élevé, n’oubliez jamais de demander un devis peinture façade airless avant de choisir le prestataire qui s’occupera des travaux.

Par ailleurs, si vous envisagez de réaliser vous-même la peinture, il vous faut connaître le prix peinture façade airless et ses accessoires. Pour l’achat d’un pistolet Airless à usage amateur, vous devez débourser en moyenne entre 250 et 600 euros. En revanche, si vous cherchez un matériel plus sophistiqué et professionnel, comptez entre 800 à 3 000 euros. Enfin, si vous désirez louer l’appareil pour un usage ponctuel, le prix de location variera de 80 à 100 euros la journée.

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 


Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Les règles administratives relatives à la peinture de façade

Qu’y a-t-il de mieux pour embellir ses murs que de les repeindre ? Peindre une façade peut en effet répondre à de nombreux besoins. Elle nous permet avant tout de sublimer et redonner un coup de jeune à nos murs. Mais la peinture de façade contribue aussi à leur protection et à l’isolation de l’habitat par l’extérieur. Il faudra tout simplement bien choisir la peinture à utiliser ! Mais si le propriétaire est libre de choisir la peinture, dispose-t-il aussi de même liberté dans le choix de la couleur ? Aussi, quelles sont les démarches qu’il doit respecter avant de se lancer dans la peinture de sa façade ? Afin de répondre à toutes ces questions, nous vous invitons à lire cet article qui dit tout sur la loi peinture de façade ainsi que les autres réglementations. Mais avant, prenons d’abord le temps de voir ce qu’est exactement la peinture de façade et pourquoi le faire. Alors quelles sont les règles administratives relatives à la peinture de façade ?

Quelques mots sur la peinture de façade

Peindre sa façade peut découler de la volonté propre du propriétaire. Cela peut intervenir quand il trouve que ses murs sont en de mauvais état et qu’il souhaite les rénover. Lors d’une telle opération de rénovation, il peut choisir le type de peinture qu’il veut. On a généralement le choix entre trois principaux types de peinture de façade :

  • La peinture acrylique qui est la moins chère, mais aussi très durable. Ce type de peinture est aussi compatible avec toutes les anciennes peintures et elle s’applique facilement.
  • La peinture pliolite qui est la mieux adaptée pour les murs sans aspérités. Elle offre comme avantage d’être applicable par tous temps et s’applique autant sur les façades neuves que celles en rénovation. A noter que ce type de peinture offre un excellent rapport qualité/prix.
  • Enfin, il y a la peinture siloxane. C’est la plus chère de toutes, et ce, pour de bonnes raisons. Cette peinture résiste en effet à tous types d’agressions extérieures. Elle est recommandée pour la peinture de façade d’habitats situés en milieu agressif (au bord de mer, dans une région ensoleillée, etc.).

Pour repeindre votre façade, vous pouvez recourir à un spécialiste ou les réaliser vous-même. Mais dans ce dernier cas, il faut que vous ayez une maîtrise parfaite des techniques de peinture et ayez à disposition tous les outils nécessaires. Dans le cas contraire, mieux vaut confier cette tâche à un professionnel spécialisé dans le domaine. Enfin, comme nous l’avons déjà dit en introduction, la peinture de façade est une opération encadrée par la loi. Il existe certaines obligations auxquelles vous devez vous soumettre avant de procéder à la réalisation de ce projet.

loi peinture de façade

De l’obligation de réalisation de ravalement de façade

Voici l’énoncé de l’article L132-1 du Code de la construction : « Les façades des immeubles doivent être constamment tenues en bon état de propreté. Les travaux doivent être effectués au moins tous les dix ans, sur l’injonction qui est faite au propriétaire par l’autorité municipale. »

De cette disposition, on peut retenir qu’une façade doit faire l’objet d’un ravalement au moins une fois tous les 10 ans. Bien entendu, l’article ne dit pas ici qu’il convient de réaliser une peinture. Cela dit, les travaux de ravalement devront impliquer implicitement la peinture de la façade. En fonction de l’état de vos murs extérieurs, il se peut donc que vous soyez aussi obligé de les repeindre. A noter que de tels travaux sont à la charge du propriétaire. Cela dit, selon les cas, il peut se voir offrir des aides financières et subventions pour la réalisation de tous les travaux.

règles administratives relatives à la peinture de façade

De l’obligation d’une déclaration préalable de travaux

Quand vous le voulez, vous pouvez peindre ou repeindre votre façade. Cela dit, vous ne disposez d’une liberté totale dans le choix de la couleur. En effet, comme votre habitat participe à la formation du paysage de votre quartier, vous ne pouvez pas choisir n’importe quelle couleur. Si vous prévoyez de réaliser une peinture de votre façade, vous devez donc aviser l’autorité compétente. Pour cela, il vous faut envoyer une déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie. Elle va ensuite analyser votre demande et vérifier si la couleur que vous envisagez fait partie de la liste établie. Si c’est le cas, vous pouvez alors procéder aux travaux de peinture. Cependant, si la couleur n’est pas dans la liste, la mairie vous notifiera du refus de votre demande.

Par ailleurs, il est bon de savoir que la mairie a jusqu’à un (1) mois pour étudier votre demande et l’accepter ou pas. Si dépassé ce délai vous n’avez toujours pas reçu de réponse, cela signifie que votre requête a été acceptée. Vous pouvez alors peindre vos murs avec la couleur que vous avez mentionnée dans la demande.

peinture de façade règle

Nos autres articles connexes :

Peinture façade selon les matériaux, comment choisir ?

Pourquoi opter pour une peinture façade pliolite ?

Peinture façade airless : de quoi s’agit-il exactement ?

Les autres démarches administratives pour peindre votre façade

Si votre habitat ou immeuble se trouve en bord de la route, il se pourrait que les travaux qui y seront réalisés empiètent sur la voirie. Une telle situation ne peut pas bien évidemment se faire sans autorisation. Avant de vous y lancer, vous devez donc demander une autorisation spéciale auprès de la mairie : « demande d’autorisation de voirie pour pose d’un échafaudage sur le domaine public ». Cette demande doit se faire en complément de la déclaration préalable de travaux. Vous ne pouvez procéder à la peinture de votre façade qu’une fois que votre demande d’autorisation a reçu une suite favorable de l’autorité compétente.

Bref, vous savez déjà maintenant tout ce qu’il faut savoir sur les lois et règles régissant la peinture de façade de votre habitat. Si vous prévoyez de réaliser un projet de ce genre, prenez ainsi le temps de préparer les documents et demander les autorisations nécessaires. Nous avons déjà listé plus haut tout ce dont vous avez besoin. Ainsi, vos travaux pourront se dérouler sans problèmes et vous n’aurez plus qu’à vous focaliser sur la qualité de l’ouvrage.

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 


Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Comment peindre une façade ? Notre guide complet

Votre façade a perdu de sa jeunesse ? Elle commence à se détériorer et ses peintures tombent peu à peu ? C’est certes incommode et inconfortable ! Toutefois, il ne faut pas paniquer pour autant. Si vous en avez la possibilité, il vous est possible d’entamer des travaux de rénovation. Ce sera l’occasion pour vous de remettre à neuf votre façade. Vous pouvez la ravaler, réparer les fissures et surtout lui redonner un coup de jeune en la peignant. Peindre une façade est en effet un excellent moyen pour sublimer et redonner de l’éclat à vos murs. Cependant, contrairement à ce que la plupart des gens pensent, il ne s’agit pas d’une mission facile. Pour peindre une façade, il convient de respecter certaines règles à son application. Cela peut impliquer la couleur de la peinture, ses composants ou encore la manière de l’appliquer. Bref, si vous avez un projet qui va dans ce sens, découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir pour mener à bien vos travaux.

Pourquoi repeindre ou peindre une façade ?

Dans le cadre de travaux de construction, la peinture reste toujours une étape cruciale. Il s’agit en effet de l’étape finale. La peinture va avant tout permettre à l’habitat de se doter d’une identité propre. Comme le choix de la couleur dépend le plus souvent du propriétaire, il est libre de choisir celle qui reflète le plus sa personnalité. En tout, la peinture assure donc tout d’abord un rôle d’identification. Mais ce n’est pas tout ! Comme nous l’avons déjà dit plus haut, c’est aussi un moyen de décorer son habitat. La peinture contribue à l’embellir en lui donnant du cachet. Comme vous le savez déjà, les peintures sont proposées en une grande variété de coloris. Mieux encore, certaines bénéficient également de finitions particulières. Si vous désirez peindre votre façade à votre image, vous avez donc de très grandes possibilités de personnalisation.

repeindre sa façade 

Par ailleurs, la peinture peut également être utilisée pour protéger ses façades. Avec des compositions spécifiques, certaines peintures de façade ont des propriétés isolantes. En d’autres termes, elles contribuent à améliorer l’isolation extérieure de la maison et permettent par conséquent de réduire les consommations énergétiques. Bref, peindre sa façade peut ouvrir voie à de nombreux avantages. il faudra tout simplement tâcher de bien choisir celle que l’on souhaite habiller ses murs.

Les différents types de peinture façade

Il existe 3 principaux types de peinture pour façade. Chacun d’entre possède des propriétés spécifiques et est destiné à un usage particulier. Ou comment bien choisir pour peindre une façade :

La peinture acrylique

C’est le type de peinture que l’on rencontre le plus, et c’est aussi le moins cher. Elle se distingue notamment par le fait qu’elle peut être appliquée sur tous les types de façade. Il s’agit d’une peinture à l’eau et on peut en distinguer deux types :

  • La peinture acrylique sans résine: appelée également peinture acrylique pure, cette peinture convient à absolument toutes les façades. Cela dit, on l’utilise surtout sur les murs qui contiennent des microfissures non évolutives. Pour son application sur la façade, il est conseillé de se servir d’un rouleau à poils longs. Ainsi, on pourra mieux atténuer les effets d’un crépi.
  • La peinture acrylique avec résine : ce type de peinture acrylique est non recommandé pour tous ceux qui désirent obtenir une peinture de qualité. En effet, elle ne possède que très peu de qualités. Cependant, son prix est largement abordable.

peinture acrylique facade

La peinture Pliolite

Si vous désirez monter en qualité, la peinture Pliolite saura vous satisfaire. Il s’agit d’une peinture qui s’adresse plus particulièrement aux murs lisses. Toutefois, on l’utilise surtout lors des travaux de rénovation. A noter qu’on peut appliquer peinture Pliolite quel que soit le temps qu’il fait. Parmi les plus  grandes caractéristiques de ce type de peinture, on peut citer les suivantes :

  • Une très grande fluidité: c’est l’une de ses plus grandes qualités. Cependant, cela peut devenir un défaut si on l’applique sur des façades avec aspérité. En effet, cette peinture va laisser apparaître les imperfections, ce qui peut créer un mauvais rendu. C’est la raison laquelle on la recommande surtout pour les murs lisses, qu’ils soient en construction ou en rénovation.
  • Une teneur en solvant : la peinture Pliolite fait en outre partie de ces peintures qui se composent de solvants. Bien entendu, elle peut donc être nocive pour l’environnement et lors de son application, des odeurs de pétrole peuvent se propager. Toutefois, il est bon de savoir qu’il existe le même type de peinture qui ne contient pas de solvants. On l’appelle peinture Hydro Pliolite, elle est plus pratique et confortable à appliquer.

Article complet : Pourquoi opter pour une peinture façade pliolite ?

La peinture siloxane

Vous recherchez une peinture qui peut vous accompagner dans la durée ? Alors, la peinture siloxane est ce qu’il vous faut ! Il s’agit notamment d’une peinture hydrofuge. En d’autres termes, elle permet de protéger les façades contre l’humidité et de garantir par conséquent une meilleure isolation par l’extérieur. Pour toutes ces qualités, la peinture siloxane est surtout recommandée pour les habitats qui se trouvent dans des zones agressives. Tel est par exemple cas des maisons situées en bord de mer, dans un endroit ensoleillé ou très humide. Il convient de préciser que la peinture siloxane est la peinture la plus chère de toutes.

comment peindre une façade

Voir notre article sur : Quelle peinture de façade choisir pour votre maison ou immeuble ? 

Comment peindre une façade ?

Vous désirez rénover votre façade est la repeindre ? C’est une excellente idée ! Une telle opération vous permettra d’embellir et d’apporter un coup de jeune à vos murs. Pour limiter les coûts, vous pouvez effectuer les travaux de peinture vous-même. Cependant, pour un meilleur résultat et un rendu plus beau, le mieux serait toujours de faire appel à un professionnel. De cette façon, vous serez sûr que votre façade bien peinte.

Quoi qu’il en soit, si vous désirez repeindre une façade, il existe quelques étapes que vous devez absolument suivre.

Rassemblement des matériels nécessaires

Comme la peinture d’une façade doit se faire avec des matériels spécifiques, il vous au préalable les rassembler. Il existe un bon nombre de matériels, mais voici ceux que vous devez absolument avoir en possession : une bâche de protection, un grattoir triangulaire, un couteau à enduire, un ruban adhésif à peindre, un bac à peinture, une échelle, un échafaudage, des rouleaux à poils, des pinceaux et un nettoyeur haute pression.

type peinture facade

Voir notre article sur : Peinture façade selon les matériaux, comment choisir ?

Préparation de la façade

Une fois que vous avez tous les matériels à votre disposition, vous pouvez maintenant préparer la façade pour la peinture. Pour cela, vous devez passer par plusieurs étapes successives :

  • Pour commencer, vous devez protéger tous les équipements que vous avez autour de la façade à peindre. On parle plus précisément ici des volets, des portes et fenêtres, du sol, des plantes vertes autour, etc. Pour cela, vous pouvez vous servir du ruban adhésif et de la bâche que nous avons cités plus haut.
  • Une fois que c’est fait, vous devez vérifier la tenue de la surface à peindre. Voyez tout de très près et réparer ensuite les parties non-adhérentes avec un grattoir.
  • L’étape suivant consiste à se débarrasser de toutes les salissures et moisissures qui s’accumulent sur la façade. En fonction du type de salissure présent, vous devez vous servir du produit adéquat l’éliminer. Lisez minutieusement les indications fournies dans la notice du produit et attendez le temps nécessaire pour qu’il puisse mieux agir.

Préparation de la façade

  • Par ailleurs, si vous apercevez des fissures sur la façade, vous devez les réfectionner avec un produit dédié (reboucheur-lisseur entre autres). Il en est de même pour les joints défectueux. Vous devez faire le nécessaire pour qu’ils soient tous en bon état.
  • Après, vous devez tout dépoussiérer à l’aide d’un nettoyeur haute pression. Cela vous permettra d’éliminer définitivement les éventuelles salissures qui puissent y être présentes. A noter qu’après le passage du nettoyeur, il faudra attendre une semaine avant d’appliquer la peinture.
  • Enfin, avant de passer à la peinture, il est recommandé de poser une sous-couche façade. Cela est nécessaire pour améliorer l’adhérence de la peinture et obtenir un rendu plus joli.

Après toutes ces opérations, votre façade est maintenant prête. Il ne vous reste plus donc qu’à appliquer la peinture que vous avez choisie pour vos murs extérieurs.

Application de la peinture de façade

C’est une opération relativement simple à réaliser ! Pour appliquer la peinture, vous avez le choix entre différents outils. Utilisez des rouleaux à poils demi-longs (12 mm) pour les supports lisses. Pour les supports structurés, préférez plutôt des rouleaux à poils longs (18 mm). Sinon, des pinceaux sont toujours souhaitables pour peaufiner le résultat obtenu.

Maintenant, au moment de l’application de la peinture, par le haut et descendre ensuite vers le bas. Le mieux serait notamment de peindre des surfaces de 1 m2 de manière successive. Aussi, il est recommandé de croiser les passes de rouleau. Ainsi, la peinture sera plus uniforme et la façade gagnera en charme.

Application de la peinture de façade

Enfin, il est bon de préciser que peindre une façade par temps humide, froid ou très chaud est une mauvaise idée. Cela pourrait en effet contribuer à compromettre l’adhérence de la peinture et altérer par conséquent sa qualité. Pour une qualité optimale, peignez votre façade environ quelques heures avant le coucher du soleil.

Les autorisations administratives nécessaires pour une peindre une façade

Tout le monde est libre de peindre ou repeindre sa façade. Toutefois, il existe certaines règles à respecter pour peindre sa façade.

Tout d’abord, même si vous êtes propriétaire, ne pensez surtout pas que vous pouvez choisir vous-même la couleur de votre façade. Certes, à n’importe quel moment, vous pouvez vous lancer dans la peinture de vos murs. Mais vous devez vous rendre auprès de votre mairie pour savoir si la couleur que vous avez choisie est conforme aux normes imposées dans le plan local d’urbanisme (PLU).

Coût peinture de façade

En effet, votre habitat doit s’intégrer dans le paysage et respecter le style architectural du quartier où vous vivez. Ainsi, si vous désirez repeindre votre façade avec la même couleur, vous n’avez pas besoin de demander une autorisation administrative. En revanche, si vous avez en projet de changer la couleur de vos murs, une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie est nécessaire. Généralement, les responsables ont jusqu’à un mois pour répondre à votre requête. Mais si ce délai est passé et que vous n’avez pas toujours reçu de réponse, c’est que votre demande a été acceptée. Autrement dit, vous pouvez repeindre votre façade dans la couleur que vous avez mentionnée dans la demande.

Voir notre article sur : Les règles administratives relatives à la peinture de façade

Coût pour peindre une façade

Comme nous l’avons déjà expliqué plus haut, peindre une façade est l’affaire d’un professionnel. Si vous prévoyez de vous lancer dans un tel projet, vous devez contacter un spécialiste. Il y en a plusieurs en France. Vous n’aurez donc aucune difficulté à en trouver un à proximité de vous. Cependant, comme le choix peut être vaste, il est recommandé de demander un devis peinture de façade à chaque prestataire que vous contacterez. De cette manière, vous aurez à votre disposition plusieurs éléments qui vous permettront d’identifier le professionnel proposant l’offre la plus intéressante.

Voir notre article sur : Peinture façade airless

Par ailleurs, en ce qui concerne le prix peinture de façade, il est très variable en fonction de plusieurs paramètres. Tout d’abord, le tarif peut changer d’un prestataire à un autre. C’est pourquoi vous devez demander un devis et comparer les prix. Si non, cela peut aussi varier en fonction de la surface à peindre, de l’état de la façade et du type de peinture que vous avez utilisé.

règles administratives relatives à la peinture de façade.

Concernant ce dernier point, le prix de la peinture oscille entre 5 et 10 euros le litre pour la peinture Pliolite. Le tarif est en hausse et varie de 7 à 10 euros le litre pour de la peinture siloxane. Et enfin, pour une peinture acrylique, vous pouvez en trouver entre 3,5 et 10 euros le litre.

Bref, vous savez maintenant tout ce qu’il faut savoir à propos de la peinture de façade. Si vous projetez de s’y lancer, vous avez en mains tous les éléments sur lesquels vous pouvez  baser votre choix.

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 


Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Les règles applicables au ravalement de façade copropriété

En plus d’être obligatoire, le ravalement de façade est une opération nécessaire pour l’entretien d’une habitation. En effet, il permet de garder les murs en bon état et de redonner un coup de jeune à la maison. Les travaux sont souvent énormes et peuvent, bien entendu, occasionner des coûts importants, lesquels sont à la charge du propriétaire. Mais qu’en est-il s’il s’agit d’un immeuble mis en copropriété ? A qui seront incombés les travaux ? Qui en paieront les frais ? Afin d’obtenir les réponses à ces questions, nous vous invitons à lire cet article qui vous dit tout sur le ravalement de façade copropriété.

Ravalement de façade copropriété, quelles sont les règles ?

Comme nous l’avons déjà évoqué plus haut, le ravalement de façade est une opération obligatoire. Selon l’article L132-1 du Code de la construction et de l’habitation, la façade des immeubles doit être tenue en bon état de propreté. Un ravalement doit donc être prévu et exécuté au moins une fois tous les dix ans. Le but est notamment ici de garder les murs propres afin d’embellir l’apparence de l’habitat et aussi du quartier dans lequel il se trouve. Durant le ravalement, plusieurs opérations se succèdent : le nettoyage, le décapage, la restauration, le traitement du revêtement et la finition.

Ravalement de façade copropriété

Par rapport à l’article tiré du ravalement de façade lois que nous avons cité, les façades d’un immeuble en copropriété doivent impérativement être ravalées. En effet, ce genre d’habitat est souvent très visible et s’il se trouve en mauvais état, cela peut nuire à l’apparence entière de la cité. Contrairement aux autres types d’habitation, les immeubles en copropriété doivent ainsi faire l’objet d’un ravalement de façade. Et si les copropriétaires hésitent à passer à l’action, la mairie a le pouvoir de les obliger par le biais d’une injonction de faire. Dans ce cas-ci, le ravalement doit se terminer dans les 6 mois qui suivent. Mais si ce n’est pas le cas, un arrêté du maire peut être envoyé à l’encontre des propriétaires. Plus encore, il pourra faire une requête auprès du Président du tribunal de grande instance lui demandant l’exécution du ravalement aux frais des copropriétaires.

règles administratives relatives au ravalement de façade.

Le ravalement de façade et le vote de l’assemblée générale

Les décisions relatives au ravalement de façade copropriété doivent soumises au vote de l’assemblée générale des copropriétaires de l’immeuble. Selon la loi qui régit ce genre de travaux (loi 10 juillet 1965), la majorité nécessaire va dépendre de deux principaux facteurs à savoir la nature et l’importance des travaux à réaliser.

  • S’il ne s’agit que de travaux d’entretien, la majorité simple peut suffire. Les travaux consistent ici en de simple nettoyage et petites réparations.
  • En revanche, si le projet de ravalement porte sur des travaux d’amélioration (isolation, embellissement, etc.), la majorité absolue est nécessaire. En d’autres termes, toutes les voies de tous les copropriétaires sont nécessaires, qu’ils soient présents ou non à l’assemblée générale.
  • Enfin, si le ravalement fait suite à une injonction du maire, la majorité simple suffit pour décider des travaux à réaliser.

devis de ravalement de façade

Il est bon de savoir qu’avant l’organisation du vote, le syndic de copropriété est tenu de présenter plusieurs devis de ravalement de façade copropriété. Ces devis devront permettre à chaque copropriétaire de se faire une idée sur les travaux à réaliser et les coûts qui pourront être occasionnés. C’est la raison pour laquelle ils devront impérativement être annexés à la convocation de l’assemblée générale. Par ailleurs, une souscription à une assurance dommages ouvrage doit également avoir lieu. Le but est notamment ici de prévoir des indemnités pour les copropriétaires, au cas où il y aurait malfaçon.

Le financement du ravalement de façade copropriété

Le ravalement de façade copropriété peut occasionner des coûts importants en fonction des travaux à exécuter. Bien entendu, les charges pourraient donc être lourdes pour les copropriétaires. C’est pourquoi différents modes de financement ont été prévus pour les venir en aide :

  • Le recours au crédit: bien que les charges soient partagées entre les différents copropriétaires de l’immeuble, elles peuvent toujours être importantes. Afin de trouver le fonds nécessaire pour payer sa part, le copropriétaire peut donc recourir à un  crédit. Cela peut se faire auprès de sa banque ou d’un établissement de crédit qui propose des offres spécialisées et intéressantes. Mais quand le ravalement prévoit des travaux d’isolation thermique, le copropriétaire pourra profiter de l’Eco-PTZ. Par ailleurs, dans certains cas, le syndic propose un prêt spécial auquel chaque copropriétaire peut bénéficier.
  • Les aides et subventions : ce genre de financement peut être obtenu auprès de différents établissements, mais sous conditions. Pour vous savoir si vous pouvez en bénéficier dans la localité où vous vous trouvez, vous pouvez vous rendre auprès de la Direction départementale ou d’un Centre d’information sur l’habitat. Certaines régions et municipalités proposent aussi différentes sortes de subventions pour certains travaux particuliers liés au ravalement de façade copropriété. N’hésitez pas donc à vous rendre auprès de votre mairie pour obtenir plus de renseignement à ce sujet.

financement du ravalement de façade copropriété

Prix ravalement de façade copropriété

Le ravalement de façade copropriété a un prix ! Il peut varier en fonction de l’état de la façade et des travaux qu’il convient de réaliser. Mais le prix va aussi dépendre de l’artisan façadier chez qui vous vous tournez. Il y en a beaucoup en France et pour vous faire une idée du tarif des prestataires, vous pouvez demander un devis ravalement de façade copropriété à chacun d’entre eux. Cependant, le tarif oscille généralement entre 30 et 100 euros le m2.

Plusieurs facteurs entrent en compte dans la détermination de ce prix. Si les travaux sont peu importants et se limitent à de simples nettoyages et retapages de fissures, le coût peut être modéré. En revanche, si l’état de la façade requiert de travaux plus importants, le budget peut être conséquent. Tel est par exemple le cas quand des travaux d’isolation thermique sont à réaliser ou encore si les dégâts sont importants et qu’il faudra réaliser de lourds travaux de rénovaation.

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet 

Hauteur du batiment

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires

Matériaux de couverture : les différents types de couvertures tuile, ardoise

Une toiture est faite de divers éléments successifs comme la charpente, les composants d’isolation, l’écran sous toiture, la couverture ou encore les ouvertures. Les matériaux de couverture sont multiples sur le marché, et sont de nos jours de plus en plus évolués, dans le but de satisfaire toutes les demandes au niveau de la performance, du look ainsi que du budget. N’hésitez pas à consulter l’article sur le prix des couvertures pour en savoir plus au niveau des tarifs des différents matériaux, et ainsi effectuer un devis.

Quel matériau de couverture choisir ?

Posséder un toit pour se protéger de l’extérieur, c’est l’essentiel. Outre le type ainsi que les qualités de ce dernier, c’est également vos goûts qui vont influencer sur le choix de la couverture et du matériau utilisé. Que préférez-vous ? Tuiles ou ardoises ? Ou vous désirez plutôt une toiture végétalisée ou un toit terrasse ? Peu importe votre choix, le résultat sera forcément esthétique mais différent en fonction du matériau choisi. Une chose est certaine : Que cela soit pour une rénovation ou une construction de couverture : Renseignez-vous sur les choses possibles et celles qui ne le sont pas. Ainsi, vous éviterez bien de mauvaises surprises.

Au fil des années, les matériaux de couverture ont changé. De nos jours, on trouve une gamme large, allant des plus conventionnels aux plus évolués. Toute façon, que vous souhaitez un style classique, une esthétique originale ou des qualités écologiques, vous trouverez forcément votre bonheur.

Matériaux de couverture

Matériau de couverture en tuile en terre cuite

Ce sont bel et bien les toitures en tuiles qui sont les plus courantes en France. Ce matériau possède une multitude de points forts. En effet, la tuile est solide, durable mais aussi esthétique. Quant aux formes de ce matériau, elles sont diverses : effectivement, elles peuvent être plates, en demi-cercle, à emboîtement ou encore sans emboîtement. Vous pourrez trouver des tuiles traditionnelles, canal, mécaniques, romanes etc. Bref, il y a le choix pour les matériaux de couverture en tuile.

Voici maintenant les caractéristiques d’une couverture en tuile en terre cuite :

  • Description : Carreau de terre argileuse, plat ou en forme de demi-cylindre (tuile canal), ou à emboîtement. Il est tout simplement le matériau le plus utilisé en France pour la couverture.
  • Ses points forts sont nombreux puisque la tuile en terre cuite résiste au gel, est solide mais aussi et surtout durable. En effet, elle peut durer près de cinquante ans. En plus, ce matériau est également lessivable et écologique.
  • Ses points faibles sont sa mauvaise résistance aux chocs, sa lourdeur ainsi que son tarif : il faut entre douze et cent tuiles au m² en fonction du genre de tuile.

toiture en tuile

Deuxième matériau de couverture : l’ardoise

L’ardoise est une pierre naturelle de teinte noire, voire bleutée. Pour ce qui est de la couverture, elle peut garder sa couleur naturelle ou être en ciment. Elle s’avère être très populaire dans certaines régions de France comme la Bretagne par exemple.

Ses points forts sont sa bonne résistance, son excellente longévité (peut aller jusqu’à 150 ans !), son look, le fait qu’elle soit incombustible et qu’elle garde sa couleur sur le long terme.

Les points faibles d’une couverture en ardoise est le fait qu’elle peut rouiller ou encore que certaines ardoises s’avèrent être friables et munies d’un tarif élevé.

toiture ardoise

Troisième matériau de couverture : zinc

Le zinc est le genre de métal utilisé en couverture, la plupart du temps sous forme de feuilles.

Les points forts du zinc sont nombreux. Tout d’abord, il est facile à travailler, esthétique avec ses magnifiques reflets bleutés ou encore résistant. En outre, le zinc pour couverture est également étanche, ce qui peut être pratique en temps de pluie. Il est également simple à entretenir, léger et possède une excellent longévité pouvant durer jusqu’à cent ans !

Le principal point faible du zinc pour votre couverture est qu’il est vraiment compliqué à installer. En plus, il a une fâcheuse tendance de se ternir avec le temps

Quatrième matériau de couverture : tuile en béton

La tuile en béton pour votre couverture est conçue au moyen d’un mortier et traitée en surface.

Ses principaux atouts sont son tarif, moins élevé que la tuile classique. Point original : Ce matériau peut être colorée avec l’ajout de différents pigments.

Les points faibles de la tuile en béton sont le fait qu’elle soit peu durable et qu’elle se décolore à cause du soleil et des intempéries. Il faut également noter qu’elle est peu esthétique.

toiture en béton

Cinquième matériau de couverture : Bardeau bitumé (shingle)

Le shingle s’apparente à une plaque semi-rigide munie d’une armature de fibre de verre ainsi que d’un contour bitumé. Ce matériau est également protégé à sa surface.

Il est le second matériau de couverture le plus populaire à travers le globe après la tuile. Un de ses nombreux points forts est que plusieurs esthétiques sont possibles avec lui. En outre, le shingle s’adapte à n’importe quel genre de toiture. Il faut aussi noter qu’il est imperméable et ne craint pas le feu.

Ses deux principales faiblesses sont son altération sur le long terme ainsi que sa mauvaise durabilité.

Sixième matériau de couverture : Tuile photovoltaïque

Cette tuile est dotée d’un concept donnant la possibilité de changer l’énergie solaire en électricité.

Ses atouts ? Ce type de tuile permet de remplacer les panneaux solaires. En outre, comme couverture, elle demeure au final très esthétique. Elle offre aussi la possibilité d’effectuer des économies d’énergie. Grâce à la tuile photovoltaïque, vous aurez à votre disposition un matériau couverture écologique. En plus, en optant pour cette solution vous pourrez obtenir des aides financières.

Ses points faibles sont notamment sont tarif élevé ainsi que sa production énergétique qui varie selon la saison.

tuile panneau photovoltaïque

Septième matériau de couverture : Chaume

Le chaume pour votre couverture est un matériau naturel et végétal.

Ses points forts sont son charme, son aspect naturel et écologique, l’isolation phonique et thermique qu’il offre ainsi que sa bonne durée de vie (près de cinquante ans).

Pour ce qui est des contrariétés du chaume : son tarif est élevé, il demande une toiture pentue et peu de couvreurs vous le proposeront.

chaume

Matériaux de couverture en brande

Voici un matériau végétal venant de la forêt landaise et tressé à la main.

Ses points forts sont son look mais également sa résistance aux insectes ainsi qu’aux champignons.

Ses points faibles ? Utilisé seulement localement, et muni d’un tarif élevé.

Matériaux de couverture en pierre (lauze)

  • Il s’agit d’une tuile faite de pierre naturelle. Voir ici des détails sur la lauze.
  • Ses avantages sont son esthétisme ainsi que sa résistance aux champignons mais également à la moisissure.
  • Malheureusement, ses points faibles sont nombreux : tarif élevé, lourdeur, rénovation n’étant plus subventionnée et matériau de couverture de moins en moins utilisée.

couverture en pierre (lauze)

Matériaux de couverture en bois

  • Le bois pour couverture est une tuile ou bardeau de bois massif, conçus par sciage ou bien en fendant le bois.
  • Voici ses atouts : l’esthétisme, un excellent isolant thermique et phonique, une résistance aux insectes ainsi qu’une superbe durabilité (120 ans au maximum).

Voici ses faiblesses : Demande énormément d’entretien, se grise sur le long terme, et pas facile à installer.

couverture en bois

Matériaux de couverture végétalisée

  • Une couverture végétalisée est faite de diverses couches, dont une végétation de faible épaisseur.
  • Voici ses points forts : évidemment son esthétisme, son naturelle, son aspect écolo, le fait qu’elle nécessite peu d’entretien et qu’elle soit un excellent isolant thermique.
  • Voici ses points faibles : une couverture végétalisée peut être mise seulement sur une toiture à faible pente. En plus, votre toit sera plus épais, et tout cela pour un prix assez haut.

maison avec toiture végétale ©Pixabay

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 

Code postal

Vos informations



* champs obligatoires

Tout sur les fondations semi-profondes

Dans tous travaux de construction on passe nécessairement par plusieurs étapes essentielles. Les fondations figurent parmi elles et elles font même partie des plus importantes. En effet, après l’étape de l’étude géotechnique qui sert à déterminer le type de sol du terrain, on entame les fondations en fonction du résultat de cette étude et du type de construction que l’on souhaite réaliser. Ici, on a droit entre 4 principaux types de fondations à savoir les fondations superficielles, les fondations semi-profondes, les fondations profondes et les fondations spéicales. Dans cette rubrique, nous allons nous intéresser plus particulièrement aux fondations semi-profondes.

Dans quels cas opter pour des fondations semi-profondes ?

Au moment de la construction, il se peut que les fondations superficielles ne soient suffisantes pour le type de bâtiment que l’on souhaite créer. D’un autre côté, il se peut que l’on n’a pas non plus besoin de réaliser des fondations profondes. Dans ce cas-ci, on optera volontiers pour le juste milieu et donc pour des fondations semi-profondes.

C’est précisément le cas pour la construction d’un bâtiment de hauteur moyenne ou encore d’une construction à la forme circulaire ou carrée avec un poids assez imposant pour exiger une assise plus profonde. Les fondations semi-profondes sont également préconisées pour le sol argileux, remblayé ou sablonneux. Ici, le sol dur se trouve à environ 3 à 6 mètres de profondeur et bien évidemment, les fondations s’apparentent donc à des puits de forme parallélipédique ou cylindrique.

fondations semi-profondes

La mise en œuvre des fondations semi-profondes

Comme évoqué précédemment, les fondations semi-profondes vont aller chercher le bon sol à 3 à 6 mètres de profondeur par le biais de puits. Ces derniers doivent être positionnés sur les angles de la construction et se reliernt entre eux grâce à des longrines (poutres). Ce sont notamment celles-ci qui vont supporter les murs porteurs. A noter que la mise en place des puits doit elle aussi se réaliser en plusieurs étapes à commencer par l’implantation puis le terrassement et ensuite le ferraillage. C’est seulement après cette dernière étape que l’on peut couler le béton (de type grossier dosé à 200 kg de ciment/m3) au milieu du puits. Comme ces étapes nécessitent chacune des connaissances et compétences spécifiques, elles doivent être réalisées par des professionnels dans leur domaine paticulier (géomètre, etc.).

mise en œuvre des fondations semi-profondes

Quelques précautions à prendre

Si les fondations semi-profondes doivent être réalisées uniquement par des professionnels, c’est avant tout parce qu’elles nécessitent des compétences particulières pour leur mise en œuvre. Mais il existe également certaines précautions qu’il convient absolument de prendre si l’on ne souhaite corrompre sa sécurité et celle d’autrui.

Ainsi, dans la réalisation des travaux relatifs aux fondations semi-profondes, il ne faut sutout pas oublier de faie au préalable un blindage des tranchées de plus de 1,30 mètre. Il convient également de prévoir et délimiter un accès aux piétons ainsi qu’aux véhicules. Cela facilitera la tâche et le sécurisera le déroulement de tous les travaux à réaliser.

Enfin, il est bon de savoir que les fondations semi-profondes sont régies par des normes particulières, lesquelles sont définies par le DTU 13.2

Des professionnels vous recontactent Gratuitement pour votre projet : 


Surface du terrain en m²

Surface du bâtiment en m²

Code postal

Vos informations

Saisir votre numéro de téléphone si vous voulez être rapidement contacté par des professionnels



* champs obligatoires
1 3 4 5 6 7 10