La réalisation du diagnostic de performance énergétique, ne rien rater

La réalisation du diagnostic de performance énergétique, ne rien rater
Votez pour cet article

Vous prévoyez de revendre ou louer votre logement ? C’est un très bon projet ! Toutefois, vous devez savoir que pour cela, il vous faut encore passer par plusieurs étapes importantes. Parmi les plus importantes, on citera en particulier le diagnostic de performance énergétique que l’on connait surtout par son acronyme DPE. C’est une opération obligatoire à faire à l’occasion d’une vente ou d’une location immobilière. Mais en quoi consiste exactement un diagnostic de performance énergétique ? Pourquoi le faire et comment se déroule-t-il ? Quelle est sa validité et son coût ? Si tout cela vous intéresse, alors nous vous invitons à lire cet article qui traite du DPE et de tout ce qui l’entoure.

Qu’est-ce qu’un diagnostic de performance énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE est une opération qui consiste à évaluer la consommation en énergie d’une résidence ainsi que la quantité de gaz à effet de serre qu’elle dégage. Tel que nous l’avons déjà dit plus haut, ce diagnostic intervient à l’occasion d’une vente ou d’une location d’un bien immobilier. Il est obligatoire et doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié. Après l’analyse, le DPE se présente comme un document sur lequel figure les données relatives à la consommation énergétique du logement. Aussi, il doit être attaché au dossier de diagnostic technique (DDT) qui doit être donné aux locataires ou aux acheteurs du bien immobilier. Le diagnostic de performance énergétique s’inscrit notamment dans le cadre de la politique énergétique mise en place au niveau européen. De manière implicite, il vise aussi à réduire la consommation énergétique d’un habitat et de protéger par conséquent l’environnement.

Qu’est-ce qu’un diagnostic de performance énergétique ?

Pourquoi faire un diagnostic de performance énergétique ?

Il y a plus d’une raison pour réaliser un diagnostic de performance énergétique. Tel que nous l’avons déjà dit plus haut, il est obligatoire en cas de vente ou de location d’une maison. Le but est ici d’informer les acquéreurs et les locataires de la performance énergétique du logement qu’ils s’apprêtent à acheter ou à louer. Cela leur permettra de se faire une idée de leur future facture d’énergie.

trouver un artisan

Par ailleurs, le diagnostic performance énergétique peut aussi être utilisé pour réduire la consommation énergétique du logement. A l’occasion de cette opération, le diagnostiqueur va en effet faire état de la consommation et de déterminer ainsi appareils les plus énergivores ou encore les problèmes pouvant accroître la consommation. Le résultat du DPE permettra ainsi d’optimiser sa consommation énergétique et de connaître les éléments sur lesquels il faudra apporter de l’amélioration. Bref, le diagnostic permet de savoir s’il faut investir dans un projet de rénovation énergétique ou pas. Bien entendu, il ne faut donc pas attendre la revente ou la location de sa résidence pour réaliser un diagnostic performance énergétique.

La réalisation du diagnostic de performance énergétique

Pour effectuer le diagnostic de performance énergétique d’un logement, le diagnostiqueur professionnel va se servir de quelques outils spécifiques. Grâce aux avancées technologiques, ce diagnostic peut désormais être fait avec un logiciel réglementé. Ainsi, pour le calcul de la performance énergétique d’une habitation, le professionnel va se servir de 2 étiquettes :

  • L’étiquette énergie: c’est sur cette étiquette que va être notée la consommation énergétique annuelle de l’habitat. Pour le mesurer, le diagnostiqueur se sert notamment d’une échelle commençant par « A » pour une consommation faible (moins de 51 kilowattheures/m2) et se terminant par « G », lequel représente une consommation élevée (plus de 450 kilowattheures/m2).
  • L’étiquette climat : cette étiquette retrace l’impact de la consommation énergétique sur les émissions de gaz à effet de serre. L’échelle utilisée est la même que pour l’étiquette énergie. La lettre « A » représente l’émission le plus fable, c’est-à-dire moins de 6 kilos d’équivalent carbone/m2. On indique en revanche par la lettre « G » une émission élevée de gaz CO2. C’est notamment le cas quand celle-ci dépasse les 80 kilos d’équivalent carbone/m2.

trouver un artisan

Enfin, sur le DPE, on doit pouvoir retrouver les caractéristiques du bâtiment et des équipements qui le composent, la quantité d’énergie consommée par chaque catégorie d’équipements chaque année, une évaluation de la quantité de CO2 émis, le classement du logement selon les étiquettes décrites plus haut et des recommandations pour réduire et maîtriser la consommation d’énergie.

A qui confier la réalisation du diagnostic de performance énergétique de son logement ?

A qui confier la réalisation du diagnostic de performance énergétique de son logement ?

Comme nous l’avons déjà évoqué plus haut, le diagnostic performance énergétique doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié. La certification en question est attribuée par des organismes spéciaux, lesquels sont à leur tour accrédités par le Comité français d’accréditation ou COFRAC. Des professionnels certifiés, vous pouvez en trouver beaucoup dans la région où vous vous trouvez. Avant de choisir, il vous faut tout simplement bien vérifier leurs compétences et aussi leur tarif en demandant un devis diagnostic de performance énergétique.

La validité du diagnostic de performance énergétique

C’est le décret du 13 avril 2011 sur les performances énergétiques qui a fixé la validité du DPE à 10 ans. Passé ce délai, vous devez donc procéder à un nouveau diagnostic. A noter que si le DPE présenté dans le dossier de diagnostic technique (DDT) n’est pas à jour, l’acquéreur ou le loueur peut demander une diminution du prix. Au pire, il peut aussi demander une annulation du contrat de vente ou de location. Alors, vous avez intérêt à faire le diagnostic, d’autant plus que cela ne coûte pas vraiment cher.

trouver un artisan

Prix d’un diagnostic de performance énergétique

Vous désirez faire un diagnostic performance énergétique de votre logement ? C’est une très bonne décision ! Ce document vous permettra de vendre ou louer rapidement votre bien immobilier. Tout ce que vous avez à faire, c’est de trouver un diagnostiqueur certifié. Ils sont très nombreux de nos jours, mais les tarifs pratiqués ne sont pas les mêmes. Le prix DPE dépend notamment de divers facteurs tels que votre position géographique, la taille de votre logement ou encore les compétences du professionnel. Sinon, en moyenne, il faudra compter entre 80 euros à 180 euros. Mais comme toujours, n’hésitez pas à demander un devis DPE à votre diagnostiqueur.

Les articles qui peuvent vous intéresser